Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

  • 14/01/21 | Le président de La Rochelle Université réélu

    Lire

    Suite au Conseil d’Administration du 12 janvier dernier, Jean-Marc Ogier a été réélu Président de La Rochelle Université. Président de l’université depuis 2016, Jean-Marc Ogier a été réélu face à Sylvain Marchand, Professeur des universités en Informatique. Le bilan de ces 4 premières années de mandat révèle une croissance des effectifs étudiants, une chute du décrochage en premier cycle universitaire et une augmentation du nombre d’étudiants à statut spécifique.

  • 14/01/21 | Le trophée Inclusif & Citoyen pour Grand Poitiers

    Lire

    Grand Poitiers a reçu fin 2020 le trophée Inclusif & Citoyen qui vient récompenser la Communauté Urbaine pour l’ensemble de ses démarches en matière de numérique et de participation citoyenne au travers de ses multiples initiatives. Il s’agit notamment de la concertation citoyenne du Plan Climat Air Energie territorial qui a réuni 1000 contributions et 4500 votes.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | SATE 86 : un nouveau directeur et plein de projets

26/09/2019 | La SATE 86 est une association dont le but est l’insertion professionnelle durable de demandeurs d’emploi en difficultés. En 2018, elle a acaompagné 250 personnes

Benjamin Boisseau (à gauche) remplacera dès le 1er octobre Benoît Flavigny (à droite) à la direction de la SATE 86

Benjamin Boisseau va succéder à Benoît Flavigny qui était directeur de la SATE 86 depuis deux ans. Un passage de témoin qui se déroule en douceur depuis la fin du mois d’août. Cette transition douce permet au futur président de comprendre les tenants et les aboutissants de cette association crée en 1987 : elle accompagne les personnes sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles, dans l’insertion professionnelle. En 2018, 250 personnes étaient accompagnées pour un total de 67 000 heures de missions effectuées. Rencontre avec les directeurs, le futur retraité et son successeur.

C’est un futur retraité qui nous reçoit dans son bureau à la SATE 86. « Je suis en retraite au 1er octobre », précise Benoît Flavigny, le directeur. Il est en période de « tuilage » avec son successeur, Benjamin Boisseau, qui découvre ses futures nouvelles fonctions. SATE est une société d’aide aux travailleurs sans emploi. Il s’agit d’une structure d’insertion par l’activité économique (SIAE) créée en 1987. « Nous nous inscrivons dans un dispositif d’aide à l’emploi, pour rapprocher de l’emploi. Il existe plusieurs types de structures qui ont cet objectif. Souvent les gens connaissent les chantiers ou les entreprises d’insertion. Nous, nous sommes une association qui joue le rôle d’intermédiaire entre les demandeurs d’emploi, les donneurs d’ordres, les associations ou les collectivités », explique Benoît Flavigny. 

Des missions rémunérées

La SATE 86 propose des missions de travail rémunérées de courte ou moyenne durée. Elle assure un suivi régulier sur une période maximale de deux ans. « Pour que les gens sans emploi s’en rapprochent ». Cela concerne les demandeurs d’emploi de longue durée (plus d’un an), les personnes de plus de 50 ans, les personnes de moins de 26 ans sans qualification, les bénéficiaires de l’Allocation Spécifique de Solidarité (ASS) ou de l’Allocation Temporaire d’Attente (ATA), les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA), les travailleurs reconnus handicapés. « Notre public est très varié », confirme le directeur de le SATE. Au total, ils ont accompagné en 2018 plus de 250 personnes pour 67 000 heures de mise à disposition. Ces personnes en retour d’activité vont travailler dans divers domaines mais, pour l’essentiel, il s’agit d’emplois d’entretien ou de nettoyage, des emplois de services (agents polyvalents de restauration ou encore animateurs périscolaires). L’accompagnement vers l’emploi porte ses fruits,  puisque 70% ont une sortie dynamique (c’est-à-dire qu’ils retrouvent un emploi) dont 27% un emploi durable.

 « Plus de la moitié de notre activité est liée au partenariat que nous avons avec Grand Poitiers. Nous travaillons également avec des acteurs du monde associatif, des bailleurs sociaux ou d’autres collectivités », explique Benoît Flavigny. Parmi les projets de la Sate pour les années 2019 et 2020, il y a l’ouverture à de nouveaux secteurs. Pour cela, il emploie une nouvelle démarche VITA AIR développée par le réseau Coorace, qui est la fédération nationale de l’économie sociale et solidaire. Cette méthode vise à trouver une meilleure adéquation entre emplois offerts et savoir-faire requis. L’objectif est de toucher davantage le secteur marchand et d’élargir le panel de Donneurs d’Ordre et de missions de l’association « Aujourd’hui nous sommes à une période de développement plus en lien avec le secteur marchand pour répondre à des besoins et des profils en tension. Si on touche un secteur plus vaste, on va accroître les possibilités de placement », reconnaît le futur retraité.  

Au 1er octobre, Benoît Flavigny va donc passer la main à Benjamin Boisseau arrivé fin août. « Je suis là pour relever ces nouveaux défis. Pendant une dizaine d’années, il a dirigé une entreprise d’insertion de recyclage du textile. L’économie sociale et solidaire, il la connaît « Il faut qu’on fluidifie nos relations avec le secteur marchand. Sans doute que les missions devront être plus longues et consistantes. Il y aura sans doute des qualifications à passer en amont », explique le futur directeur de la Sate 86.

Le déménagement

Autre événement important, pour Benjamin Boisseau, le déménagement. La SATE 86 quitte ses bureaux historiques - cela faisait une vingtaine d’années qu’ils étaient implantés dans le quartier des Couronneries - vers le boulevard Chasseigne au pied du centre-ville de Poitiers. Un pincement au coeur, mais la SATE n’a pas trouvé de locaux adéquats dans ce quartier. Ils seront moins à l’étroit dans leurs nouveau bureaux de 300 m2. Les conditions de travail des douze salariés de cette association seront sans aucun doute meilleures. Cependant, Benjamin Boisseau sait qu’il va devoir reprendre un travail de terrain pour renforcer une notoriété qu’il juge insuffisante. « Il va falloir aller se faire connaître auprès des maisons de quartier et des associations. Ce changement de locaux ne se résume pas à un simple déménagement. Notre fonctionnement risque de changer, nous allons sans doute recevoir des personnes qui ne nous voyaient pas avant ». Effectivement, la SATE 86 était ancrée aux Couronneries : plus de la moitié des salariés en parcours (c’est comme ça qu’ils appellent les personnes qu’ils accompagnent et qui trouvent un emploi) viennent de ce quartier. 

La SATE est également impliquée dans le projet de territoire zéro chômeur sur Poitiers qui devrait se dessiner d’ici 2020. Il est porté par le Comité des Alternatives Poitevines pour l'Emploi et l’Entraide (CAPPE) qui regroupe trois maisons de quartiers (Trois-Cités, Blaisserie, Cap Sud) et trois SIAE. Il y a donc plein de projets pour la SATE 86 et de nombreux défis à relever pour le nouveau directeur Benjamin Boisseau. Quant à Benoît Flavigny, il continue l’aventure en tant que président bénévole de Harpe (Habitat, aménagement, rénovation, peinture et entretien), une entreprise d’insertion liée aux métiers du bâtiment et au nettoyage (par ailleurs filiale de la SATE). La SATE 86 rayonne sur sept communes de la petite couronne de Poitiers (Poitiers, Saint-Benoît, Buxerolles, Biard, Migné-Auxances, Vouneuil-sous-Biard, Mignaloux-Beauvoir). Dans le département de la Vienne, elles sont huit associations comme celle-ci à aider et accompagner les chômeurs pour retrouver le chemin du travail.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5749
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !