aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/16 : "Pour la France, pour la Gauche": tel est le thème de la réunion publique qui aura lieu le 29 juin à 18h30 à l'Athénée Municipal de Bordeaux en présence de Stéphane Le Foll, d'Alain Rousset et de l'ensemble des sénateurs et députés PS de Gironde.

24/06/16 : Le Salon du livre gourmand se tiendra à Périgueux, les 25, 26 et 27 novembre et aura pour thème "Tables de France. La conférence de presse a eu lieu à Bordeaux, car c'est le chef Philippe Etchebest qui sera le président de cette 14e édition.

24/06/16 : 1er Forum de l'intérim jeudi 30 juin de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 au Centre Culturel du Passage d'Agen (47). Au menu : rencontres avec des agences d'intérim dans le cadre d’un job dating et 353 postes d’intérimaires à la clé !

23/06/16 : "Se fédérer pour changer" Entreprises-relations sociales":J.M Cavada, Député Européen, A.Turby, Changeons la France, Maire de Carbon-Blanc, P.Block, auteur du "Moi, Président(e), la 4ème solution". Deux réunions le 27/6 17h puis 18H30 à l'Inseec H18.

23/06/16 : LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Alain Vidalies, Sec d’Etat aux Transports souhaite créer une mission conjointe du Conseil de l'environnement et du développement durable, de l'Inspection des finances pour consolider le financement de ces lignes.

17/06/16 : Jean-Baptiste Constant, conseiller d’administration de l’intérieur et de l’Outre-mer est nommé sous-préfet, sous-préfet de l’arrondissement de Sarlat. Sa prise de fonctions a lieu le 20 juin avec un dépôt de gerbe, place de la Petite Rigaudie à 17 h.

15/06/16 : Le sel de Salies-de-Béarn, qui est produit dans les Pyrénées-Atlantiques et qui est utilisé pour saler le jambon de Bayonne, a obtenu le statut d'indication géographique protégée (IGP). Celui-ci lui a été accordé par la Commission européenne.

Festival Arte Flamenco 2016 - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/06/16 | La Dordogne, de nouveau navigable

    Lire

    La Dordogne est repassée depuis mercredi sous le seuil qui la rend navigable : 1,50 m à l'échelle de mesure du pont de Cénac. Depuis près d'un mois, les embarcations ne pouvaient en effet s'élancer sur la rivière pour des raisons de sécurité. Mi-juin, le niveau a même dépassé les deux  mètres, le seuil de navigabilité pour les gabarres : ces embarcations avaient alors dû rester restées à quai. Les loueurs de canoës peuvent enfin reprendre le travail.

  • 24/06/16 | Chômage ALPC: - 0,4% en mai , France:+ 0,3%

    Lire

    300 884 demandeurs d'emploi de catégorie A, fin mai:-0,4 % sur un mois (soit –1 077 personnes), -1,3 % sur 3 mois et -0,8 % sur un an. En France ce nombre augmente de 0,3 % sur un mois, recule de 2,0 % sur 3 mois et de 1,0 % sur un an. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en mai 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue de 0,2 % pour les moins de 25 ans (–1,1 % sur 3 mois et –7,3 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–1,4 % sur 3 mois et –1,2 % sur un an) et de 0,5 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–1,1 % sur 3 mois et +4,2 % sur un an).

  • 24/06/16 | François Bayrou face au refus anglais de l'Europe

    Lire

    Interrogé par Europe 1 sur le vote des Anglais en faveur du "Brexit", François Bayrou, le président du Modem, a déploré que l'Europe soit devenue plus diplomatique que démocratique. "Les décisions européennes relèvent d’une démocratie dans lesquelles les peuples ont quelque chose à comprendre et à savoir "estime-t-il. Or, "personne ne sait quelles décisions on prépare à Bruxelles, de quelles manière elles sont mises en place et quand elles sont prises ". Selon lui, les élus nationaux ont une responsabilité dans ce domaine.

  • 24/06/16 | Le jazz prend ses quartiers au festival d'Oloron-Sainte-Marie

    Lire

    L'excellent festival "Des rives et des notes" organisé à Oloron-Sainte-Marie débute dans les Pyrénées-Atlantiques. Consacré en particulier aux jazz d'Europe, il se déroule du 24 et 26 juin ainsi que du 29 juin au 3 juillet. Une trentaine de concerts sont à l'affiche, dont celui du trio allemand Triosence, qui se produit pour la première fois en France. A noter également la venue de Lisa Simone, la fille de Nina, le quartet italien Paolo Fresu, le Golden Strike Trio de Ron Carter. Un tremplin des jeunes formations est prévu. Le programme sur http://www.jazzoloron.com/

  • 23/06/16 | Des manifestants s'introduisent au domicile de la sous-préfète

    Lire

    Dans le cadre de la manifestation d'opposition au Projet de loi Travail ce matin à Bayonne,cinq manifestants se sont introduits dans le domicile privé de Catherine Seguin, la sous-préfète de Bayonne. "Cette violation de la propriété privée et cette atteinte à la représentation de l'Etat est un délit , a dénoncé fermement le préfet Durand pour lequel le procureur de la République de Bayonne a été saisi pour apprécier les suites à donner." Et de conclure: "aucun agissement contraire à notre Etat de droit ne sera admis".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Sans-abris : Cécile Duflot veut "sortir de la politique du thermomètre"

28/12/2012 | La ministre du logement était en visite à Bordeaux et dans l'agglomération ce jeudi 27 décembre

Cécile Duflot, la ministre du Logement à Bordeaux

A Bordeaux, le dispositif hivernal a fait l'objet d'une vive polémique politique. Le 30 novembre, le maire UMP de Bordeaux, Alain Juppé, a alerté sur le fait qu'il manquait 150 places d'accueil d'urgence, notamment pour les familles avec enfants. Il avait alors lancé un "appel de solidarité" aux autres communes de la Communauté urbaine de Bordeaux. Le préfet de Gironde avait contesté ces chiffres et rappelé qu'il y a aujourd'hui 45 places de plus qu'en 2011. C'est dans ce contexte "tendu", qu'est venue ce 27 décembre la ministre du Logement, Cécile Duflot, qui a fait plusieurs annonces.

Ce jeudi, la ministre du Logement, Cécile Duflot, était en Gironde. Accompagnée de la ministre déléguée aux Personnes âgées et à l'Autonomie, la bordelaise Michèle Delaunay et du président de la CUB et député Vincent Feltesse, elle a commencé par visiter des appartements à Mérignac où ont été relogées des familles en difficulté. Réservés au personnel de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC), mais inoccupés, ces logements ont fait le bonheur de près de vingt personnes suivies par Emmaüs. L'occasion pour la ministre d'appeler "tout le monde à se mobiliser", services publics en particulier, pour signaler des bâtiments vides d'administrations et d'institutions. "La réquisition n'est pas nécessaire quand tout le monde y met de la bonne volonté et cela peut prendre plusieurs mois", a-t-elle souligné. "Ce patrimoine caché est très difficile à identifier", a toutefois reconnu Cécile Duflot.

100 places d'hébergement en plus en GirondeUn peu plus tard, à Bordeaux, la ministre du logement a répété qu'il y avait "100 places d'hébergement d'urgence supplémentaires cette année par rapport à l'hiver dernier". "Il faut raison garder sur les 100 places d'hébergement supplémentaires. Ce sont des places dans deux gymnases à Bordeaux et Cenon avec des lits d'appoint", tempère Alexandra Siarri, adjointe aux nouvelles précarités à la mairie de Bordeaux. A Bordeaux, Cécile Duflot a visité un nouveau centre de 50 places qui vient d'ouvrir rue Jean Dupas, avant d'échanger avec les associations sur le fond du problème. "Je veux sortir de la politique du thermomètre", a-t-elle lancé aux journalistes. En clair, il s'agit de mieux anticiper les besoins en hébergement d'urgence, sans attendre que le grand froid arrive et de s'inscrire davantage dans la durée pour le suivi des sans-abris. Au-delà de l'urgence hivernale, le gouvernement a débloqué une enveloppe de 142 millions d'euros permettant de créer ou de pérenniser 9 000 places d'hébergement d'urgence et de financer le développement de 9 000 places supplémentaires (maisons relais, intermédiation locative, etc.) qui permettent le relogement des personnes et des ménages hébergées. "50% des gens pris en charge dans le dispositif hivernal sont des sans-papiers, que fait-on de ces personnes à la fin de l'hiver ?", s'interroge Alexandra Siarri. Ceci étant, "je l'ai trouvée à l'écoute des associations et lucide sur l'immense complexité de la tâche à accomplir", conclut-elle.

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : NC

Partager sur Facebook
Vu par vous
110
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Bedouin-Dumais | 28/12/2012

On fait du progrès, mais franchement, le nombre de pauvres s'accroit... Le problème se situe dans l'individualité, le système capitaliste et la gouvernance mondialisée... Les riches cachent leurs bâtiments vides, les pauvres s'additionnent, la classe moyenne va mourir, et bientôt, il n'y aura que des pauvres et des riches... Nous ne voyons que la pointe du problème... La communauté devrait s'impliquer plus, prendre soin d'un individu sans domicile, et veiller sur lui... Mais qui , aujourd'hui, a envie de laisser un intru entrer chez eux? Ouvrons nos coeur, et nos yeux, agissons contre la misère, un peu d'empathie nous ferait le plus grand bien!

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !