Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

  • 19/08/19 | Christophe Castaner visitera ce mardi le dispositif de sécurité du G7

    Lire

    Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, visiteront ce mardi après-midi à Biarritz, le poste de commandement interministériel (PCI) en charge de la centralisation des informations durant le sommet du G7 et la coordination des actions prises en vue d’assurer le bon déroulement du sommet. Suivront les postes de commandement de l'aéroport de Biarritz-Pays basque dont le trafic sera exclusivement réservé aux délégations du G7.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Situation sanitaire en Inde : quatre étudiantes infirmières de Bordeaux apportent leur pierre à l'édifice

17/12/2014 | Ce stage humanitaire sera l'occasion pour les quatre amies de se découvrir système de santé bien différent de celui que nous connaissons en France.

Sokaïna, Elodie, Sandy et Madjouline mettront les voiles mi-janvier pour se rendre à Faridabad, la plus grande ville de l'État d'Haryana, au nord de l'Inde.

Qu'un étudiant parte à l'étranger dans le cadre de son cursus peut sembler ordinaire aujourd'hui, acquis notamment grâce aux systèmes d'échanges comme Erasmus, pour n'en citer qu'un. Ce qui est moins banal, c'est que quatre jeunes infirmières en devenir prennent la décision de mettre les voiles en Inde (à Faridabad, ville de plus de 1,3 million d'habitants située dans la région d'Hyriana) pour venir en aide aux populations, assistant des médecins sur place et intervenir dans des dispensaires notamment. Cette belle initiative qui nous rappelle que parmi les priorités sanitaires du pays, la prévention du SIDA compte parmi les plus importantes.

Elles s'appellent Sandy Gatelier, Madjouline Rkoun, Élodie Fernandez et Sokaïna Rami. C'est ensemble que l'idée leur est venue d'effectuer ce voyage. Toutes les quatre étudiantes à l'institut de formation en soins infirmiers de l'hôpital Pellegrin, ce stage leur permettra de compléter leur formation. « Suite à plusieurs témoignages positifs de stages humanitaires en Inde, nous avons fait des recherches sur la pays, en envisageant de réaliser ce projet à notre tour, raconte Sandy. Notre choix s'est tourné vers ce pays, car nous voulions nous confronter à un système de système totalement différent et apporter un peu de nous pour venir en aide aux populations les plus démunies. » En effet, plus de 60% de la population indienne vit en dessous du seuil de pauvreté, ce qui l'empêche d'avoir accès à des prises en charge médicales, en plus d'un logement décent et d'une alimentation suffisante. Il y a donc urgence.

Durant tout le mois que durera ce stage de terrain (du 24 janvier au 28 février de l'année prochaine), les quatre camarades vont découvrir plusieurs lieux où elles pourront agir concrètement : participation au fonctionnement des soins hospitaliers d'un dispensaire, intégration d'équipes mobiles pour assurer la prévention de la malnutrition ainsi que du paludisme et du SIDA, amélioration des conditions de vie dans un orphelinat... « Nous aimerions pouvoir partir de Bordeaux avec des compresses et autre matériel manquant là-bas afin de les donner au dispensaire », espère Sandy. De plus, elles auront l'occasion d'assister des médecins spécialistes dans une école accueillant des enfants handicapés, pour mettre en place des activités d'éveil et de stimulation.
Sandy, Élodie, Sokaïna et Madjouline ont ce projet à cœur, et souhaitent avant toute chose rentrer en France en ayant rempli les objectifs qu'elles se sont fixés, à savoir : mieux connaître l'Inde et son système de santé (savoir), le rôle d'infirmière et sa place au sein d'une équipe pluridisciplinaire (savoir-faire) et s'être familiarisées à ce cadre de vie différent (savoir-être).

Le soutien précieux de l'association « Les Enfants de Shanti »Cela fait deux ans que les quatre amies ont ce projet en vue, et ont dû demander de subventions, lancer une opération de financement participatif sur Internet, rechercher des sponsors et même vendre des tickets à gratter ! Cela en dit long sur leur motivation. Mais aussi débrouillardes soient-elles, il n'est pas facile de se rendre en Inde sans soutien présent sur place. C'est en cela que « Les Enfants de Shanti » a rendu possible cette initiative humanitaire. Association de solidarité internationale, elle s'investit dans les projets de développement à long terme en Inde et au Népal, afin de venir en aide aux démunis.. L'accès à l'eau pour tous, à la santé, au travail, à l'éducation, au logement et au développement son ses mots d'ordre. Son soutien à Sandy et ses camarades est déterminant dans le bon déroulement de ce stage.

Une fois rentrée en France, étudiants et responsables de l'institut de formation de l'hôpital Pellegrin assisteront dans l'enceinte de l'amphithéâtre au compte-rendu de leur périple indien. Gageons que leur récit en incite certains à suivre le mouvement, pour à leur tour servir la bonne cause à l'étranger.

Jules Haverlan
Par Jules Haverlan

Crédit Photo : Sandy Gatelier

Partager sur Facebook
Vu par vous
6220
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !