Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Rentrée 2020 : l'Académie de Bordeaux lutte contre "l'écrasement"

27/08/2020 | La rectrice d'académie, Anne Bisagni-Faure, a assuré ce mardi que la rentrée du 1er septembre serait "préparée. Nous souhaitons que l'épidémie n'écrase pas nos missions d'éducation".

rentrée scolaire

Une rentrée très surveillée, qui inquiète, mais un discours rassurant. Ce jeudi 27 août, à quelques jours de la rentrée scolaire prévue le mardi 1er septembre pour 500 037 élèves étudiant dans l'Académie de Bordeaux (269 751 dans le premier degré et 230 286 dans le second) et les 67 996 enseignants, la rectrice d'académie, Anne Bisagni-Faure, a fait un point rapide sur les consignes pédagogiques et le déroulement de l'enseignement dans les semaines à venir. On revient sur l'essentiel.

"Notre objectif majeur est de faire de ces sept premières semaines avant les vacances d'automne une période utile pour la maîtrise de la langue et les mathématiques. C'est là-dessus que nous allons concentrer nos efforts pour ne pas laisser de côté des élèves qui ne maîtriseraient pas les fondamentaux. Ensuite, nous aborderons d'autres sujets, comme les stages de troisième, par exemple", a répété ce matin la rectrice de l'Académie de Bordeaux, Anne Bisagni-Faure. Pour ce qui est des effectifs, dévoilés en janvier dernier, on compte 88 postes d'enseignants supplémentaires pour le premier degré, concentrés sur la Gironde et en baisse partout ailleurs (-8 en Dordogne, -7 dans les Landes, -2 en Lot-et-Garonne). Même chose pour les collèges avec le chiffre lissé de 29 postes de plus (-18 en Dordogne, -13 dans les Pyrénées-Atlantiques, -2 dans les Landes et -7 en Lot-et-Garonne mais +8 en remplacement). L'académie note enfin 459 AESH (accompagnants d'élèves en situation de handicap) supplémentaires pour cette rentrée.

Masques et continuité

On l'a vu lors d'une conférence de presse donnée ce mercredi par le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, le protocole sanitaire ne diffère pas beaucoup de celui du mois de juillet, hormis évidemment des précisions supplémentaires sur l'obligation du port du masque dans les collèges et lycées pour les élèves comme pour les professeurs, une "fourniture comme une autre" dont beaucoup ces derniers jours ont demandé la gratuité, solution qui n'a donc pas été choisie par le gouvernement. En Nouvelle-Aquitaine, certains conseils départementaux ont déjà pris les devants : les deux Charentes ont annoncé la distribution de masques à tous les collégiens tout comme en Dordogne (35 000 masques) et en Gironde (79 000, soit le nombre de collégiens qui feront leur rentrée 2020 dans le département).

Côté lycées, la région assure que les stocks sont déjà là avec la livraison, au printemps, de 4000 masques dans 295 établissements. Les familles en difficulté seront les principales cibles de la collectivité ("environ 30% des effectifs", a assuré Jean-Louis Nembrini dans La République des Pyrénées), chaque jeune recevra une dotation de cinq masques en tissu, sans compter les masques déjà stockés à l'hôtel de région. La rectrice, elle, prend acte et l'assure : "nous avons un stock prudentiel. Dans chaque école et chaque établissement, il y a des masques pour ceux qui l'auraient oublié. Il n'est pas question que les élèves n'entrent pas : s'ils n'en ont pas, on va leur en donner un. Nous sommes aussi prêts à équiper des élèves qui sont en difficulté sociale pour l'achat de masques. Les apports des conseils départementaux seront des compléments". 

"C'est une rentrée préparée pour ne laisser personne en situation d'exclusion et veiller à la protection des élèves et des personnels. Nous souhaitons que l'épidémie n'écrase pas nos missions d'éducation", a ajouté la responsable, qui effectue cette année sa deuxième rentrée dans l'académie de Bordeaux et fait actuellement le tour de la région pour évoquer l'encadrement pédagogique". Dans son bilan de rentrée sont ainsi évoqués quelques chiffres. Pour ce qui est des fameuses "vacances apprenantes", ils sont encore provisoires : 3000 élèves auraient ainsi participé aux stages de réussite scolaire (qui se terminent cette semaine et reprendront pendant les vacances d'automne). 97 projets labellisés "vacances apprenantes" ont été menés dans l'académie de Bordeaux, bénéficiant à "près de 5000 élèves". 

Dédoublements et questions

Pour ce qui est des premières semaines, consacrées on l'a vu à la révision des fondamentaux, la campagne d'évaluation en classe de CP et CE1 aura lieu de 14 au 25 septembre, jusqu'au 2 octobre pour les collégiens, lycéens et CAP. En termes d'effectifs, ils sont en baisse dans le premier degré (-1502) et en hausse dans le second (+2394). L'objectif du dédoublement des classes est, lui, toujours d'actualité, notamment en passant la totalité des classes de grande section à 24 élèves (plus de 90% actuellement). 671 classes seront ainsi dédoublées à la rentrée 2020 dont 72 en REP+ (CP et CE1). Pour autant, des questions restent en suspens. Pour la secrétaire générale du syndicat Snes-FSU, Frédérique Rolet, "nombre de recommandations sont laissées à l’interprétation en fonction des moyens localement disponibles".

rentrée scolaire

À Bordeaux, les affiches sur la distanciation sociale et les mesures barrières sont prêtes pour le 1er septembre.

Si le protocole sanitaire a été jugé "aussi simple, clair et facile à partager qu'au mois de juillet" par la rectrice d'académie, qui a assuré qu'un document d'information aux parents serait envoyé au moment de la rentrée, les règles précises pour la pratique sportive ne sont, par exemple, "pas encore arrêtées". Des doutes subsistent également, dans le cas d'une pandémie accrue, sur l'éventuelle fermeture des établissements scolaires. "Notre plan de continuité pédagogique prévoit depuis juillet différents scénarios. Si des mesures étaient nécessaires, elles seront forcément ciblées. Pour l'instant ce n'est pas d'actualité, tout le monde va en classe". À voir si cette recommandation sera suivie d'effets : selon un sondage Elabe pour BFMTV paru mercredi et même s'ils sont favorables à 73% à un maintien de la rentrée le 1er septembre, 60% des parents se disaient inquiets à l'idée de laisser leurs enfants retourner à l'école. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
6296
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !