Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/12/21 : Le bordelais Fabien Robert, conseiller municipal de Bordeaux, conseiller métropolitain, et conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine a été nommé lors du conseil national du MoDem, Secrétaire général adjoint du parti par son président, François Bayrou.

03/12/21 : Noël à Bayonne débute ce week-end, avec un lancement officiel aujourd'hui à 17h30 et l’arrivée du père Noël tel un funambule sur la Nive. Pour ce week-end d'inauguration : marché de Noël, lâcher de lanternes, 2 jours autour des saveurs, animations…+ d'info

30/11/21 : Bordeaux - Dans le cadre de la quinzaine franco-russe soutenue par Bordeaux Métropole, l'Association des russisants d'Aquitaine organise le 9 décembre, la conférence : "De Lénine à Poutine: le sport, un enjeu politique en URSS et en Russie"+ d'info

29/11/21 : A la suite des annonces gouvernementales concernant la 3ème dose, le centre de vaccination du Parc des expositions de Pau s’adapte dès ce lundi en ouvrant 6 jours/semaine (contre 3 précédemment) permettant de passer de 1500 à 3600 vaccins par semaine.

26/11/21 : Les marchés de Noël reviennent! A Bordeaux (Place Tourny) et à Pau (place Clemenceau et allées d’Aragon) notamment, l'ouverture des chalets et des animations qui les accompagnent insuffle un vent de magie (de Noël) dès ce vendredi 26 novembre en soirée!

26/11/21 : Les 5,6 et 7 août, le Sun ska festival revient (en vrai!) sur le domaine de Nodris en Gironde! La billetterie est ouverte et les premiers noms dévoilés: Ska-P, Tryo, Biga*Ranx, Danakil, Tiken Jah Fakoly ou encore Takana Zion.+ d'info

24/11/21 : Un préfet délégué Ours, Jean-Yves Chiaro a été nommé auprès du préfet coordonnateur du massif des Pyrénées. Sur les sujets ours, il a pour mission de renforcer le dialogue entre tous les acteurs et d'appuyer les préfets de département dans leur action.

22/11/21 : Jean-Pierre Farandou PDG de SNCF, a rencontré vendredi 19 novembre à Bordeaux, Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, et Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole. Sans surprise les 3 présidents ont réaffirmé leur soutien au projet GPSO.

17/11/21 : A Bayonne un groupe de travail a été lancé en vue de l'organisation des Fêtes de Bayonne 2022. A cette occasion les dates des éditions 2022 2023 et 2024 ont été actées: du 27 au 31 juillet 2022, du 26 au 30 juillet 2023, du 24 au 28 juillet 2024

17/11/21 : Les 2 et 3 décembre 2021, le World Impact Summit, le sommet international des solutions pour la planète, revient pour une 4e édition mixant présentiel et digital au Palais de la Bourse à Bordeaux. L'eau en sera la thématique principale+ d'info

09/11/21 : Les élus régionaux se sont réunis en Commission permanente lundi 8 novembre à l'Hôtel de Région à Bordeaux. Au total, 436 délibérations ont été votées et 3 517 subventions attribuées pour un montant total de 878 392 914,59 euros.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/12/21 | Lascaux en réalité virtuelle, une première mondiale en Belgique

    Lire

    Le Préhistomuseum, situé à Liège-Flémalle, accueille en exclusivité mondiale, du 4 décembre au 31 mai 2022 la première étape de la tournée internationale de l’exposition immersive de Lascaux. Equipés d'un casque, les visiteurs sont invités à pénétrer virtuellement dans la chapelle Sixtine de la Préhistoire. Les visiteurs découvriront la grotte en trois dimensions, de la salle des Taureaux jusqu’au diverticule des Félins. De l’exposition Lascaux 3, il reste un fac-similé, celui de la célèbre scène du Puits avec son homme mort.

  • 07/12/21 | Compost'Expo : Les biodéchets font salon

    Lire

    Le 1er salon néo-aquitain sur la prévention et la gestion de proximité des biodéchets se tient les 9 et 10 décembre au Stade Matmut Atlantique de Bordeaux. Organisé par le Réseau Compost Citoyen Nouvelle-Aquitaine, Compost'Expo présentera des matériels et services à l’usage des pros et des citoyens : composteurs individuels et collectifs, lombricomposteurs, des équipement de jardinage écologique, des bacs de culture autofertiles, des solutions de collectes, des armoires de tris, des formations qualifiantes, des solutions de collecte... Deux jours aussi de conférences livrées par des experts. Programme et informations

  • 07/12/21 | Covid 19 : Ouverture d'un nouveau centre vaccinal à Mérignac

    Lire

    Face à la montée de la cinquième vague et à la nécessité d’administrer une troisième dose aux adultes, la Ville de Mérignac en partenariat avec l’ARS va ouvrir un nouveau centre de vaccination à la Maison des Associations (av. du Maréchal de Lattre de Tassigny) à partir du jeudi 9 décembre du lundi au vendredi de 12h à 19h. 7 lignes vaccinales seront ouvertes (soit 500 vaccins/jour), pour parvenir à un fonctionnement à taux plein sur 9 lignes à mi-décembre 2021 (soit 750 vaccins/jour) jusqu'à fin février. Seul le vaccin Moderna sera administré, il est destiné aux plus de 30 ans. Accès sur rendez-vous.

  • 07/12/21 | Une cité éducative à Soyaux

    Lire

    Le 2 décembre, une convention tripartite a été signée pour la cité éducative de Soyaux. Les cités éducatives ont pour objectif de fédérer tous les acteurs des quartiers prioritaires et d'en faire des lieux de réussite en accompagnant les jeunes depuis la petite enfance jusqu'à l'insertion professionnelle. Avec cette convention, 5 axes vont pouvoir être développé au cours de ces 3 prochaines années à Soyaux : l'aide à la parentalité, la réussite éducative, le bien-être des enfants et des acteurs, la citoyenneté et l'accès à la culture.

  • 06/12/21 | Dordogne : La banque alimentaire collecte 100 tonnes de denrées

    Lire

    Grâce à la générosité des Périgourdins, La Banque alimentaire de la Dordogne a collecté 100 tonnes de produits alimentaires et d’hygiène les 26 et 27 novembre dernier, "ce qui n’atteint pas le record de l’année dernière (131 tonnes), mais qui est un score plus qu’honorable par rapport à 2018 et 2019", analyse le président Francis Herbert. Ces produits seront distribués à des familles dans le besoin par l'intermédiaire d'un réseau de 70 structures. En Dordogne, 12000 personnes sont concernées par cette aide.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | "Silence fluo" : un projet pédagogique pour pacifier un conflit entre une école et Réseau Ferré de France

06/06/2013 | Les élèves de l'école primaire Maumey à Cenon en plein tournage du court-métrage "Silence fluo", fruit d'un partenariat avec RFF

1

D'un conflit plutôt banal entre RFF, en charge de la construction de la ligne à grande vitesse sud Europe Atlantique (LGV SEA) et un voisin importuné par le bruit du chantier, la tension entre l'école Maumey de Cenon et le gestionnaire des réseaux ferrés de France s'est muée en un inédit projet pédagogique.

Lorsque l'on pénètre dans la cour de récréation de l'école Maumey de Cenon, ce que l'on remarque, outre les cris assourdissants des enfants, c'est le drôle de décor accolé au grillage : grue, gravats de pierres, engins de chantier, et de temps en temps, le passage de petits bonhommes casqués munis de gilets fluorescents. Depuis septembre et la destruction de l'école maternelle, l'école primaire a en effet un nouveau voisin : le chantier de la suppression du bouchon ferroviaire de Bordeaux, visant à créer deux nouvelles voies ferroviaires au niveau de Cenon, géré par RFF (Réseau Ferré de France).

Tensions sonores

Un voisin étonnamment proche d'une école, et surout bruyant. Les relations de voisinage dérapent ainsi en novembre, période durant laquelle des pics sonores inquiètent enseignants et parents d'élèves. "Le niveau sonore ne dépassait pas les seuils dans les classes, mais des vibrations très fortes gênaient la concentration des élèves" se souviennent Audrey Mouligné, institutrice et Séverine Mio, enseignante Clis (classe pour l'inclusion scolaire). Corinne Beaujean, responsable de la communication de RFF Aquitaine Poitou-Charente reconnaît d'ailleurs que le chantier a été plus bruyant que prévu : "malgré les études, on s'est rendu compte que les sols étaient très fragiles, ce qui nous a contraints à construire des fondations plus profondes que prévu, et donc des travaux plus bruyants". De l'inquiétude, les parents d'élèves passent à la colère, RFF refusant de déplacer le chantier le week-end ou pendant les vacances scolaires, pour des raisons de calendrier et de budget. Les classes seront toutefois délocalisées dans le haut-Cenon durant une semaine.

Un projet artistique de 25 000 euros financé par RFF

Le conflit n'est pour autant pas clos, puisque le chantier n'est toutefois pas fini. Les réunions entre RFF, les parents d'élèves et le personnel enseignant s'enchaînent. Et c'est lors de l'une d'entre elles que l'idée d'un projet pédagogique est évoqué par un groupe de parents d'élèves. Plusieurs pistes sont proposées lors d'un brainstorming entre plusieurs mamans, dont Candice Petrillo, qui, en plus d'être parent d'élève, se trouve être la directrice de l'association Zebra 3, spécialisée dans la création de projets artistiques.

L'idée? Donner une autre vision du chantier aux élèves, car s'il "défigure" -selon les dires d'une enseignante- l'environnement des enfants, il ne peut être arrêté et fait partie du quotidien de ces petits habitants cenonnais. Les différents projets sont soumis aux enseignants, "on ne voulait rien faire sans eux" glisse Candice Petrillo, et ils choisissent le projet de court-métrage, "le plus ambitieux" selon la jeune femme. Soumis en décembre à RFF, l'établissement public donne son feu vert en janvier et débloque un budget de 25 000 euros. Une course contre la montre commence alors pour trouver les intervenants et monter le projet.

Heureusement, l'association Zebra3 dispose d'un réseau de contacts plutôt fourni dans le milieu artistique. C'est ainsi que des artistes de divers horizons seront recrutés. Elie Hay, danseur interprète chez Gisèle Vienne, s'occupe ainsi des ateliers d'expression corporelle, Guillaume Castagné  et Sylvain Quément, du groupe Gangpol & Mit, du graphisme et de la musique du film, Juan Aizpitarte du scénario et Sébastien Farges du tournage. En plus de travailler avec des professionnels, les élèves ont découvert l'univers artistique à travers des sorties culturelles.

Le burlesque pour dédramatiser la situation

Le scénario du court-métrage s'articule autour d'une intéraction entre les élèves et le chantier : alors qu'ils ont perdu leur ballon sur le chantier qui jouxte la cour de récréation, les élèves s'introduisent dans le chantier pour le récupérer et en profitent pour dérober une télécommande d'un engin de chantier. Le directeur réussit toutefois à s'emparer de la télécommande qu'il va "tester" sur les enfants. En appuyant sur l'un des boutons, le directeur -qui joue son propre rôle- va ainsi maîtriser la gestuelle des élèves, qui tracent en groupe des grands mouvements (voir la photo). A la fin, "tout part en vrille" sourit Candice Petrillo.

Pour Juan Aizpitarte, le réalisateur, le court-métrage est avant tout "un outil pédagogique et thérapeutique". "Ils ont choisi un projet visuel car ils se sentaient invisibles" avance-t-il, expliquant vouloir "construire un scénario de fiction  qui colle à leur réalité". S'il admet que "on ne pourra pas arrêter le chantier de la LGV", il poursuit en avançant que "on peut changer le regard que l'on porte sur ce projet".

Une vraie "respiration" pour l'école

Et le projet thérapeutique semble porter ses fruits. Audrey Mouligné et Séverine Mio, les deux enseignantes, reconnaissent qu'il a permis une "vraie respiration" dans l'école, classée en ZEP 'zone d'éducation prioritaire). Elles confient ainsi que la plupart des élèves n'ont pas "un accès simple à la culture", qu'ils ont "besoin d'être valorisés". "Le train n'est pas synonyme de voyage pour eux", précisent-elles, ajoutant que "les nuisances sonores et visuelles vont faire partie de leur quotidien et c'est compliqué après de valoriser l'école". Elles reconnaissent également que la vision des élèves sur le chantier a bel et bien changé, le projet l'ayant rendu attractif et moins négatif. Elles avouent cependant qu'elles souhaitent "reparler du chantier l'an prochain [aux élèves], que ce ne soit pas une action ponctuelle". Idéalement, les porteurs du projet auraient en effet souhaité qu'il dure trois ans, le temps que le chantier se termine. Corinne Beaujean reste cependant évasive sur la poursuite du partenariat et sa nature : "nous sommes ouverts au dialogue, et puis on s'est attaché à cette école. Mais il ne s'agira peut-être pas d'un projet à l'identique" précise-t-elle.

En attendant, la projection du film est prévue le 2 juillet au Rocher Palmer de Cenon.

Elodie Souslikoff
Par Elodie Souslikoff

Crédit Photo : Aqui.fr

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
8602
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
L’association W!fe vient en aide aux victimes en milieu rural. Société | 07/12/2021

W!fe tend la main aux victimes de violences en milieu rural

A Pau, le plafond lumineux de la Promenade des Pyrénées, mène le visiteur à la grande roue, square Aragon Société | 02/12/2021

Pour les fêtes, Pau s'illumine et s'anime en 3 temps !

L'hôtel de ville est habillé de lumière à chaque Noël Société | 01/12/2021

La Rochelle s’illumine pour l’Avent

Le préfet de la Dordogne au côté de la représentante de l'ARS en Dordogne Société | 30/11/2021

En Dordogne, de nouvelles mesures pour ralentir la propagation de la covid 19

Conférence de presse inauguration CPCA Bordeaux Société | 29/11/2021

Des compétences mutualisées pour prendre en charge les auteurs de violences conjugales

La principale du collège de Piégut accueille la secrétaire d'état Nathalie Elimas Société | 26/11/2021

En Dordogne, le collège de Piégut-Pluviers s'empare du plan contre le harcèlement scolaire

Après la collecte en magasins, vient, durant plusieurs semaines, l'étape du tri en entrepôt Société | 26/11/2021

Banques alimentaires : la grande collecte démarre

Maraude de l'association du lundi 22 novembre Société | 25/11/2021

À Bordeaux, Précœurité distribue pulls et chaleur humaine aux sans-abri

Carole Drucker-Godard, rectrice de l'Académie de Limoges et Isabelle Klock-Fontanille, présidente de l'Université de Limoges ont renouvelé la convention Bac - 3/Ba c + 3 Société | 19/11/2021

Une convention Université Rectorat pour favoriser la réussite des lycéens et étudiants de l’Académie de Limoges

Sébastien Eytier, en situation de handicap est accueilli par Christophe Razouls et Ludovic Gimaux de PCI Société | 18/11/2021

Duoday : Une journée de partage entre l'entreprise Périgord Chaudronnerie Inox et Sébastien, handicapé

La cérémonie a eu lieu en présence de trois enfants de Joséphine Baker Société | 15/11/2021

La Dordogne rend hommage à Joséphine Baker avant son entrée au Panthéon

Le bassin olympique de Limoges Métropole dans la ligne de mire des nageurs français Société | 10/11/2021

Limoges recevra le Championnat de France de natation en avril 2022

Jessika Jouvie, Thibault Farrenq, Hervé des Horts, Pascale Rousseau-Dewambrechies, Béatrice Bausse, Laurent Desjars, Jenna Boitard et Emilie Vandellos Duflos Société | 09/11/2021

Bordeaux : la Nuit du Bien Commun pour "encourager les citoyens à passer à l'action"

La fresque avec les enfants et les partenaires du projet Société | 05/11/2021

De jeunes Périgourdins s'expriment grâce à l'art et redonnent des couleurs à leur lieu de vie

Le Camion solidaire à Mourenx est un véritable centre social itinérant permettant de lutter contre la précarité de personnes isolées Société | 28/10/2021

Le Cam's : un centre social itinérant pour rompre l'isolement de publics en difficulté