17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

17/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient vivre le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Philippe Joachim, l'engagé du micro

06/02/2015 | Philippe Joachim est directeur d'antenne depuis 19 ans de RtdR, une radio au service de son association, "Noir et Blanc Culture". Il raconte son expérience.

Philippe Joachim a une longue expérience derrière le micro

Se servir de la culture pour défendre des causes sociales. C'est le défi que s'est lancé Philippe Joachim il y a dix-neuf ans en fondant l'association "Noir et Blanc Culture". Pour aider à la faire connaître, il a fondé une web radio, RtdR, aujourd'hui forte de quelques 150 000 auditeurs annuels. Des idées plein la tête, le directeur d'antenne continue de faire vivre son "asso". Au détour d'une tranche musicale, il raconte son expérience et tous les projets pour lesquels il se bat depuis bientôt vingt ans.

"Pause Café", c'est ainsi qu'on nomme la matinale de la web radio RtdR qui a lieu de 9 heures à 13 heures. Ironie, c'est justement au détour d'un café que Philippe Joachim se décide à raconter comment il est devenu directeur d'antenne de la radio. Car il aurait tout aussi bien pu être viticulteur, il a d'ailleurs obtenu son CAP dans cette branche. "Etant donné la conjoncture et le fait que je n'étais pas fils de propriétaire, je savais que ce serait compliqué. Mon maître de chais m'avait d'ailleurs dit que si je décidais d'être ouvrier viticole, je ne pourrais pas quitter ce métier". A 16 ans, la tête pleine de projets, il décide de devenir DJ, essentiellement dans des boîtes de nuit. L'Ecureuil, le Pacha, le Macumba, le Vert-Galant... il écume les discothèques et vit la nuit avec une communauté de pros qui s'échangent les établissements. 

Mais ce rythme effréné est bientôt bouleversé par la vie de famille. En 1996, Philippe sort une idée de son chapeau : "Je voulais qu'on se serve de la culture pour défendre des causes sociales ou humaines". C'est de là qu'est née "Noir et Blanc Culture",  qui ne compte au départ que 3 membres. Ensembles, ils crééent une antenne des Restos du Coeur à Oloron-Sainte-Marie. "L'antenne n'existait pas là-bas, le maire pensait que ça donnerait une image de "ville de pauvre". Elle tourne toujours aujourd'hui". D'une ancienne usine d'Oloron à l'abandon, NBC aménage des salles de répétitions pour les artistes et une galerie d'art. Dès la première année, les murs sont ornés de toiles de Jacques Roux, célèbre peintre originaire de Pau. "Notre idée lui avait plu. Il a d'ailleurs refusé d'exposer au musée de Pau. On avait même gagné le deuxième prix d'un concours grâce à lui !", s'étonne encore Philippe Joachim. 

Le projet RtdRMais le directeur d'antenne a un autre atout dans sa manche : il s'improvise animateur radio. Il passe par une radio associative à Floirac, anime l'antenne locale de Chérie FM pour le groupe NRJ... Des expériences qui vont lui servir pour sa future web radio. L'association, elle aussi, multiplie les expériences. En 1996, elle participe à fonder le premier "Noël pour tous", qui récolte des cadeaux et les offre aux enfants. NBC s'exporte. Elle lance des raves sur les plages de Guadeloupe. Philippe n'a pas le temps de faire ses valises qu'il est déjà globe-trotter. Europe, Venezuela... Déjà en 1996, NBC mutualise ses moyens pour faciliter ses actions. RtdR s'impose bientôt comme le volet "média" des actions de l'association. Son but : partager les deux passions de son fondateur : la musique (le mix, héritier de son passé de DJ) et le social, en faisant intervenir des acteurs du milieu associatif local. "On s'est rendu compte que la culture reste un levier de communication sociale pour mettre le doigt sur des sujets sensibles. On ne se retrouvait pas dans les produits radios qui nous ont inspiré comme FIP ou Nova. On ne voulait pas faire une "radio carotte", et multiplier les partenariats pour faire gagner des cadeaux et attirer les gens. On voulait qu'ils s'interrogent et qu'ils viennent nous écouter pour nos valeurs". 

C'est en 2001 que naît Radio Trait D'union Régionale. Son fondateur raconte comment l'idée s'est transformée en réalité. "Je n'arrêtais pas de dire à mon entourage sur Facebook que je voulais monter une radio. Ils m'ont encouragé à le faire et je me suis lancé de chez moi, avec du matériel sommaire. Au départ, on ne diffusait que de la musique. Comme ça fonctionnait, on s'est mis à communiquer sur les évènements de l'association et puis on s'est professionnalisé petit à petit". Au tout début, Philippe n'a que deux auditeurs : sa belle-mère et sa femme, qui l'encouragent à continuer. Et puis ils se multiplient, comme les antennes, 9 en tout, une générale et 8 autres concentrées sur un style de musique en particulier. En juin 2013, RtdR se lance pour la première fois à l'écran via une Web TV. Mais l'antenne n'en oublie pas son objectif premier : continuer de faire vivre l'association. 

L'avenir de NBCNoir et Blanc culture compte bien perdurer, et ses projets se multiplient. En mars, l'association s'exporte à Izon, commune du Sud Libournais du 13 au 15 mars autour de la place de la femme dans le monde, aves des débats, des projections et des concerts entièrement dirigés par des femmes. Avril sera consacré au "bien-être" dans le cadre d'une soirée "Moon Mag" (du nom d'un magazine distribué sur Paris, Bordeaux, Biarritz, Arcachon, Montréal ou Agadir) à Arcachon, avec des professionnels sur les thématiques du "mieux consommer". En mai, NBC participe à l'anniversaire du club de foot "La Bastidienne" qui fêtera ses 110 ans, "parce qu'on a besoin de valoriser le sport collectif et ses valeurs de respect et de vivre ensembles qui ont tendance à se perdre en ce moment", avoue Philippe Joachim. 

Il y a deux ans, NBC commencé à s'intéresser au financement participatif. "On a aidé des associations à faire leur campagne de crowdfunding, et on a voulu comprendre comment ça marchait". Dans le cadre de la journée du crowdfunding organisée par Fidaquitaine à Artigues en janvier dernier, la WebTV a organisé une journée spéciale qui a réuni jusqu'à 3600 connexions simultanées, la preuve selon Philippe que le crowdfunding "est un mouvement très fédérateur, même si le système est compliqué à mettre en place. On ne se lance pas comme ça, sans soutiens". En mai prochain, NBC va lancer sa propre campagne. Forte de ses 19 ans d'existence, elle va se servir de son passé fourni pour sensibiliser son public. Manu Chao, Kassav ou encore Nile Rogers, célèbre producteur de Madonna, David Bowie et guitariste sur 3 morceaux du dernier album des Daft Punk, sont notamment passés au micro de Philippe Joachim. "On a accumulé beaucoup d'expérience, on a fait plein de choses. Ce qu'on veut maintenant, c'est professionnaliser complètement la structure pour générer de l'emploi". Objectif : 20 000 euros. Avec cette somme, l'association veut créer en 2016 "Etnival", son propre festival de diversité culturelle, avec des intervenants en interaction avec le public via divers ateliers créatifs en musique, théâtre, peinture... "C'est un festival citoyen participatif, parce qu'on sait que la culture appartient à la rue. Comme la rue est gratuite, le festival à aussi vocation à l'être. Pour ça, on a besoin de financements". Etnival prévoit de s'intaller à La Réole pour sa première édition l'an prochain, un évènement qui pourrait coûter entre 70 et 80 000 euros. 

Sans jamais regarder trop en arrière, l'ancien DJ reste un acteur engagé. "On peut traiter des questions essentielles de notre société. En France, en créant des associations, c'est avant tout des mouvements que l'on peut structurer. Et ça, c'est une chance, une belle opportunité. On a même des auditeurs japonais qui nous écoute parce qu'ils aiment la programmation musicale !" glisse-t-il entre deux anecdotes. L'animateur regagne son petit bureau installé Quais de Brazza. Le 6 février, NBC organise une soirée "mécénat vs culture" quai des Chartrons à Bordeaux, avec des concerts gratuits et ouverts à tous. Cette diversité, ce foisonnement de projets et de soutiens locaux, c'est sans doute ce qui permet à Philippe Joachim d'attaquer chaque nouvelle journée avec le sourire et l'envie de faire bouger les lignes. 

L'info pratique : pour voir toute la programmation de la radio, rendez-vous sur leur site. Pour être informé de tous les évènements organisés par NBC, passez par leur page Facebook

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
1899
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !