aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/04/17 : Ustaritz (64).- Emmanuel Macron, 24,92%; Jean-Luc Melenchon, 20%; François Fillon, 18,29%; Marine Le Pe, 13,88%; Jean Lassalle, 7,92%; Benoît Hamon, 7,63%; Philippe Poutou, 2,71%; Nathalie Arthaud, 0,41%;François Asselineau, 0,24%; J.Cheminade, 0;12%

24/04/17 : Résultats complets La-Teste-de-Buch : FF 27,93%; EM 23,66%; MLP 19,37%; JLM 15,83%; BH 4,61%; NDA 4,49%; JL 2,31%

24/04/17 : Résultats complets Blaye : EM 22,96%; JLM 22,10%; MLP 21,68%; FF 15,20%; BH 6,86%; NDA 4,94%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets à Jonzac (17) : Macron (28,28%) devance Fillon (23,68%), Le Pen (16,81%) et Mélenchon (16,28%)

24/04/17 : Résultats complets Lesparre-Médoc : MLP 33,17%; EM 18,25%; JLM 17,66; FF 16,25%; BH 4,39%; NDA 4,21%; JL 2,14%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : Résultats Pyrénées-Atlantiques : votants 80,62%. Macron 26,27%, Mélenchon 19,92%, Fillon 18,16%, Le Pen 13,74%, Hamon 7,73%, Lassalle 7,55%, Dupont-Aignan 3,72% , Poutou 1,61%, Asselineau 0,70%, Arthaud 0,45%, Cheminade O,13%.

24/04/17 : Résultats définitifs à Rochefort (17) : Macron en tête avec 24,84%, devant Mélenchon (21,67), Le Pen (19,31) et Fillon (17,57)

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

24/04/17 : Résultats définitifs Pau : Votants 76,05%. Macron 29,95%, Mélenchon 21,95% , Fillon 17,96%, Le Pen 12,01 % , Hamon 8,98%, Lassalle 3,57%, Dupont-Aignan 3,01%, Poutou 1,13%, Asselineau 0,83%, Arthaud 0,44%, Cheminade 0,17%.

24/04/17 : A Royan (17), Fillon arrive en tête avec 32,59% des voix, devant Macron (24,89), Le Pen (17,49), Mélenchon (12,76).

24/04/17 : Résultats définitifs Floirac : JLM 30,41%; EM 23,64%; MLP 17,22; BH 10,73%; FF 9,34%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : Em 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Aubin-de-Médoc : EM 34,87%; FF 23,57%; JLM 16,01%; MLP 12,17%; BH 5,66%; NDA 4,24%; PP 1,27%; JL 1,23%; FA 0,58%; JC 0,22%; NA 0,17%

24/04/17 : Nouvelle Aquitaine (92,94%) : Em 24,71%; JLM 20,53%; MLP 19,54%; FF 17,66%; BH 6,90%; NDA 4,70%; JL 2,86%; PP 1,48%; FA 0,78%; NA 0,65%; JC 0,19%

24/04/17 : Résultats définitifs Artigues-près-Bordeaux : EM 28,68%, JLM 22,18%; MLP 17,94%; FF 14,98%; BH 6,99%; NDA 4,52%; JL 1,65%; PP 1,29%; FA 1,07%; NA 0,54%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Blanquefort : EM 27,83%; JLM 23,43%; MLP 16,69%; FF 14,13%; BH 8,21%; NDA 4,13%; PP 2,88%; JL 1,23%; FA 0,80%; NA 0,59%; JC 0,09%

24/04/17 : A Surgères (17) : Macron arrive en tête avec 26,18%, devant Fillon (20,62%), Marine Le Pen (19,60), Mélenchon (19,20)

24/04/17 : Résultats définitifs Parempuyre : EM 24,77%; JLM 24,33%; MLP 21,91%; FF 11,16%; BH 7,67%; NDA 4,89%; PP 2,32%; JL 1,52%; FA 0,74%; NA 0,60%; JC 0,10%

24/04/17 : Résultats définitives Carbon-Blanc : EM 26,77%; JLM 23,60%; MLP 18,75%; FF 11,85%; BH 9,36%; NDA 4,74%; PP 1,89%; JL 1,71%; FA 0,71%; NA 0,41%; JC 0,21%

24/04/17 : A Saintes (17), les résultats définitifs donnent Macron en tête (26,15%), devant Melenchon (23,28), 1Fillon (18,99), Le Pen (14,83)

24/04/17 : Gironde (22h27, 73% de saisie) : EM 24,30%; MLP 21,36%; JLM 20,89%; FF 16,91%; BH 6,66%; NDA 4,59%; JL 2,17%; PP 1,61%; FA 0,79%; NA 0,51%; JC 0,19%

24/04/17 : Charente-Maritime : à 86,58% du dépouillement, Macron est en tête avec 23,65%, avant Le Pen (21,56), Fillon (20,10), Mélenchon (19,17)

24/04/17 : Résultats complets à Saint-Jean- d'Angely (17) : Macron 25,42%, Mélenchon 20,32%, Fillon 19,79% et Le Pen 19,10%

24/04/17 : Charente-Maritime : résultats à 78% du dépouillement : Macron arrive en tête avec 23,28%, devant Le Pen avec 22,08%, Fillon 20,20% Mélenchon (18,95%). La tendance des premiers résultats s'inverse donc.

24/04/17 : Résultats complets à Sarlat : E.Macron 26,14 %, J.L Melenchon 23,06 %, F. Fillon 19,78 %, M. Le Pen 14,78 %, B. Hamon 6,67 %

24/04/17 : Résultats complets Le Haillan : EM 31,12%; JLM 22,90%; FF 15,03%; MLP 13,13%; BH 9,37%; NDA 3,90%; PP 1,63%; JL 1,55%; FA 0,82%; NA 0,30; JC 0,26%

24/04/17 : Résultats complets à Bègles : JLM 33,63%; EM 26,02%; MLP 12,58%; BH 10,85%; FF8,90%; NDA 2,96%; JL 1,76%; PP 1,63%; FA 0,91%; NA 0,54%; JC 0,22%

24/04/17 : Résultats complets au Bouscat : EM 30,28%; FF 28,22%; JLM 16,82%; MLP 10,01%; BH 7,59%; NDA 3,00%; JL 1,53%; PP 1,16%; FA 0,80%; NA 0,29%; JC 0,20%

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86 se sont exprimés

24/04/17 : Résultats complets à Langon : EM 25,61%; JLM 23,24%; MLP 18,05%; FF 15,08% BH 7,48%; NDA 3,97%; JL 2,70%; PP1,51%; NA 1,27%; FA 0,89%; JC 0,19%

24/04/17 : Résultats à Montpon-Menesterol (24) : M. Le Pen 26,27 %, E. Macron 21,59 %, J-l Melenchon 19,32 %, F. Fillon 17,90 %, B. Hamon 5, 01 %.

24/04/17 : Résultats complets à Bouliac : EM : 31.39 % ; MLP : 14.18 % ; JLM : 14.05 % ; FF : 26.47 % ; BH : 5.44 % ; NDA : 5.09 % ; JL : 1.54 % ; PP : 0.75 % ; FA : 0.83 % ; NA : 0.22 % ; JC : 0.04 %

24/04/17 : Résultats complets à Eysines : EM : 28.69 % ; MLP : 15.02 % ; JLM : 22.92 % ; FF : 16.57 % ; BH : 8.34 ; NDA : 4.2 % ; JL : 1.66 % ; PP : 1.45 % ; FA : 0.70 % ; NA : 0.27 % ; JC : 0.19 %

23/04/17 : Gironde (22h03) 63,32% des saisies : EM 23,37%; MLP 22,40%, JLM 20,75%; FF 17%; BH 6,42%; NDA 4,63%; JL 2,26%; PP 1,64%; FA 0,80%; NA 0,54%; JC 0,19%

23/04/17 : Laurent Perea (Parti communiste-Dordogne) : le résultat de Jean-Luc Melenchon arrivé en tête en Dordogne est une satisfaction. La priorité est de faire barrage à l'extrême droite au deuxième tour. Il faudra ensuite capitaliser pour les législatives.

23/04/17 : Résultats en Nouvelle-Aquitaine à 21h32 : EM : 22.52 % ; MLP : 23.85 % ; JLM : 20.47% ; FF : 16.71 % ; BH : 6.17 % ; NDA : 4.68 % ; JL : 2.42 % ; PP : 1.66 % ; FA : 0.79 % ; NA : 0.58 % ; JC : 0.19 %

23/04/17 : Résultats en Charente-Maritime à 54% du dépouillement, Le Pen toujours en tête à 24,56% dvt Macron (21,72%), Fillon (19,74 et Mélenchon (18,18%)

23/04/17 : Résultats complets Arcachon : FF 43,26%; EM 24,09%; MLP 11,64%; JLM 9,99%; BH 3,85%; NDA 3,57%; JL 1,93%; PP 0,75%; 0,56%; NA 0,23% JC 0,13%

23/04/17 : Taux de participation en Dordogne: sur la circonscription de Bergerac, 82,56 %, sur la circonscription de Nontron 83,96 %, sur la circonscription de Périgueux 83,18 %, sur la circonscription de Sarlat la Caneda 83,93 %.

23/04/17 : Résultats complets à Bassens : JLM 28,09%; EM 22,67%; MLP 22,16%, BH 9,03%; FF 8,24%; NDA 4,16%; JL 2,12%; PP 1,98%; FA 0,78%; NA 0,56%; JC 0,20%

23/04/17 : Selon François Bayrou, président du Modem et maire de Pau, le résultat du premier tour exprime " un espoir pour les Français et la nécessité de ce qui va être la clé du second tour. C'est à dire le rassemblement".

23/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

23/04/17 : Résultats partiels en Lot-et-Garonne : MLP : 25.17 % ; EM : 20.82 % ; JLM : 18.79 % ; FF : 18.37 % ; BH : 5.71 % ; NDA : 5.02 % ; L : 3.31 % ; PP : 1.22 % ; FA : 0.82 % ; NA : 0.58 ; JC : 0.18 %

23/04/17 : Résultats en Gironde à 21h15 (36.31% saisie) : NDA : 4.74 % ; MLP : 25.26 % ; EM : 21.58 % ; BH : 5.91 % ; NA : 0.59 % ; PP : 1.69 % ; JC : 0.14 % ; JL : 2.56 % ; JLM : 20.17 % ; FA : 0.75 % ; FF : 16.59 %

23/04/17 : Jean Lassalle obtient le score fleuve de 68,60% dans la commune de Lourdios-Ichère dont il est le maire dans les Pyrénées-Atlantiques. Il y dépasse largement François Fillon (7,97%), Emmanuel Macron (7,44%) et Marine Le Pen (4,96%).

23/04/17 : Résultats définitifs Saint-Louis de Montferrand : MLP : 27,12%; JLM 26,49%; EM 21,32%; BH 7,49%; NDA 5,80%; FF 5,26%; JL 2,50%; PP 1,96%; FA 1,34%; NA 0,54% JC 0,18%

23/04/17 : Résultats partiels en Dordogne. A 20 h 40 sur une saisie de 59,31 % : Jean luc Melenchon arrive en tête et obtient 22, 35 %, devant Marine Le Pen 22,14, et Emmanuel Macron à 21,60 %. Benoît Hamon ne récolte que 6,14 % des voix.

23/04/17 : Charente-Maritime : A 36% du dépouillement, Le Pen est en tête avec 26%, devant Macron (20%), Fillon (18,5%) et Mélenchon (18,23%)

23/04/17 : Certaines communes du Lot-et-Garonne ont suivi la tendance nationale en portant Emmanuel Macron en tête devant Jean-Luc Mélenchon.

23/04/17 : En Lot-et-Garonne, la plupart des communes de moins de 500 âmes ont voté en masse pour Marine Le Pen.

23/04/17 : En Dordogne, résultats partiels à 20h40: saisie réalisée à 59,31 % : J-l melenchon: 22,35 %, M.Le Pen 22,14 %, E. Macron 21,60 %, F. Fillon 16,95 %, B. Hamon 6,14 %, N. Dupont aignan 4,80 %, J.Lassalle 2,77 %, P.Poutou 1,49 %, F. Asselineau 0,86 %

23/04/17 : Résultats Partiels en Nouvelle-Aquitaine (42.39 % saisie) : EM : 22.76 % ; MLP : 21.23 % ; JLM : 19.9 % ; FF : 16.95 % ; BH : 6.55 % ; NDA : 4.93 % ; JL : 4.29 % ; PP : 1.62 % ; FA : 0.75 % ; NA : 0.73 ; JC : 0.19 %

23/04/17 : Dans les Landes, selon les premiers résultats partiels, Macron largement en tête (23,94%), devant Mélenchon (19,71%) et Le Pen (18,91%) au coude à coude. Fillon à 16% et Hamon loin derrière 9,37%. Suivent Lassalle (5,04%) et Dupont-Aignan (4,46%).

23/04/17 : Résultats à 20h30 en Gironde : MLP 27,06%; EM 20,21%; JLM 19,50%; FF 16,42%; BH 5,82%; NDA 4,81%; JL 2,91%; PP 1,71%; FA 0,76%; NA 0,62%; JC 0,19%

23/04/17 : Antoine Audi (Maire de Périgueux LR) "ce resultat n'est pas une surprise, c'est celui qui était attendu. C'est une profonde déception pour François Fillon et pour les Républicains. Quant à Emmanuel Macron, il est dans la ligne de François Hollande.

23/04/17 : Résultats à 20h16 en Gironde : MLP 27.6% ; EM : 19.62 % ; JLM : 18.36 % ; FF : 17.48 % BH : 5.74 % ; NDA : 4.82 % ; JL : 3.23 % ; PP : 1.59 % ; FA : 0.78 % ; NA : 0.60 % ; JC : 0.20 %

23/04/17 : Lionel Pascal (En Marche, Dordogne) : "ce résultat n'est pas une suprise. Tous les sondages donnaient Emmanuel Macron en tete. C'est une satisfaction.J'appelle au rassemblement de tous les démocrates face à la candidate de la haine et du repli sur soi.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

  • 24/04/17 | Réaction d'Olivier Falorni, député de la circonscription La Rochelle-Ré

    Lire

    Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime s'est montré satisfait des résultats : "Si je devais résumer cette élection en un mot, je dirais : neuf. La vie politique ne sera plus la même.La gauche et la droite ont implosé. Les Français ont montré une volonté de tout mettre en l'air,de bazarder les anciennes pratiques. Macron comme Le Pen sont trangressifs en ce sens qu'ils refusent d'être de droite ou de gauche[...] Les Français ne veulent plus d'une politique de clivages périmés"

  • 23/04/17 | Pyrénées-Atlantiques : le Modem évoque une "belle espérance"

    Lire

    Comme l'a fait François Bayrou, qui estime que la clé du second tour réside dans le rassemblement, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques Lasserre, qualifie de "belle espérance" le résultat obtenu par Emmanuel Macron sur le plan national. Il salue également un projet qui associe "la recherche d'une économie compétitive et un équilibre social sans lequel rien ne peut se construire".

  • 23/04/17 | François Bayrou : "Le premier défi sera de rassembler"

    Lire

    "Après tant et tant d'inquiétudes, les Français ont choisi de faire mentir les prophètes de malheur et de choisir l'espoir" estime François Bayrou. "Le premier défi sera de rassembler sans perdre son cap, avec un renouvellement des visages mais également des pratiques". Sans prendre le risque de crier victoire trop tôt, François Bayrou ajoute qu'aux élections législatives, il "sera proposé aux Français d'élire une majorité nouvelle. Le temps de cette fracture entre des supposées droite et gauche elles mêmes éclatées en leur sein n'est plus le temps que nous vivons".

  • 23/04/17 | Réaction de Michel Lauzzana, maire de Bon Encontre

    Lire

    "Depuis plus de 2 ans je ne suis plus au PS. C'est donc pas un ralliement de dernière minute. Ce soir, je suis doublement satisfait de ce résultat. Emmanuel Macron a parlé à tous les Français pendant la campagne. Il illustre aussi une nouvelle manière de faire de la politique. Je suis très content aussi car Marine Le Pen est arrivée en 2ème position et cela me tenait à coeur car je voulais pas qu'aux yeux des Français et des pays extérieur nous mettions en tête de l'élection présidentielle une candidate FN."

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | "Quand les journalistes acceptent de la boucler" ou les différents visages de l'autocensure

19/10/2013 | Composante à part entière de la censure, l'autocensure reste pourtant souvent difficile à définir. Les Tribunes de la presse ont proposé un premier éclairage sur ce thème

Conférences tribunes de la presse du 18octobre 2013: "Quand les journalistes décident de la boucler"

Amira Hass, journaliste au quotidien israëlien Haaretz, Karim Boukhari, ancien directeur l'hebdomadaire marocain Tel Quel, Ammar Abd Rabbo, photo journaliste franco-syrien et John R. MacArthur, directeur du Magazine américain Harper's Magazine . Voilà les 4 invités accueillis ce vendredi en fin d'après midi sur le plateau de la grande salle Vitez du Tnba. Quatre invités, pour quatre parcours et contextes professionnels différents mais qui pourtant ont tous en commun l'expérience de l'autocensure, la leur et/ou celles de collègues. «Quand les journalistes acceptent de la boucler», tel était l'intitulé choc de cette conférence.

Amira Hass, journaliste de confession juive qui travaille et habite dans les territoires palestiniens occupés, écrit , raconte et critique, les agissements du gouvernement israélien sur les territoires palestiniens. Elle parle dans ses articles de «nettoyage ethnique», d'«apartheid», de «restrictions de droits», de «ségrégation», autant de termes que les autres journaux israéliens n'utilisent pas. Selon elles, ils ne les emploient pas car « ces autres médias israëliens respectent le volonté des israéliens d'ignorer toutes ces actions». Une autocensure qui l'afflige, d'autant plus qu' «en Israël la liberté d'expression est totale» souligne la journaliste qui assure ne subir aucune pression de la part des autorités israëliennes quant à ses écrits. Un comportement de déni généralisé qui en devient donc d'autant plus «inadmissible et lâche» pour elle.
Pour Karim Boukhari, au Maroc c'est le tabou social,intégré aux organismes de presse qui est le moteur de l'autocensure des journalistes sur un certain nombre de sujets. La religion, le sexe, Israël, sont autant de sujets que la population n'accepte pas de retrouver dans les colonnes de leurs journaux. Donc, consciemment ou non, nombre de journaux ne les évoquent pas. Quant à ceux qui le font c'est toujours précédé «d'un grand moment d'hésitation», précise l'ancien rédacteur en chef de Tel quel. Evoquer ces sujets ouvertement c'est risquer d'être attaqué et calomnié par la population et les autres médias.

L'autocensure ou le "bon sens"?Pour le photo journaliste Ammar Abd Rabbo, l'auto censure, il reconnaît se l'appliquer quant à la diffusion d'images particulièrement choquantes qui ne contiendraient pas en elle même d'informations supplémentaires à ce qui est déjà su. «Je ne diffuse pas de photos, sur lesquels apparaissent par exemple des enfants qui à cause de bombardements, auraient perdu une jambe, ou tête..» Le même a pourtant diffusé, juste après le 11 septembre, des scènes de liesse de palestiniens. «Dans le camp de Cisjordanie où je me trouvais, c'est une minuscule minorité des personnes, 30 peut être, qui s'est livrée à des démonstrations de joie. Malgré les conseils de deux autres photojournalistes, j'ai diffusé ces images». Un choix qu'il dit désormais regretter. «Beaucoup d'américains ont été très choqués après les attentats par ces photos». Mais avec ce témoignage et d'autres, comme la non divulgation de l'identité d'une source ou le secret gardé sur des prises d'otages, est-on toujours dans l'autocensure? Ou est-ce «le bon sens», «le cas de conscience» qui dicte la rétention d'informations du journaliste?
L'autocensure serait motivée par la peur, justifiée ou fantasmée du journaliste, d'être atteint dans son intégrité physique ou professionnelle, quand le cas de conscience se justifierait par la crainte pour autrui et donc son désir de protection. C'est ce que considère l'américain de la bande, John R MacArthur, qui a plusieurs reprises a insisté sur la dimension très égocentrique, voire carriériste, de l'autocensure. Pour autant, l'un est il une meilleure «justification» au silence que l'autre ou les journalistes doivent-ils réellement tout dire? En d'autres termes une éloge de la censure est elle possible? C'est le sujet d'une conférence organisée ce samedi 19 octobre.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
685
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !