12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Revivez une histoire « ludique » de la conquête spatiale avec Cap Sciences

27/09/2008 |

cosmomania expo

4 octobre 1957 - Sputnik, tel est le nom du premier satellite dans l'espace ; 1961, Gagarine devient le premier homme à s'y aventurer ; 1969, les Américains prennent l'avantage sur leurs « camarades » soviétiques en atterrissant les premiers sur la Lune. Tout ça on connaît... Mais pourriez vous vous imaginer devant une télé noir et blanc, regarder Armstrong poser ses premiers pas sur le sol lunaire ? Ou d'écouter la radio « Moskva » proclamer triomphalement l'exploit de Gagarine et des ingénieurs soviétiques ? Tout cela, assis dans une pièce au style de l'époque ? Plus besoin d'imaginer avec la nouvelle exposition de Cap Siences : « Cosmomania, l'incroyable aventure de l'espace. »

L'exposition nous propose de redécouvrir la conquête spatiale à travers cinq évènements clé: 1961 - Gagarine ; 1969 - l'homme sur la Lune ; 1979 - premier lancement de la fusée Arianne ; 1997 - premières images du sol marsien de la sonde Sojourner ; et enfin 2003 - premier Chinois dans l'espace. Tous ces évènements nous sont reconstitués dans cinq « bulles », aménagées de telle façon qu'elles nous entraînent de suite dans l'atmosphère d'un appartement en URSS, aux Etats-Unis, en France ou en Chine, en fonction de l'évènement et de l'époque concernés.

Revivre comme si on en faisait partie
L'attention portée à chaque détail de la pièce (tapisserie, meubles, éclairage, accessoires), accompagnée d'une ambiance musicale proprement assortie, ainsi que de plusieurs animations interactives, font en sorte qu'on se croirait réellement en 1961, 79 ou 97. Pour plonger encore plus le visiteur dans l'atmosphère des dernières décénies, celui-ci a l'occasion d'écouter des reportages à la radio, entendre des conversations téléphoniques, consulter des revues et journaux de l'époque ou encore regarder la télé diffusant « en direct », avec les vrais commentaires de jadis, ces grands évènements qui font aujourd'hui partie de l'histoire.

Les « couloirs temporels »
En continuant son cheminement d'une bulle à une autre, le visiteur passe par des « couloirs temporels » qui, grâce aux textes illustrés et aux bornes audiovisuelles, lui font retracer les grandes étapes de la conquête spatiale. Mais ce n'est pas tout. Ce même « couloir temporel » permet aussi au visiteur de replacer ces évènements dans le contexte social et politique de l'époque, comme la construction du mur de Berlin, la guerre du Vietnam d'un côté, l'apparition des mini-jupes et l'invention de la souris de l'autre.

Le style « cours magistral » laissé au placard
bulle cosmomania« L'objectif n'est pas de s'en prendre la tête et d'accabler le visiteur d'informations. » précise Serge Gracieux, responsable du projet. « Ce n'est pas le grand cours magistral mais une mise en situation ; on veut montrer la conquête spatiale de manière un peu plus ludique, en montrant plutôt comment on l'a vécue au quotidien. » Pour ce qui est encore du côté ludique justement, on a bien sûr pensé aux plus jeunes. Cinq ateliers leur sont consacrés où ils peuvent notamment tester, tel un astronaute à l'entraînement, le siège rotatif ou la marche en état d'apesanteur, assembler les différents éléments d'un satellite d'observation, apprendre comment prendre sa douche ou boire un verre d'eau dans les conditions d'une station spatiale, ou encore se rendre compte à quel point les satellites influencent notre vie quotidienne.

L'humanité déménage ?
Une dernière bulle amène le visiteur dans l'univers de Mars en 2057. On peut y entendre différents communiqués plus ou moins inquiétants venant de la Terre (un astéroÏde tombé par ici, un ouragan déchaîné par là). Un dernier message nous fait enfin savoir que l'eau vient de jaillir pour la première fois sur Mars. « Cela pour dire que l'ère spatiale n'est pas terminée, que l'être humain aura toujours besoin de repousser ses limites, d'aller plus loin, découvrir, explorer ; et que après tout, ce n'est qu'en développant le spatial que l'on sera en mesure de mieux comprendre notre planète et ainsi mieux la protéger. » conclut M. Gracieux.

Piotr Czarzasty

du mardi au vendredi de 14h à 18h
le samedi et dimanche de 14h à 19h
Hangar 20 - Quai de Bacalan -
33300 Bordeaux
Tél. : 05 56 01 07 07 -
Fax : 05 57 85 93 81
contact@cap-sciences.net
www.cap-sciences.net



 

Partager sur Facebook
Vu par vous
287
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !