Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/12/21 : Le bordelais Fabien Robert, conseiller municipal de Bordeaux, conseiller métropolitain, et conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine a été nommé lors du conseil national du MoDem, Secrétaire général adjoint du parti par son président, François Bayrou.

03/12/21 : Noël à Bayonne débute ce week-end, avec un lancement officiel aujourd'hui à 17h30 et l’arrivée du père Noël tel un funambule sur la Nive. Pour ce week-end d'inauguration : marché de Noël, lâcher de lanternes, 2 jours autour des saveurs, animations…+ d'info

30/11/21 : Bordeaux - Dans le cadre de la quinzaine franco-russe soutenue par Bordeaux Métropole, l'Association des russisants d'Aquitaine organise le 9 décembre, la conférence : "De Lénine à Poutine: le sport, un enjeu politique en URSS et en Russie"+ d'info

29/11/21 : A la suite des annonces gouvernementales concernant la 3ème dose, le centre de vaccination du Parc des expositions de Pau s’adapte dès ce lundi en ouvrant 6 jours/semaine (contre 3 précédemment) permettant de passer de 1500 à 3600 vaccins par semaine.

26/11/21 : Les marchés de Noël reviennent! A Bordeaux (Place Tourny) et à Pau (place Clemenceau et allées d’Aragon) notamment, l'ouverture des chalets et des animations qui les accompagnent insuffle un vent de magie (de Noël) dès ce vendredi 26 novembre en soirée!

26/11/21 : Les 5,6 et 7 août, le Sun ska festival revient (en vrai!) sur le domaine de Nodris en Gironde! La billetterie est ouverte et les premiers noms dévoilés: Ska-P, Tryo, Biga*Ranx, Danakil, Tiken Jah Fakoly ou encore Takana Zion.+ d'info

24/11/21 : Un préfet délégué Ours, Jean-Yves Chiaro a été nommé auprès du préfet coordonnateur du massif des Pyrénées. Sur les sujets ours, il a pour mission de renforcer le dialogue entre tous les acteurs et d'appuyer les préfets de département dans leur action.

22/11/21 : Jean-Pierre Farandou PDG de SNCF, a rencontré vendredi 19 novembre à Bordeaux, Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, et Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole. Sans surprise les 3 présidents ont réaffirmé leur soutien au projet GPSO.

17/11/21 : A Bayonne un groupe de travail a été lancé en vue de l'organisation des Fêtes de Bayonne 2022. A cette occasion les dates des éditions 2022 2023 et 2024 ont été actées: du 27 au 31 juillet 2022, du 26 au 30 juillet 2023, du 24 au 28 juillet 2024

17/11/21 : Les 2 et 3 décembre 2021, le World Impact Summit, le sommet international des solutions pour la planète, revient pour une 4e édition mixant présentiel et digital au Palais de la Bourse à Bordeaux. L'eau en sera la thématique principale+ d'info

09/11/21 : Les élus régionaux se sont réunis en Commission permanente lundi 8 novembre à l'Hôtel de Région à Bordeaux. Au total, 436 délibérations ont été votées et 3 517 subventions attribuées pour un montant total de 878 392 914,59 euros.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/12/21 | Lascaux en réalité virtuelle, une première mondiale en Belgique

    Lire

    Le Préhistomuseum, situé à Liège-Flémalle, accueille en exclusivité mondiale, du 4 décembre au 31 mai 2022 la première étape de la tournée internationale de l’exposition immersive de Lascaux. Equipés d'un casque, les visiteurs sont invités à pénétrer virtuellement dans la chapelle Sixtine de la Préhistoire. Les visiteurs découvriront la grotte en trois dimensions, de la salle des Taureaux jusqu’au diverticule des Félins. De l’exposition Lascaux 3, il reste un fac-similé, celui de la célèbre scène du Puits avec son homme mort.

  • 07/12/21 | Compost'Expo : Les biodéchets font salon

    Lire

    Le 1er salon néo-aquitain sur la prévention et la gestion de proximité des biodéchets se tient les 9 et 10 décembre au Stade Matmut Atlantique de Bordeaux. Organisé par le Réseau Compost Citoyen Nouvelle-Aquitaine, Compost'Expo présentera des matériels et services à l’usage des pros et des citoyens : composteurs individuels et collectifs, lombricomposteurs, des équipement de jardinage écologique, des bacs de culture autofertiles, des solutions de collectes, des armoires de tris, des formations qualifiantes, des solutions de collecte... Deux jours aussi de conférences livrées par des experts. Programme et informations

  • 07/12/21 | Covid 19 : Ouverture d'un nouveau centre vaccinal à Mérignac

    Lire

    Face à la montée de la cinquième vague et à la nécessité d’administrer une troisième dose aux adultes, la Ville de Mérignac en partenariat avec l’ARS va ouvrir un nouveau centre de vaccination à la Maison des Associations (av. du Maréchal de Lattre de Tassigny) à partir du jeudi 9 décembre du lundi au vendredi de 12h à 19h. 7 lignes vaccinales seront ouvertes (soit 500 vaccins/jour), pour parvenir à un fonctionnement à taux plein sur 9 lignes à mi-décembre 2021 (soit 750 vaccins/jour) jusqu'à fin février. Seul le vaccin Moderna sera administré, il est destiné aux plus de 30 ans. Accès sur rendez-vous.

  • 07/12/21 | Une cité éducative à Soyaux

    Lire

    Le 2 décembre, une convention tripartite a été signée pour la cité éducative de Soyaux. Les cités éducatives ont pour objectif de fédérer tous les acteurs des quartiers prioritaires et d'en faire des lieux de réussite en accompagnant les jeunes depuis la petite enfance jusqu'à l'insertion professionnelle. Avec cette convention, 5 axes vont pouvoir être développé au cours de ces 3 prochaines années à Soyaux : l'aide à la parentalité, la réussite éducative, le bien-être des enfants et des acteurs, la citoyenneté et l'accès à la culture.

  • 06/12/21 | Dordogne : La banque alimentaire collecte 100 tonnes de denrées

    Lire

    Grâce à la générosité des Périgourdins, La Banque alimentaire de la Dordogne a collecté 100 tonnes de produits alimentaires et d’hygiène les 26 et 27 novembre dernier, "ce qui n’atteint pas le record de l’année dernière (131 tonnes), mais qui est un score plus qu’honorable par rapport à 2018 et 2019", analyse le président Francis Herbert. Ces produits seront distribués à des familles dans le besoin par l'intermédiaire d'un réseau de 70 structures. En Dordogne, 12000 personnes sont concernées par cette aide.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Réforme des retraites : les avocats durcissent le ton

09/01/2020 | Dans le cadre de la 36ème journée de grève contre la réforme des retraites au niveau national, de nombreux barreaux ont décidé de suspendre leurs audiences dès le 6 janvier.

1

La trêve des fêtes semble terminée. Ce jeudi 9 janvier a lieu un peu partout en France une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites (le 36ème jour de mobilisation). Parmi les professionnels à durcir le ton, les avocats sont en bonne place. Réunis en assemblée générale le 6 janvier, le barreau de Bordeaux (comme de très nombreux barreaux au niveau national) a acté une grève reconductible et suspendu, jusqu'à ce vendredi, l'intégralité des audiences du tribunal. Ce matin, un très nombreux cortège était rassemblé devant les marches du Palais de Justice pour afficher son soutien à la manifestation.

Christophe Bayle était clairement en tête de file. Entré en fonction le 1er janvier dernier, le nouveau bâtonnier du barreau de Bordeaux connaît bien la question du régime de retraite des avocats, étant lui-même l'un des administrateurs de la CNBF, la Caisse Nationale des Barreaux Français. Devant les marches, juste avant d'user de son porte-voix, il a répondu à nos questions sur le contexte très singulier de sa prise de fonctions. 

@qui.fr - On ne peut pas vraiment dire que vous arrivez dans un climat serein. Pour quelle raison avoir durci le mouvement depuis ce lundi ?

Christophe Bayle, bâtonnier du barreau de Bordeaux - On en à clairement assez d'être traités comme des nantis alors que nous contribuons à hauteur de cent millions d'euros pour l'année 2020 au financement des autres régimes de retraite déficitaires au titre de la solidarité nationale, ce dont nous sommes très fiers d'ailleurs. C'est injuste. La profession d'avocat ressemble à n'importe quelle autre profession avec des riches, des pauvres et une classe moyenne qui s'appauvrit. On nous demande de doubler nos cotisations tout en réduisant de 400 euros notre retraite de base, qui passerait donc de 1400 à 1000 euros. Si on ajoute à ça le fait que, de manière très sournoise pendant les vacances de noël, le gouvernement a créé des exceptions au régime universel avec les stewards, les pilotes, les policiers et même les danseurs de l'Opéra, c'est nous prendre pour des imbéciles. Il y a deux grandes raisons à ce durcissement du mouvement. La première est financière : les cabinets d'avocats, notamment les individuels qui travaillent avec un ou deux collaborateurs, vont mettre la clef sous la porte et ne pourrons plus défendre les justiciables si cette réforme passe. La deuxième est un peu plus subjective : c'est la certitude et la détestation d'être maltraités. 

@qui.fr - La profession s'était déjà assez fortement mobilisée lors de la réforme de la justice, sans pour autant obtenir gain de cause...

C.B - Cette grogne n'a servi à rien. Ce que nous contestons et ce que contestent aussi les magistrats qui sont très réceptifs à notre mobilisation, c'est le démantèlement par le gouvernement du service public de la justice. Ce qu'on contestait avec la réforme de la justice, c'était le fait qu'on veuille introduire des plateformes de jugement en ligne sans accès aux juges, comme si la justice devait être composée d'agents économiques et non pas de personnes chargées d'une mission de service public. Ce gouvernement est en train de démanteler les services publics, d'où notre colère. 

@qui.fr - Vous êtes-vous même administrateur de la CNBF et donc confronté directement à son fonctionnement interne. En quoi est-elle selon vous meilleure que l'idée de régime universel ?

C.B - Il y a une particularité dans le régime de retraite des avocats : nous avons instauré depuis quarante ans l'égalité homme-femme. Quelque soient les revenus gagnés par un avocat durant ses quarante ans de cotisations (on travaille jusqu'à 67 ans), la retraite de base est la même, 1416 euros pour tout le monde. Jusqu'à présent, les carrières courtes étaient plutôt celles des femmes, nous avons assuré cette égalité. Lorsque le Président de la République a indiqué, le 31 décembre dernier dans ses vœux, qu'il était nécessaire d'imposer le régime universel pour créer l'égalité homme-femme en matière de retraite, j'ai envie de lui répondre que nous l'avons déjà fait et que, là encore, c'est un argument spécieux pour nous imposer un régime universel qui ne profitera à personne et certainement pas aux justiciables. 

@qui.fr - La suspension des audiences a cours jusqu'à ce vendredi pour l'instant. Selon vous, la mobilisation des barreaux va-t-elle continuer ?

C.B - Nous allons nous réunir ce vendredi au sein du conseil de l'ordre pour décider de la reconduction de cette grève. Très honnêtement, elle est extrêmement suivie par tous les avocats du barreau de Bordeaux. Je n'ai jamais vu une grève aussi suivie, une assemblée générale aussi nombreuse. Nous verrons ce que décide le conseil de l'ordre mais en l'état, nous continuons de bloquer le service public de la justice. 

@qui.fr - Des discussions sont-elles engagées ou prévues avec votre Ministère de tutelle ?

C.B - Il n'y a aucune discussion. C'est aussi la raison du durcissement du mouvement. Depuis le début, contrairement à ce que dit la ministre de la Justice, elle ne reçoit pas les avocats. Avec des éléments de langage populistes, elle se contente de dire que les avocats sont des nantis et qu'ils feraient mieux de rentrer dans le rang, ce qui est un mensonge et nous ne l'acceptons pas. On se demande pourquoi des exceptions ont été faites, il n'y a aucun argument rationnel pour ne pas nous laisser un régime de retraite spécifique. C'est pour ça que nous durcissons le mouvement et que nous le durcirons tant que nous n'aurons pas obtenu satisfaction. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
6205
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
L’association W!fe vient en aide aux victimes en milieu rural. Société | 07/12/2021

W!fe tend la main aux victimes de violences en milieu rural

A Pau, le plafond lumineux de la Promenade des Pyrénées, mène le visiteur à la grande roue, square Aragon Société | 02/12/2021

Pour les fêtes, Pau s'illumine et s'anime en 3 temps !

L'hôtel de ville est habillé de lumière à chaque Noël Société | 01/12/2021

La Rochelle s’illumine pour l’Avent

Le préfet de la Dordogne au côté de la représentante de l'ARS en Dordogne Société | 30/11/2021

En Dordogne, de nouvelles mesures pour ralentir la propagation de la covid 19

Conférence de presse inauguration CPCA Bordeaux Société | 29/11/2021

Des compétences mutualisées pour prendre en charge les auteurs de violences conjugales

La principale du collège de Piégut accueille la secrétaire d'état Nathalie Elimas Société | 26/11/2021

En Dordogne, le collège de Piégut-Pluviers s'empare du plan contre le harcèlement scolaire

Après la collecte en magasins, vient, durant plusieurs semaines, l'étape du tri en entrepôt Société | 26/11/2021

Banques alimentaires : la grande collecte démarre

Maraude de l'association du lundi 22 novembre Société | 25/11/2021

À Bordeaux, Précœurité distribue pulls et chaleur humaine aux sans-abri

Carole Drucker-Godard, rectrice de l'Académie de Limoges et Isabelle Klock-Fontanille, présidente de l'Université de Limoges ont renouvelé la convention Bac - 3/Ba c + 3 Société | 19/11/2021

Une convention Université Rectorat pour favoriser la réussite des lycéens et étudiants de l’Académie de Limoges

Sébastien Eytier, en situation de handicap est accueilli par Christophe Razouls et Ludovic Gimaux de PCI Société | 18/11/2021

Duoday : Une journée de partage entre l'entreprise Périgord Chaudronnerie Inox et Sébastien, handicapé

La cérémonie a eu lieu en présence de trois enfants de Joséphine Baker Société | 15/11/2021

La Dordogne rend hommage à Joséphine Baker avant son entrée au Panthéon

Le bassin olympique de Limoges Métropole dans la ligne de mire des nageurs français Société | 10/11/2021

Limoges recevra le Championnat de France de natation en avril 2022

Jessika Jouvie, Thibault Farrenq, Hervé des Horts, Pascale Rousseau-Dewambrechies, Béatrice Bausse, Laurent Desjars, Jenna Boitard et Emilie Vandellos Duflos Société | 09/11/2021

Bordeaux : la Nuit du Bien Commun pour "encourager les citoyens à passer à l'action"

La fresque avec les enfants et les partenaires du projet Société | 05/11/2021

De jeunes Périgourdins s'expriment grâce à l'art et redonnent des couleurs à leur lieu de vie

Le Camion solidaire à Mourenx est un véritable centre social itinérant permettant de lutter contre la précarité de personnes isolées Société | 28/10/2021

Le Cam's : un centre social itinérant pour rompre l'isolement de publics en difficulté