Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Slow Food ou Fast Food : le choix est entre vos dents

22/05/2014 | À la maison écocitoyenne de Bordeaux, ce 21 mai, un goût de qualité errait au débat sur la nourriture organisé par « Slow Food bords de Garonne ».

Slow Food maison écocitoyenne Bordeaux

Conférences et rencontres autour de la nourriture, marchés de producteurs locaux, sensibilisations aux actions, Slow Food agit à travers 83 pays dans le monde, et compte 100 000 adhérents. Née en Italie en 1989, pour encourager les citoyens à prendre conscience de leur nourriture, de sa provenance, de son goût, et de la façon dont les choix alimentaires affectent le reste du monde, Slow Food repose sur un réseau local d’associations. Slow Food Bords de Garonne en fait partie depuis peu pour apporter à sa manière la goutte d'eau nécessaire à l'océan que constitue le monde de l'alimentation.

En 1986, le premier Mc Donald Italien ouvre ses portes à Rome. En réaction à ce « fast food » (restauration rapide), Carlo Petrini décide de créer Slow Food (restauration lente). Officiellement lancés en 1989, les conviviums Slow Food se montent partout dans le monde, autour d’une éthique précise : « Bon, propre et juste. » Geneviève Icard, Secrétaire du Convivium Slow Food « Bords de Garonne », explique cette démarche : « bon » pour que cette alimentation fasse du bien à celui qui la consomme, « propre » en luttant pour le respect de la planète, de la biodiversité , et de la santé humaine en favorisant par exemple les circuits courts… et « juste » en proposant des produits accessibles aux consommateurs par leur prix et en permettant la dignité de ceux qui les produisent. 

"On ne sait plus ce qu'il y a dans nos assiettes"Yvon Minvielle, président du convivium, sociologue et vigneron de profession, a ciblé trois raisons pour faire vivre ce débat. Premièrement, prendre conscience que l’alimentation n’est pas une consommation comme les autres, puisqu’elle s’immisce au sein de notre corps. « Aujourd’hui avec la forte présence de l’industrie alimentaire, on ne sait plus ce qu’il y a dans nos assiettes » affirme-t-il. Deuxièmement, faire prendre conscience au consommateur du pouvoir qu’il détient et pour finir, opérer quelques changements dans les habitudes alimentaires de chacun, pour une alimentation plus responsable.

Françoise Herman, Vice–présidente du convivium, a tenu à dire que « même dans le pire, il y avait du moins pire » et qu’à ce propos, récemment, un livre intitulé « Le bon choix pour vos enfants » avait fait irruption dans les librairies, pour permettre aux consommateurs de se retrouver dans les limbes de la nourriture en supermarché. « Même au Mc Donald, des menus pour enfants sont mieux que d’autres… » a-t-elle lancé tout en précisant «  que si cette enseigne pouvait être évitée, alors tant mieux. »

Disco Soupe : à l'assaut du gaspillage alimentaire Être responsable signifie également mettre le holà sur le gaspillage alimentaire. En France, à ce jour, est estimée à un tiers la quantité des aliments jetés, aussi bien au sein des familles, mais aussi dans les grandes enseignes de distribution.  Loïc Mathey, bénévole à Disco Soupe, association luttant contre le gaspillage alimentaire est intervenu au sein du débat pour expliquer son action. « Disco Soupe récupère en grande surface, sur les marchés ou petits commerçants, les fruits et légumes voués à être jetés, à cause d’un mauvais calibrage ou parce qu’ils sont abimés, pour en faire des salades, soupes ou smoothies.» Accessible gratuitement à tous, Disco Soupe tente de « réapprendre au gens à cuisiner, mais aussi créer du lien social à travers la préparation et dégustation des fruits et légumes ».

Redonner vie à des produits oubliésUne autre action du convivium a été présentée par Caterina Castagnet, adhérente Slow Food : venir en aide aux produits oubliés par les temps modernes. En tout, pas moins de 1500 aliments sont actuellement répertoriés dans l’arche du goût Slow Food. Ils proviennent de 83 pays à travers le monde, et 67 produits sont originaires de France. Le but ? Tenter de redonner vie à des denrées ancestrales  pour qu’ils ne deviennent pas sujets à reliques au sein d’un musée. La Rousquille du Vallespir, le cochon Noir de Bigorre, ou encore le piment d’Espelette ont encore (supposément) de beaux jours devant eux !

Dans le livre de Carlo Petrini, une citation a retenu l’attention de Geneviève Icard, secrétaire du convivium : « Le plaisir est démocratique, il n’est pas élitiste, c’est un droit, le droit de manger et ne pas être mangé ».Hier soir, tous ensemble, les adhérents de Slow Food et ceux qui ne le sont pas encore, ont tire-bouchonné quelques divins breuvages, et apprécié divers mets certifié  « bons, propres, justes »… et forts agréables.

Lucy Moreau
Par Lucy Moreau

Crédit Photo : Lucy Moreau

Partager sur Facebook
Vu par vous
10867
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !