18/10/17 : La CGT appelle à nouveau à manifester en Dordogne contre les ordonnances Macron sur le droit du travail. Les rassemblements auront lieu ce jeudi 19, à 17 h à Périgueux (palais de justice), Bergerac (palais de justice) et Sarlat (place de la Grande-Rigaudi

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Salons Vivons : jamais deux sans trois

17/10/2015 | Les Salons Vivons s'installent pour la troisième fois au Parc des Expositions de Bordeaux. Divisé en 6 parties distinctes, il fait le plein de nouveautés

Au menu : 63 000 mètres carrés répartis en 6 thématiques fortes

6 salons pour autant de thématiques dans un même lieu : les Salons Vivons réinvestissent pour la troisième année consécutive le Parc des Expositions de Bordeaux du 7 au 11 novembre prochain. Au menu : sports, véhicules de loisirs, automobile, maison, créations et fêtes de fin d'années. En tout, 63 000 mètres carrés et un objectif affiché de réunir 600 exposants. Le tout agrémenté de quelques nouveautés et d'un aspect caritatif plus prononcé. Morceaux choisis de ce qui attend les visiteurs dans les allées de cette nouvelle édition.

C'est un fait : les foires et salons sont, en 2015, un "puissant outil de développement pour les entreprises". C'est en tout cas le constat qui ressort d'une étude publiée au niveau mondial par Médiamétrie et divers partenaires. Elles permettent de dégager pour les entreprises exposantes un chiffre d'affaire total de 30,5 milliards d'euros, de signer 17,7 millions de contrats commerciaux et les trois quarts d'entre elles réalisent des bénéfices dans les mois qui suivent. Mieux, la visibilité est souvent internationale, puisqu'une entreprise sur deux réalise un chiffre d'affaire à l'étranger grâce à sa participation. Et même si le marché est en baisse depuis 3 ans, elle était moins effective en 2015 (1,3% de baisse d'investissement sur l'année, contre un peu plus de 3% les deux années précédentes). Si les foires et expos les plus importantes se situent en Ile-de-France, l'Aquitaine compte bien jouer sa part. 

Un secteur qui dope ses ventesDu 7 au 11 novembre prochain, les Salons Vivons se lancent dans leur troisième édition et investiront les 63 000 mètres carrés du Parc des Expositions de Bordeaux Lac. Tandis que les Salons avaient réuni 550 exposants en 2014, les organisateurs comptent bien dépasser la barre des 600 et atteindre les 80 000 visiteurs (contre un peu moins de 79 000 l'an passé). Une grosse machine qui nécessite chaque année quelques adaptations pour répondre aux demandes de consommateurs de plus en plus exigeants, comme le souligne Pascale Diacono, Directrice des Salons au CEB (Congrès des Expositions de Bordeaux) : "Nous devons toujours avoir une vraie réflexion sur le positionnement de nos produits. En sachant que 72% des français estiment que leur mode de consommation a changé, notamment en raison de la crise et d'internet, on doit s'adapter. Aujourd'hui les gens veulent du choix, de la diversité (des grandes marques au petit créateur local) et surtout un acte d'achat simplifié". 

Un programme chargéLe temps de visite moyen, qui est d'environ trois heures trente, risque bien d'être rallongé, en raison des nombreuses nouveautés qui émaillent le programme de cette troisième édition. "Vivons Évasion", le salon destiné au véhicule de loisirs sera ainsi présent sur 12 000 mètres carrés (soit l'équivalent du Hall 3) et exposera plus de 300 véhicules neufs, avec "une tendance de plus en plus prononcée vers des véhicules à la carte et personnalisés". L'enjeu est fort, car la France reste le deuxième pays (derrière l'Allemagne) où il se vend le plus de camping-cars (54 548 sur la saison 2014/2015). Vivons Maison, qui reste l'un des temps fort puisqu'il a été initié avec ConfortExpo, comptera plus de 300 exposants répartis en dix sections, de la construction à la décoration. Là aussi, le salon doit s'adapter : 70% des visiteurs sont des prorpiétaires, et 75% viennent au salon avec un projet concret. Pour eux et pour tous les visiteurs, l'organisation a donc mis en place un service adapté, avec un nouveau "pôle conseil" qui prendra la forme d'un speed-dating professionnel géant (par session de 30 minutes) avec des spécialistes en aménagement. 

La nouveauté passe aussi par une plus grande place accordée à la partie "Création", avec environ 30% d'exposants en plus par rapport à 2014, un enrichissement de l'offre, un concous de patchwork et l'exposition d'oeuvres d'une créatrice textile. Le marché ne semble pas connaître la crise : 1,250 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2013 en France, et 61% des sondés qui pratiquent le loisir créatif sous toutes ses formes. L'automobile fera aussi le show avec une vingtaine de constructeurs présents (étrangement, Volkswagen ne sera pas de la partie...) qui présenteront leur dernier modèle. Et ce n'est pas la récente mise à niveau de la taxe diesel par rapport à l'essence qui risque de les effrayer. Selon Jean-Charles Palau, PDG du groupe automobile Palau, "on atteint cette année une croissance de 6% des voitures particulières, contre environ 8% au niveau européen. Le parc des petites voitures citadines contient 25% de véhicules qui tournent au diesel, et les récentes annonces risquent d'intensifier la dé-diéselisation du parc automobile français". La gastronomie et les idées cadeaux partageront aussi l'affiche au travers du salon "Vivons les fêtes". 

Un engagement caritatifMais les Salons innovent aussi dans le domaine du caritatif. D'abord via... son vestiaire, dont les bénéfices pendant toute la durée du salon seront entièrement reversés à l'Unicef et à l'École de chiens guides du centre Aliénor. Ensuite via le salon "Vivons 100% Sport" qui entame, lui, sa 27ème édition avec 80 ligues sportives présentes et de nombreuses animations au programme. En effet, ce salon accueille, le dimanche 8 novembre à 11heures, la course "Run For Him" (pour la première fois en France) parrainée par Vincent Moscato au profit de la Movember Foundation : une marche/course de six kilomètres sur Bordeaux Lac ouverte à tous pour aider l'association à financer la recherche sur les maladies masculines. Petite particularité : le port de la moustache est obligatoire (de fausses moustaches seront distribuées sur place pour les malchanceux de la pilosité). Un rendez-vous convivial qui résume bien l'esprit de cette troisième édition : éclectisme et diversité ! 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
1789
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !