Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 06/03/21 | Charente-Maritime : 3 jours de forum sur le droit des femmes

    Lire

    À l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, le Département 17 organise du 8 au 10 mars, un forum dédié à l'égalité entre les femmes et les hommes. Avec, lundi, une matinée d'échanges et de témoignages sur l'égalité femmes/hommes, en présence d'Élisabeth Morin-Chartier, ex députée européenne. Mardi, "l'égalité professionnelle, un état des lieux contrasté". Mercredi, "Filles et garçons, cassons les clichés". Ces visio-conférences se dérouleront sur le site du Département.

  • 05/03/21 | Paskal Indo réélu président du Conseil de développement du Pays basque

    Lire

    Paskal Indo a été réélu par ses pairs à la présidence du Conseil de développement du Pays basque. Le CDPB a approuvé également son bilan 2020 et débattu autour de son Projet 2021-2023 qui fixe les orientations stratégiques que la société civile souhaite donner au développement futur du territoire. Un document qui guidera l’action du Conseil pour les prochains mois dans ses contributions et son partenariat auprès de la Communauté d'agglomération du Pays basque et des autres acteurs publics.

  • 05/03/21 | Charente-Maritime : LPO et NE17 main dans la main pour la nuit de la chouette

    Lire

    La Ligue de Protection des Oiseaux de Charente-Maritime et Nature Environnement 17 organisent une soirée en visio-conférence, à l'occasion de la nuit de la chouette le 6 mars, dès 18h. Ce sera l'occasion d'échanger avec des spécialistes de l'animal, participer à des jeux, visionner des vidéos et des photos, pour mieux connaître le bête. Inscription: https://urlz.fr/eZyp NE17 propose une sortie découvertes à la Réserve Naturelle Régionale de la Massonne, à 9h. Contact: sandra.laborde@ne17.fr

  • 05/03/21 | Un podcast sur les femmes

    Lire

    Le 8 mars, à l’occasion de la Journée Internationale des droits des femmes, la Maison de l’Europe du Lot-et-Garonne lance son podcast sur Spotify et Anchor « StéréoFemmes ». Disponible un lundi sur deux à 12h, il partagera des témoignages sur les femmes dans nos sociétés que ce soit au travail, dans la famille, dans le couple, à la télévision... dans le but de briser les stéréotypes.

  • 05/03/21 | Covid-19: des restrictions sur la vente et la consommation d'alcool

    Lire

    Le préfet a prononcé le 1er mars la fermeture administrative pour une durée d’une semaine de deux débits de boissons rochelais suite au constat de rassemblements répétés à proximité immédiate de ces établissements pratiquant la vente à emporter. En concertation avec la ville de La Rochelle, le préfet a interdit, par arrêté du 4 mars, la vente à emporter de boissons alcoolisées sur les quais Duperré et Valin du samedi 6 mars au dimanche 21 mars 2021 inclus. A Bordeaux de 11h à 18h, il est interdit de consommer de l'alcool sur la voie publique dans le centre-ville et dans les parcs et jardins de la ville depuis le 4 mars.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Stations N'PY : la nouveauté est dans la diversification !

09/11/2018 | Pour la saison qui s'annonce, N'Py et ses domaines skiables ont investi un peu plus de 10 850 000 € afin de proposer des nouveautés diverses et variées à leurs clients

Les responsables des stations de sports d'hiver des stations N'PY au siège de la marque à Lourdes entourent Michel Pélieu (président) et Christine Massoure (Directrice)

Venus des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques, les responsables des stations de sports d'hiver de Peyragudes, Piau, Pic du Midi, Grand Tourmalet, Luz Ardiden, Cauterets, Gourette, La Pierre-Saint-Martin et la Rhune, se sont réunis ce 8 novembre pour la traditionnelle conférence de presse de lancement de saison. Un rendez-vous donné à Lourdes au siège de la marque qui les regroupe depuis désormais 14 ans: N'PY. L'occasion pour chacun d'entre eux ainsi que pour l'équipe de N'PY, à commencer par son Président (aussi président du Conseil départemental 65) Michel Pélieu, et sa directrice Christine Massoure de faire quelques annonces sur les nouveautés qui attendent les skieurs et vacanciers cette saison. Un objectif commun : progresser et se diversifier sur les hébergements, sur les services via les nouvelles technologies, ou encore sur les animations en station.

Comme le souligne Michel Pélien, « les stations de la marque sont toujours sur une dynamique positive : pour la saison 2017/2018 nous sommes à plus de 2 millions de journées ski (2 066 000 précisément, ndlr) pour un chiffre d'affaires de 54,4 M€ ; c'est plus de 50% du chiffre d'affaires cumulé de l'ensemble des stations de la chaîne des Pyrénées alors que nous regroupons seulement 30% de l'offre d'hébergement ». Des chiffres qui, en parallèle « démontrent le besoin de développer encore l'offre d'hébergement », souligne la directrice Christine Massoure mettant en avant que « 80% des clients des domaines skiables N'PY sont des séjournants, c'est à dire qu'ils passent au moins une nuit sur place ».
Un besoin auquel N'PY et les stations s'attachent à combler depuis plusieurs années, en encourageant notamment les particuliers propriétaires de logements à rénover et louer leur biens via notamment la plateforme N'PY Résa qui rassemble l'ensemble des hébergements possibles (de la chambre d'hôtel au studio privé) sur les stations de la marque. D'ailleurs, les efforts paient puisque désormais 300 propriétaires ont rejoint cette plateforme et louent leur bien par ce biais, qui propose au total 1500 lits à la location. Et pour convertir encore plus de propriétaires à rejoindre cette plateforme la marque collective a créé, pour eux, une application leur permettant de gérer automatiquement les logements qui seraient également mis en location sur d'autres plateformes telles que AirBnB ou le BonCoin.
Une démarche d'autant plus volontaire auprès des propriétaires que N'Py Résa ne cesse de séduire les clients : la place de marché n-py.com (qui regroupe sur un même site les offres pour l'hébergement mais aussi la possibilité de louer son matériel ou de reserver des activités diverses pour occuper son séjour) a enregistré un volume d'affaire de 23,85 M€ sur la saison dernière, dont près de 4M€ en hébergement, soit une augmentation de 25% par rapport à 2016/2017. Un signe aussi que les outils numériques et technologies nouvelles, à l'image de la carte « No souci » développée par la marque pour éviter les interminables attentes en caisse pour acheter son forfait ski, ont un succès certains auprès des clients.

Station de Peyragudes et quelques un de ses logements
 

"Skylodge by N'PY", un nouveau concept d'hébergement en station
Mais, en matière d'hébergement, s'il s'agit d'augmenter l'offre, N'PY cherche aussi à diversifier les propositions existantes. En ce sens l'ouverture du premier « Skylodge by N'PY » sur Piau en est cette saison un exemple concret, à découvrir à partir du 21 décembre. « C'est un projet innovant sur lequel nous travaillons depuis 2 ans et qui propose une nouvelle typologie de logement inspirée des nouvelles auberges de jeunesse, les « hostels », dont le concept se dissémine dans les grandes capitales européennes », explique le Président Pélien. Comprendre une volonté de restructuration profonde des hébergements collectifs de grandes capacités sur les stations.
A Piau, grâce à ce nouveau concept, 290 lits supplémentaires seront ainsi proposés à tous les publics à des prix imbattables « sans rien nier au confort, au design et à la convivialité » promet-on. Les voyageurs pourront ainsi réserver sa ou ses nuits en station, dans un dortoir de 8 ou 10 personnes «  à l'intimité préservée », dans des cabines de 4 ou 2 personnes ou dans des chambres doubles, le tout assorti de tout un ensemble de services disponibles au sein de l'hostel: restauration, rooftop, bar à musique pour l'accueil de concerts tout au long de l'hiver, mais aussi service de location de matériel pour le ski, sauna, salle de jeux, et animations diverses et variées... Sans oublier un système de paiement par carte à puce remise à l'arrivée du voyageur, lui donnant accès à l'ensemble des services payants (ils ne le sont pas tous) du Skylodge, pour un paiement global différé, et un suivi des consommations possibles en temps réels...
Le Skylodge de Piau sera le premier du genre. L'ambition de N'PY étant bien, à terme, de créer un réseau Skylodge proposant au total 2140 lits sur différentes stations, soit un investissement total de 25 M€ et la création de 130 emplois. A Piau, une équipe de 23 collaborateurs a ainsi déjà été recrutée.

Le kid contest organisé à Piau


Diversifier les plaisirs du ski
Mais la diversification doit aussi se faire sur l'offre touristique. Les stations à leur échelle continuent donc leur effort pour proposer, dans le sens de la volonté de leurs clients, plus de parcours ou domaines skiables ludiques ou offrant des possibilité de se tenter au freeride, tant pour les débutants que pour les skieurs confirmés... sans négliger les animations et nouveautés proposés hors ski voire hors piste, du côté de la restauration notamment. Au Pic du midi, la nouveauté est à une autre échelle avec le lancement, en lien avec les 140 ans de la station, de l'Histo-pad, dès le 1er décembre. Une nouvelle expérience, permettant aux clients de découvrir la station autrement, via des tablettes numériques. 400 tablettes tactiles seront ainsi mises à disposition des visiteurs leur permettant au fil d'un parcours dans la station de la découvrir dans sa jeunesse, surtout dédiée à la recherche et la science, à travers une véritable immersion dans un passé et un décor désormais disparu... Bienvenue dans la réalité augmentée!
Autre nouveauté chapeautée cette fois par l'équipe de N'PY, la création d'un nouveau forfait grand ski « Vallée de Gavarnie », qui à l'instar du forfait "Pyrénées 2 Vallées" lancé l'an dernier, permet de skier indifféremment sur les 7 domaines skiables que sont Cauterets, Gavarnie-Gèdre, Grand Tourmalet, Hautacam, Luz-Ardiden, Pont d'Espagne et Val d'Azun dont certains n'appartiennent pas à la marque. Vendu sur n-py.com, ce Pass permet de skier sans passer par la billetterie, le temps d'un week-end ou d'une semaine... « Ce sont des outils mis au point par N'Py au service des territoires, auprès desquels nous essayons d'avoir un rôle d'accompagnement de plus en plus actif, en leur apportant notre savoir-faire » explique la directrice. Des outils qui témoignent également que plus qu'une volonté de conquête ou d'élargissement territorial de la marque, c'est bien davantage la voie de la collaboration avec les autres stations qui prime.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr - JNH - OT

Partager sur Facebook
Vu par vous
5782
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !