Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/06/21 : L'ancien vice-président du Conseil départemental de la Dordogne en charge de l'agriculture, Jean-Pierre Saint-Amand est décédé lundi à l'âge de 71 ans. Il a été conseiller départemental du canton de Vergt de 1992 à 2015.

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/06/21 | Arte Flamenco : El Granaíno remplacé pour la soirée du 2 juillet

    Lire

    Positif à la Covid-19, le chanteur Pedro El Granaíno ne pourra pas se produire sur la scène du festival Arte Flamenco, le vendredi 2 juillet à Mont-de-Marsan. Il sera remplacé par Jesús Méndez, héritier de la dynastie gitane de la famille de la “Paquera de Jerez", et l’un des plus grands noms du cante actuel. Jesús Méndez se produira donc aux côtés d’El Pele avec, en artiste invité, le danseur Farruquito.

  • 24/06/21 | Lot-et-Garonne : un incubateur pour l'ESS

    Lire

    Par le développement d'un incubateur dédié à l'ESS et l'innovation sociale, ATIS propose un accompagnement à la construction de réponses nouvelles à des besoins sociaux peu ou mal couverts. Nomade, il s'appuie sur les lieux ressources dans les territoires ruraux, et multi-partenariaux, en intégrant les acteurs existants de la chaîne. Parmi ses objectifs: susciter la création d'entreprises et activités d'utilité sociale, développer l'envie d'entreprendre, contribuer à résoudre des problématiques sociales et environnementales et proposer un maillage efficient d'accompagnement de porteurs de projet sur le département.

  • 24/06/21 | Lestiac-sur-Garonne, petit Dublin pour un soir

    Lire

    La commune de Lestiac-sur-Garonne (33) accueille, le 3 juillet prochain le Julien Loko Irish Band. Un concert gratuit en plein air à partir de 21 h et une ambiance 100% folk celtique assurée dans le cadre bucolique du village des bords de Garonne. Julien Loko et son quintet proposent standards irish et compositions originales pour une musique dansante et nerveuse, qui transporte dans l'atmosphère enfiévrée des pubs de Dublin! Possibilité de pique-niquer dès 19 heures ou de se restaurer auprès de food-trucks.

  • 24/06/21 | L'Europe en soutien des collectivités face à la crise sanitaire

    Lire

    Grâce au dispositif "Initiative d'investissement en réponse au Coronavirus" portée par la Commission européenne, 8 départements - Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Dordogne, Pyrénées-Atlantiques, Deux-Sèvres, Charente-Maritime et Charente - ont bénéficié d'aides européennes pour l'achat de masques à destination du personnel des collectivités et de la population afin de pouvoir maintenir des activités de service public et de soutien à certains publics (collégiens, personnels des EPHAD, personnels de santé, aides à domicile ...). Ces mesures ont été financées par l'Europe pour un montant total de 2,9M€ en Nouvelle-Aquitaine.

  • 23/06/21 | 5000 € de dons remis au Téléthon Gironde

    Lire

    Les salariés d'EDF Commerce sud ouest, qui participent régulièrement aux courses du Téléthon, se sont adaptés au contexte sanitaire en participant à un challenge à distance via une application de loisir qui permet de cumuler des points en pratiquant l’activité physique de son choix. En 15 jours, du 30 novembre au 13 décembre 2020, les 260 participants ont réussi à récolter la somme de 5 000 €, qui servira "à soutenir la recherche et la mise en œuvre des premiers médicaments pour des maladies rares et génétiques", précise Christian Capdeville coordinateur du Téléthon en Gironde. Le don a été remis à l'association ce 22 juin.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Rappeler les règles de sécurité routière avant le grand chassé croisé des vacances

31/07/2020 | La forte affluence attendue pour ce week-end sur les routes est facteur d’accidents. Une opération de contrôle et de prévention avait lieu ce vendredi sur l'A 89.

Le préfet de la Dordogne a testé les différents ateliers

Les automobilistes ont pu participer ce vendredi sur l'aire de service du Manoire sur l'A 89, à une opération de contrôle et de prévention routière.  Le bureau de Sécurité routière de la préfecture proposait en collaboration avec Vinci Autoroute des ateliers pédagogiques sur les risques routiers. Le but est de faire prendre conscience des différents risques : consommation d'alcool, stupéfiants, vitesse, somnolence. Différents tests pour évaluer les temps de réaction des conducteurs qui varient en fonction de la vitesse du véhicule, de l'état de fatigue, du niveau de concentration étaient proposés.

A la veille du week-end du grand chassé croisé des vacances, le bureau de Sécurité routière de la préfecture a proposé en collaboration avec Vinci Autoroute et la gendarmerie de la Dordogne des ateliers pédagogiques sur les risques routiers, sur l'aire de service du Manoire sur l'A 89, près de Périgueux. Ces ateliers sous forme ludiques sont d'abord l'occasion pour les vacanciers s'offrant une pause de rappeler quelques règles de bon sens à la veille d'un week end de forte affluence sur les routes. Avant de partir pour un long trajet, il est indispensable de vérifier l'état de votre véhicule. Même le conducteur novice est en mesure de vérifier certain nombre de choses : contrôle de l'état des pneus, vérification des niveaux huile, liquide de freinage et de refroidissement, de l'éclairage. D'une manière générale, mieux vaut éviter de conduire en pleine canicule, pensez à  vous hydrater régulièrement et à ne pas trop manger à midi, pour éviter les somnolences du début d'après-midi. Pour les enfants, veillez à ce qu'ils soient bien attachés.  Et bien sûr, respectez les limitations de vitesses. C’est aussi un gage de maîtrise de votre véhicule en toute circonstance.

Eviter un relâchement sur les routes

Actuellement, le nombre d'accidents enregistrés en Dordogne est en légère hausse si on compare le mois de juillet 2019 à juillet 2020. Le nombre de tués est moindre en raison de la période de confinement : on dénombre 9 tués dont un piéton au lieu de 15 à la même date l'an passé.
Mais les gendarmes de la Dordogne observent depuis la sortie du confinement un relâchement des comportements sur la route. Citons par exemple les motards originaires de Corrèze pris en très grande excès de vitesse, à plus de 200 km/ h sur une route départementale il y a quelques jours, une progression des refus d'optempérer.  La longue période de non activité a incité certaines personnes à se libérer. Le constat de tous les jours ne va pas, observe le colonel de la gendarmerie, au point que certains ont oublié les règles du code de la route."
En visite sur le site, le préfet s'est plié de bonne grâce aux différents ateliers  et tests, notamment liés à l'alcool. Pour mémoire, la limite fixée est de 0,5 g d’alcool par litre de sang, soit 0,25 mg par litre d’air expiré. Pour les conducteurs titulaires d’un permis probatoire, et ceux en situation d’apprentissage, la limite fixée est de 0,2 g par litre de sang, soit 0,1 mg par litre d’air expiré. Il y avait aussi des jeux autour du code de la route pour les enfants, des  tests de vigilance pour les conducteurs. Les personnes de passage  ont pu aussi découvrir des quatre exemplaires des véhicules banalisés qui enregistrent les excès de vitesse. En échange, ils ont reçu des objets bien utiles, ethylotest, lumières et objets fluorescents pour deux roues. 

Durcissement des sanctions

Un nouveau barême aux suspensions du permis de conduire est entré en vigueur le 1er juillet, a tenu à rappeler Frédéric Périssat. Objectif: allonger les durées de suspension pour les rapprocher des maximums légaux pour les alcoolémies supérieures à 0,90 mg/l d’air eipiré ; toutes les tranches de dépassement des vitesses maximales autorisées ; les refus de se soumettre aux vérifications réglementaires (éthylotest, éthylomètre, bilan sanguin), les accidents corporels. Exemple, pour les grands excès de vitesse, la durée de suspension du permis pourra passer de six à douze mois, surtout s'il y a récidive. Les nouvelles mesures prévoient l'allongement de six mois à un an la durée maximale d'obligation de ne conduire qu'un véhicule équipé d'un éthylotest antidémarrage (EAD) lorsque cette mesure est prononcée comme alternative à la suspension du permis de conduire. Le coût de 100 euros par mois est à la charge de l'automobiliste qui se verrait proposer cette alternative à une sanction plus lourde. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
6631
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !