12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

09/08/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi. Les maximales attendues pourront atteindre 21° la nuit et 36 à 38° en journée.

09/08/22 : Le département du Lot-et-Garonne passe en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi, avec des températures maximales prévues de 36 à 38 °C, puis mercredi et jeudi, jusqu'à 40 °C. Fin de l'épisode attendue pour vendredi.

09/08/22 : Un décret au journal officiel du 4 août acte la création effective de la Chambre d'agriculture interdépartementale de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres au 1er octobre prochain. Un travail de rapprochement mené depuis plus de sept ans.

08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/08/22 | marchesdegironde.com : le nouveau répertoire des marchés girondins

    Lire

    La CCI Bordeaux-Gironde met en ligne le site internet marchesdegironde.com. Objectif : permettre aux internautes de trouver le marché girondin (permanent ou saisonnier) à proximité de leur domicile ou lieu de vacances. Près de 79 marchés, permanents ou saisonniers, de plein-air ou couverts, y sont déjà référencés. Pour les commerçants non sédentaires, actuels et à venir, les informations réglementaires et les contacts des gestionnaires des marchés sont également indiqués.

  • 12/08/22 | Reverredire sensibilise au réemploi du verre

    Lire

    A Bergerac, l'association Reverredire Nouvelle-Aquitaine regroupe trois acteurs associatifs du réemploi du verre du territoire régional : L'Attache Rapide à Bergerac (24), La Consigne Bordelaise à Bordeaux (33) et Les Retournées à Anglet (40 et 64). Elles proposent un modèle régional de réemploi du verre, en lien avec les filières productives et les acteurs de la chaîne qui s'appuiera sur des activités d'économie sociale et solidaire porteuses d'emplois de proximité. Des actions de sensibilisation sont déjà engagées pour 2022.

  • 11/08/22 | Les Mondiaux de boomerang à Gradignan dès le 16 août

    Lire

    Gradignan (Gironde)accueille les mondiaux de boomerang du 16 au 26 août. Une centaine de lanceurs issus de 14 nations s'affronteront au Domaine de Moulerens sur différentes épreuves spectaculaires en individuel et en équipe. 25 athlètes français participeront et les têtes d'affiche remettront leur titre en jeu à l'image de Marie Appriou, 23 ans, championne du Monde en titre et Matéo Guerrero, 15 ans, vice-champion du Monde Junior. Renseignements sur l'appli https://wbc2022.glideapp.io/dl/d0a5f4

  • 11/08/22 | La préfecture de la Haute-Vienne labellisée

    Lire

    Suite à un audit externe réalisé par SOCOTEC, la préfecture de la Haute-Vienne vient de se voir attribuer le label « Qual-e-pref ». Ce label témoigne de la volonté de répondre au quotidien aux attentes des usagers ainsi que la communication d'urgence en cas d'évènement majeur. La préfecture a obtenu cette labellisation pour trois ans.

  • 11/08/22 | Des maraîchers à Limoges Métropole

    Lire

    La Ceinture verte terroir de Limoges veut relocaliser l'agriculture au travers l'aide à l'installation de maraîchers en agriculture biologique ou Haute Valeur Environnementale. Elle propose pour cela un service d'installation clé en main sur des terres équipées, avec un accompagnement technico-économique et une aide à la recherche de logement sur site ou à proximité. L’ensemble des équipements seront mis à disposition de 5 maraîchers sur le territoire de Limoges Métropole.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Raymond Poulidor, l'éternel second, est décédé à Saint-Léonard-de-Noblat

13/11/2019 |

1

Le champion cycliste Raymond Poulidor s'est éteint le 13 novembre à l'âge de 83 ans. Affaibli depuis le mois d'août, il avait été hospitalisé début octobre à Saint-Léonard-de-Noblat, sa ville d'adoption. Poupou, l'éternel second, restera toujours premier dans le coeur de nombreux Français passionnés de cyclisme et particulièrement dans celui des Miaulétous qui avaient adopté ce fils de fermiers né le 15 avril 1936 à Masbaraud-Mérignat en Creuse.

Ce matin du 13 novembre, le brouillard a envahi Saint-Léonard de Noblat, la commune où Raymond Poulidor s'était établi dans les années 60. Mais le brouillard qui refuse de se dissiper à l'approche de midi a aussi envahi les cœurs. La tristesse est bien perceptible dans les rues où le froid hivernal a comme figé le temps. La nouvelle est tombée aux alentours de 10 h et elle s'est vite répandue tel un électrochoc. Cette nouvelle que personne ne voulait entendre. Chacun espérait que le champion allait remporter une nouvelle victoire. En vain... Le champion est parti dans les brumes de la nuit retrouver ses copains cyclistes Jacques Anquetil et Louison Bobet pour une dernière échappée avant l'arrivée au sommet.

« Une perte pour Saint-Léonard »

Le drapeau est tombé après une vie bien remplie, toute consacrée au cyclisme. Et ce matin, ceux qui avaient l'habitude de le croiser sur son VTT, alors qu'il allait acheter son journal, savent qu'une page s'est définitivement tournée. Chacun évoque avec tristesse et la retenue des gens d'ici la mémoire du plus célèbre des enfants du pays. « C'est triste, je le connaissais bien, j'étais facteur, je me souviens quand je lui ai porté un énorme sac de courrier au moment où il a arrêté sa carrière en 1977 raconte René et mes collègues lui en ont portés d'autres. C'était un grand sportif, on en reverra pas un comme ça à Saint-Léonard.» Sandrine redoutait ce moment comme si le jour d'après allait être différent. « Les gens sont sous le choc et, même si on s'y attendait plus ou moins, ça fait bizarre. C'était une figure légendaire. » Son amie Josie acquiesce d'une petite voix. « On ne le verra plus sur son vélo, c'est une page qui se tourne. » Pierre qui rentre de son exploitation a lui aussi appris la nouvelle. « C'est une grosse perte pour Saint Léonard, ce ne sera plus pareil. » A la Salle des Fêtes, deux artistes qui ont accroché leurs œuvres pour la semaine sont également bouleversés. « J'avais gravé l'acier du portrait de Raymond Poulidor qu'avait réalisé Mick Micheyl pour les dix ans de l'exposition Reg'Art et nous l'avions invité se souvient Claude Bromet, tout le monde connaissait Saint-Léonard par Poulidor, c'est une perte pour la ville et le développement de ce sport. » Pour cet athlète parisien dans les années 60, la disparition du cycliste fait remonter à la surface les souvenirs. « Lorsque c'était le Tour de France, on arrêtait l'athlétisme, on allait au café suivre l'arrivée en buvant un diabolo menthe. On admirait Poulidor, Anquetil, Stablinski et Forestier. Poulidor l'éternel second, l'éternel premier.»

« Une icône de la ruralité »

A l'Hôtel de Ville, les visages aussi sont graves et les demandes d'interviews affluent de toutes parts. Le maire Alain Darbon a mis un livre d'or à disposition du public. « C'est une perte pour notre ville, Raymond était un ambassadeur bien au-delà des frontières de notre pays. A l'Office de Tourisme des Français, des Hollandais et des Belges qui demandait où était sa maison. C'est dire son rayonnement. Nous l'avions mesuré en 2004 lors du départ du Tour de France à Saint-Léonard et en 2016 quand le Tour est passé pour les 80 ans de Raymond, Thévenet, Hinault et Christian Prudhomme s'étaient arrêtés pour fêter ça. La ville était remplie de touristes depuis la veille ! » En dix-huit ans de carrière, il a engrangé 189 victoires et signé huit podiums sur le Tour mais le public n'a retenu que les trois Tours finis deuxième et la malchance qui l'a souvent accompagnée forgeant sa popularité indéfectible jusqu'à aujourd'hui. « On avait de lui cette image de deuxième mais il avait un sacré palmarès, il a gagné la Vuelta, Milan San Rémo, il a été Champion de France, ce n'était pas qu'un deuxième précise le premier magistrat, Raymond était un immense champion, une icône de la ruralité qui incarnait la simplicité, l'humilité et la force. Il avait toujours une anecdote à raconter avec son œil rieur. »

Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, a tenu à saluer la mémoire de ce cycliste qui a marqué l'histoire sportive du Limousin. « Populaire, c'est le mot qui me vient à l'esprit au sujet de Raymond Poulidor, cycliste hors-pair aimé et soutenu par les foules, massées d'une édition à l'autre au bord des routes du Tour de France et des nombreuses classiques auxquelles il a participé. Le palmarès extraordinaire de Raymond Poulidor et son mental hors du commun l'ont hissé au rang des légendes du cyclisme français, telles que Louison Bobet, Jacques Anquetil avec qui les duels furent mémorables, ou encore Eddie Merckx et Bernard Hinault. Jusqu'à la fin de sa vie, on aura noté sa présence chaque année lors du Tour de France, et lors du Tour du Limousin Nouvelle-Aquitaine dont il ne manquait aucune édition. Pour tous ces grands moments vécus, je salue bien bas la mémoire de "Poupou", qui restera l'un des plus grands ambassadeurs sportifs de notre région ». Aujourd'hui, l'enfant du pays a raccroché le vélo. Parti pédaler au paradis des cyclistes. Toute une ville se sent orpheline sans son champion.

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Wikimedia

Partager sur Facebook
Vu par vous
6407
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
MOSSUZ Serge | 14/11/2019

tu as été mon idole dans les années 50/60 lorsque j'essayais de faire comme toi. ton départ est triste mais maintenant tu as rejoint les meilleurs et tu ne dois plus être "le second" et tu as un successeur ton petit-fils
chapeau

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !