11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

06/12/17 : C'est ce lundi 11 décembre que Didier Lallement, prendra officiellement ses fonctions de préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest et préfet de la Gironde à la suite de Pierre Dartout.

30/11/17 : Le 20 décembre, la salle de spectacles “Les Cigales“ à Luxey (40) accueille Françis Huster pour un seul-en-scène moderne et engagé, à l’image de celui qu’il incarne: Albert Camus. Rendez-vous à 21h. Pensez à réserver sur www.musicalarue.com !

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

  • 08/12/17 | L'ambassadeur de Chine annoncé à la prochaine fête de la truffe

    Lire

    La prochaine fête de la truffe a lieu à Sarlat, les 20 et 21 janvier 2018. Cet événement culinaire accueillera l'assemblée générale de l’association des Bocuse d’Or Winners. Pour l’occasion, 17 lauréats du célèbre concours de cuisine du monde seront présents. Zhai Jun, l'ambassadeur de la République populaire de Chine, accompagné d'une vingtaine de personnes à la prochaine Académie culinaire du foie gras et de la truffe, a répondu favorablement à l'invitation de la municipalité.

  • 07/12/17 | L'avenir du vélo en débat à La Rochelle

    Lire

    Depuis douze ans, la Charente-Maritime organise ses Tribunes de l'Innovation autour de grands thèmes d'actualité comme la solidarité, la mondialisation, etc. Pour cette édition, la "petite reine" est à l'honneur, avec des conférences-débats autour de son histoire, sa place socio-économique, ses innovations technologiques et son avenir en tant que transport doux et durable. RDV (gratuit) le 14 décembre à 18h à la Maison du Département. Ouvert au grand public sur inscription au 05 46 31 72 00.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Relation entraîneur/entraîné(e) - à la recherche du bon équilibre

24/04/2010 |

assises départementales sport santé prévention talence 2010

Comment garder un certain charisme, en tant qu'entraîneur, sans pour autant tomber dans l'autoritarisme ? Comment, en tant que joueur, faire valoir ses points de vue sans contester l'autorité de l'entraîneur ? Tout cela pour aboutir à une relation saine, préservant le respect mutuel des parties. C'est à ces interrogations qu'ont essayé de trouver une réponse les intervenants du débat « Entraîneur/Entraîné, une question de santé ? » organisé par le CREPS (Centre d'Education Populaire et de Sport) ainsi que le CDOSG (Comité départemental olympique et sportif de Gironde) dans le cadre des VIIe Assises Départementales Sport Prévention Santé à Talence.

En ce qui concerne précisément les intervenants, il ne s'agissait pas de n'importe qui, avec la présence des personnalités telles qu'Isabelle Demongeot, championne de France de tennis en 1989, ancienne entraîneuse d'Amélie Mauresmo, et auteur du très controversé « Service violé » ; Jean Sébastien Lopez, entraîneur de l'équipe de hand féminin de Bègles ; Stéphanie Cano, ancienne capitaine de l'équipe de France de hand ou encore Pierre-Marie Lincheneau, ancien nageur, entraîneur de l'équipe de waterpolo masculin de Saint Bruno Bordeaux de 1982 à 1998, aujourd'hui psychologue-clinicien.

« Service violé »
Animé par Serge Simon, champion de France de rugby en 1991, le débat a commencé assez fort avec le rappel du sort tragique de Isabelle Demongeot, victime, pendant neuf ans, de viols récurrents de la part de son entraîneur de tennis ; auxquels est venue s'ajouter une ingérence insupportable de ce dernier dans la vie personnelle de la joueuse. « Il avait une emprise totale sur ma vie pendant neuf ans en me dictant ce qu'il fallait ou ne fallait pas faire, même en dehors du court », raconte Mme Demongeot. « Lorsqu'on vous fait croire en plus que n'êtes qu'un bras et une raquette, et que vous n'avez pas le droit de réfléchir, c'est que quelque chose ne va pas ».

« On gère le technique, mais pas l'humain »
M. Lincheneau précise qu'iassises depl s'agirait en l'occurrence d'une sorte d'« inceste » et d'une relation possessive de l'entraîneur, « dépositaire de plusieurs projets et objectifs » qui sont aussi bien les siens que ceux des parents et de l'entraîné(e). « Mais si l'on assiste à une telle dérive, cela veut dire que tout le système est aussi en cause, puisqu'il a permis d'en arriver là », ajoute-t-il. Jean Sébastien Lopez évoque par ailleurs d'importantes lacunes dans la formation des entraîneurs. « Les aspects techniques, on arrive à les maîtriser, mais le côté humain n'est pas notre point fort », reconnaît-il. « Cela vient tout simplement du fait que les questions qui relèvent de la psychologie sont très peu abordées, voire traitées de manière superficielle. »

Confiance, respect, abstinence
Comment aboutir alors à une relation qui garantirait une meilleure compréhension mutuelle et le « désir d'autonomie » du sportif comme le préconise Stéphanie Cano ? L'« abstinence » serait le mot clé selon M. Lincheneau. « Cette relation doit s'établir dans le respect de l'autre, d'autant plus que l'entraîneur représente aussi un modèle pour le sportif et peut modifier le rapport de ce dernier à différents domaines, tels la loi, l'école, le dopage ». « Le plus important serait d'avoir une relation de confiance, sinon il est difficile d'arriver à quelque chose de constructif », conclut M. Lopez.

Piotr Czarzasty

Photos : Anaël Barrière

Partager sur Facebook
Vu par vous
1207
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !