aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Salons Vivons : "Les gens cherchent une mixité des tendances et du mobilier"

11/11/2014 | Du 7 au 11 novembre, les salons Vivons, au Parc des Expositions de Bordeaux, explorent les nouvelles tendances de l'aménagement, de la déco et du bricolage.

Astrid Zorzabalbère, en charge de l'animation du salon, décrypte les tendances 2014 grâce à la maison des idées.

550 exposants couvrant 6 thématiques différentes, du bois aux fêtes de fin d'années en passant par l'automobile. Jusqu'au 11 novembre, les salons Vivons investissent le Parc des Expositions de Bordeaux, pour proposer aux visiteurs un large choix pour mener à bien leurs projets d'aménagement. Parmi les attractions principales, on découvre la "Maison des nouveautés", sorte de maison témoin qui permet de repérer les nouveautés en matière de décoration et d'aménagement du mobilier. Astrid Zorzabalbere, responsable animation sur le salon, décrypte les dernières tendances d'une maison "plus ouverte".

Plus que mardi pour profiter des salons Vivons, cette grande manifestation héritière du salon Conforexpo, installée au Parc des expositions de Bordeaux. L'une des nouvelles attractions du salon, c'est la "Maison des nouveautés", installée dans le Hall 1. Une sorte de "maison témoin" qui profite des dernières tendances déco pour aménager chaque pièce, du salon à la cuisine en passant par la terasse avec piscine (factice, bien sûr).

Au milieu de ce décor design, 2 êtres étranges habillés en peignoir de bain et en pyjama occupent l'espace : la femme se relaxe sur un transat transportable, tandis que l'homme lit un livre, tranquillement installé sous les draps de  la fausse chambre des parents. Non, ce ne sont pas des profiteurs venus se loger gratuitement pendant la durée du salon, mais des acteurs, membres de la compagnie théâtre "La Marmaille" à Bordeaux. Des acteurs, donc, spécialisés dans l'improvisation. "On essaye d'utiliser les objets, de créer des interactions, d'animer la maison pour que les gens puissent se projeter cette "maison modèle", explique Jean-Pierre, l'un de ces "acteurs de salon". "C'est la première fois qu'on s'habille en pyjama en public, pour ma part j'ai déjà été tout nu, mais pas ici", termine-t-il, hilare.  

"Les gens veulent du pratique"Pour les 80 000 visiteurs potentiels attendus pendant toute la durée du salon, pas question de flâner. "Ceux qui ont un projet d'aménagement sont bien sûr notre coeur de cible", confie Astrid Zorzabalbere, en charge de l'animation de l'évènement. Pour elle, le maître mot des tendances déco cette année pour votre maison, ce n'est pas les meubles assortis mais la mixité. "Dans les jardins, on a une certaine mixité, entre le chic et le broc, on a aussi le fameux potager qui fait son grand retour, car les espaces verts sont aussi des espaces de vie qui prennent de plus en plus de place".

"La pièce à vivre, elle, est multifonction, on peut y faire une multitude d'activités, et chacun vit son expérience selon son âge et ses besoins. Pour la chambre, on s'inspire des suites des grands hôtels, avec cet aspect un peu luxueux tout en restant très accessible et adapté", affirme-t-elle. "On a une mixité des tendances et du mobilier, les meubles assortis avec la couleur des murs, c'est fini ! On a aussi des espaces de plus en plus modulables, avec des lits rétractables, ect. Le tout avec des cloisons qui tombent, des espaces plus ouverts".

"Des espaces ouverts et des couleurs sobres"    L'ouverture des pièces et leur mobiité, c'est justement la spécialité d'Hervé Guérin, cuisiniste professionnel. Pour lui, dans les nouvelles tendances, tout est une affaire d'assemblage et de valeurs sûres. "On retourne de plus en plus au produit naturel, même sur les cuisines, notamment le bois auquel les gens sont habitués. On a aussi quelque chose de très symétrique, avec des couleurs assez sobres pour le mobilier comme le blanc, le beige, le gris, et une pièce avec une couleur qui ressort, pour ne pas que ce soit monochrome".

La cuisine modèle vaudrait aujourd'hui aux alentours de 15 000 euros selon ce professionnel. Mais les prix peuvent être beaucoup plus bas, contrairement aux idées reçues. "Les gens ont une image négative du cuisiniste professionnel, ils s'imaginent qu'il est toujours plus cher que les grandes marques de fabricants de meubles. Mais c'est faux. A la foire de Bordeaux, en mai dernier, on a réussi à aménager une cuisine à deux jeunes qui avaient un budget limité pour 2500 euros. Chez Ikea, c'est certainement moins cher, mais ça reste du consommable, donc du jetable", assure Hervé Guérin. En attendant, les salons gardent leurs portes ouvertes y compris ce 11 novembre.
L'info pratique :  Tous le programme et toutes les animations sur le site  : www.salonsvivons.com

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
5879
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !