11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

09/08/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi. Les maximales attendues pourront atteindre 21° la nuit et 36 à 38° en journée.

09/08/22 : Le département du Lot-et-Garonne passe en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi, avec des températures maximales prévues de 36 à 38 °C, puis mercredi et jeudi, jusqu'à 40 °C. Fin de l'épisode attendue pour vendredi.

09/08/22 : Un décret au journal officiel du 4 août acte la création effective de la Chambre d'agriculture interdépartementale de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres au 1er octobre prochain. Un travail de rapprochement mené depuis plus de sept ans.

08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/08/22 | Les Mondiaux de boomerang à Gradignan dès le 16 août

    Lire

    Gradignan (Gironde)accueille les mondiaux de boomerang du 16 au 26 août. Une centaine de lanceurs issus de 14 nations s'affronteront au Domaine de Moulerens sur différentes épreuves spectaculaires en individuel et en équipe. 25 athlètes français participeront et les têtes d'affiche remettront leur titre en jeu à l'image de Marie Appriou, 23 ans, championne du Monde en titre et Matéo Guerrero, 15 ans, vice-champion du Monde Junior. Renseignements sur l'appli https://wbc2022.glideapp.io/dl/d0a5f4

  • 11/08/22 | La préfecture de la Haute-Vienne labellisée

    Lire

    Suite à un audit externe réalisé par SOCOTEC, la préfecture de la Haute-Vienne vient de se voir attribuer le label « Qual-e-pref ». Ce label témoigne de la volonté de répondre au quotidien aux attentes des usagers ainsi que la communication d'urgence en cas d'évènement majeur. La préfecture a obtenu cette labellisation pour trois ans.

  • 11/08/22 | Des maraîchers à Limoges Métropole

    Lire

    La Ceinture verte terroir de Limoges veut relocaliser l'agriculture au travers l'aide à l'installation de maraîchers en agriculture biologique ou Haute Valeur Environnementale. Elle propose pour cela un service d'installation clé en main sur des terres équipées, avec un accompagnement technico-économique et une aide à la recherche de logement sur site ou à proximité. L’ensemble des équipements seront mis à disposition de 5 maraîchers sur le territoire de Limoges Métropole.

  • 10/08/22 | Le feu inquiète de nouveau en Gironde et dans les Landes

    Lire

    Le feu de Landiras a repris au niveau de la commune de Saint-Magne mardi, en sortant de la zone dans laquelle il avait été fixé, nécessitant l’intervention de 500 sapeurs-pompiers, appuyés par des avions bombardiers d’eau. 6 000 ha ont brûlé à Hostens. Le feu très virulent s’est étendu au département des Landes. Plus de 5000 personnes ont été évacuées et seize maisons détruites à Belin-Beliet. Le front de l’incendie se dirige vers l’A63 (Bayonne-Bordeaux) où la vitesse est abaissée à 90 km/h.

  • 10/08/22 | Le leader du e-commerce équin s'installe en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Blue Horse Group, leader français du e-commerce dédié au monde du cheval, sur les secteurs santé, soin et équipements pour le cheval et le cavalier, installe son siège et ses équipes de marketing digital et de e-commerce à Ambarès-et-Lagrave (33) et crée aussi sur place une plateforme logistique. Un choix dicté par "le carrefour logistique qu’offre la zone" et "le vivier de compétences Tech et Web de la métropole bordelaise", dans une région dense en haras, écuries de concours et centres équestres. 10 emplois ont déjà été créés, 4 à 5 autres nouvelles personnes devraient rejoindre la société.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Remob : une semaine pour trouver sa voie grâce aux chevaux et au cirque

05/07/2021 | Dans le cadre du programme Remob, les chevaux permettent aux jeunes de surmonter leurs craintes et de puiser dans leurs ressources.

Avec Remob, les jeunes repartent au bout d’une semaine avec un projet en tête.

Depuis quatre ans, l'Auberge Tilcara accueille des jeunes de 16 à 25 ans qui ont besoin de poser leurs valises pour faire le point sur leurs envies. Unique en France, le programme Remob leur offre une semaine de répit pour s'interroger sur leurs attentes. L'occasion rêvée de retrouver la confiance grâce à des séances de cirque, d'équi-coaching et d'équitation, le tout dans un environnement privilégié.

C'est à Château-Chervix, un village de 800 âmes situé à 35 km de Limoges, que l'Auberge Tilcara a ouvert ses portes voilà près de quatre ans. Dans un paysage vallonné et verdoyant, des groupes de jeunes âgés de 16 à 25 ans séjournent ici durant une semaine, à deux pas d'un centre équestre. Ils découvrent l'univers et le langage de leurs nouveaux compagnons avec lesquels ils vont nouer une relation inédite. Le cirque et les jeux d'acrobatie occupent également une part importante du programme Remob qui reste sans équivalent en France. Chacun arrive là avec ses problèmes, ses interrogations ou ses envies. Le but est de poser ses valises (dans les deux sens du terme) et d'essayer de repartir plus léger, regonflé à bloc avec un nouvel objectif. Un séjour basé sur la méthode SISEM. "Elle permet de changer de vie à partir du bilan de leurs motivations, de tout ce qui leur fait du bien dans la vie de tous les jours, pour le transposer dans le milieu professionnel, argumente Victor Odéna, chargé du développement. Elle a été réadaptée pour les 16-25 ans. On est dans une écoute ouverte. Si un jeune me dit qu'il regarde des séries toute la journée, joue aux jeux vidéo ou discute avec ses copains, cela nous permet de tirer le fil, de mettre des mots sur ce qui leur fait du bien. "

Retrouver la confiance et se découvrir des capacités nouvelles

Remob a été lancé en 2018 à l'initiative d'Elise Deblock. Elle encadrait des séjours à Dunkerque pour le compte de l'association Unis-cité qui propose des services civiques. A l'issue de leur contrat, elle s'est rendu compte que certains jeunes peinaient à rebondir. Le projet Remob est né de ce constat. Installée en Limousin, la jeune femme a bénéficié d'un appel à manifestation d'intérêt axé sur l'innovation sociale lancé de la Région pour financer les premiers séjours. Six ont été organisés depuis avec une année blanche en raison du Covid-19. Si les séjours étaient réservés aux néo-aquitains au départ (10 par séjour au maximum), ils sont désormais ouverts à tous avec un emploi du temps chargé : coaching le matin, équi-coaching, cirque et équitation l'après-midi ainsi que découverte de la cuisine avec la préparation des repas du soir. Des temps de partage, de convivilaité et d'échanges où chacun se découvre des capacités insoupçonnées. "L'idée est de mettre en place des simulations entre le cheval et le jeune pour qu'il puise dans ses ressources et ses capacités afin de trouver une solution explique Elise Debloc, la coordinatrice, nul besoin d'être cavalier pour réussir. Il y a des loupés, des doutes et des ajustements. La personne a aussi le droit le faire appel à quelqu'un." Voilà une manière de se surpasser dans des situations compliquées et inédites qui redonnent confiance. "Le but est de mettre la personne dans l'inconfort, de poser une problématique et de lui donner des outils pour qu'elle réussisse précise-t-elle, cela pourra ensuite leur servir dans la vie de tous les jours." Les chevaux sont sélectionnés pour leur gentillesse et entraînés pour être en relation avec les humains, histoire de faciliter la relation. "Certes, ils peuvent les impressionner mais cela fait partie du jeu assure Elise, la mise en relation est très progressive. L'équi-coaching permet de travailler sur la confiance en soi via le cheval ou un autre support." 

 Les chevaux permettent aux jeunes de surmonter leurs craintes et de puiser dans leurs ressourcesAvec Remob, les jeunes repartent au bout d’une semaine avec un projet en tête

Des projets et de nouveaux horizons

Au bout d'une semaine de relation intense, des changements de vie se dessinent avec des projets en filigrane et une énergie retrouvée. Pour Solène 24 ans, native de Libourne, ce séjour à la campagne aura chamboulé ses habitudes. Pendue à son téléphone, elle a été contrainte de le poser. "Le premier jour a été très dur pour moi car il n'y a pas de connexion Internet avoue la jeune femme, j'ai préféré prendre une chambre seule pour m'isoler par moments." Contractuelle dans un centre de loisirs, elle a choisi de venir à Château-Chervix sur les conseils de son conseiller à la Mission locale. "J'ai un gros manque de confiance en moi admet-elle, avant de venir, je me suis renseignée pour voir si cela me conviendrait ou pas et j'ai tenté l'aventure."

Le moment le plus difficile a été la rencontre avec les chevaux. "J'ai eu très peur, d'abord pour monter dessus et ensuite lors de la séance d'équi-coaching, raconte Solène, il faut être en connexion avec le cheval, surmonter sa peur, le faire avancer sans le toucher. Je suis contente d'avoir réussi, je l'ai même fait trotter. Aujourd'hui, j'ai moins peur quand je marche à côté de lui mais je ne veux pas remonter." Cette citadine ne regrette pas son séjour, elle repart très motivée avec de nouvelles envies. "Le dépaysement a été total pour moi mais le séjour très positif alors que j'étais réticente au départ car je suis toujours collée à ma mère. J'habite encore chez elle. J'ai décidé de passer le permis, de trouver un emploi et un logement."

Agé de 25 ans Rodrigue, peintre en bâtiment en intérim, a lui aussi envie de nouveaux horizons après cette semaine de remobilisation. "Pourquoi pas faire du cheval lance-t-il les bras grands ouverts avec un large sourire. Depuis tout petit, j'avais envie d'essayer et pour la première fois, j'ai fait du cheval. J'étais impressionné au début car il est costaud et je ne savais comment être auprès de lui. " Outre le travail avec les chevaux, Rodrigue a apprécié la convivialité du séjour dans un lieu propice à l'introspection. "On a tous nos failles et nos défauts reconnaît le jeune homme, j'ai fait du travail sur moi et maintenant, je vais prendre soin de moi. Ce séjour m'a permis de faire des rencontres, d'aller de l'avant, de partager. Aujourd'hui, je souhaite trouver un emploi stable et durable." Pour être accessible au plus grand nombre, le prix du séjour varie de 50 € à 720 € en fonction de la situation de chacun. Le prochain est programmé du 23 au 29 octobre.


Infos : contact@auberge-tilcara.com

 

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Corinne Merigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
11724
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !