Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/20 : Forts orages attendus en cette fin de samedi 15 août et une partie de la nuit avec Gironde, Dordogne, Charente et Charente-Maritime, Vienne, Haute-Vienne et Deux-Sèvres en vigilance orange

14/08/20 : Charente-Maritime : après Saint-Denis d'Oléron, Le Château et Fouras, le préfet vient de prendre un arrêté pour imposer le port de masque sur l'île de Ré, à Saintes et à Saint-Georges d'Oléron.

13/08/20 : Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, va proposer au vote lors de la prochaine plénière, une aide de 30 000 euros pour la population libanaise.

13/08/20 : Depuis hier après-midi, la Gironde est repassée en vigilance jaune pour le risque feux de forêt. Les mesures de restrictions concernant la circulation des véhicules motorisés, les activités ludiques et sportives et les travaux forestiers sont levées.

12/08/20 : A compter de 18h, le département des Landes est placé en vigilance orange aux orages.

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/08/20 | Une passerelle pour les piétons et les vélos à Bordeaux

    Lire

    Dans le cadre du projet de mise à 2*3 voies de la rocade bordelaise, une passerelle assurant la continuité des cheminements piétons et cyclables vient d’être mise en service. Longue de 200 mètres, la passerelle franchit le lac de Bordeaux. Cet ouvrage de 5,5M d’euros s’inscrit dans la volonté de l’État et de Bordeaux Métropole, co-financeurs du projet, de promouvoir les circulations douces.

  • 15/08/20 | Covid-19 : Le préfet de la Corrèze rend le port du masque obligatoire

    Lire

    En raison de l’affluence touristique dans les communes de Collonges-la-Rouge et de Turenne, et des difficultés de respecter les règles de distanciation, le port du masque sera obligatoire tous les jours, jusqu’au 14 septembre, entre 10h00 et 20h00. La liste des lieux concernés par l’obligation de port du masque pourra être actualisée en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Les contrôles seront renforcés dans les prochains jours, et pourront donner lieu à une amende de 135 € en cas de non-respect de cette obligation.

  • 14/08/20 | Roselyne Bachelot au Prix Maison rouge de Biarritz

    Lire

    La ministre de la Culture Roselyne Bachelot sera présente ce vendredi soir à la remise du Prix Maison rouge à Biarritz, créé l'an dernier à l'initiative de Frédéric Beigbeder et Frédéric Schiffert. Les membres du jury, présidé par l'écrivain et scénariste Philippe Djian, d'Isabelle Carré à Diane Ducret, ont un point commun: leur passion du Pays Basque où la plupart résident, qu'ils veulent doter d'un prix littéraire. Depuis des années, la nouvelle ministre de la Culture a toujours inscrit Biarritz au programme de ses vacances estivales.

  • 14/08/20 | Le devoir de vacances de Bruno Lemaire au Pays basque

    Lire

    L'an dernier, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, depuis son maison de vacances de Saint-Pée-sur Nivelle au Pays basque avait visité deux entreprises à Ascain. Cette année, son devoir de vacances consistait à se rendre, ce jeudi matin au poste frontière de Biriatou à une dizaine de kilomètres pour aller à la rencontre des douaniers. Et confirmer aussi, en présence des caméras d'infos en continu le plan de relance qu'il présentera en fin du mois. Ce ministre en matière de com ne s'économise pas. Même pendant ses vacances.

  • 14/08/20 | Rendez-vous le 15 août à Lacanau pour célébrer la traditionnelle « Fête de la mer »

    Lire

    Au programme : recueillement et hommage aux disparus en mer lors d’une messe en plein-air en compagnie des familles, sauveteurs, pêcheurs et surfeurs, puis dépôt de gerbe de fleurs dans l’océan, sur fond sonore des bandas et autres groupes de musique. Une journée de commémoration, mais aussi de festivités grâce aux animations et concerts proposés par la station littorale de Lacanau. Rendez-vous samedi 15 août à 19h00 au large de la plage de Lacanau.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Rappeler les règles de sécurité routière avant le grand chassé croisé des vacances

31/07/2020 | La forte affluence attendue pour ce week-end sur les routes est facteur d’accidents. Une opération de contrôle et de prévention avait lieu ce vendredi sur l'A 89.

Le préfet de la Dordogne a testé les différents ateliers

Les automobilistes ont pu participer ce vendredi sur l'aire de service du Manoire sur l'A 89, à une opération de contrôle et de prévention routière.  Le bureau de Sécurité routière de la préfecture proposait en collaboration avec Vinci Autoroute des ateliers pédagogiques sur les risques routiers. Le but est de faire prendre conscience des différents risques : consommation d'alcool, stupéfiants, vitesse, somnolence. Différents tests pour évaluer les temps de réaction des conducteurs qui varient en fonction de la vitesse du véhicule, de l'état de fatigue, du niveau de concentration étaient proposés.

A la veille du week-end du grand chassé croisé des vacances, le bureau de Sécurité routière de la préfecture a proposé en collaboration avec Vinci Autoroute et la gendarmerie de la Dordogne des ateliers pédagogiques sur les risques routiers, sur l'aire de service du Manoire sur l'A 89, près de Périgueux. Ces ateliers sous forme ludiques sont d'abord l'occasion pour les vacanciers s'offrant une pause de rappeler quelques règles de bon sens à la veille d'un week end de forte affluence sur les routes. Avant de partir pour un long trajet, il est indispensable de vérifier l'état de votre véhicule. Même le conducteur novice est en mesure de vérifier certain nombre de choses : contrôle de l'état des pneus, vérification des niveaux huile, liquide de freinage et de refroidissement, de l'éclairage. D'une manière générale, mieux vaut éviter de conduire en pleine canicule, pensez à  vous hydrater régulièrement et à ne pas trop manger à midi, pour éviter les somnolences du début d'après-midi. Pour les enfants, veillez à ce qu'ils soient bien attachés.  Et bien sûr, respectez les limitations de vitesses. C’est aussi un gage de maîtrise de votre véhicule en toute circonstance.

Eviter un relâchement sur les routes

Actuellement, le nombre d'accidents enregistrés en Dordogne est en légère hausse si on compare le mois de juillet 2019 à juillet 2020. Le nombre de tués est moindre en raison de la période de confinement : on dénombre 9 tués dont un piéton au lieu de 15 à la même date l'an passé.
Mais les gendarmes de la Dordogne observent depuis la sortie du confinement un relâchement des comportements sur la route. Citons par exemple les motards originaires de Corrèze pris en très grande excès de vitesse, à plus de 200 km/ h sur une route départementale il y a quelques jours, une progression des refus d'optempérer.  La longue période de non activité a incité certaines personnes à se libérer. Le constat de tous les jours ne va pas, observe le colonel de la gendarmerie, au point que certains ont oublié les règles du code de la route."
En visite sur le site, le préfet s'est plié de bonne grâce aux différents ateliers  et tests, notamment liés à l'alcool. Pour mémoire, la limite fixée est de 0,5 g d’alcool par litre de sang, soit 0,25 mg par litre d’air expiré. Pour les conducteurs titulaires d’un permis probatoire, et ceux en situation d’apprentissage, la limite fixée est de 0,2 g par litre de sang, soit 0,1 mg par litre d’air expiré. Il y avait aussi des jeux autour du code de la route pour les enfants, des  tests de vigilance pour les conducteurs. Les personnes de passage  ont pu aussi découvrir des quatre exemplaires des véhicules banalisés qui enregistrent les excès de vitesse. En échange, ils ont reçu des objets bien utiles, ethylotest, lumières et objets fluorescents pour deux roues. 

Durcissement des sanctions

Un nouveau barême aux suspensions du permis de conduire est entré en vigueur le 1er juillet, a tenu à rappeler Frédéric Périssat. Objectif: allonger les durées de suspension pour les rapprocher des maximums légaux pour les alcoolémies supérieures à 0,90 mg/l d’air eipiré ; toutes les tranches de dépassement des vitesses maximales autorisées ; les refus de se soumettre aux vérifications réglementaires (éthylotest, éthylomètre, bilan sanguin), les accidents corporels. Exemple, pour les grands excès de vitesse, la durée de suspension du permis pourra passer de six à douze mois, surtout s'il y a récidive. Les nouvelles mesures prévoient l'allongement de six mois à un an la durée maximale d'obligation de ne conduire qu'un véhicule équipé d'un éthylotest antidémarrage (EAD) lorsque cette mesure est prononcée comme alternative à la suspension du permis de conduire. Le coût de 100 euros par mois est à la charge de l'automobiliste qui se verrait proposer cette alternative à une sanction plus lourde. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
1906
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !