Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/05/18 : L'Hermione est arrivé hier à Pasaia, au pays basque espagnol, où elle restera jusqu'au 27 mai.

24/05/18 : "Accords commerciaux : CETA, Mercosur... où en sommes-nous?" C'est le thème de la conférence qu'organise dans ses locaux agenais la Maison de l'Europe 47. Elle sera animée par V.Rozière, députée européenne Sud-Ouest et J.Louge, conseiller au CESER.

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/05/18 | Contournement de Beynac (24) : 3 nouveaux référés rejetés

    Lire

    Les décisions du tribunal administratif de Bordeaux concernant le contournement de Beynac (Dordogne) se suivent et se ressemblent. À la suite de son audience du 15 mai, il a rejeté, trois nouvelles requêtes contre les arrêtés d’autorisation de travaux de la préfecture et de la commune de Castelnaud-la-Chapelle. Les opposants requérants ont été déboutés et condamnés à verser 500 euros chacun au Conseil départemental et à la commune de Castelnaud-la-Chapelle pour les frais de justice.

  • 25/05/18 | Laura Flessel en visite à La Rochelle

    Lire

    La ministre des Sports Laura Flessel est en visite en Charente-Maritime ce vendredi 25 mai pour échanger avec lors du congrès des élus en charge du Sport (ANDES), au sujet de la nouvelle agence du sport. La ministre doit également visiter le Pole France Voile, basé à La Rochelle. Elle remettra la médaille de bronze de la Jeunesse, des Sports et de l’Engagement associatif à M.Ancel, proviseur du Lycée Dautet, avant de visiter le bateau du cercle handi rochelais.

  • 24/05/18 | Regardez voler les fusées à Biscarrosse

    Lire

    Du 24 au 27 mai à Biscarrosse, 40 équipes s'affrontent au sein du Rocketry Challenge, le concours amateur international de fusées. Les jeunes collégiens et lycéens ont pour objectif de construire une fusée qui doit voler jusqu’à une certaine altitude sur un temps défini avec à son bord un œuf cru devant revenir au sol intact! Cette année, l’événement sera pour la première fois ouvert gratuitement au grand public le samedi 26 mai de 14h à 18h au Centre Culturel et Sportif de l’Arcanson. A voir!

  • 24/05/18 | Bordeaux: un projet de territoire numérique intelligent

    Lire

    Bordeaux Métropole vient de confier à SPIE ICS, filiale de services numériques du groupe SPIE, la conception, la fourniture et la maintenance d'un système de télégestion d'équipements connectés dans le quartier du stade Matmut Atlantique. Objectif de ce projet pilote de territoire numérique intelligent : « réduire les consommations énergétiques et collecter des informations sur les équipements publics afin d'optimiser les services proposés aux usagers ». Exemple : évaluer le taux de remplissage des containers permettra de rationaliser les tournées de relève et ainsi diminuer la pollution et le trafic.

  • 24/05/18 | Les huîtres du Bassin d'Arcachon toujours bloquées

    Lire

    Nouveau coup dur pour les huîtres du Bassin d'Arcachon : l'interdiction provisoire de la pêche et de la consommation de tous les coquillages prononcée vendredi par la préfecture de la Gironde n'a pas été levée, même après de nouvelles analyses effectuées par IFREMER ce lundi. En cause : la présence, toujours à un seuil supérieur à la norme, d'une micro-algue (dinophysis) pouvant potentiellement provoquer des troubles gastriques. Pour que l'interdiction soit levée, les ostréïculteurs du Bassin doivent attendre deux tests négatifs avant de reprendre la commercialisation, sauf en cas de stockage avant l'interdiction.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | SKI - Les Pyrénées au sommet

27/02/2005 |

Gourette

Article paru dans le numéro 5 d'Aqui - Février 2006

Ciel d’azur. Au loin, quelques moutonnements ouatés coiffent des crêtes. Tout en bas, les immeubles se blottissentles uns contre les autres dans le petit cirque de Gourette.

Le chuintement des planches sur une neige idéale devient un joli crissement quand la glisse s’accélère. Une sorte de griserie indicible étreint le skieur commele snowboarder.Et ça dure, comme ça, sur1 100 m de dénivelé, du sommet de Pène Blanque (2450 m), à la station (1350 m). Wouah !

Jamais sans doute depuis qu’on skie dans lesPyrénées -ça fera un siècle en 2008à Gourette- la saison n’aura été aussi pleine dans lesstations béarnaises.Seule tache noire qui fait évidemment désordre dans la blancheur immaculée du paysage ossalois : la station de ski d’Artouste n’a pas ouvert ses pistes.(1)

Exit donc –provisoirement,on l’espère– les descentes dans le sauvage vallon du Soussouéou. Mais ailleurs, ça marche, merci !, s’exclament, heureux, les responsables de l’EPSA(2)

La station de la Pierre-Saint-Martin, au fond de la Soule, poursuit sa route, imperturbablement, accueillant une large clientèle familiale et régionale sur son balcon ensoleillé face au pic d’Anie. Avec des atouts supplémentaires sur son menu : un gros télésiège de quatre places,un espace nordique -ski de fond et raquettes- riche de 25 kmde pistes au milieu des pins à crochets de laforêt du Braca et même une navette en bus entre Oloron et la station. Grâce à un enneigement précoce, La Pierre affiche ces chiffres de fréquentation à la hausse et se réjouit de recevoir, confie la directrice de l’Office de tourisme, Delphine Valart, en plus des Navarrais voisins (10 à 15%), des Anglais attirés grâce à la liaison RyanAir entre Pau et Londres. Des British, ici, on n’en avait encore jamais vus…

 

20 ME investis à Gourette

L’excellent enneigement du début de saison n’est pas non plus étranger à la santé florissante affichée par Gourette (+15% au1erjanvier par rapport à la dernière meilleure saison, il y a trois ans). Mais ici cependant, la saison 2004-2005 est à marquer d’une grosse boule blanche. Dans l’intersaison la station ossaloise fut le plus grand chantier de montagne de l’Hexagone : 20 millions d’euros investis par le Conseil général pour effacer une fois pour toute l’image de station vieillotte qu’elle finissait par avoir. C’est un véritable bain de jouvence quilui a été offert : 180 000 m3 de terrassementsur 15 hectares de pistes réaménagées ; installation de quatre téléportés, dont une télécabine–TGVde dix places fonctionnantjusqu’auBezou et un télésiège débrayablede six places, soixante nouveaux enneigeurs, portant la capacité totale à 150 opérant jusqu’à 2000 mètreset alimentés parun réserve de 70 000 m3 d’eau.

Pas étonnant si, après ce lifting, Gourette s’offre une seconde jeunesse.

Jean-Michel Guillot

 

(1) La commune de Laruns etla société gestionnaire pressentie n’ont pu conclure un accord financier et toutes les tentatives faites pour rouvrir la station ont échoué.

(2) Etablissement Public des Stations d’Altitude, émanation duConseil général des Pyrénées-Atlantiques.

 

Espaces nordiques : la poésie en plus

Nul besoin d’aller à 2500 mètres d’altitude pour savourerce bien-être profond et régénérateur qu’on éprouve en évoluant dans des paysages de carte postale, sur des pistes forestières ou dans des espaces vierges, silencieux, ouatés, où les empreintes des isards ou des lièvres dans la neige constituentla seule trace de vie.

La pratique des disciplines nordiquesa ceci d’avantageux qu’on peut s’y adonner à n’importe quel âge et qu’elle ne requiert pas un énorme bagage technique, sauf peut-être, lorsque les pistes sont verglacées et trop pentues. Mieux vaut être malgré tout en assez bonne forme physique pour goûter pleinement les balades dans le grand blanc des Pyrénées.

Les sites variés offrent des cheminementsuniques et des joies poétiques réelles si peu que la neige soit au rendez-vous.

A Iraty comme à Issarbe, la grandeur des sites s’ajoute au caractère bucoliquedes deux stations. Au Somport, l’altitude déjà plus élevée permet d’offrir une pratique du ski de fond permanenteet une grande variété de paysages, le nec plus ultra consistant à descendre jusqu’au Causiat et à remonter en passant au pied des pistes de la station aragonaise de Candanchu.

Au Soulor, après l’Aubisque, un long itinéraire permet de rejoindre la station bigourdane de Couraduque-Val d’Azun, très recherchéepar les fondeurs. Plus à l’est, ils nourrissent une tendresse particulière pour les espaces merveilleux dePayolle, au pied du Pic du Midi de Bigorre.

Partout ou presque, les balades en raquettes sont de plus en pluspratiquées mais on peut très bien rechercher des itinéraires hors station comme à Estaens en vallée d’Aspe ou au pic d’Anéou. L’espace ici est grandiose. Et les ventas du col du Pourtalet ne sont pas loin pour s’y réconforter après l’effort.

Partager sur Facebook
Vu par vous
305
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !