Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/07/20 : Ce vendredi, la Gironde a été placée en "vulnérabilité modérée" face à la pandémie de coronavirus par Santé Publique France. Depuis début juillet, sept nouveaux "clusters" ont été identifiés en Nouvelle-Aquitaine, dont trois en Gironde.

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/07/20 | Mont-de-Marsan : Ouverture du Campus connecté en septembre

    Lire

    Mont-de-Marsan Agglomération vient d'être retenue par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation parmi les 25 nouveaux projets labellisés "Campus connecté" (le premier en Nouvelle-Aquitaine) pour permettre le développement d'une nouvelle offre d'enseignement supérieur sur son bassin de vie. Dès septembre 2020, 15 étudiants pourront accéder à une formation universitaire depuis un espace collaboratif qui leur sera dédié au sein de l'Inspé à Mont-de-Marsan, doublé d'un accompagnement par un tuteur. Infos: www.montdemarsan-agglo.fr

  • 14/07/20 | Les Jeunes Agriculteurs de la Vienne se lancent dans un concours photo

    Lire

    Les Jeunes Agriculteurs de la Vienne se challengent dans un concours photo dédié aux moissons de l’année 2020. À travers cette initiative, les jeunes agriculteurs souhaitent redynamiser cette saison 2020, selon eux, assez moyenne et pourrait mettre en péril des exploitations « déjà bancales ». Plusieurs lots seront distribués aux gagnants dont un week-end de remplacement offert, financé par JA86.

  • 13/07/20 | La Rochelle: prise d'armes et spectacle pyrotechnique virtuel

    Lire

    A la Rochelle la traditionnelle cérémonie militaire aura lieu Parc Franck-Delmas ce 14 juillet à 11h. Pour des raisons de précautions sanitaires il n’y aura pas de spectacle pyrotechnique lancé en ville. En guise de compensation, les artificiers Lacroix-Ruggieri ont proposé gracieusement un spectacle pyrotechnique virtuel sur-mesure sur le thème des monuments Rochelais qui sera retransmis à 22h30 sur le site de la Ville de La Rochelle www.larochelle.fr, relayé sur Facebook La Rochelle Ensemble, visible plusieurs jours, ainsi que sur les écrans des Francofolies Square Bobinec après les concerts.

  • 13/07/20 | Guéret ouvre un ludo-drive

    Lire

    Un système de prêt de jeu à la semaine vient d’être mis en place par la ludothèque de Guéret. Pour passer commande, il suffit de se rendre sur le site de la Ville et de les appeler pour réserver. Le retrait et le paiement (1,60 € par jeu) se font à l’Espace Fayolle du lundi au vendredi de 9h à 15h. Il faut penser à amener son propre sac !

  • 13/07/20 | Charentes : une journée technique viticole sur le gel et la grêle

    Lire

    La lutte contre le gel et la grêle sera le thème de la journée technique viticole organisée mercredi 22 juillet à 13h30 à la salle des fêtes de Chadenac, par la Chambre d'agriculture dans le cadre d'Innov'action et du plan Ecophyto. Au programme : conférences, témoignages et visite d'essais. Contacts: Laetitia CAILLAUD, conseillère en viticulture et ingénieure réseau DEPHY ECOPHYTO à Saintes : 05 46 50 45 00. Sandrine LUCAS, conseillère, œnologue, à St-Jean-d’Angély: 05 46 50 45 00.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Reportage: Vu de Pologne, la foi par le foot

02/07/2012 | Entre Gdansk et Czestochowa Piotr Czarzasty a sondé sur fond d'euro les âmes d'un peuple que l'église catholique n'hésite pas à évangéliser ballon au pied...

Euro vu de Cracovie - Supporter Polonais

En grande majorité catholiques et fervents patriotes, surtout lorsque l’honneur de la nation est en jeu sur le terrain, les supporters polonais auront sûrement beaucoup sollicité l’aide divine lors de cet Euro 2012. Pratique ridicule pour les uns, une aubaine pour les autres, les avis sont partagés au sein de l’Eglise qui n’a pas tardé cependant à saisir cette opportunité d’évangéliser les masses.

« J’ai prié à fond pour la victoire des nôtres contre les Tchèques. J’ai même trouvé une chapelle pour me recueillir à la mi-temps, avoue Karol, 23 ans, chauffeur de poids lourds. Anna, 43 ans, enseigne la catéchèse à l’école. Chaque cours se termine par une prière. « Le jour du match contre la Russie j’ai demandé à mes élèves s’ils voulaient prier pour quelque chose en particulier. Ils ont tous répondu qu’ils voulaient prier pour que la Pologne gagne. »

Que la Pologne l’emporte… Amen
L’objet de ces prières peut paraître sans importance par rapport aux préoccupations de la vie quotidienne ou des grands enjeux planétaires. Après tout, pourquoi ce bon Dieu devrait prêter une quelconque attention au foot alors qu’il a sûrement des problèmes beaucoup plus urgents à régler ? Mais les Polonais refusent de raisonner de cette façon. « Dieu, on peut tout lui demander. Il ne faut pas être sélectif dans ses intentions de prière. Pourquoi éviter de lui parler de choses qui comptent pour nous ? », souligne Karol. Et ils sont loin d’être découragés par les revers de leur équipe. « Je crois que les prières ont quand même porté leurs fruits, confirme Anna, 23 ans, étudiante en sociologie. Pour la première fois depuis des années on arrive à ne pas se retrouver éliminés dès le deuxième match. »

L’Euro parfait pour évangéliser
Une conviction et un état d’esprit qui arrangent l’Eglise catholique en Pologne. L’Euro 2012 est devenu pour elle l’occasion rêvée de mettre en place une opération « séduction » auprès de ceux qu’elle ne voyait plus ou pas du tout à la messe du dimanche. Pour ce faire, l’Eglise est descendue dans la rue. Au programme : concerts et évangélisation destinés d’ailleurs aussi aux étrangers. « On avait des chansons en anglais et espagnol. Pour interpeller les gens on portait des t-shirts portant l’inscription en polonais et en anglais : « c’est qui pour toi Jésus ?, raconte Wojciech Kruk, vice-président du conseil de l’Ecole de la Nouvelle Evangélisation de Gdansk. Des évènements comme l’Euro sont très propices pour ce genre d’actions. Il y a plus de monde dans les rues, les gens sont plus ouverts et réceptifs à nos messages. C’est un bon moment pour parler de Dieu. Parler de lui non plus à l’intérieur d’une église mais en allant directement à la rencontre de l’autre. »

L’accueil des passants et touristes aura pu être parfois mitigé mais M. Kruk affiche beaucoup d’optimiste quant à l’efficacité de l’opération. « Ce qu’on veut transmettre aux gens c’est une joie de vivre. On n’est pas obligés de leur parler de Dieu, mais il suffit qu’ils nous voient danser, chanter, s’amuser et pleins d’enthousiasme, pour que ça leur donne peut-être envie de le partager et en savoir d’avantage. Si ça arrive c’est déjà un gros succès. »

« Le Seigneur te veut dans sa Ligue des Champions »
L’Euro 2012 oblige, le foot était omniprésent dans les multiples initiatives d’évangélisation. Le traditionnel festival des « catholiques dans la rue », lancé le jour même du match d’ouverture de l’euro, a pris des airs de festin pour les mordus de foot. Entre deux concerts de groupes de rock, pop ou reggae et des tubes tournant autour de la foi, le public pouvait écouter les témoignages de footballeurs et entraîneurs sur l’importance de Dieu dans leur vie. Le public a aussi été invité à danser un flash mob sur « Waka waka » de Shakira. Enfin, pour clôturer la journée, l’Archevêque de Gdansk a envoyé un ballon vers la foule d’une bonne frappe du pied droit.

Les jeunes évangélistes n’ont pas non plus manqué de se servir des références et du vocabulaire footballistique pour faire passer leur message. « Joue en première division de la vie », c’était leur slogan lors de cet Euro. « Une métaphore pour dire que chacun a la possibilité de se rapprocher de Dieu et de la vie éternelle. Il faut juste avoir la volonté, explique Wojciech Kruk. Parce que Jésus c’est comme le meilleur entraîneur du monde. Il offre les moyens nécessaires à ses joueurs (les fidèles) pour qu’ils évoluent tous dans sa Ligue des champions. »

Le foot là-haut ? Rien à foutre
Loin des festivités footballistiques de Gdansk et d’autres villes hôtes, le célèbre sanctuaire de Czestochowa, capitale religieuse du pays, affiche une ambiance de recueillement même si les visites de touristes et pèlerins ne manquent pas en ce début de saison estivale. Le père Roman Majewski, prieur de l’ordre des moines Paulins installé dans le sanctuaire depuis sa fondation (XIVe siècle), appelle à ne pas immiscer le foot aux affaires du Seigneur. « Pour quelqu’un qui croit vraiment en Dieu, le foot revêt une importance secondaire, voire encore moindre. Il est sûr que pour pas mal de personnes c’est une vraie passion, un métier. Ça occupe leurs pensées, ils vivent de ça. Mais est-ce que ces gens là pensent à aller embêter Dieu pour lui demander que leur équipe gagne ? »

Le père Majewski demeure très dubitatif sur l’intérêt de prier pour la victoire dans le sport. « Si l’on analyse le sport en profondeur, je ne suis pas sûr qu’il vaille la peine d’y mêler Dieu. Mais si l’on traite le sport de manière plus superficielle, on peut prier pour tout à ce moment là. Les gens prient pour avoir plus d’argent, plus de bonheur, une bonne épouse, un bon mariage, puis un bon divorce. Mais est-ce que le Seigneur exauce leurs souhaits ? Il faudrait plus tôt se demander si c’est une prière qu’on devrait vraiment lui formuler. »

Mais pour beaucoup de supporters polonais elle représente souvent le seul espoir face aux piteuses performances de la sélection. Après tout, ça ne coûte rien.

Piotr CZARZASTY
Par Piotr CZARZASTY

Crédit Photo : Piotr CZARZASTY

Partager sur Facebook
Vu par vous
1850
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !