aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

24/04/17 : Résultats définitifs Pau : Votants 76,05%. Macron 29,95%, Mélenchon 21,95% , Fillon 17,96%, Le Pen 12,01 % , Hamon 8,98%, Lassalle 3,57%, Dupont-Aignan 3,01%, Poutou 1,13%, Asselineau 0,83%, Arthaud 0,44%, Cheminade 0,17%.

24/04/17 : Résultats définitifs Floirac : JLM 30,41%; EM 23,64%; MLP 17,22; BH 10,73%; FF 9,34%

24/04/17 : Résultats définitives Carbon-Blanc : EM 26,77%; JLM 23,60%; MLP 18,75%; FF 11,85%; BH 9,36%; NDA 4,74%; PP 1,89%; JL 1,71%; FA 0,71%; NA 0,41%; JC 0,21%

24/04/17 : Résultats complets à Bègles : JLM 33,63%; EM 26,02%; MLP 12,58%; BH 10,85%; FF8,90%; NDA 2,96%; JL 1,76%; PP 1,63%; FA 0,91%; NA 0,54%; JC 0,22%

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

  • 24/04/17 | Réaction d'Olivier Falorni, député de la circonscription La Rochelle-Ré

    Lire

    Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime s'est montré satisfait des résultats : "Si je devais résumer cette élection en un mot, je dirais : neuf. La vie politique ne sera plus la même.La gauche et la droite ont implosé. Les Français ont montré une volonté de tout mettre en l'air,de bazarder les anciennes pratiques. Macron comme Le Pen sont trangressifs en ce sens qu'ils refusent d'être de droite ou de gauche[...] Les Français ne veulent plus d'une politique de clivages périmés"

  • 23/04/17 | Pyrénées-Atlantiques : le Modem évoque une "belle espérance"

    Lire

    Comme l'a fait François Bayrou, qui estime que la clé du second tour réside dans le rassemblement, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques Lasserre, qualifie de "belle espérance" le résultat obtenu par Emmanuel Macron sur le plan national. Il salue également un projet qui associe "la recherche d'une économie compétitive et un équilibre social sans lequel rien ne peut se construire".

  • 23/04/17 | François Bayrou : "Le premier défi sera de rassembler"

    Lire

    "Après tant et tant d'inquiétudes, les Français ont choisi de faire mentir les prophètes de malheur et de choisir l'espoir" estime François Bayrou. "Le premier défi sera de rassembler sans perdre son cap, avec un renouvellement des visages mais également des pratiques". Sans prendre le risque de crier victoire trop tôt, François Bayrou ajoute qu'aux élections législatives, il "sera proposé aux Français d'élire une majorité nouvelle. Le temps de cette fracture entre des supposées droite et gauche elles mêmes éclatées en leur sein n'est plus le temps que nous vivons".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Semaine pour l'emploi des personnes handicapées : que font les organismes publics ?

12/11/2015 | La semaine pour l'emploi des personnes handicapées se tient du 16 au 22 novembre. En Aquitaine, Pôle Emploi et Cap Emploi font le point sur la situation.

Pôle Emploi et Cap Emploi sont en partenariat régulièrement depuis 2000

Environ un demandeur d'emploi sur dix serait en situation de handicap en Aquitaine. La région compte 10,5% de chômeurs concernés par le handicap (contre 9,5% au niveau national, soit environ 30 000 demandeurs). A elle seule la Gironde en compte 13 000. Hors, selon des données statistiques de l'Insee, 57% des personnes en situation de handicap sont aujourd'hui des chômeurs de longue durée. Face à ce problème, les organismes publics se montrent pragmatiques.

Le 23 octobre dernier, un accord cadre multipartite régional a été signé en faveur de l'emploi, du maintien et de l'aide à la formation des personnes handicapées en Aquitaine : prévention de la désinsertion et sécurisation des parcours en sont les deux priorités majeures. Le défi étant nationalisé avec la loi sur le handicap, datant de 2005, contraignant les entreprises de plus de 20 salariés à embaucher 6% de travailleurs handicapés. 

Des dispositifs en partenariatPour Benoît Meyer, directeur territorial Gironde des 19 agences Pôle Emploi réparties sur le département et la Métropole bordelaise, "ce n'est pas encore totalement respecté par certaines entreprises, mais nous y travaillons. Notre rôle, c'est que les personnes en situation de handicap puissent aussi bénéficier des opportunités offertes par les entreprises". Au sein de l'agence située près de la Gare St-Jean, un personnel spécialisé à été déployé, et les personnes handicapées ayant besoin d'un accompagnement renforcé sont redirigées vers Cap Emploi, un organisme dédié à leur insertion professionnelle. "La relation avec les entreprises est très importante. Nous devons leur faire savoir qu'ils peuvent également accéder aux postes proposés. Nous avons les moyens de former ces personnes, d'évaluer leurs compétences et d'adapter le poste en plus de fournir une aide à l'embauche", souligne Benoît Meyer. "Ce gisement d'emploi n'est pas suffisamment utilisé aujourd'hui".

Depuis janvier, c'est pas moins de 2300 personnes qui ont été confiés aux bons soins de l'organisme Cap Emploi, signataire d'une convention en juin dernier avec Pôle Emploi dans le but de renforcer leur collaboration, effective depuis 2000, de "mutualiser les contacts et de régler le détail des actions pour aider les personnes handicapées à retrouver un emploi", affirme Patrick Debaere, Président du Cap Emploi en Gironde. Ces dernières semaines et juste avant la semaine pour l'emploi des personnes handicapées (du 16 au 22 novembre), les actions se sont multipliées dans ce sens : une rencontre sur l'emploi et le handicap dans le secteur de la propreté, un forum de l'emploi de commerce, ou encore un forum national pour l'entretien d'embauche par internet, en octobre dernier. 

Des secteurs moins frileuxDans certains secteurs, la situation semble plus dynamique que dans d'autres. Au CFPB, par exemple, l'école supérieure de la banque, on a développé une coordination pédagogique et une formation en alternance pour les personnes en situation de handicap depuis une quinzaine d'années, et une nouvelle structure, "HandiFormaBanques", depuis 9 ans. Il permet aux handicapés d'accéder à une formation bancaire, de revenir dans un cycle de formation professionnelle et d'obtenir (à raison d'une semaine en cours et de trois semaines en entreprises par mois) une certification d'attaché commercial. Françoise Bolser, 47 ans, a testé la formule. Au chômage pendant un an après la déclaration de sa maladie et originaire de Libourne, elle témoigne. "Cela a été une année difficile, il a fallu se remettre au travail doucement. Mais ça a aussi été extrêmement enrichissant. Les personnes handicapées veulent vraiment cacher cette étiquette dans leur travail, et ont souvent envie de réussir encore plus que les autres. On a dû se réinterroger sur notre nouveau métier, car certains exerçaient avant un autre travail qui n'avait rien à voir", affirme-t-elle. Aujourd'hui Françoise est toujours en stage dans une banque et suit en parallèle une formation en BTS de 2 ans à l'ESARC de Bordeaux. Le but avoué pour Pôle Emploi : "convaincre les employeurs qu'on peut faire ça dans d'autres métiers". C'est que la situation a grand besoin d'être pris en compte : en 2014, on comptait 452 700 travailleurs en situation de handicap, soit une hausse de +9,5% par rapport à 2013. 

L'info en Plus : Plusieurs évènements sont organisées à l'occasion de la semaine pour l'emploi des personnes handicapées sur la Métropole Bordelaise dans les prochains jours. A Floirac, une action de sensibilisation intitulée "répondre à l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés" se tient le jeudi 12 novembre à la Maison des Savoirs Partagés de Floirac. Une "journée emploi handicap" aura également lieu le 19 novembre au Haillan (Salle du Forum). Enfin, Bordeaux sera au centre d'une journée intitulée "Rencontres Emploi Handicap" le mardi 17 novembre (9ème édition) au Hangar 14 (Quai des Chartrons) qui attend une cinquantaine de stands d'employeurs qui viendront présenter 450 postes accessibles aux travailleurs handicapés

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
2338
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !