Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/06/21 | Tonneins : le pôle de santé parie sur la télémédecine

    Lire

    L’association du pôle de santé du tonneinquais en Lot-et-Garonne regroupe une équipe de médecins, infirmiers, sages-femmes, orthophonistes et psychologues. Afin d’apporter aux patients une réponse médicale rapide et efficace, l’association souhaite développer la télémédecine grâce notamment à un partenariat avec la clinique Saint-Hilaire Esquirol. Pour cela, elle va acquérir du matériel connecté comme des stéthoscopes, échographes ou encore ECG.

  • 11/06/21 | Sport et tourisme: des parcours audioguidés à Limoges

    Lire

    En partenariat avec l’application Runnin’City, la Ville de Limoges propose 3 parcours de running touristique gratuits et audioguidés. Le coureur pourra choisir entre 3 parcours, deux de 7km (Centre-Ville et Bords de Vienne) et un de 10km (Uzurat/La Bastide), et sera guidé par le GPS vocal qui lui livrera des anecdotes sur les lieux croisés en chemin. L’application gratuite est disponible en 7 langues.

  • 10/06/21 | Vrai+Local développe le circuit-court

    Lire

    A Périgny en Charente-Maritime, la société Néos est en train de développer le projet Vrai+Local. Né du constat qu’il était plus facile d’acheter un produit provenant de l’autre bout du monde que localement, Vrai+Local apporte une solution logistique afin que les citoyens puissent faire leurs courses en « bio et local » au travers d’une plateforme, d’une collecte et d’une livraison de proximité. Ces livraisons s’effectueront avec des remorques brevetées « Drive Mobile ».

  • 10/06/21 | Rochefort: Le festival Soeurs Jumelles recherche des bénévoles

    Lire

    Le première édition du festival Soeurs Jumelles aura lieu à Rochefort, hommage à la célèbre comédie musicale de Jacques Demy, du 23 au 26 juin 2021. Consacré à la musique et à l’image, tous secteurs confondus, le festival est à la recherche de bénévoles pour aider à l'accueil du public et des professionnels. Le choix des horaires est libre et seules les personnes majeures sont en mesure de postuler. Dans la mesure du possible, des billets pour les séances de films seront offerts aux bénévoles. Le formulaire pour postuler.

  • 10/06/21 | L’Atelier du Vitrail poursuit son développement

    Lire

    A Limoges, L’Atelier du Vitrail conçoit, fabrique et restaure des vitraux sur toute la France. A l’heure actuelle, tous les process de conception, de création et de présentation sont informatisés. Afin de mieux maîtriser ces outils, les salariés doivent s’approprier le Brevet des Métiers d’Art. Objectif: augmenter leurs compétences en matière d’arts appliqués et de peinture sur verre. Pour aider l'entreprise dans son développement, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de lui attribuer une aide de 40 991,68 €.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Les petites merveilles d'Aqui! - Sable et confettis pour la nouvelle année !

20/01/2018 | Quand Alice découvre de drôles de confettis de toutes les couleurs...

A l’entrée même de la descente vers la plage, un arbre d’un genre nouveau. Un étrange bouquet de cordes de plastique

Et voilà qu’elle reprend du service… Mon petit bolide rouge, pas chic mais pratique n’est pas peu fière ! « On va faire un tour à la plage ? » Beh oui, il serait temps ! Réveillons et agapes n’auront pas raison de nos bonnes résolutions. Allez un peu d’air frais, mais pas trop. La tempête est déjà passée… Si j’avais su…

Nous voilà dans la voiture. Pour une fois c’est François qui conduit. Avec belle-maman, devant. Réguliers comme une berceuse, les Pins, fièrement alignés et solidaires, rythment la route, les uns à côté des autres. Cette fois Eléanor n’aura pas eu le dernier mot. Enfin, en Aquitaine.

Coincée, à l’arrière, entre mes deux grands, je voyage à l’égyptienne… Une épaule devant, une derrière, je regarde le paysage. En biais. Fabuleuse pour les déménagements d’étudiants, ma voiture ne fait pas le poids. Petits élevés aux grains du Sud-Ouest. Epaules légèrement épanouies. « On peut baisser le chauffage ? ». Chaleur humaine. Les blagues fusent à l’arrière. Bonne humeur et détente, c’est déjà la fin des vacances de Noël. Enfoncée dans ma doudoune et mon écharpe… j’ai le sourire d’une oreille à l’autre. « Alors, Moliets ou Messanges ? ». Face au brouhaha de réponses… François, serein, continue sa route. « Hey mais par où tu passes ? ». Petite route sinueuse… elle épouse les dunes. Monte, tourne, redescend… Rien à voir avec les grandes lignes droites des routes landaises. De tous côtés des pins, encore des pins. Toujours verts et mystérieux. Les ajoncs pointent déjà leurs premiers boutons de fleurs jaunes. Seule, la lumière rasante laisse penser que nous sommes au beau milieu de l’hiver. Et puis, là, au bout, remplissant subitement à la fois l’horizon et le pare-brise… une montagne de sable, traversée par un grand filet d’eau. S’élargissant vers le soleil couchant, le courant de Huchet se découvre après quelques méandres. Simple, apaisant, il se déverse dans l’océan, tout juste remis de sa première vraie tempête hivernale.

Après quelques pas, apparaissant les uns après les autres, et jonchant le sable… des confettis de toutes les couleurs. « Oh comme c’est joli ! C’est coloré, c’est gai… » Et puis les confettis se font de plus en plus nombreux. S’agglutinant à des algues, puis des bouts de bois… ils deviennent de plus en plus gros. Grossiers, même. Des reliques de plastiques de plus en plus nombreuses. Des bouts de tuyaux, du polystyrène, des restes de gants en caoutchoucs, une tong d’enfant comme neuve. L’hypermarché du plastique-détritus s’étend là, sous nos yeux déconcertés. Même, et en grand nombre, des sortes d’entonnoirs servant pour l’élevage des huitres. Mais qu’avons-nous fait pour en arriver là ?! Des cordons entiers mêlant plastiques, bois, cordes, algues… bordent les pieds de dune sur des centaines de mètres, non-stop !

Des cordons entiers mêlant plastiques, bois, cordes, algues… bordent les pieds de dune sur des centaines de mètres, non-stop !


Le souvenir des plages de mon enfance, goudron sous les pieds, remonte à la surface. Perdues, improbables… des méduses figées gisent au milieu des déchets colorés. Humblement, rassemblant le peu d’énergie qui leur reste, elles essayent de rivaliser de couleurs avec ces confettis grossiers et polluants.

Alors, longuement, sans un mot nous longeons la plage, longeons ces cordons de déchets mêlant bois, algues, méduses et plastiques… Sans voix.

La tempête n’a pas fait tomber d’arbres, cette fois. Elle a seulement poussé, roulé, amassé sur ce sable tant aimé des estivants, les déchets que nous laissons s’évanouir (croyons-nous) dans la mer.

A l’entrée même de la descente vers la plage, un arbre d’un genre nouveau. A plus de 2 m. de hauteur au bout d’un grande branche, fichée dans le sable, un étrange bouquet. Enchevêtrés, bouts et cordes de plastique nous narguent ! « Regardez donc un petit échantillon de ce qui vous attend. Là-bas au bout du chemin. » On ose à peine le voir. On baisse les yeux… de honte.

Alors, le retour dans mon petit bolide rouge, pas chic mais pratique se fait plus silencieux. Chacun dans ses pensées. Certains ont tweeté, d’autres ont posté sur FaceBook… Chacun à sa manière a tenté de traduire et transmettre le choc. Et dire que ce n’est qu’une infime, si infime part de ce que l’on nomme le 7ème continent… !

La route défile. Transperçant les pins d’une lueur d’un rouge sombre orangé, le coucher de soleil finit par nous réconcilier. Dernier clin d’œil à cette promenade de dimanche… faite de sables, de confettis et de petite, si petite !… prise de conscience consternée.

Alice
Par Alice

Crédit Photo : Alice

Partager sur Facebook
Vu par vous
26304
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
JeanM | 22/01/2018

Merci Alice pour cette description à la fois poétique et probablement réaliste...
Quelqu'un a prévu d'organiser des chantiers collectifs de citoyens pour le nettoyage?

Alice HELT | 22/01/2018

Merci pour votre commentaire... Mon texte était peut-être poétique... sans doute réaliste. En fait, avec du recul il m'apparaît pudique. Car en-deçà de la vérité, probablement. C'est plutôt un sentiment de honte, mêlée de colère et d'incompréhension.
Et, pour répondre à votre question, je ne sais ce qui est entrepris... Si ce n'est qu'il y a régulièrement des travaux de nettoyages organisés par les communes sur leurs plages. De même que des associations de Surfeurs, et sans doute bien d'autres... Mais cela n'empêche pas de proposer des choses, je suppose. Déjà, relayer, rappeler que nos achats d'objets en plastic finissent là ou au milieu de l'Océan ou dans le ventre des animaux marins. Et que nous pouvons essayer d'y réfléchir avant de les acheter.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !