Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Philippe Joachim, l'engagé du micro

06/02/2015 | Philippe Joachim est directeur d'antenne depuis 19 ans de RtdR, une radio au service de son association, "Noir et Blanc Culture". Il raconte son expérience.

Philippe Joachim a une longue expérience derrière le micro

Se servir de la culture pour défendre des causes sociales. C'est le défi que s'est lancé Philippe Joachim il y a dix-neuf ans en fondant l'association "Noir et Blanc Culture". Pour aider à la faire connaître, il a fondé une web radio, RtdR, aujourd'hui forte de quelques 150 000 auditeurs annuels. Des idées plein la tête, le directeur d'antenne continue de faire vivre son "asso". Au détour d'une tranche musicale, il raconte son expérience et tous les projets pour lesquels il se bat depuis bientôt vingt ans.

"Pause Café", c'est ainsi qu'on nomme la matinale de la web radio RtdR qui a lieu de 9 heures à 13 heures. Ironie, c'est justement au détour d'un café que Philippe Joachim se décide à raconter comment il est devenu directeur d'antenne de la radio. Car il aurait tout aussi bien pu être viticulteur, il a d'ailleurs obtenu son CAP dans cette branche. "Etant donné la conjoncture et le fait que je n'étais pas fils de propriétaire, je savais que ce serait compliqué. Mon maître de chais m'avait d'ailleurs dit que si je décidais d'être ouvrier viticole, je ne pourrais pas quitter ce métier". A 16 ans, la tête pleine de projets, il décide de devenir DJ, essentiellement dans des boîtes de nuit. L'Ecureuil, le Pacha, le Macumba, le Vert-Galant... il écume les discothèques et vit la nuit avec une communauté de pros qui s'échangent les établissements. 

Mais ce rythme effréné est bientôt bouleversé par la vie de famille. En 1996, Philippe sort une idée de son chapeau : "Je voulais qu'on se serve de la culture pour défendre des causes sociales ou humaines". C'est de là qu'est née "Noir et Blanc Culture",  qui ne compte au départ que 3 membres. Ensembles, ils crééent une antenne des Restos du Coeur à Oloron-Sainte-Marie. "L'antenne n'existait pas là-bas, le maire pensait que ça donnerait une image de "ville de pauvre". Elle tourne toujours aujourd'hui". D'une ancienne usine d'Oloron à l'abandon, NBC aménage des salles de répétitions pour les artistes et une galerie d'art. Dès la première année, les murs sont ornés de toiles de Jacques Roux, célèbre peintre originaire de Pau. "Notre idée lui avait plu. Il a d'ailleurs refusé d'exposer au musée de Pau. On avait même gagné le deuxième prix d'un concours grâce à lui !", s'étonne encore Philippe Joachim. 

Le projet RtdRMais le directeur d'antenne a un autre atout dans sa manche : il s'improvise animateur radio. Il passe par une radio associative à Floirac, anime l'antenne locale de Chérie FM pour le groupe NRJ... Des expériences qui vont lui servir pour sa future web radio. L'association, elle aussi, multiplie les expériences. En 1996, elle participe à fonder le premier "Noël pour tous", qui récolte des cadeaux et les offre aux enfants. NBC s'exporte. Elle lance des raves sur les plages de Guadeloupe. Philippe n'a pas le temps de faire ses valises qu'il est déjà globe-trotter. Europe, Venezuela... Déjà en 1996, NBC mutualise ses moyens pour faciliter ses actions. RtdR s'impose bientôt comme le volet "média" des actions de l'association. Son but : partager les deux passions de son fondateur : la musique (le mix, héritier de son passé de DJ) et le social, en faisant intervenir des acteurs du milieu associatif local. "On s'est rendu compte que la culture reste un levier de communication sociale pour mettre le doigt sur des sujets sensibles. On ne se retrouvait pas dans les produits radios qui nous ont inspiré comme FIP ou Nova. On ne voulait pas faire une "radio carotte", et multiplier les partenariats pour faire gagner des cadeaux et attirer les gens. On voulait qu'ils s'interrogent et qu'ils viennent nous écouter pour nos valeurs". 

C'est en 2001 que naît Radio Trait D'union Régionale. Son fondateur raconte comment l'idée s'est transformée en réalité. "Je n'arrêtais pas de dire à mon entourage sur Facebook que je voulais monter une radio. Ils m'ont encouragé à le faire et je me suis lancé de chez moi, avec du matériel sommaire. Au départ, on ne diffusait que de la musique. Comme ça fonctionnait, on s'est mis à communiquer sur les évènements de l'association et puis on s'est professionnalisé petit à petit". Au tout début, Philippe n'a que deux auditeurs : sa belle-mère et sa femme, qui l'encouragent à continuer. Et puis ils se multiplient, comme les antennes, 9 en tout, une générale et 8 autres concentrées sur un style de musique en particulier. En juin 2013, RtdR se lance pour la première fois à l'écran via une Web TV. Mais l'antenne n'en oublie pas son objectif premier : continuer de faire vivre l'association. 

L'avenir de NBCNoir et Blanc culture compte bien perdurer, et ses projets se multiplient. En mars, l'association s'exporte à Izon, commune du Sud Libournais du 13 au 15 mars autour de la place de la femme dans le monde, aves des débats, des projections et des concerts entièrement dirigés par des femmes. Avril sera consacré au "bien-être" dans le cadre d'une soirée "Moon Mag" (du nom d'un magazine distribué sur Paris, Bordeaux, Biarritz, Arcachon, Montréal ou Agadir) à Arcachon, avec des professionnels sur les thématiques du "mieux consommer". En mai, NBC participe à l'anniversaire du club de foot "La Bastidienne" qui fêtera ses 110 ans, "parce qu'on a besoin de valoriser le sport collectif et ses valeurs de respect et de vivre ensembles qui ont tendance à se perdre en ce moment", avoue Philippe Joachim. 

Il y a deux ans, NBC commencé à s'intéresser au financement participatif. "On a aidé des associations à faire leur campagne de crowdfunding, et on a voulu comprendre comment ça marchait". Dans le cadre de la journée du crowdfunding organisée par Fidaquitaine à Artigues en janvier dernier, la WebTV a organisé une journée spéciale qui a réuni jusqu'à 3600 connexions simultanées, la preuve selon Philippe que le crowdfunding "est un mouvement très fédérateur, même si le système est compliqué à mettre en place. On ne se lance pas comme ça, sans soutiens". En mai prochain, NBC va lancer sa propre campagne. Forte de ses 19 ans d'existence, elle va se servir de son passé fourni pour sensibiliser son public. Manu Chao, Kassav ou encore Nile Rogers, célèbre producteur de Madonna, David Bowie et guitariste sur 3 morceaux du dernier album des Daft Punk, sont notamment passés au micro de Philippe Joachim. "On a accumulé beaucoup d'expérience, on a fait plein de choses. Ce qu'on veut maintenant, c'est professionnaliser complètement la structure pour générer de l'emploi". Objectif : 20 000 euros. Avec cette somme, l'association veut créer en 2016 "Etnival", son propre festival de diversité culturelle, avec des intervenants en interaction avec le public via divers ateliers créatifs en musique, théâtre, peinture... "C'est un festival citoyen participatif, parce qu'on sait que la culture appartient à la rue. Comme la rue est gratuite, le festival à aussi vocation à l'être. Pour ça, on a besoin de financements". Etnival prévoit de s'intaller à La Réole pour sa première édition l'an prochain, un évènement qui pourrait coûter entre 70 et 80 000 euros. 

Sans jamais regarder trop en arrière, l'ancien DJ reste un acteur engagé. "On peut traiter des questions essentielles de notre société. En France, en créant des associations, c'est avant tout des mouvements que l'on peut structurer. Et ça, c'est une chance, une belle opportunité. On a même des auditeurs japonais qui nous écoute parce qu'ils aiment la programmation musicale !" glisse-t-il entre deux anecdotes. L'animateur regagne son petit bureau installé Quais de Brazza. Le 6 février, NBC organise une soirée "mécénat vs culture" quai des Chartrons à Bordeaux, avec des concerts gratuits et ouverts à tous. Cette diversité, ce foisonnement de projets et de soutiens locaux, c'est sans doute ce qui permet à Philippe Joachim d'attaquer chaque nouvelle journée avec le sourire et l'envie de faire bouger les lignes. 

L'info pratique : pour voir toute la programmation de la radio, rendez-vous sur leur site. Pour être informé de tous les évènements organisés par NBC, passez par leur page Facebook

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
2405
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !