Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : Pour fêter le retour en salle, le Cinéma de Contis propose ce 19 mai une journée spéciale avec une programmation pour petits et grands au tarif unique de 5 € la séance: Petit vampire (J. Sfar), Adieu les Cons (A. Dupontel), et Drunk (T. Vinterberg)+ d'info

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

10/05/21 : La situation sanitaire actuelle permet de rouvrir les grottes de Sare au public dès le mercredi 19 Mai tous les jours de 10h à 18h . Le nombre de visiteurs étant limité, la réservation est indispensable aux offices de tourisme ou www.grottesdesare.fr/

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/21 | Prochain voyage de L'Hermione au printemps 2022

    Lire

    L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce 17 mai l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg). L’événement coïncidera avec la présidence française de l’Union Européenne et permettra à L’Hermione de faire escale dans plusieurs ports français. En attendant, la frégate quittera Rochefort le 25 mai à 16h pour un entretien au port de La Pallice.

  • 18/05/21 | La Ferme de la Biratelle et son parcours de storytelling

    Lire

    Depuis 4 générations, La Ferme de Biratelle en Corrèze élève des bovins de race limousine. Depuis 2006, elle propose de nombreux projets, comme la création d’un sentier de découverte ou des balades à dos d’âne, afin de faire découvrir le monde agricole au grand public. Elle souhaite désormais proposer un parcours de « storytelling » qui met le visiteur au coeur d’une histoire. Situé en forêt, il sera bien intégré dans son milieu et les installations impacteront au minimum l'environnement grâce à son écoconception entre le choix de structures bois ou l'usage de l'énergie solaire.

  • 17/05/21 | Grand Poitiers consulte sur le climat

    Lire

    Dans le cadre de son programme d’amélioration de la politique climat-air-énergie, Grand Poitiers invite les habitants à s’exprimer en proposant des idées autour de la coordination du développement des énergies renouvelables, l’exploitation des données pour économiser l’énergie ou encore le développement du tourisme local. La consultation est ouverte jusqu’au 31 mai 2021 sur le site internet de Grand Poitiers.

  • 17/05/21 | En Vienne, les Bières de Montmorillon grandissent

    Lire

    Monsieur Guillon fabrique depuis 2016 des bières et limonades artisanales bio, Les Bières de Montmorillon. Afin de poursuivre son développement croissant, la société va s’agrandir par la création d’un bar dans le centre de Montmorillon mais aussi la création d’une ligne d’embouteillage, d’enfutage et des équipements de brassage. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d'allouer une subvention de 252 172 euros à l entreprise pour la realisation de son projet.

  • 17/05/21 | Le Printemps se fête à la Ferme en Lot-et-Garonne

    Lire

    Tous les week-ends du 29 mai au 19 juin, le Lot-et-Garonne sera dédié à l’agriculture et à la ruralité. Durant ces 3 week-ends, les fermes vont ouvrir leurs portes au public avec des visites, des dégustations, des repas mais aussi des animations. Au total, 87 fermes vous attendent ! Ce Printemps se clôturera le 19 juin avec la Journée de l’élevage à Gavaudun. Toutes les informations sont à retrouver sur le site de Chambre d'Agriculture 47.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Raymond Poulidor, l'éternel second, est décédé à Saint-Léonard-de-Noblat

13/11/2019 |

Raymond Poulidor en 2012

Le champion cycliste Raymond Poulidor s'est éteint le 13 novembre à l'âge de 83 ans. Affaibli depuis le mois d'août, il avait été hospitalisé début octobre à Saint-Léonard-de-Noblat, sa ville d'adoption. Poupou, l'éternel second, restera toujours premier dans le coeur de nombreux Français passionnés de cyclisme et particulièrement dans celui des Miaulétous qui avaient adopté ce fils de fermiers né le 15 avril 1936 à Masbaraud-Mérignat en Creuse.

Ce matin du 13 novembre, le brouillard a envahi Saint-Léonard de Noblat, la commune où Raymond Poulidor s'était établi dans les années 60. Mais le brouillard qui refuse de se dissiper à l'approche de midi a aussi envahi les cœurs. La tristesse est bien perceptible dans les rues où le froid hivernal a comme figé le temps. La nouvelle est tombée aux alentours de 10 h et elle s'est vite répandue tel un électrochoc. Cette nouvelle que personne ne voulait entendre. Chacun espérait que le champion allait remporter une nouvelle victoire. En vain... Le champion est parti dans les brumes de la nuit retrouver ses copains cyclistes Jacques Anquetil et Louison Bobet pour une dernière échappée avant l'arrivée au sommet.

« Une perte pour Saint-Léonard »

Le drapeau est tombé après une vie bien remplie, toute consacrée au cyclisme. Et ce matin, ceux qui avaient l'habitude de le croiser sur son VTT, alors qu'il allait acheter son journal, savent qu'une page s'est définitivement tournée. Chacun évoque avec tristesse et la retenue des gens d'ici la mémoire du plus célèbre des enfants du pays. « C'est triste, je le connaissais bien, j'étais facteur, je me souviens quand je lui ai porté un énorme sac de courrier au moment où il a arrêté sa carrière en 1977 raconte René et mes collègues lui en ont portés d'autres. C'était un grand sportif, on en reverra pas un comme ça à Saint-Léonard.» Sandrine redoutait ce moment comme si le jour d'après allait être différent. « Les gens sont sous le choc et, même si on s'y attendait plus ou moins, ça fait bizarre. C'était une figure légendaire. » Son amie Josie acquiesce d'une petite voix. « On ne le verra plus sur son vélo, c'est une page qui se tourne. » Pierre qui rentre de son exploitation a lui aussi appris la nouvelle. « C'est une grosse perte pour Saint Léonard, ce ne sera plus pareil. » A la Salle des Fêtes, deux artistes qui ont accroché leurs œuvres pour la semaine sont également bouleversés. « J'avais gravé l'acier du portrait de Raymond Poulidor qu'avait réalisé Mick Micheyl pour les dix ans de l'exposition Reg'Art et nous l'avions invité se souvient Claude Bromet, tout le monde connaissait Saint-Léonard par Poulidor, c'est une perte pour la ville et le développement de ce sport. » Pour cet athlète parisien dans les années 60, la disparition du cycliste fait remonter à la surface les souvenirs. « Lorsque c'était le Tour de France, on arrêtait l'athlétisme, on allait au café suivre l'arrivée en buvant un diabolo menthe. On admirait Poulidor, Anquetil, Stablinski et Forestier. Poulidor l'éternel second, l'éternel premier.»

« Une icône de la ruralité »

A l'Hôtel de Ville, les visages aussi sont graves et les demandes d'interviews affluent de toutes parts. Le maire Alain Darbon a mis un livre d'or à disposition du public. « C'est une perte pour notre ville, Raymond était un ambassadeur bien au-delà des frontières de notre pays. A l'Office de Tourisme des Français, des Hollandais et des Belges qui demandait où était sa maison. C'est dire son rayonnement. Nous l'avions mesuré en 2004 lors du départ du Tour de France à Saint-Léonard et en 2016 quand le Tour est passé pour les 80 ans de Raymond, Thévenet, Hinault et Christian Prudhomme s'étaient arrêtés pour fêter ça. La ville était remplie de touristes depuis la veille ! » En dix-huit ans de carrière, il a engrangé 189 victoires et signé huit podiums sur le Tour mais le public n'a retenu que les trois Tours finis deuxième et la malchance qui l'a souvent accompagnée forgeant sa popularité indéfectible jusqu'à aujourd'hui. « On avait de lui cette image de deuxième mais il avait un sacré palmarès, il a gagné la Vuelta, Milan San Rémo, il a été Champion de France, ce n'était pas qu'un deuxième précise le premier magistrat, Raymond était un immense champion, une icône de la ruralité qui incarnait la simplicité, l'humilité et la force. Il avait toujours une anecdote à raconter avec son œil rieur. »

Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, a tenu à saluer la mémoire de ce cycliste qui a marqué l'histoire sportive du Limousin. « Populaire, c'est le mot qui me vient à l'esprit au sujet de Raymond Poulidor, cycliste hors-pair aimé et soutenu par les foules, massées d'une édition à l'autre au bord des routes du Tour de France et des nombreuses classiques auxquelles il a participé. Le palmarès extraordinaire de Raymond Poulidor et son mental hors du commun l'ont hissé au rang des légendes du cyclisme français, telles que Louison Bobet, Jacques Anquetil avec qui les duels furent mémorables, ou encore Eddie Merckx et Bernard Hinault. Jusqu'à la fin de sa vie, on aura noté sa présence chaque année lors du Tour de France, et lors du Tour du Limousin Nouvelle-Aquitaine dont il ne manquait aucune édition. Pour tous ces grands moments vécus, je salue bien bas la mémoire de "Poupou", qui restera l'un des plus grands ambassadeurs sportifs de notre région ». Aujourd'hui, l'enfant du pays a raccroché le vélo. Parti pédaler au paradis des cyclistes. Toute une ville se sent orpheline sans son champion.

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Wikimedia

Partager sur Facebook
Vu par vous
4692
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
MOSSUZ Serge | 14/11/2019

tu as été mon idole dans les années 50/60 lorsque j'essayais de faire comme toi. ton départ est triste mais maintenant tu as rejoint les meilleurs et tu ne dois plus être "le second" et tu as un successeur ton petit-fils
chapeau

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !