Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/11/21 : Les marchés de Noël reviennent! A Bordeaux (Place Tourny) et à Pau (place Clemenceau et allées d’Aragon) notamment, l'ouverture des chalets et des animations qui les accompagnent insuffle un vent de magie (de Noël) dès ce vendredi 26 novembre en soirée!

26/11/21 : Les 5,6 et 7 août, le Sun ska festival revient (en vrai!) sur le domaine de Nodris en Gironde! La billetterie est ouverte et les premiers noms dévoilés: Ska-P, Tryo, Biga*Ranx, Danakil, Tiken Jah Fakoly ou encore Takana Zion.+ d'info

24/11/21 : Un préfet délégué Ours, Jean-Yves Chiaro a été nommé auprès du préfet coordonnateur du massif des Pyrénées. Sur les sujets ours, il a pour mission de renforcer le dialogue entre tous les acteurs et d'appuyer les préfets de département dans leur action.

22/11/21 : Jean-Pierre Farandou PDG de SNCF, a rencontré vendredi 19 novembre à Bordeaux, Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, et Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole. Sans surprise les 3 présidents ont réaffirmé leur soutien au projet GPSO.

17/11/21 : A Bayonne un groupe de travail a été lancé en vue de l'organisation des Fêtes de Bayonne 2022. A cette occasion les dates des éditions 2022 2023 et 2024 ont été actées: du 27 au 31 juillet 2022, du 26 au 30 juillet 2023, du 24 au 28 juillet 2024

17/11/21 : Les 2 et 3 décembre 2021, le World Impact Summit, le sommet international des solutions pour la planète, revient pour une 4e édition mixant présentiel et digital au Palais de la Bourse à Bordeaux. L'eau en sera la thématique principale+ d'info

09/11/21 : Les élus régionaux se sont réunis en Commission permanente lundi 8 novembre à l'Hôtel de Région à Bordeaux. Au total, 436 délibérations ont été votées et 3 517 subventions attribuées pour un montant total de 878 392 914,59 euros.

03/11/21 : Le Drive fermier Gironde annonce un nouveau et 6ème point de retrait à compter du vendredi 19 novembre de 13h30 à 18h30. Les produits fermiers seront désormais aussi livrés à la Chambre d'Agriculture de la Gironde, 17 cours Xavier Arnozan.

28/10/21 : Rive Droite - La Nuit Verte 2022 se prépare déjà: Geörgette Power, artiste invité de cette 6e Nuit Verte est en résidence à Cenon. Objectif : s’immerger dans le territoire afin de proposer une œuvre in situ, conçue pour l'évènement.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/11/21 | LVG GPSO: Bordeaux Métropole dit "oui"

    Lire

    Après plus de 3h00 de débats, parfois houleux, les élus métropolitains ont finalement voté en faveur du financement de la LGV GPSO. Les socialistes du Président de la Bordeaux métropole Alain Anziani, ont en effet pu compter avec les voix de la droite face à l'opposition des écologistes menée par Pierre Hurmic, Maire de Bordeaux et 1er Vice Président de la Métropole, quant à lui favorable au développement des trains du quotidien. Sur les 14 milliards du projet LGV, la métropole apportera donc une enveloppe de 354 millions d'euros.

  • 26/11/21 | Un jeu pour découvrir la Creuse

    Lire

    La société Créacom Games, en partenariat avec le Conseil Départemental de la Creuse a lancé le jeu de société « Circino, le chasseur de trésors » spécial Creuse. Au travers d'un tour de 36 communes, le jeu propose de découvrir la Creuse sans questions ni connaissances particulières. En fouillant des coffres, le but du jeu est de découvrir 2 pastilles « objectif ». Le jeu sera bientôt disponible dans plusieurs commerces creusois mais dès à présent sur le site de Céacom Games.

  • 26/11/21 | La Rochelle : appel à candidature pour un comité d'éthique

    Lire

    Depuis 2014, la ville de La Rochelle a mis en place un comité d’éthique qui apporte un éclairage sur la répartition des indemnités des élus, l’examen des subventions aux associations, etc. Afin de mettre en place un nouveau conseil pour la période 2022-2026, la municipalité lance un appel à candidature jusqu'au 23 décembre. Ce comité comprendra un habitant, un acteur du monde de l’entreprise, un du monde associatif, un juriste, un jeune de moins de 25 ans et un(e) expert dans le domaine éthique.

  • 26/11/21 | Un forum landais pour la transition énergétique

    Lire

    Le 27 novembre de 14h à 17h, le pavillon de l'écomusée de Marquèze à Sabres accueille le 1er forum landais de la transition énergétique. Tout au long de la journée, des conférences, ponctués de sketchs humoristiques, et des stands permettront aux visiteurs de s'informer sur la transition énergétique. Des ateliers sur comment cuisinier à moindre coût notamment seront également proposés aux visiteurs. L'entrée est gratuite.

  • 26/11/21 | La Culture au Grand Jour recherche ses artistes

    Lire

    La 32ème édition de La Culture au Grand Jour se tiendra en Haute-Vienne du 2 au 17 avril 2022. Ce festival alliant théâtre, conte, musique, exposition, et notamment danse met en lumière les artistes sur l'ensemble du territoire. Pour cette nouvelle édition, le Département de la Haute-Vienne est à la recherche de nouveaux artistes. Tous les artistes ont jusqu'au 1er décembre pour remplir le dossier de candidature sur : haute-vienneenscenes.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Sciences de l'ingénieur au féminin: pour contrer les préjugés, révéler les opportunités

24/11/2017 | Promouvoir les échanges entre les ingénieures et les élèves, tel est le but de la Journée de sciences de l'ingénieur au féminin. Objectif atteint à la Cité scolaire d'Aire-sur-l'Adour

1

Ce jeudi l'événement s'est déroulé dans près de 220 collèges et lycées de France. Au nombre de ceux-là, la cité scolaire Gaston Crampe à Aire-sur-l'Adour était des 20 établissements de la région qui ont participé à la « Journée nationale des sciences de l'ingénieur au féminin ». Pour l'établissement landais, c'était une première, à l'initiative de Christophe Larqué, professeur de sciences de l'ingénieur, avec le soutien des responsables de l'établissement. Une soixantaine d'élèves filles de classes de 3ème, 2nde, 1ère et terminale S et STIDD, ont ainsi eu l'occasion de rencontrer et discuter avec 6 « marraines », ingénieures ou techniciennes travaillant dans des métiers que les (mauvaises) habitudes et stéréotypes amènent habituellement à être exercés par des mains et des cerveaux masculins. Un événement mêlant orientation et féminisme, doublement utile donc.

Elles étaient donc une soixantaine de jeunes filles à avoir répondu présentes à l'invitation lancée par Christophe Larqué à l'occasion de « cette journée des sciences de l'ingénieur au féminin ». Pour Aurélie et Marion, toutes deux élèves de 3ème, c'était avant tout pour « avoir des informations, connaître les métiers », bref, savoir ce qui se cache derrière le mot « ingénieur(e) », quand on a comme elles une fibre plutôt « scientifique ». C'est vrai qu'a priori être « ingénieure en assurance qualité fournisseur » ou « chargée d'étude outillage », ou encore plus vaguement « chargée de projet » fait rarement parti des souhaits professionnels exprimés par une jeune fille de 15 ans...

"Beaucoup de filles n'osent pas aller vers les filières dites de garçons"
C'est bien justement pour faire connaître la réalité de certains métiers, mais plus globalement, la variété des secteurs d'activités et les nombreuses portes ouvertes par titre d'ingénieur et plus largement par les filières techniques ou technologiques que cette journée prenait tout son intérêt. Et d'autant plus quand on est une jeune fille. Loin d'être une posture, les chiffres sont là : « si dans les classes de terminale S, on trouve une mixité à peu près égale entre garçons et filles, seul un quart des diplômés des écoles d'ingénieurs sont des femmes »...
Si Aurélie et Marion du haut de leurs 14 ans, disent, et tant mieux, ne pas craindre de suivre des formation ou des métiers à dominante masculine, il y a tout de même un phénomène à enrayer. Et faire connaître aux filles, les métiers et formations existantes dans le domaines des sciences de l'ingénieur est déjà un précieux premier pas. Comme le synthétise leur professeur Christophe Larqué, « beaucoup de filles délaissent les filières technologiques et scientifiques, car elles n'osent pas, car elles restent sur des idées selon lesquelles ce serait « des filières de garçons ». Il s'agit en réalité de leur faire prendre conscience des nombreuses possibilités de métiers et de carrière que ces filières recouvrent ». Et de leur citer en exemple, lors de l'introduction de cette journée : « la santé, les transports, l'énergie, la gestion de la ressource, le développement durable, l'information, la communication, etc ». Autant de domaines du quotidien, pour l'heure grandement managés par des hommes en raison de préjugés que le professeur et les professionnelles présentes ont tenu à mettre à bas.

La Journée de sciences de l'ingénieur au féminin à la CIté scolaire Gaston Crampe

A chaque prise de parole, des découvertes
Mais loin d'être une intervention magistrale, l'après-midi était marquée par la présence de ces 6 femmes ingénieures ou techniciennes toutes prêtes à échanger avec les jeunes, après avoir chacune décrit leur formation et parcours professionnels. Elles exercent dans de grands groupes (Total et Safran notamment) ses fameux métiers pas si clairs de « chargée de projet », « chargée d'études outillage », ou encore « assurance qualité fournisseur ». Des métiers qu'elles prennent le temps d'expliquer à leur auditoire tout ouï, qui fait à chaque prise de parole des découvertes, non seulement sur l'aspect technique de ces métiers mais aussi sur l'ouverture qu'ils donnent bien souvent à l'international, aux échanges, au travail collaboratif, mais aussi au niveau de la rémunération.
Enfin un troisième temps de l'après midi, s'est organisé en petits groupes, d'une dizaine d'élèves par marraine. Un temps de questions directes qui après quelques hésitations, finalement fusent. « Est-ce que les études pour devenir ingénieures sont difficiles ? », « « Qu'est-ce qui change entre la prépa et l'école d'ingénieure ? Et concrètement on fait quoi en école d'ingénieur ? », « quand on a son diplôme est-ce que c'est difficile de trouver un emploi ? », « est-ce qu'on peut être ingénieur et travailler dans le domaine médical ou sportif? ». Autant de questions liées aux métiers qui au fil des discussions entre marraine et élèves ont dévié vers des sujets davantage liés aux organisations de vie entre famille et entreprise, avant de toucher très directement des thèmes liés aux préjugés ou aux relations hommes-femmes dans un univers professionnel, pour l'heure encore majoritairement masculin.
Rassurer les jeunes filles
Des préoccupations sur lesquelles au final, les marraines auront plutôt rassuré les jeunes filles. « Lorsque vous arrivez dans une entreprise, c'est vrai qu'il y a bien un moment où l'on vous teste. Mais si tu es à un poste, c'est que tu as été recrutée pour ça, que tu le mérites. Et puis une fois que tu auras montré que tu es pertinente dans ton métier, ça ira. Il ne faut pas focaliser là dessus. Personnellement, ça n'a pas été difficile pour moi ; je n'ai jamais été pénalisé parce que j'étais une femme », témoigne Cécile Rorigues de Amorim, ingénieure chez Safran, qui aura plutôt fait rêver les élèves à travers ces expériences professionnelles au Brésil ou en Espagne, sans au départ savoir parler la langue, ou encore ses voyages réguliers à l'international.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
44598
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
La principale du collège de Piégut accueille la secrétaire d'état Nathalie Elimas Société | 26/11/2021

En Dordogne, le collège de Piégut-Pluviers s'empare du plan contre le harcèlement scolaire

Après la collecte en magasins, vient, durant plusieurs semaines, l'étape du tri en entrepôt Société | 26/11/2021

Banques alimentaires : la grande collecte démarre

Maraude de l'association du lundi 22 novembre Société | 25/11/2021

À Bordeaux, Précœurité distribue pulls et chaleur humaine aux sans-abri

Carole Drucker-Godard, rectrice de l'Académie de Limoges et Isabelle Klock-Fontanille, présidente de l'Université de Limoges ont renouvelé la convention Bac - 3/Ba c + 3 Société | 19/11/2021

Une convention Université Rectorat pour favoriser la réussite des lycéens et étudiants de l’Académie de Limoges

Sébastien Eytier, en situation de handicap est accueilli par Christophe Razouls et Ludovic Gimaux de PCI Société | 18/11/2021

Duoday : Une journée de partage entre l'entreprise Périgord Chaudronnerie Inox et Sébastien, handicapé

La cérémonie a eu lieu en présence de trois enfants de Joséphine Baker Société | 15/11/2021

La Dordogne rend hommage à Joséphine Baker avant son entrée au Panthéon

Le bassin olympique de Limoges Métropole dans la ligne de mire des nageurs français Société | 10/11/2021

Limoges recevra le Championnat de France de natation en avril 2022

Jessika Jouvie, Thibault Farrenq, Hervé des Horts, Pascale Rousseau-Dewambrechies, Béatrice Bausse, Laurent Desjars, Jenna Boitard et Emilie Vandellos Duflos Société | 09/11/2021

Bordeaux : la Nuit du Bien Commun pour "encourager les citoyens à passer à l'action"

La fresque avec les enfants et les partenaires du projet Société | 05/11/2021

De jeunes Périgourdins s'expriment grâce à l'art et redonnent des couleurs à leur lieu de vie

Le Camion solidaire à Mourenx est un véritable centre social itinérant permettant de lutter contre la précarité de personnes isolées Société | 28/10/2021

Le Cam's : un centre social itinérant pour rompre l'isolement de publics en difficulté

Basés à Limoges, les Pompiers de l’urgence internationale sont équipés de nouveaux matériels en réalité augmentée Société | 19/10/2021

Les Pompiers de l’urgence internationale forment des sauveteurs grâce à la réalité augmentée

Conférence "médias et politiques : je t'aime, moi non plus" Société | 18/10/2021

Tribunes de la presse : Médias et politiques, entre "fascination et répulsion"

Patrick Venries, Alain Rousset et Bernard Guetta Société | 15/10/2021

Les Tribunes de la presse passent "les pouvoirs à la loupe"

Le Fort Boyard et sa passerelle de débarquement offshore Société | 13/10/2021

Bientôt des travaux pour sauver le Fort Boyard

Affiche TDLP Société | 12/10/2021

Les Tribunes de la Presse se demandent "que peut le politique ?"