Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/05/18 | Ford Blanquefort : les délégués syndicaux déboutés

    Lire

    Nouvelle déconvenue ce mardi pour les salariés de l'usine Ford de Blanquefort : cinq délégués syndicaux ayant assigné la direction en justice pour "délits d'entrave au fonctionnement du comité d'entreprise" le 7 mai dernier viennent de voir leur demande déboutée par le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux. Le groupement reprochait au constructeur d'avoir rendu des ordres du jour imprécis lors du dernier Comité d'entreprise de mars, notamment à propos de la décision de l'arrêt des investissements sur le site de Blanquefort, annoncé en février. Les cinq délégués ont choisi de faire appel.

  • 23/05/18 | Trains : des perturbations ce week-end

    Lire

    Ce mercredi, la SNCF annonce un blocage du trafic des trains au sud de la Gare de Bordeaux ce week-end (jusqu'à dimanche 14h) en raison de la pose définitive du pont de la Palombe au dessus du noeud ferroviaire. Pour les voyageurs, aucun TGV ne circulera entre Bordeaux et Arcachon, Tarbes et Hendaye. Pas de train non plus entre Bordeaux et Facture, Morcenx (au delà, ce sera en TER vers Mont-de-Marsan) ou Toulouse (seulement quelques Intercités Agen-Toulouse-Marseille, mais pas de TGV). Enfin, pour la ligne Bordeaux-Le Verdon, les voyageurs sont invités à prendre le bus jusqu'à Pessac, puis à voyager en TER.

  • 23/05/18 | Le Festival du film citoyen revient à La Rochelle

    Lire

    Le 3e édition du festival du film de prévention, citoyenneté et jeunesse de La Rochelle se déroulera du 31 mai au 2 juin au Cinéma CGR Dragon, Cours des Dames sur le Vieux-Port. Au programme : 32 courts métrages réalisés par des 11/25 ans venus du monde entier ; France, Canada, Mexique, Roumanie, Belgique, Algérie, Congo, Albanie, Tunisie, Cameroun, Portugal, Macédoine, Maroc. Le FestiPrev avait attiré 3 500 spectateurs et 10 000 visiteurs sur le Village du festival en 2017. www.festiprev.com

  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Quelle éducation pour l'avenir ? Une interrogation au coeur de l'Université Hommes-Entreprises

27/08/2010 |

Université Hommes-Entreprises - Luc Ferry

Ils l'ont tous souligné à leur manière durant ces deux jours passés à l'Université Hommes Entreprises organisée par le CECA au Château Smith Haut Lafitte : l'avenir des générations futures dépend en partie de l'héritage et de l'éducation fournis à nos enfants. Comment, en effet, poser la question des valeurs sans poser celle de la transmission des savoirs ? Et de quels savoirs ?

Ce n'est pas un hasard si Luc Ferry est venu clôturer le bal des interventions : soulignant la différence entre valeurs morales et valeurs spirituelles (religieuses ou laïques), l'ancien ministre de la Jeunesse, de l'Éducation nationale et de la Recherche a mis l'accent sur le manque de sens de nos sociétés mondialisées, avant d'insister sur une notion chère aux écologistes : « quelle terre allons nous laisser à nos enfants ? Et quels enfants allons nous laisser à notre terre » ?

Des héritiers sans héritages ?
Cet axe de réflexion a régulièrement ponctué le discours des différents intervenants invités par le CECA : pour le sociologue Patrick Lemattre, les jeunes d'aujourd'hui sont « des héritiers sans héritage (...) et l'on observe parallèlement un déficit de l'engagement et une recherche de sens ». Florence Noiville se rappelle pour sa part les injonctions « vous êtes les leaders de demain » qui ont ponctué sa formation à HEC. « Mais qu'est le leader de demain ? C'est quoi être leader ? », demande-t-elle. Regrettant « le formatage »et « l'écrasement de l'imagination » opéré par les grandes écoles, elle invite à « cultiver la flamme d'imagination et de folie ». « On a besoin d'inventer maintenant de nouveaux modèles d'avenir », affirme-t-elle, citant alors l'exemple du prix Nobel d'économie Mohammad Yunus, à l'origine du concept de micro-crédit avec la Grameen Bank.
Une position qui n'est pas sans créer de polémique dans l'auditoire : « est-ce vraiment aux écoles de donner des notions sur la marche du monde, le néo-capitalisme ? Est-ce aux écoles de faire de la politique ? » a-t-on pu entendre dans le public...

Un vaste débat : quels enseignements pour quels savoirs ?

Florence Noiville attend de voir émerger autre chose des écoles que de bons techniciens ; elle souhaite voir des citoyens ancrés dans l'intérêt général. Une préoccupation accentuée par Michel Authier, mathématicien, philosophe et sociologue français, qui estime pour sa part que nous ne sommes plus capables de suivre l'évolution du monde : « nous assistons à une crise de transmission du savoir : les savoirs évoluent vite que le temps qu'il faut pour les acquérir. »
Pour Xavier Pommereau, Médecin psychiatre et directeur du Pôle aquitain de l'adolescent au Centre Abadie du CHU de Bordeaux, nous devons trouver d'autres formes d'apprentissage : « doit-on encore apprendre aux ados les tables de multiplication ? Ne devons nous pas intégrer l'usage des nouvelles technologies pour créer une autre forme d'intelligence ? »

Université Hommes-Entreprises - Michel AuthierDes Ressources Humaines aux Richesses Humaines
Quelles solutions envisager dans ces conditions ? « Aujourd'hui, la seule chose possible pour suivre le rythme du monde réside dans la collaboration, la coopération et la coopétition, indispensables à la production de valeur sur le plan économique » affirme Michel Authier.
Un positionnement également défendu par Patrick Lemattre : nous devons préserver les liens entre la génération des baby-boomers et la génération Y, tisser des liens riches de sens entre les différents logiciels culturels qui co-existent actuellement. A l'image du travail effectué par l'explorateur Stéphane Lévin par exemple, dont le projet « voyageurs des sciences » apprend aux jeunes le respect des autres, de soi, le dépassement de soi et la cohésion, etc.
Autant d'apprentissages qui font appel à l'humilité, l'honnêteté, l'exemplarité, le respect, l'estime, la tolérance et le partage. Autant de valeurs qui composent aussi, naturellement, l'école de la vie..

Anne-Sophie Novel

Partager sur Facebook
Vu par vous
277
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !