Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes Pyrénées, des Landes et des Pyrénées Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Revivez une histoire « ludique » de la conquête spatiale avec Cap Sciences

27/09/2008 |

cosmomania expo

4 octobre 1957 - Sputnik, tel est le nom du premier satellite dans l'espace ; 1961, Gagarine devient le premier homme à s'y aventurer ; 1969, les Américains prennent l'avantage sur leurs « camarades » soviétiques en atterrissant les premiers sur la Lune. Tout ça on connaît... Mais pourriez vous vous imaginer devant une télé noir et blanc, regarder Armstrong poser ses premiers pas sur le sol lunaire ? Ou d'écouter la radio « Moskva » proclamer triomphalement l'exploit de Gagarine et des ingénieurs soviétiques ? Tout cela, assis dans une pièce au style de l'époque ? Plus besoin d'imaginer avec la nouvelle exposition de Cap Siences : « Cosmomania, l'incroyable aventure de l'espace. »

L'exposition nous propose de redécouvrir la conquête spatiale à travers cinq évènements clé: 1961 - Gagarine ; 1969 - l'homme sur la Lune ; 1979 - premier lancement de la fusée Arianne ; 1997 - premières images du sol marsien de la sonde Sojourner ; et enfin 2003 - premier Chinois dans l'espace. Tous ces évènements nous sont reconstitués dans cinq « bulles », aménagées de telle façon qu'elles nous entraînent de suite dans l'atmosphère d'un appartement en URSS, aux Etats-Unis, en France ou en Chine, en fonction de l'évènement et de l'époque concernés.

Revivre comme si on en faisait partie
L'attention portée à chaque détail de la pièce (tapisserie, meubles, éclairage, accessoires), accompagnée d'une ambiance musicale proprement assortie, ainsi que de plusieurs animations interactives, font en sorte qu'on se croirait réellement en 1961, 79 ou 97. Pour plonger encore plus le visiteur dans l'atmosphère des dernières décénies, celui-ci a l'occasion d'écouter des reportages à la radio, entendre des conversations téléphoniques, consulter des revues et journaux de l'époque ou encore regarder la télé diffusant « en direct », avec les vrais commentaires de jadis, ces grands évènements qui font aujourd'hui partie de l'histoire.

Les « couloirs temporels »
En continuant son cheminement d'une bulle à une autre, le visiteur passe par des « couloirs temporels » qui, grâce aux textes illustrés et aux bornes audiovisuelles, lui font retracer les grandes étapes de la conquête spatiale. Mais ce n'est pas tout. Ce même « couloir temporel » permet aussi au visiteur de replacer ces évènements dans le contexte social et politique de l'époque, comme la construction du mur de Berlin, la guerre du Vietnam d'un côté, l'apparition des mini-jupes et l'invention de la souris de l'autre.

Le style « cours magistral » laissé au placard
bulle cosmomania« L'objectif n'est pas de s'en prendre la tête et d'accabler le visiteur d'informations. » précise Serge Gracieux, responsable du projet. « Ce n'est pas le grand cours magistral mais une mise en situation ; on veut montrer la conquête spatiale de manière un peu plus ludique, en montrant plutôt comment on l'a vécue au quotidien. » Pour ce qui est encore du côté ludique justement, on a bien sûr pensé aux plus jeunes. Cinq ateliers leur sont consacrés où ils peuvent notamment tester, tel un astronaute à l'entraînement, le siège rotatif ou la marche en état d'apesanteur, assembler les différents éléments d'un satellite d'observation, apprendre comment prendre sa douche ou boire un verre d'eau dans les conditions d'une station spatiale, ou encore se rendre compte à quel point les satellites influencent notre vie quotidienne.

L'humanité déménage ?
Une dernière bulle amène le visiteur dans l'univers de Mars en 2057. On peut y entendre différents communiqués plus ou moins inquiétants venant de la Terre (un astéroÏde tombé par ici, un ouragan déchaîné par là). Un dernier message nous fait enfin savoir que l'eau vient de jaillir pour la première fois sur Mars. « Cela pour dire que l'ère spatiale n'est pas terminée, que l'être humain aura toujours besoin de repousser ses limites, d'aller plus loin, découvrir, explorer ; et que après tout, ce n'est qu'en développant le spatial que l'on sera en mesure de mieux comprendre notre planète et ainsi mieux la protéger. » conclut M. Gracieux.

Piotr Czarzasty

du mardi au vendredi de 14h à 18h
le samedi et dimanche de 14h à 19h
Hangar 20 - Quai de Bacalan -
33300 Bordeaux
Tél. : 05 56 01 07 07 -
Fax : 05 57 85 93 81
contact@cap-sciences.net
www.cap-sciences.net



 

Partager sur Facebook
Vu par vous
341
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !