aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/07/17 : Ouverture du Parc Aquatique de Walibi Sud-Ouest le lundi 31 juillet à Roquefort (47)! 5.000 m² de bassins et d’attractions les pieds dans l’eau ! Côté tarifs : 18€ enfant et adulte. Billet Combiné 2 Parcs : 37,50€ adulte et 34€ enfant de 3 à 9 ans.

25/07/17 : Alain David ayant été élu député PS de la 4°circonscription de la Gironde et ne pouvant cumuler ce mandat avec celui de maire, le conseil municipal de Cenon a élu maire, ce lundi 24 juillet en soirée, Jean-François Egron jusque là premier adjoint.

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/07/17 | Des pompiers aquitains en renfort dans le Sud-Est

    Lire

    Suite aux incendies dans le midi de la France et à la demande du centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC) du Ministère de l'Intérieur, les SDIS de la Gironde, de la Dordogne et du Lot-et-Garonne ont engagé des personnels et des moyens en renfort au profit de la zone de défense Sud-Est, depuis ce mardi 25 juillet. Des renforts composés de 64 sapeurs-pompiers, 4 camions citerne de 6000 litres et 8 camions citerne de 4000 litres. Ce dispositif est commandé par le lieutenant-colonel Jean-Luc Gardère, du SDIS de la Gironde.

  • 25/07/17 | Nouvelle Aquitaine: le chômage en légère baisse

    Lire

    Fin juin 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) était de 295 090 (- 0,6 %/mai et -1,5 % sur 3 mois (soit –4 610 personnes), de - 1,9 % sur un an. France: - 0,3%/mai, - 0,7 % sur 3 mois, -1,0 % sur un an. Le nombre de demandeurs ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C), est de 503 950 fin juin. Ce nombre augmente de 1,2 % sur 3 mois (soit +5 750 personnes), de 0,1 % sur un mois et de 2,1 % sur un an. France métropolitaine: + 1,1 % sur 3 mois, stable sur un mois, + 2,2 % sur un an.

  • 24/07/17 | Ceva Santé Animale: croissance à deux chiffres

    Lire

    Nouvelle progression de Ceva Santé Animale fin juin 2017: le chiffre d'affaires consolidé du Groupe a atteint 546 millions d'euros (+20%/2016) et + 6,6% à périmètre et taux de change constants. Toutes les zones ont participé à cette croissance plus forte que le marché, note Marc Prikazsky, PDG de Ceva : « C'est un début d'année très positif avec de nouveau une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires et du résultat. Je tiens particulièrement à remercier les nouveaux collaborateurs qui nous ont rejoints lors des acquisitions et à féliciter l'ensemble des salariés de Ceva pour leur formidable engagement."

  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | R3: le nouveau réseau de traitement des encombrants initié par les bailleurs sociaux de la CUB

04/02/2014 | Le 30 janvier dernier, se sont tenues à Bordeaux les 4èmes Rencontres de l'innovation sociale organisées par le Fonds pour l'Innovation Sociale (FIS). Focus sur un projet lauréat.

Les premiers encombrants arrivés sur le site R3, quai de Brazza à Bordeaux

Le Fonds pour l'innovation Sociale (FIS)a été créé par la Fédération des Entreprise Sociales pour l'Habitat afin de soutenir les projets alliant innovation, solidarité et meilleure qualité de vie pour les habitants des quartiers d'habitat social. Avec pour thème «Economie circulaire et développement durable», la rencontre du 30 janvier a également été l'occasion de présenter sur le terrain, le projet lauréat 2013 du FIS: R3 (lire R cube), "Réseau de Réemploi des deux Rives" permettant la collecte et le traitement des encombrants par le recyclage et réemploi.

Si le 30 janvier a été le temps de la discussion et de l'échange entre les participants aux 4èmes rencontres de l'innovation sociale, la veille, le mercredi 29 janvier, était consacré à des visites de terrain sur les sites des projets aquitains lauréats du FIS ces dernières années.

L'occasion plus particulièrement de se rendre sur la rive droite de Bordeaux, quai de Brazza, où se monte le projet R3, plate-forme de recyclage et de valorisation des encombrants, sur le modèle de la Ressourcerie de Cenon. Mais les ambitions en volume sont ici bien plus importantes. Comme le souligne David Seys chef de projet pour Domofrance, «passer de la Ressourcerie au projet R3, c'est aller du micro projet vers un projet industriel du réemploi des déchets».

Entre 7 et 9 emplois créésEt pour cause, trois régies de quartier, Lormont, Cenon et Bacalan sont mobilisées autour de ce projet initié par le bailleur social Domofrance et mis en route ces jours-ci. L'idée est de proposer aux bailleurs, syndicats de propriétaires, entreprises et collectivités locales un modèle viable et pérène du traitement des encombrants.
Dans la pratique, R3 collectera quotidiennement des encombrants de toute nature dans des zones de stockage, ou «zones tampon» organisées par les bailleurs sociaux ou directement chez les habitants des trois quartiers concernés.
Une fois collectés, les déchets seront apportés au local situé quai de Brazza, où une équipe s'appliquera à faire le tri entre déchets recyclables, déchets pouvant être réemployés et déchets finaux. Le local abritera donc deux espaces de production: un pour la revalorisation et la réparation, l'autre pour le démantèlement. Une fois les objets revalorisés, ils partiront pour une seconde vie, grâce à un réseau de boutiques et de dépôts-ventes partenaires. Et le terme d'économie circulaire, prend là toute sa dimension... D'ici à 3 ans, ce sont entre 7 et 9 emplois qui devraient être créés sur le site de R3.
Concernant les matériaux non réemployables ni recyclables, ils seront transportés en déchetterie.

Les prémices d'un «Pôle d'économie sociale et solidaire»Comme le souligne Frédéric Petit, chargé de développement de l'association qui gère le projet en attendant la constitution d'une société coopérative d'intérêt collectif, «R3 permet à la fois de diminuer la pollution visuelle, et donc d'apporter une meilleure qualité de vie dans ces quartiers, mais aussi de mettre en œuvre, dans le même temps, un accompagnement des habitants pour une meilleure gestion de leurs déchets encombrants en limitant les dépôts sauvages». Un projet qui a vocation à s'étendre et à se développer fortement au fil des années. En partenariat étroit avec sa proche voisine, la société Elise, spécialisée dans le recyclage des déchets de bureau, ce sont les prémices d'un «Pôle d'économie sociale et solidaire» qui sont en train de se mettre en place sur la rive droite de la Garonne. Telle est en tous cas l'ambition des différents partenaires.
Un maillage de recycleries sur l'agglomération également soutenu par la Cub, comme en témoignait la présence de Clément Rossignol, vice président de la CUB en charge de l'Economie Sociale et Solidaire ce 29 janvier. C'est d'ailleurs «la forte mise en synergie de nombreux acteurs autour de ce projet qui a convaincu le FIS», confie Valérie Fournier, sa Présidente. Un esprit collaboratif pour un projet exemplaire d'économie circulaire, que le FIS a récompensé par une dotation de 60 000€.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2355
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !