aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitane

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Sac Ados: des vacances offertes par le Conseil régional pour 400 jeunes Aquitains

28/08/2014 | Depuis 2006, 388 jeunes Aquitains entre 16 et 25 ans sont partis en vacances grâce au dispositif Sac Ados, proposé par le Conseil régional d'Aquitaine.

Manon et ses amis sont partis une dizaine de jours en Catalogne grâce au dispositif Sac Ados Aquitaine.

Offrir des séjours en France (pour les 16-22 ans) et en Europe (depuis 2013, pour les 18-25 ans) à des jeunes désireux de réaliser leur premier projet de vacances sans leurs parents, voilà ce que propose l'opération Sac Ados, adoptée par de nombreuses régions de France, dont la région Aquitaine depuis 2006. L'objectif : responsabiliser ces jeunes en les poussant à être autonomes, tout en leur fournissant un soutien financier et un accompagnement méthodologique.

Cette année, 103 structures sont partenaires de l'opération et 121 jeunes Aquitains sont partis ou s'apprêtent à partir à l'étranger. Parmi eux, Manon Lefresne, une étudiante infirmière fraîchement diplômée de 22 ans, originaire de Boé (Lot-et-Garonne). Grâce au dispositif Sac Ados, elle est partie du 30 juin au 10 juillet 2014 à Salou, en Espagne, accompagnée de son petit frère et de quatre amis venant de Dax et ses alentours. Ils ont tous entre 20 et 22 ans.

De longs mois d'organisation« On a fini nos études donc c'était nos dernières vacances scolaires. On a choisi Salou parce que c'est pas très loin de la France. On voulait le soleil, la plage et être un peu dépaysés avec la langue espagnole. Et la proximité du parc d'attractions Port Aventura a pesé dans notre choix. On a passé une journée là-bas, on a visité la ville, qui est vraiment magnifique, et on a profité de la piscine dans la résidence qu'on avait loué. On ne garde que de bons souvenirs, du début à la fin », confie-t-elle. Oui mais un tel séjour demande de longs mois d'organisation. Pour cela, les six jeunes ont pu compter sur l'aide des Pôles Jeunesse de leurs communes. « On a rencontré Camilla, qui gère le Pôle Jeunesse de Boé, à plusieurs reprises pendant plusieurs mois, durant le début de l'année. On s'est réunis aussi avec le Pôle Jeunesse de Dax parce que je suis partie avec des amis de là-bas ». Ensemble, ils ont fait le point sur combien le projet allait leur coûter, combien ils allaient dépenser, les moyens de transports envisagés ou encore les activités que chacun souhait faire. « C'était très agréable de préparer ces vacances, sachant qu'on allait être financés. On ne sait pas si on aurait pu le faire sans financement car on était étudiants et on ne touchait aucun salaire. Et comme il y a des choses qu'on ne peut pas forcément savoir, c'était important d'être aidés et conseillés ».

Une aide financièreToutefois, tout projet doit être présenté devant un jury composé de personnalités de la région Aquitaine, lors d'un oral de 30 à 45 minutes. « Le jury nous a posé pas mal de questions sur comment on avait construit notre projet, qui avait fait quoi, quel était notre but, quelles étaient nos activités. Et si le budget tenait la route par rapport à l'alimentation, aux transports, aux sorties, de façon à ce que l'on ne voie ni trop gros ni trop petit ». Même si les projets rejetés restent rares, le jury se réserve le droit de donner un peu moins d'argent si le budget est mal fixé. Ce n'était pas le cas pour Manon et son groupe. « La région Aquitaine nous a donné 250€ par personne et la mairie de Boé a donné aux Boétiens 100€ par personne en plus. Cet argent nous a permis tout d'abord de payer la location qu'on avait loué à six mais aussi de faire des activités comme Port Aventura, d'assurer les frais pour aller en voiture là-bas, pour visiter la ville. Mais tout ce qui était nourriture et autres sorties était à nos frais ».

Cependant, Manon et son petit frère n'en sont pas à leur première expérience avec le dispositif Sac Ados. Il y a trois ans, ils étaient déjà partis à deux à Mimizan. Chaque jeune a ainsi droit à participer deux fois à l'opération : une fois en France, une fois en Europe. Pas plus. « Il faut laisser la chance à d'autres », conclut-elle avec sagesse.

Mathieu Presseq
Par Mathieu Presseq

Crédit Photo : Manon Lefresne

Partager sur Facebook
Vu par vous
767
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !