Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/08/20 | Un cluster de Covid à Idaux-Mendy en Soule

    Lire

    l’ARS Nouvelle-Aquitaine signale l’existence d’un cluster à Idaux-Mendy (64); Il s’est formé lors d’un stage organisé par une association toulousaine fin juillet dans un gîte de la commune. Un premier cas positif a été détecté au retour à Toulouse le 31 juillet chez un enfant symptomatique, puis chez un deuxième enfant le lendemain. Tous deux avaient participé au même séjour à Idaux-Mendy. Au total, 6 enfants et 1 éducateur ont été contaminés. Le cluster est géré par l’ARS Occitanie en lien avec Nouvelle-Aquitaine, afin d’établir un traçage efficace.

  • 08/08/20 | La LPO Aquitaine cherche des "rapatrieurs"

    Lire

    Face au grand nombre d'animaux retrouvés en détresse par des particuliers, la Ligue de protection des oiseaux vient de lancer un appel à bénévoles pour transporter ceux-ci dans leur véhicule personnel. Leur mission : aller du lieu où a été trouvé l'animal jusqu'au centre de soins d'Audenge. La LPO cherche des volontaires en particulier sur les secteurs du Médoc, de Blaye, Libourne ainsi qu'en Dordogne. Contact : benevolot.cds33@lpo.fr.

  • 08/08/20 | Incendie d'Anglet: un adolescent mis en examen

    Lire

    C'est le procureur de la République qui l'a annoncé: un jeune apprenti de 16 ans, apprenti menuisier et vivant dans un foyer de Bayonne dans le cadre d'une assistance a été mis en examen. Il se serait vanté de son "exploit" à des camarades. Il avait déjà tenté de mettre le feu à sa chambre. S'il n'a pas reconnu les faits, le Procureur l'a mis en examen en raison d'indices graves concordants", mais Jérôme Bourrier insiste: "La présomption d'innocence doit être respectée". La peine maximale pour cet acte de destruction volontaire est de vingt ans de prison.

  • 08/08/20 | L’Open de France Espoirs et 100% filles de Surf annulés et reportés à Lacanau

    Lire

    Initialement prévu du 12 au 16 août, l’Open de France Espoirs et l’Open de France 100 % filles ont été annulés et reportés par les services de l’État, la ville de Lacanau et le Lacanau Surf Club. Cette décision a été prise suite aux conditions sanitaires actuelles, du pic de fréquentation touristique et du brassage géographique des compétiteurs. La Fédération et ses partenaires travaillent actuellement pour trouver une nouvelle date pour l’Open de France 100 % filles.

  • 07/08/20 | Bordeaux Métropole soutient le Liban

    Lire

    Suite aux évènements qui viennent de se dérouler à Beyrouth, le président de Bordeaux Métropole, Alain Anziani, propose d’allouer une aide exceptionnelle à Médecins Sans Frontières, qui est actuellement dans la capitale libanaise pour assurer l’aide médicale d’urgence, de 50 000€. MSF depuis 25 ans a sa plus grande base logistique à Mérignac. Fin septembre lors du prochain Conseil de Bordeaux Métropole, une délibération formalisera ce soutien.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Quand le numérique favorise l'innovation sociale

27/09/2012 | Alexandre, Sarah et Maxime ont eu envie de développer le localisme, à travers un mode de consommation durable et responsable.

fondateurs achetons local

L'Auberge numérique a lancé mardi 25 septembre la "Social good week" en partenariat avec SFR. Pendant une semaine des entrepreneurs, associations et particuliers vont échanger autour des possibilités qu'offrent les nouvelles technologies pour un monde plus solidaire. Alexandre Savin est co-fondateur d'un site destiné à favoriser la consommation locale. Pour lui, le numérique est un accélérateur de projet.

"J'avais remarqué que pour consommer localement, cela était possible surtout pour l'alimentation", explique Alexandre Savin, co-fondateur du site achetons-local.com. Né le 1er septembre 2012, le site référence les fabricants locaux non alimentaires en Gironde.

Vêtements, accessoires de mode, bijoux, meubles, jeux de société... Chaque fabricant dispose d'un espace en ligne où il peut mettre en avant son savoir-faire et sa production. Avant de créer son site web, Alexandre avait pensé se lancer dans une vraie entreprise physique, avant de préférer le support numérique. Aidé par l'auberge numérique, agence d'initiatives numériques, Alexandre rappelle les nombreux avantages liés aux nouvelles technologies dans l'innovation sociale:

"Cela facilite la mise en relation, supprime les intermédiaires en favorisant les circuits courts. La communication virale, sur internet, a été la principale source de développement de notre projet." Le choix d'une publication en ligne est aussi un choix financier. C'est moins coûteux, moins onéreux juridiquement et cela permet une facilité d'application élargie."

achetons local

Pour autant, pas besoin d'être ingénieur informaticien pour créer son entreprise en ligne. Avec l'aide de l'auberge numérique, achetons-local a pu naître très vite. "A la base, je suis diplômé en master communication et marketing, donc je me concentrais surtout sur cet aspect pour l'association" assure Alexandre. "L'autre fondateur à l'origine du projet, Maxime, est ingénieur centralien." L'auberge numérique leur a permis de s'auto-former, d'accélérer leur développement en bénéficiant d'un community management et surtout, d'avoir un endroit où s'héberger gratuitement avec tout le nécessaire informatique.

Si pour l'instant le site se concentre sur le département de la Gironde, "ce n'est qu'un début", assure Alexandre. "L'idéal serait de faire du localisme, au-delà des frontières françaises."

Pour des consom'acteurs localistesConvaincu qu'un nombre grandissant de consommateurs prennent en compte le critère géographique dans le choix de leurs achats, Alexandre espère aussi par l'intermédiaire de son site favoriser l'économie locale et ses emplois. L'idée est aussi la mise en valeurs des savoirs spécifiques et historiques d'un territoire, liée aux impératifs environnementaux en limitant le transport de marchandises.

Si pour l'instant, les artisans recensés se concentrent surtout sur Bordeaux et la CUB, le bouche-à-oreille viral fonctionne et les consommateurs se manifestent.

Renouer avec la tradition tout en utilisant les outils de demain, c'est aussi ce que la "Social good week" espère favoriser. Une semaine pour prouver que le numérique peut oeuvrer pour un monde plus solidaire, en aidant l'émergence de projets locaux, par l'effacement des frontières.

Elise Lambert
Par Elise Lambert

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2414
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Marie-Hélène Delteil | 28/09/2012

Bravo pour le site achetons-local !!!
J'en ai rêvé et il l'a fait !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !