Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

  • 16/01/21 | L'Opéra National de Bordeaux annule 30 dates

    Lire

    En raison des « contraintes sanitaires persistantes », l'Opéra National de Bordeaux annule toutes ses dates jusqu'au 20 février et deux productions lyriques - Falstaff (6-14 mars) et Figures Humaines (17-20 juin). Les publics concernés par ces annulations seront contactés par l'ONB. L'institution tient tout de même à conserver le lien avec son public par le biais de captations de répétitions ou de publications sur les réseaux sociaux, en espérant pouvoir rouvrir le plus tôt possible.

  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Où va le rugby? 2. Rugby professionnel et rugby amateur, plus qu'une opposition de style

14/04/2020 | A l'heure des grandes questions sur de la dangerosité du rugby, les acteurs du monde amateur se réunissent pour pointer du doigt les failles du rugby moderne.

Rugby 2020

Les dirigeants du club de rugby de Riscle (32) souhaitent parler du fossé qui sépare le rugby professionnel du rugby amateur. Alors que le Top14 est parfois décrit comme une vitrine parfaite du rugby français des voix s’élèvent dans les clubs amateurs pour signifier que ce n’est pas le cas. Au-delà des valeurs de l’ovalie qui se délitent dans le rugby professionnel, Gérard Lavantes, Didier Peyrezabes et Bernard Duviau, craignent les dérives dangereuses du rugby de haut niveau.

L’ensemble des acteurs du rugby s’interrogent aujourd’hui sur les méthodes pour lutter contre les risques à la fois dans le monde amateur, mais aussi dans le monde professionnel. Un débat s’engage alors sur les fondements du ballon ovale et un choix à faire entre un rugby physique et un rugby d’évitement. Pour Didier, « il existe deux rugbys, le rugby professionnel qui est une bonne vitrine avec une équipe de France compétitive et des clubs pros ou l’on peut voir du spectacle et puis le rugby d’amateur. Il est impossible de faire une comparaison ! » La professionnalisation entraine inévitablement une exigence et une dilution de certains aspects positifs du rugby selon Didier.

L’individualisation du rugby, vers un danger de taille ?

Didier pense que ces changements portent surtout sur l’individualisation des rugbymen qui résonnent aujourd’hui en plan de carrière. « On ne peut pas mettre de côté que le gars qui fait du rugby professionnel aujourd’hui, il a avant tout un projet professionnel. Partant de là, il y a des valeurs du rugby qui ne sont plus les mêmes, un exemple fort c’est celui de l’après-match, à Riscle les joueurs ne sont pas obligés d’aller serrer les mains de tous les sponsors à la sortie des vestiaires en faisant des sourires. Les rapports humains ne sont pas les mêmes pour le professionnel, le rugby c’est son boulot. Représenter le club auprès des partenaires, assister aux conférences de presse, faire attention à son alimentation et sa santé, tout cela est inscrit dans son contrat », rappelle Didier Peyrezabes. Des impératifs qui peuvent sembler aseptisant si on les met en relief avec les standards du monde amateur où l’humain et le collectif sont des valeurs inaliénables. « Le projet individuel est primordial quand on est pro alors qu’en amateur c’est toujours le projet collectif qui prime », affirme Didier.

La télévision elle aussi responsable

Mais les joueurs ne sont pas pour Gérard et Didier les seuls responsables de cette individualisation du rugby, « la télévision a aussi une grosse part de responsabilité dans l’importance qu’elle donne aux prouesses individuelles par rapport aux exploits collectifs. La tendance actuelle, de donner le nombre de mètres parcourus par joueur, le nombre de placages effectués, de nommé un homme du match, tout cela participe à glorifier l’individualité au mépris du collectif. Si l’homme du match est là, c’est parce qu’il avait 14 camarades autour de lui pour le faire briller », rappellent unanimement les deux dirigeants de Riscle. « C’est d’autant plus dangereux de glorifier l’individualité que les joueurs vont avoir tendance à miser sur leur capacité physique et donc amener à un rugby plus rugueux et dangereux », s’inquiète Gérard.

Le rugby féminin lui aussi sur la voie d'un rugby de gladiateurs ? 

La donne est la même chez les femmes avec le rugby féminin qui donne de plus en plus vers un rugby physique que Didier Retière directeur technique national de la FFR, qualifie de "rugby de gladiateurs".  Le rugby féminin commence à glisser vers  moins d’évitement comme cela a pu être le cas il y a quelques années chez les hommes, « on voit bien que le rugby féminin prend cette même voie, alors qu’il y a quelques années il était vanté pour les qualités de son jeu au large, on retrouve de plus en plus de Pick and go, de groupés pénétrants et de mêlées où la performance physique prend le dessus. Cela suit d’ailleurs le chemin de la professionnalisation du rugby féminin qui amène à une refonte de l’ADN du jeu ». La professionnalisation du rugby féminin, bien qu’elle se veuille être nécessaire afin de donner une légitimité et des droits aux athlètes qui produisent des efforts conséquents pour toucher du doigt la reconnaissance qu’elles méritent, se calque sur le modèle de l’hyper rugby masculin qui a malheureusement fait les preuves de sa dangerosité.

Clément  Bordenave
Par Clément Bordenave

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3392
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !