aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Sans-abris : Cécile Duflot veut "sortir de la politique du thermomètre"

28/12/2012 | La ministre du logement était en visite à Bordeaux et dans l'agglomération ce jeudi 27 décembre

Cécile Duflot, la ministre du Logement à Bordeaux

A Bordeaux, le dispositif hivernal a fait l'objet d'une vive polémique politique. Le 30 novembre, le maire UMP de Bordeaux, Alain Juppé, a alerté sur le fait qu'il manquait 150 places d'accueil d'urgence, notamment pour les familles avec enfants. Il avait alors lancé un "appel de solidarité" aux autres communes de la Communauté urbaine de Bordeaux. Le préfet de Gironde avait contesté ces chiffres et rappelé qu'il y a aujourd'hui 45 places de plus qu'en 2011. C'est dans ce contexte "tendu", qu'est venue ce 27 décembre la ministre du Logement, Cécile Duflot, qui a fait plusieurs annonces.

Ce jeudi, la ministre du Logement, Cécile Duflot, était en Gironde. Accompagnée de la ministre déléguée aux Personnes âgées et à l'Autonomie, la bordelaise Michèle Delaunay et du président de la CUB et député Vincent Feltesse, elle a commencé par visiter des appartements à Mérignac où ont été relogées des familles en difficulté. Réservés au personnel de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC), mais inoccupés, ces logements ont fait le bonheur de près de vingt personnes suivies par Emmaüs. L'occasion pour la ministre d'appeler "tout le monde à se mobiliser", services publics en particulier, pour signaler des bâtiments vides d'administrations et d'institutions. "La réquisition n'est pas nécessaire quand tout le monde y met de la bonne volonté et cela peut prendre plusieurs mois", a-t-elle souligné. "Ce patrimoine caché est très difficile à identifier", a toutefois reconnu Cécile Duflot.

100 places d'hébergement en plus en GirondeUn peu plus tard, à Bordeaux, la ministre du logement a répété qu'il y avait "100 places d'hébergement d'urgence supplémentaires cette année par rapport à l'hiver dernier". "Il faut raison garder sur les 100 places d'hébergement supplémentaires. Ce sont des places dans deux gymnases à Bordeaux et Cenon avec des lits d'appoint", tempère Alexandra Siarri, adjointe aux nouvelles précarités à la mairie de Bordeaux. A Bordeaux, Cécile Duflot a visité un nouveau centre de 50 places qui vient d'ouvrir rue Jean Dupas, avant d'échanger avec les associations sur le fond du problème. "Je veux sortir de la politique du thermomètre", a-t-elle lancé aux journalistes. En clair, il s'agit de mieux anticiper les besoins en hébergement d'urgence, sans attendre que le grand froid arrive et de s'inscrire davantage dans la durée pour le suivi des sans-abris. Au-delà de l'urgence hivernale, le gouvernement a débloqué une enveloppe de 142 millions d'euros permettant de créer ou de pérenniser 9 000 places d'hébergement d'urgence et de financer le développement de 9 000 places supplémentaires (maisons relais, intermédiation locative, etc.) qui permettent le relogement des personnes et des ménages hébergées. "50% des gens pris en charge dans le dispositif hivernal sont des sans-papiers, que fait-on de ces personnes à la fin de l'hiver ?", s'interroge Alexandra Siarri. Ceci étant, "je l'ai trouvée à l'écoute des associations et lucide sur l'immense complexité de la tâche à accomplir", conclut-elle.

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : NC

Partager sur Facebook
Vu par vous
476
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Bedouin-Dumais | 28/12/2012

On fait du progrès, mais franchement, le nombre de pauvres s'accroit...
Le problème se situe dans l'individualité, le système capitaliste et la gouvernance mondialisée... Les riches cachent leurs bâtiments vides, les pauvres s'additionnent, la classe moyenne va mourir, et bientôt, il n'y aura que des pauvres et des riches... Nous ne voyons que la pointe du problème... La communauté devrait s'impliquer plus, prendre soin d'un individu sans domicile, et veiller sur lui... Mais qui , aujourd'hui, a envie de laisser un intru entrer chez eux? Ouvrons nos coeur, et nos yeux, agissons contre la misère, un peu d'empathie nous ferait le plus grand bien!

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !