Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzin.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

15/10/18 : Dans le cadre du cycle de ses conférences-débats #europedémocratique2019, la Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine reçoit le 19/10 à 19h, Pascal Durand, eurodéputé Ecologiste sur le thème “L’Europe face au glyphosate: un signal d’alerte?”

15/10/18 : Dominique Bussereau, président du Conseil départemental de Charente-maritime et de l'ADF ( Départements de France) rencontre ce mardi 16 à l'Elysée Emmanuel Macron en présence du premier ministre et du président du Sénat.

11/10/18 : Ligne Ter Bordeaux-Agen : comité de ligne, lundi 15 octobre à 17h45, salle F. Mauriac, à Langon. Cette réunion est ouverte aux usagers et vise à échanger sur l'actualité de la ligne notamment sur les horaires prévus à partir du 9 décembre 2018.

11/10/18 : Plongez dans le monde des robots les samedi 13 et dimanche 14 octobre de 14 h à 19 h à Cap Sciences où expositions, ateliers, démonstrations, défis, conférences, spectacles vous permettront de mieux appréhender cet univers.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/10/18 | 3ème édition du Linkteens à Libourne

    Lire

    L’association LINK, qui propose chaque année des évènements gratuits sur la culture numérique, propose le 20 octobre prochain le LINKTEENS. A destination des 15/25 ans, ils pourront découvrir des informations sur les formations, les nouveaux métiers mais aussi toutes les possibilités qu’offre la programmation au travers d’ateliers ludiques comme la fabrication d’un petit robot. Des minis conférences sont également organisées sur les questions des enjeux de l’Intelligence Artificielle. Rdv à l’Espace Jeunes de 10h à 18h.

  • 16/10/18 | Festival de la BD d'Angoulême : changement de critères du Prix Goscinny

    Lire

    Depuis deux ans, le prix Goscinny récompense un jeune scénariste pour un album paru dans l’année, ou à un scénariste confirmé pour sa contribution à un album en particulier. En 2018, Jean Harambat avait obtenu le prix pour son album Opération Copperhead (Dargaud, 2017). Pour l'édition 2019, l'institut Goscinny et le FIBD changent la donne ; il pourra désormais également récompenser un scénariste pour l'ensemble de son oeuvre. Le nom du lauréat 2019 sera annoncé le mardi 20 novembre à Paris.

  • 16/10/18 | Les étudiants relèvent le « Defi Sang Limite »

    Lire

    Initié en 2004, le « Défi Sang Limite » revient à Bordeaux après 4 ans d’absence le 17 octobre. Il vise à mobiliser les étudiants en Médecine et en Pharmacie, et plus largement tous les étudiants du campus Carreire, pour recueillir un maximum de dons pour faire gagner sa ville. Objectif: 250 dons minimum. Pour accompagner ce mouvement, l’EFS proposera de nombreuses animations et faire de cette collecte un moment festif et convivial. Rdv à l’espace santé du campus Carreire.

  • 15/10/18 | Ford Blanquefort : nouveau coup d'arrêt

    Lire

    Ce lundi 15 octobre, le ministre de l'économie Bruno Le Maire était à nouveau en Gironde. A l'occasion d'une nouvelle réunion avec les élus locaux et les syndicats de l'usine Ford, à Blanquefort, il a annoncé avoir tenu une discussion la semaine dernière avec le président de Ford. Ce dernier a manifesté une intention claire de fermer l'usine définitivement plutôt que d'appuyer une reprise par l'industriel belge Punch, un temps envisagé. Bruno Le Maire a affirmé être "en total désaccord" avec cette décision. La dernière consultation du comité d'entreprise sur le plan social de l'usine de Blanquefort est toujours prévu pour le 18 décembre.

  • 15/10/18 | Esprit critique et numérique à Mont-de-Marsan

    Lire

    Pour la 3e édition de #cybergener@ctions, le Bureau Information Jeunesse de Mont-de-Marsan et ses partenaires associatifs et institutionnels locaux proposent jusqu'au 25 octobre une programmation riche pour sensibiliser jeunes et moins jeunes, à une éducation critique au numérique. Durant 10 jours, expositions, ateliers, ciné-débat, mais aussi parcours numérique, hackathon et conférences, tant à destination des enfants et adolescents que des parents et professionnels de l'encadrement, se succèdent. Infos et inscriptions : http://m2j.montdemarsan.fr/

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Reportage : Avec les Aquitains qui défilent dans Paris pour le mariage pour tous

28/01/2013 | Ils étaient nombreux venus de la région à manifester en faveur du mariage pour tous. Charlotte Lazimi les as rencontrés

 les Aquitains défilent dans Paris pour le mariage pour tous

Ce dimanche 27 janvier entre 150.000 personnes selon la police et 400.000 selon les organisateurs ont défilé en faveur du mariage pour tous. Des Aquitains dans deux cars en provenance de Bordeaux et dans un autre en provenance du Pays Basque ont fait le déplacement. Aqui.fr les a suivis.

12h30. La place Denfert-Rochereau commence lentement à se remplir. La circulation a été interrompue sur les grands boulevards. A 14h doit débuter la manifestation en faveur du mariage et de l’adoption pour les couples homosexuels. Près du stand du MJS, le Mouvement des Jeunes Socialistes, Matthieu Rouveyre, conseiller général de la Gironde et élu de l’opposition municipale à Bordeaux, attend avec impatience. “Tiens les Strasbourgeois sont là!, annonce-t-il en saluant des amis. Harlem Desir ne devrait pas tarder. Il sera en tête de cortège.” La délégation du MJS la plus importante à être présente à la manifestation est celle de la Gironde. Et Matthieu Rouveyre n’en est pas peu fier. Où sont les Bordelais? “Ils arrivent, explique-t-il. Deux bus sont partis de Bordeaux à 5h30 ce matin et sont encore bloqués Porte d’Orléans.” Un autre bus en provenance du Pays Basque est arrivé à 7h à Paris”. La journée promet d’être intense, car le nouveau départ en car est prévu à 18h30 boulevard Beaumarchais pour une arrivée vers 1h ou 2h du matin à Bordeaux. En formation boulangerie, Pierre Louis, secrétaire de la LGP Bordeaux a rapporté une surprise. Arrivé la veille à Paris, il a pensé aux voyageurs en car. “Ils seront probablement fatigués, je voulais les accueillir avec ces petits pains”, confie-t-il. Mais si Pierre Louis est présent, c’est bien parce que “c’est un évènement historique, une avancée dans l’égalité. Nous voulons bien dire que l’égalité passera”, explique-t-il son bonnet bleu vissé sur la tête. Au téléphone, il attend avec impatience ses amis. C’est derrière lui  dans le cortège, sous la bannière LGP, que les Aquitains marcheront.

Paul Vinot, président de la LGP

Une quarantaine de bus du Sud Ouest13h30 Paul Vinot, président de la LGP vient d’arriver. “C’était impressionnant, une quarantaine de bus venaient du Sud Ouest sur Paris et nous avons été escortés par la police dès notre arrivée sur le périphérique, nous raconte-t-il. Dans l’ensemble, il y avait beaucoup d’étudiants dans les bus. Pour cet étudiant de 24 ans en 5e année à Sciences Po Bordeaux, l’enjeu est de taille. Il se bat pour l’égalité. “Nous serons surement moins nombreux que le 13, mais nous n’avons pas les mêmes moyens. Nous n’avons pu affréter que deux cars. Le train était hors de prix. Nous ne voulions pas prendre le risque de mettre en péril le budget de nos associations”. Car le trajet revient à 45 euros aller/retour, 20 euros pour les personnes en difficulté. Mais la longueur du voyage n’a pas entamé la mobilisation. “Attendez, il ne pleut pas, dit avec le sourire une jeune fille arrivée à Paris à 7h. Nous avons été à la Tour Eiffel pour profiter un peu de la capitale”. Les manifestants ont de la chance, car le soleil est au rendez-vous. Pour marcher ensemble, les Aquitains doivent se retrouver au 104 boulevard Arago, à quelques mètres de la place Denfert Rochereau. Des délégations du ManS et de Lille les entourent. “Je ne sais pas si nous égalerons la manif des “anti” mais il y aura plus de monde que lors de notre dernière mobilisation à Paris en décembre,” explique Paul Vinot.

14h30 La foule est hétéroclite. Et les jeunes sont très présents. Des drapeaux couleurs arc-en-ciel parsèment le défilé. Les chars diffusent de la musique de Coldplay ou Beyoncé. Et sur les banderoles, on peut lire: “Nous avons le droit au mariage”. Des militants scandent: “Nous avons le droit de dire oui” ou encore “Laissez-nous divorcer”. “On est crevé”, reconnait Pierre Elliot, 21 ans. Cet étudiant, membre de l’association toute neuve Glimpy, porte un immense drapeau arc-en-ciel. Je participe à cette nouvelle association, car nous aimerions plus d’actions militantes, notamment lors de la journée de l’homophobie. Les quatre fondateurs de cette association destinée au 16-30 ans sont aussi présents. L’association porte le surnom d’Harvey Milk, figure emblématique de la cause homosexuelle, premier maire gay de San Francisco, incarné par Sean Penn au cinéma. “Nous voulons donner de l’espoir aux jeunes, explique Jeff Lucat, l’un des co-fondateurs. A moins d’un mètre, une autre association de jeunes bat le pavé. Il s’agit de Wake up. Sa toute jeune présidente, Stéphanie Martin-Stacchini, 19 ans, a tenu à faire le déplacement. “C’était important d’être là après la dernière manifestation des anti-mariage. Dans notre association, nous accueillons les jeunes homosexuels ou ceux qui se posent des questions sur leur sexualité, explique-t-elle. Nous avons un rôle d’accueil et de convivialité.”

Un travail d'écoute...15h Paul Vinot, président de la LGP Bordeaux est en tête de cortège. “Nous allons faire un travail d’écoute et d’explication auprès des élus. Certains ont des craintes concernant la famille. Nous voulons les rassurer. Dans la manifestation, les slogans en faveur de la PMA, procréation médicalement assistée, fusent. “C’est absurde que la PMA soit autorisée pour les célibataires mais pas pour les couples mariés homosexuels, “remarque-t-il.

18h30 Arrivée du cortège place de la Bastille. Pas le temps de trainer, le rendez-vous aux Bordelais est boulevard Beaumarchais, à quelques mètres de la place de la Bastille, pour un retour vers 1h du matin. Pari gagné ? Selon le dernier sondage Ifop, 63% des Français approuveraient le mariage homosexuel et 49% seraient favorables à l’adoption des couples de même sexe. Le texte doit être examiné mardi à l’Assemblée. On sait d’ores et déjà que 5300 amendements ont été déposés.

Charlotte Lazimi
Par Charlotte Lazimi

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1879
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !