Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/07/18 | Coupe du Monde : la préfecture fait le bilan

    Lire

    Selon la préfecture de Gironde, 460 interventions de sapeurs pompiers, 195 prises en charge de personnes dont 108 au Stade Chaban Delmas et 75 interventions sur des accidents de voie publique (sans victime) ont eu lieu ce dimanche 15 juillet dans le cadre de la finale de la Coupe du Monde de Football. Sept véhicules ont été brulés et une vingtaine de poubelles incendiées. A noter également que 84 interventions des Sapeurs Pompiers ont eu lieu pour des incidents extérieurs causés par les orages ayant touché le nord de la métropole.

  • 16/07/18 | Nouvel épisode de grèle en Gironde

    Lire

    Ce dimanche,vers 17 heures, une série d'orages accompagnés de grêle a frappé en Gironde et touché 2000 hectares de vignes selon les premiers chiffres communiqués par le Conseil Interprofessionnel des vins de Bordeaux. Le secteur du Sud-Gironde (Sauternes, Fargues ou Langon) a été le plus touché par ce nouvel épisode d'intempéries. Le couloir d'orages a causé d'importants dégâts dans le Sauternais et les Graves. L'orage a également détruit des cultures de maïs, de tabac ou de maraîchage (notamment à Eysines). Météo France n'ayant pas eu le temps d'envoyer un message d'alerte, les canons anti-grêle n'ont pas été activés.

  • 14/07/18 | Charente-Maritime : les limitations d'usage de l'eau de l'été arrivent

    Lire

    A compter du lundi 16 juillet, 8h, le bassin Curé-Sèvre MP6 et le sous-bassin Marais Nord Aunis MP4 passent en alerte d’été, suite à un arrêté du préfet. Cette limitation provisoire de l'usage de l'eau concerne tous les prélèvements à des fins agricoles à partir de forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Les mesures de coupure ne s’appliquent pas aux cultures ayant obtenu une dérogation.

  • 13/07/18 | Rocade bordelaise : des feux pour réguler le trafic

    Lire

    Attention aux utilisateurs de la rocade bordelaise: à partir du 17 juillet, des feux bicolores vont être installés sur 17 bretelles d'accès de sept échangeurs pour réguler le trafic de la rocade. Une première phase entrera en service avant la fin juillet sur les trois bretelles extérieures des échangeurs 24 et 25 pour une durée de quatre mois. Le rythme des feux variera selon le trafic et selon la bretelle. Le déploiement complet de ce dispositif, mis en place par la DIRA (direction interdépartementale des routes Atlantique, interviendra d'ici fin 2018.

  • 13/07/18 | Emmanuel Macron deux jours en Dordogne, les 18 et 19 juillet

    Lire

    Le président de la république sera en Dordogne, les 18 et 19 juillet. Le thème de sa visite sera les services publics en zone rurale. C’est Michel Delpon, le député du Bergeracois, qui dévoile le programme de cette visite sur sa page Facebook. Emmanuel Macron devrait visiter le bureau de poste de Marsac, assister au dévoilement de la Marianne dans le quartier du Toulon à Périgueux, visiter l’imprimerie du timbre à Boulazac et la Maison des services au public de Sarliac-sur-l’Isle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Sainte-Foy-La-Grande : Paris n'est pas si loin

15/11/2015 | Au lendemain des attentats, le choc est palpable dans la petite ville de Gironde.

14 Novembre à Sainte-Foy-La-Grande

Samedi matin à Sainte-Foy-La-Grande. Le marché hebdomadaire attire les habitants de la région dans les rues du centre et à la terrasse des cafés. Pour quelques heures (les seules de la semaine ou presque), la ville s'anime. La scène est paisible, tout sauf spectaculaire, et pourtant... Ici comme ailleurs, l'ombre de la tuerie de la veille plane sur les habitants et hante leurs conversations. La vie continue, bien sûr. Les commerçants sont fidèles au poste, la place de la mairie pleine de passants, et les traditionnels musiciens de rue jouent Bella Ciao comme à leur habitude. Parmi eux malgré tout, plus de visages graves que de coutume.

Gueule de bois

« Tu vois » dit François, un foyen attablé au Café des Arcades, en me montrant les chaises vides autour de lui « d'habitude, c'est toujours bondé ici ». Après les premiers flashs infos de la veille, il a passé une bonne partie de la nuit rivé à sa télévision à l’affût de nouvelles plus précises. « J'étais en pleine répétition de théâtre à ce moment-là. Les jeunes d'en bas regardaient le match de foot, c'est eux qui nous ont prévenus. Après ça on a écouté les informations en boucle jusqu'à trois heures du matin ».

 Le réveil est rude. « C'est comme une énorme gueule de bois » résume François. Sidérée, sa compagne l'est tout autant. « J'en suis au point où je demande à Dieu d'intervenir... et je ne crois pas en Dieu » plaisante-t-elle avec tristesse. Ce choc, cette « incompréhension totale », Catherine la partage. Désemparée, elle confie un certain sentiment d'impuissance« J'ai eu ma fille au téléphone cette nuit -elle vit à Paris-, et je n'ai pas pu m'empêcher de lui dire « Soyez prudents ». Elle m'a répondu « Mais soyez prudents de quoi ? Qu'est-ce que tu veux qu'on fasse ? » »

 A quelques tables de là, avec des mots différents, un groupe de jeunes témoignent de la même émotion. « Qu'est-ce que tu veux qu'on te dise ? On pense tous la même chose. C'est horrible ». Prévenus par des amis qui regardaient le match, ils se sont empressés d'appeler tout le monde. Quand on leur demande s'ils se sentent à l'abri, protégés par la distance qui les sépare de la capitale, ils sont catégoriques « On ne se sent ni loin, ni en sécurité. Pas du tout, vraiment pas du tout. Et en même temps, on ne peut pas s'empêcher de vivre. A Paris, c'est sûrement un peu la même chose »

 

14 Novembre à Sainte-Foy-La-Grande

 Continuer à vivre

Comme toujours malheureusement, le drame apporte son lot de frictions et de ressentiment. D'une visite nocturne des gendarmes, à la Halle aux Cochons, en direction de groupes à majorité musulmane, -qui pourrait n'être, il est nécessaire de le rappeler, qu'une coïncidence – naît une déferlante de soupçons de racisme et de commentaires nauséabonds. Une fois de plus, la division menace. François et ses amis le regrettent «Tout de suite, des termes du style « racailles » émergent, et c'est déplorable. On essaie de créer du vivre-ensemble, et maintenant certains veulent casser ce lien. Là-dessus, les extrêmes se rejoignent ».

 L'heure est à la peine, donc. La visite d'Alain Rousset sur le marché, prévue ce matin, a été annulée après que celui-ci ait annoncé la suspension temporaire de sa campagne. Alors que midi arrive et que le glas se met à sonner, les foyens se posent la question de l'après. « Aujourd'hui, on tire sur des gens qui vont écouter de la musique » insiste François « Ce n'est pas un choc des civilisations : de l'autre côté, ces gens-là n'offrent que la mort. Ce n'est pas ce que je veux pour mes enfants et mes petits-enfants. On doit absolument travailler sur l'humain ». « L'humain, le vivre-ensemble » reprend Catherine en quittant la table, « c'est l'essentiel. Je sais que c'est un peu des mots tout faits. Mais c'est tout ce qui nous reste ».

 

14 Novembre à Sainte-Foy-La-Grande

 

Joséphine Duteuil
Par Joséphine Duteuil

Crédit Photo : Joséphine Duteuil

Partager sur Facebook
Vu par vous
9880
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !