Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

  • 10/08/18 | Le Verdon a son relais touristique

    Lire

    L’inauguration du relais touristique au Verdon-sur-Mer a lieu ce 10 août par Sandrine Derville, vice-présidente de la région en charge du tourisme. Ce relais permet à la région Nouvelle-Aquitaine de conforter ce territoire en tant que destination touristique d’excellence qui conjugue richesses touristiques, infrastructures et activités. La région a contribué au financement de la mise en accessibilité handicapés ainsi que les travaux de réhabilitation à proximité de la capitainerie de Port-Médoc pour y installer un relais d’information touristique.

  • 08/08/18 | Alain Rousset réagit à la reprise des Menuiseries Grégoire (24)

    Lire

    Alain Rousset prend acte du choix du Tribunal de commerce de Paris de retenir l'offre de reprise des Menuiseries Grégoire à Saint-Martial d'Artenset par le Fonds Prudentia Capital. Il souhaite qu'un plan social pour l'emploi digne de ce nom accompagne cette restructuration. 157 licenciements sont prévus. Alain Rousset indique que "la Région est au travail pour aider le repreneur dans son projet et demande à l'actuel actionnaire, le Fonds Parquest Capital, de contribuer au financement du PSE.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Qui sont les Roms dont on parle tant? Le café-débat de la Licra a tenté d' apporter des réponses.

11/11/2013 | Jeudi 7 novembre, la Brasserie Saint Seurin à Bordeaux accueillait une soirée-débat sur le thème "Les Roms dans la République".

Jeudi 7 novembre, la Brasserie Saint Seurin accueillait une soirée-débat sur le thème "Les Roms dans la République".

Clothilde Chapuis, la Présidente de la Licra Bordeaux & Gironde, Alexandra Siarri, Adjointe au Maire de Bordeaux en charge des précarités et Jean-Paul Grasset, 1er Président Vice-Président de la Licra Bordeaux & Gironde ancien professeur d’histoire-géographie et Inspecteur d’Académie ont débattu sur le thème "Les Roms dans la République"jeudi soir dernier. Comme en témoigne l'actualité, les Roms sont au coeur du débat médiatique et des polémiques. Revenir sur leur histoire et leur culture permet de mieux comprendre de qui on parle.

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le pays d'origine des Roms n'est pas la Roumanie. Jean-Paul Grasset est revenu sur leur histoire. "Rom", mot récent utilisé depuis les annés 1970 veut dire "homme marié dans une communauté". Ce mot désigne en réalité ceux qui ont quitté l'Inde vers l'an 1000. Nous avons très peu de documents sur les Roms, leur histoire, leur culture, ce qui expliquerait peut être les nombreuses confusions qui sont faites à leur égard...Il s'agit de la plus grande minorité ethnique d'Europe. Un peu d'histoire

A la fin de la guerre de Cent ans, ceux qu'on appelait en France les "bohémiens" n'étaient pas victimes d'exclusion, bien au contraire. Convertis au catholicisme, ils étaient protégés par le Pape. Ils ne payaient pas l'impôt et étaient sous la protection de seigneurs et de monastères. Louis XIV, lui, les maltraita, il envoya les hommes aux galères et les enfants en hospice. La Révolution ne les libéra pas car ne payant pas la dîme, ils n'avaient pas le soutien des paysans révolutionnaires. Les Roms ont bénéficié d'un certain regain avec le romantisme et des personnages comme Esmeralda de Victor Hugo par exemple. Ils ont ensuite échappé à l'intégration de l'école de la Troisième République, et ont été massivement massacrés par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui, il est difficile de compter les Roms qui vivent en France. On estime que 300 000 familles ont un livret de circulation à faire signer tous les trois mois auprès de leur commune de rattachement. Parmi eux, il y aurait environ 20 000 Roms.Les Roms à Bordeaux, qu'en est-il? 

"Les gens s'affolent parce qu'ils ne connaissent pas." Voici ce qu'en retient Alexandra Siarri, l'adjointe au maire en charge des précarités. "Quand je suis arrivée en 2011 dans le squat de l'avenue Thiers qui comptait alors 700 personnes, j'ai été bouleversée par l'extrême pauvreté qui y régnait." Selon l'élue, il existe à Bordeaux une tradition de modération et de bénévolat qui a permis de mettre en place une médiation dans un climat d'apaisement. Comprendre les colères légitimes des riverains tout en agissant auprès des Roms, à travers l'installation de l'eau, de l'électricité, la mise en place d'une scolarisation particulière, tels sont les objectifs. On n'impose pas, on propose rappelle Alexandre Siarri. Quand on l'interroge sur l'abstentéisme très important des enfants Roms à l'école, l'adjointe répond: "ils n'ont pas les mêmes priorités que nous." Mieux connaitre leur culture permettrait de mieux comprendre leurs préoccupations. Devenir des petits écoliers français n'en fait peut être pas partie.On peut se poser la question. 

 

Ombeline de Fournoux
Par Ombeline de Fournoux

Crédit Photo : Ombeline de Fournoux

Partager sur Facebook
Vu par vous
1469
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !