Devenez actionnaire d'aqui.fr

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

20/12/21 : En concertation avec les Maires, la préfète de Gironde rend obligatoire le port du masque dans les centres-villes des communes touristiques d’Arcachon et de Saint-Emilion durant les vacances scolaires de Noël, tous les jours de 12H00 à 19H00.

16/12/21 : Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes, Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se rend ce jeudi à Laruns, puis à Peyrehorade et Hastingues pour rencontrer les acteurs locaux, exprimer le soutien de la Région.

10/12/21 : Alors que l'alerte ROUGE vigilance crues et inondations est en cours à Bayonne, l’autoroute A63 est coupée entre les sorties 6 de Bayonne Nord et 5 de Bayonne Sud vers Espagne, et entre les sorties 5 Bayonne Sud et 7 d’Ondres, dans l'autre sens.

09/12/21 : Le département des Pyrénées-Atlantiques est placé en vigilance météo ORANGE pluie-inondation, à compter de ce jeudi 9 décembre 2021 à 15h00 jusqu’au vendredi 10 décembre 2021 à 10h00 au moins. La préfecture appelle à la vigilance.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/01/22 | Brive lit la nuit !

    Lire

    Le 22 janvier de 17h à 22h, la médiathèque de Brive participe aux Nuits de la lecture sur le thème « Aimons toujours ! Aimons encore ! ». Au cours de cette nuit, les enfants dès 3 ans pourront participer à un atelier autour de la découverte des émotions, des quizz, un blind test musical mais aussi assister au spectacle « La potion de Pétram ». Ce conte médiéval-fantastique mêle théâtre et magie.

  • 17/01/22 | Marquage routier photoluminescent : le Département des Landes demande l’avis des usagers

    Lire

    Depuis le 13 octobre 2021, un dispositif de marquage routier photoluminescent est installé sur la route départementale 29, entre Dax et Saint-Pandelon, afin d’être expérimenté. Pour évaluer au mieux ce marquage à la fois sécuritaire et éco-durable, le Département des Landes a publié un questionnaire à l’attention des usagers, disponible du 10 janvier au 4 février sur landes.fr.

  • 15/01/22 | H5N1 : L'épizootie se poursuit dans les Landes

    Lire

    L’influenza aviaire hautement pathogène de type H5N1 continue de progresser à partir de foyers apparus dans la commune de Malaussanne (64) puis Mant (40). Au 14 janvier, 110 foyers ont été confirmés H5N1 et 33 suspicions d’influenza aviaire sont en attente de confirmation de leur caractère hautement pathogène par le Laboratoire National de Référence. À ce jour, près de 170 000 volailles et 115 000 palmipèdes ont été abattus au sein des exploitations, auxquels il faut ajouter 260 000 palmipèdes et 60 000 volailles euthanasiés au titre du dépeuplement préventif.

  • 14/01/22 | Dès le printemps, destinations soleil depuis Limoges

    Lire

    A partir du 27 mars et jusqu'au 26 octobre, Ryanair va desservir au départ de l'Aéroport de Limoges les mercredis et dimanches Marrakech. En outre, l'Aéroport va proposer 2 vols par semaine à destination d'Ajaccio entre avril et octobre avec la compagnie Volotéa. Les billets pour ces destinations sont d'ores et déjà disponibles sur le site des compagnies.

  • 14/01/22 | Une nouvelle exposition au Musée d’Ethnographie de l’université de Bordeaux

    Lire

    À partir du 17 janvier, et jusqu'en mai 2023, « la Fabrique des Innovations, les coulisses de la recherche en santé » ouvre ses portes au sein du MEB, rue Élie Gintrac à Bordeaux. L’exposition se consacre aux mécanismes amenant à l’émergence des innovations médicales expliqués grâce à des vidéos, des objets scientifiques, des intervenants, des exemples concrets, des ouvrages et un jeu géant. Du lundi au jeudi de 14h à 18h et le vendredi de 10h à 12h. Renseignements et réservation : 05.57.57.31.61.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Solidarités : « la participation citoyenne est essentielle » - Jean-Luc Gleyze

03/02/2021 | La troisième édition des journées des solutions solidaires s’est déroulée les 2 et 3 février derniers.

1

Depuis 3 ans, le Département de la Gironde organise l’évènement « Solutions solidaires », rassemblant penseurs, politiques et acteurs de terrain. L’objectif de Solutions solidaires est d’imaginer ensemble les nouvelles formes de solidarités à mettre en place en France. A l’occasion de cet évènement, l’IFOP a réalisé un baromètre des solidarités auprès d’un millier de citoyens, commenté ce mercredi 3 février à l’occasion d’un débat. On vous raconte.

« Contrairement à ce qu’on pouvait attendre après l’année 2020, la question sanitaire n’arrive pas en tête des sujets de préoccupations des français ». Cela fait partie des points qui ont marqué Jérôme Fourquet, directeur du département opinions et stratégies d’entreprises de l’IFOP. En effet, dans le baromètre IFOP pour Solutions solidaires, les sujet de préoccupations majeurs sont, dans l’ordre : le réchauffement climatique (48%), les nouvelles questions sanitaires (42%) et les écarts de revenus (33%).

Outres les sujets de préoccupations majeurs, le baromètre des solidarités questionne les participants sur « les solutions les plus utiles pour aider les gens au quotidien ». Sur ce sujet également, écologie, santé et protection sociale arrivent en tête avec la garantie d’une alimentation saine et de qualité pour tous (35%), l’aide pour le maintien à domicile des personnes âgées (35%) et la création d’un revenu de base versé à tout le monde (31%). Cette dernière mesure est une des volontés de Jean-Luc Gleyze depuis plusieurs années.

Le Président du Conseil Départemental de la Gironde estime que ces besoins donnent de l’importance à la question de la résilience. « Écologie et social sont très liés, ajoute l’élu socialiste. Le problème c’est que l’action sociale a une image négative de nos jours, elle passe pour de l’assistanat ou du droit à la paresse ». Selon lui, cette image doit changer, et cela passe par la participation citoyenne. « Elle est essentielle à la conception de l’action publique », martèle-t-il.

Boum des budgets participatifs entre 2014 et 2020

À l’occasion des journées Solutions solidaires, le sujet de la démocratie participative a été abordé par plusieurs intervenants, dont Antoine Bézard, expert à la Fondation Jean Jaurès et spécialiste des budgets participatifs. « La participation citoyenne a le vent en poupe, depuis plusieurs années, raconte Antoine Bézard. Le Gouvernement a lancé la convention citoyenne pour le climat en 2019, suite au Grand Débat National, par exemple, et on a constaté une explosion du nombre de budgets participatifs dans les collectivités sur la dernière mandature municipale ».

D’après l’expert, seuls sept budgets participatifs existaient en 2014, pour plus de 170 actuellement. « Au delà de financer des projets créateurs de lien social, la démarche permet d’associer les citoyens aux aspirations de la collectivité en matière de lien social ou de protection de l’environnement ». En Gironde par exemple, le projet « La route du Plastique », de l’association 4P Shores & Sea a été retenu dans le cadre du budget participatif 2020.

« Attention de ne pas faire de la participation citoyenne un gadget »

Autre exemple de participation citoyenne, dans le Lot-et-Garonne cette fois. Sophie Borderie, présidente du Conseil Départemental a voulu expérimenter la démocratie participative en créant un Conseil consultatif citoyen en 2019. « Ce sont les 50 membres du CCC qui ont élaboré le règlement du budget participatif de la collectivité », précise Sophie Borderie. Ce conseil peut être saisi par les élus ou s’auto-saisir pour donner un avis sur plusieurs dossiers. « Le CCC a par exemple été consulté dans l’élaboration du budget du Département, ou travaillé sur des dossiers comme la gestion de l’eau, le déploiement de la fibre optique ou encore les circuits courts », ajoute l’élue socialiste.

Si les exemples du budget participatif, de la convention citoyenne pour le climat ou du conseil consultatif citoyen montrent un bond en avant concernant la participation citoyenne dans l’action publique, l’essayiste Daniel Djaïz veut tempérer les passions. « Attention à ne pas en faire un gadget », prévient-il. Selon lui, pour assurer le bon fonctionnement de la participation citoyenne, il est nécessaire de « former et informer les citoyens avant de les impliquer dans l’action publique ».

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Capture écran direct vidéo Solutions solidaire

Partager sur Facebook
Vu par vous
10468
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !