Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/08/20 | Un cluster de Covid à Idaux-Mendy en Soule

    Lire

    l’ARS Nouvelle-Aquitaine signale l’existence d’un cluster à Idaux-Mendy (64); Il s’est formé lors d’un stage organisé par une association toulousaine fin juillet dans un gîte de la commune. Un premier cas positif a été détecté au retour à Toulouse le 31 juillet chez un enfant symptomatique, puis chez un deuxième enfant le lendemain. Tous deux avaient participé au même séjour à Idaux-Mendy. Au total, 6 enfants et 1 éducateur ont été contaminés. Le cluster est géré par l’ARS Occitanie en lien avec Nouvelle-Aquitaine, afin d’établir un traçage efficace.

  • 08/08/20 | La LPO Aquitaine cherche des "rapatrieurs"

    Lire

    Face au grand nombre d'animaux retrouvés en détresse par des particuliers, la Ligue de protection des oiseaux vient de lancer un appel à bénévoles pour transporter ceux-ci dans leur véhicule personnel. Leur mission : aller du lieu où a été trouvé l'animal jusqu'au centre de soins d'Audenge. La LPO cherche des volontaires en particulier sur les secteurs du Médoc, de Blaye, Libourne ainsi qu'en Dordogne. Contact : benevolot.cds33@lpo.fr.

  • 08/08/20 | Incendie d'Anglet: un adolescent mis en examen

    Lire

    C'est le procureur de la République qui l'a annoncé: un jeune apprenti de 16 ans, apprenti menuisier et vivant dans un foyer de Bayonne dans le cadre d'une assistance a été mis en examen. Il se serait vanté de son "exploit" à des camarades. Il avait déjà tenté de mettre le feu à sa chambre. S'il n'a pas reconnu les faits, le Procureur l'a mis en examen en raison d'indices graves concordants", mais Jérôme Bourrier insiste: "La présomption d'innocence doit être respectée". La peine maximale pour cet acte de destruction volontaire est de vingt ans de prison.

  • 08/08/20 | L’Open de France Espoirs et 100% filles de Surf annulés et reportés à Lacanau

    Lire

    Initialement prévu du 12 au 16 août, l’Open de France Espoirs et l’Open de France 100 % filles ont été annulés et reportés par les services de l’État, la ville de Lacanau et le Lacanau Surf Club. Cette décision a été prise suite aux conditions sanitaires actuelles, du pic de fréquentation touristique et du brassage géographique des compétiteurs. La Fédération et ses partenaires travaillent actuellement pour trouver une nouvelle date pour l’Open de France 100 % filles.

  • 07/08/20 | Bordeaux Métropole soutient le Liban

    Lire

    Suite aux évènements qui viennent de se dérouler à Beyrouth, le président de Bordeaux Métropole, Alain Anziani, propose d’allouer une aide exceptionnelle à Médecins Sans Frontières, qui est actuellement dans la capitale libanaise pour assurer l’aide médicale d’urgence, de 50 000€. MSF depuis 25 ans a sa plus grande base logistique à Mérignac. Fin septembre lors du prochain Conseil de Bordeaux Métropole, une délibération formalisera ce soutien.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Rappeler les règles de sécurité routière avant le grand chassé croisé des vacances

31/07/2020 | La forte affluence attendue pour ce week-end sur les routes est facteur d’accidents. Une opération de contrôle et de prévention avait lieu ce vendredi sur l'A 89.

Le préfet de la Dordogne a testé les différents ateliers

Les automobilistes ont pu participer ce vendredi sur l'aire de service du Manoire sur l'A 89, à une opération de contrôle et de prévention routière.  Le bureau de Sécurité routière de la préfecture proposait en collaboration avec Vinci Autoroute des ateliers pédagogiques sur les risques routiers. Le but est de faire prendre conscience des différents risques : consommation d'alcool, stupéfiants, vitesse, somnolence. Différents tests pour évaluer les temps de réaction des conducteurs qui varient en fonction de la vitesse du véhicule, de l'état de fatigue, du niveau de concentration étaient proposés.

A la veille du week-end du grand chassé croisé des vacances, le bureau de Sécurité routière de la préfecture a proposé en collaboration avec Vinci Autoroute et la gendarmerie de la Dordogne des ateliers pédagogiques sur les risques routiers, sur l'aire de service du Manoire sur l'A 89, près de Périgueux. Ces ateliers sous forme ludiques sont d'abord l'occasion pour les vacanciers s'offrant une pause de rappeler quelques règles de bon sens à la veille d'un week end de forte affluence sur les routes. Avant de partir pour un long trajet, il est indispensable de vérifier l'état de votre véhicule. Même le conducteur novice est en mesure de vérifier certain nombre de choses : contrôle de l'état des pneus, vérification des niveaux huile, liquide de freinage et de refroidissement, de l'éclairage. D'une manière générale, mieux vaut éviter de conduire en pleine canicule, pensez à  vous hydrater régulièrement et à ne pas trop manger à midi, pour éviter les somnolences du début d'après-midi. Pour les enfants, veillez à ce qu'ils soient bien attachés.  Et bien sûr, respectez les limitations de vitesses. C’est aussi un gage de maîtrise de votre véhicule en toute circonstance.

Eviter un relâchement sur les routes

Actuellement, le nombre d'accidents enregistrés en Dordogne est en légère hausse si on compare le mois de juillet 2019 à juillet 2020. Le nombre de tués est moindre en raison de la période de confinement : on dénombre 9 tués dont un piéton au lieu de 15 à la même date l'an passé.
Mais les gendarmes de la Dordogne observent depuis la sortie du confinement un relâchement des comportements sur la route. Citons par exemple les motards originaires de Corrèze pris en très grande excès de vitesse, à plus de 200 km/ h sur une route départementale il y a quelques jours, une progression des refus d'optempérer.  La longue période de non activité a incité certaines personnes à se libérer. Le constat de tous les jours ne va pas, observe le colonel de la gendarmerie, au point que certains ont oublié les règles du code de la route."
En visite sur le site, le préfet s'est plié de bonne grâce aux différents ateliers  et tests, notamment liés à l'alcool. Pour mémoire, la limite fixée est de 0,5 g d’alcool par litre de sang, soit 0,25 mg par litre d’air expiré. Pour les conducteurs titulaires d’un permis probatoire, et ceux en situation d’apprentissage, la limite fixée est de 0,2 g par litre de sang, soit 0,1 mg par litre d’air expiré. Il y avait aussi des jeux autour du code de la route pour les enfants, des  tests de vigilance pour les conducteurs. Les personnes de passage  ont pu aussi découvrir des quatre exemplaires des véhicules banalisés qui enregistrent les excès de vitesse. En échange, ils ont reçu des objets bien utiles, ethylotest, lumières et objets fluorescents pour deux roues. 

Durcissement des sanctions

Un nouveau barême aux suspensions du permis de conduire est entré en vigueur le 1er juillet, a tenu à rappeler Frédéric Périssat. Objectif: allonger les durées de suspension pour les rapprocher des maximums légaux pour les alcoolémies supérieures à 0,90 mg/l d’air eipiré ; toutes les tranches de dépassement des vitesses maximales autorisées ; les refus de se soumettre aux vérifications réglementaires (éthylotest, éthylomètre, bilan sanguin), les accidents corporels. Exemple, pour les grands excès de vitesse, la durée de suspension du permis pourra passer de six à douze mois, surtout s'il y a récidive. Les nouvelles mesures prévoient l'allongement de six mois à un an la durée maximale d'obligation de ne conduire qu'un véhicule équipé d'un éthylotest antidémarrage (EAD) lorsque cette mesure est prononcée comme alternative à la suspension du permis de conduire. Le coût de 100 euros par mois est à la charge de l'automobiliste qui se verrait proposer cette alternative à une sanction plus lourde. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
1446
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 11 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !