Devenez actionnaire d'aqui.fr

24/01/22 : Elisabeth Badinter, philosophe et Robert Badinter, artisan de l’abolition de la peine de mort, adressent aux élèves du collège d'Angresse (Landes) qui porte désormais leur nom, un message plein d'espoirs en forme de plaidoyer humaniste pour l’école.+ d'info

21/01/22 : Hermione Académie, la mission formation de l’Association Hermione – La Fayette réunit désormais plusieurs formations: le cycle « Savoir-être, savoir-faire, savoir agir », les séminaires « Esprit d’équipage » et le programme « Engagement citoyen ».+ d'info

21/01/22 : Du 27 janvier au 31 mars, un centre de dépistage du Covid-19 va être installé au pied du Château Diable à Cenon. De 13h à 16h, sur rdv la population pourra réaliser des tests antigéniques. Les rdv doivent être pris sur Doctolib.

20/01/22 : En Dordogne, la disparition de Gaspard Ulliel, hier à l'âge de 37 ans, laisse le souvenir d'un jeune homme charmant et sympathique. L'acteur avait tourné "Jacquou le Croquant" en Dordogne. L'avant-première avait eu lieu à Montignac en janvier 2007.

19/01/22 : Bayonne lance la seconde édition de son budget participatif doté de 300 000 euros. Dès 9 ans, les habitants proposent des projets liés au vivre ensemble et au développement durable. Ils sont sélectionnés et soumis au vote. Puis la Ville réalise!+ d'info

17/01/22 : Le 22 mars, c'est à Cognac en Charente que se tiendra la première cérémonie des nouveaux étoilés du Guide Michelin en région. L'occasion, selon le guide rouge, de mettre en lumière “une ville et un territoire qui témoignent de l’excellence française”.

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/01/22 | Deux-Sèvres : une enquête sur les pratiques alimentaires

    Lire

    Afin de mieux cerner et satisfaire les attentes des Deux-Sèvriens, le Département vient de lancer une grande enquête sur leurs habitudes alimentaires, leurs pratiques... Cette enquête a pour objectif d'harmoniser la demande du consommateur et d'offrir une agriculture responsable. Les résultats de cette enquête seront donnés en mars et constitueront la base du plan d'actions en matière de développement des produits, des outils de transformation et de distribution, et de relocalisation de certaines productions.

  • 25/01/22 | Soldes d’hiver : un démarrage décevant à Bordeaux

    Lire

    D’après une enquête de la CCI Bordeaux Gironde, l’entame des soldes d’hiver ne répond pas aux attentes espérées et ce, depuis quatre ans. En ce début d’année, près de 3/4 des commerçants bordelais se disent déçus quant au démarrage des soldes d’hiver, une baisse de 60% du trafic piéton s’est fait ressentir dans le centre-ville. Cependant, les chiffres d’affaires semblent moins touchés, et les ventes ont bondi durant les fêtes de Noël.

  • 25/01/22 | Robert Doisneau fait déjà 7000 vues au musée de Bayonne

    Lire

    7 000 visiteurs ont déjà découvert les 143 images de différents formats signés du photographe humaniste et pionnier du photojournalisme français, Robert Doisneau. Les rues de Paris, les portraits d’enfants, les célébrités, mais aussi quelques images tirées de son album personnel. Un atelier d’écriture et surtout un concours photo « À la Doisneau » (jusqu’au 13 février) complètent l'exposition. Entrée libre, du mardi au dimanche 13H à 18h, jusqu'au 20 février. DIDAM, 6, quai de Lesseps à Bayonne

  • 25/01/22 | Dordogne : fermeture ponctuelle de la Flow Vélo

    Lire

    Le Conseil départemental de la Dordogne entreprend des travaux d’abattage et d’élagage sur l’ensemble du linéaire de la voie verte Flow Vélo, entre Saint-Pardoux-la-Rivière et Thiviers, à compter du lundi 24 janvier et pour une durée de trois semaines. Ces travaux mobiles nécessitent la fermeture ponctuelle au public de portions de voie. Une signalétique sera mise en place sur chaque entrée pour informer les utilisateurs. La circulation sur la Voie Verte sera rétablie en totalité pour les week-end.

  • 24/01/22 | Lormont (33) expérimente le permis de louer

    Lire

    Afin d'agir "contre le mal logement et inciter les propriétaires à améliorer l’état de leur bien mis en location", la commune de Lormont applique désormais le "permis de louer" principalement sur le secteur Vieux bourg, la "déclaration de mise en location" et, sur l'ensemble de la commune, le "permis de diviser" qui conditionne à une autorisation administrative, les travaux de découpage d’un bien en plusieurs appartements. Les démarches sont à réaliser en ligne auprès des services de Bordeaux Métropole qui met à disposition des cartes interactives sur les périmètres concernés par ces dispositifs.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Stations N'PY : la nouveauté est dans la diversification !

09/11/2018 | Pour la saison qui s'annonce, N'Py et ses domaines skiables ont investi un peu plus de 10 850 000 € afin de proposer des nouveautés diverses et variées à leurs clients

1

Venus des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques, les responsables des stations de sports d'hiver de Peyragudes, Piau, Pic du Midi, Grand Tourmalet, Luz Ardiden, Cauterets, Gourette, La Pierre-Saint-Martin et la Rhune, se sont réunis ce 8 novembre pour la traditionnelle conférence de presse de lancement de saison. Un rendez-vous donné à Lourdes au siège de la marque qui les regroupe depuis désormais 14 ans: N'PY. L'occasion pour chacun d'entre eux ainsi que pour l'équipe de N'PY, à commencer par son Président (aussi président du Conseil départemental 65) Michel Pélieu, et sa directrice Christine Massoure de faire quelques annonces sur les nouveautés qui attendent les skieurs et vacanciers cette saison. Un objectif commun : progresser et se diversifier sur les hébergements, sur les services via les nouvelles technologies, ou encore sur les animations en station.

Comme le souligne Michel Pélien, « les stations de la marque sont toujours sur une dynamique positive : pour la saison 2017/2018 nous sommes à plus de 2 millions de journées ski (2 066 000 précisément, ndlr) pour un chiffre d'affaires de 54,4 M€ ; c'est plus de 50% du chiffre d'affaires cumulé de l'ensemble des stations de la chaîne des Pyrénées alors que nous regroupons seulement 30% de l'offre d'hébergement ». Des chiffres qui, en parallèle « démontrent le besoin de développer encore l'offre d'hébergement », souligne la directrice Christine Massoure mettant en avant que « 80% des clients des domaines skiables N'PY sont des séjournants, c'est à dire qu'ils passent au moins une nuit sur place ».
Un besoin auquel N'PY et les stations s'attachent à combler depuis plusieurs années, en encourageant notamment les particuliers propriétaires de logements à rénover et louer leur biens via notamment la plateforme N'PY Résa qui rassemble l'ensemble des hébergements possibles (de la chambre d'hôtel au studio privé) sur les stations de la marque. D'ailleurs, les efforts paient puisque désormais 300 propriétaires ont rejoint cette plateforme et louent leur bien par ce biais, qui propose au total 1500 lits à la location. Et pour convertir encore plus de propriétaires à rejoindre cette plateforme la marque collective a créé, pour eux, une application leur permettant de gérer automatiquement les logements qui seraient également mis en location sur d'autres plateformes telles que AirBnB ou le BonCoin.
Une démarche d'autant plus volontaire auprès des propriétaires que N'Py Résa ne cesse de séduire les clients : la place de marché n-py.com (qui regroupe sur un même site les offres pour l'hébergement mais aussi la possibilité de louer son matériel ou de reserver des activités diverses pour occuper son séjour) a enregistré un volume d'affaire de 23,85 M€ sur la saison dernière, dont près de 4M€ en hébergement, soit une augmentation de 25% par rapport à 2016/2017. Un signe aussi que les outils numériques et technologies nouvelles, à l'image de la carte « No souci » développée par la marque pour éviter les interminables attentes en caisse pour acheter son forfait ski, ont un succès certains auprès des clients.

Station de Peyragudes et quelques un de ses logements
 

"Skylodge by N'PY", un nouveau concept d'hébergement en station
Mais, en matière d'hébergement, s'il s'agit d'augmenter l'offre, N'PY cherche aussi à diversifier les propositions existantes. En ce sens l'ouverture du premier « Skylodge by N'PY » sur Piau en est cette saison un exemple concret, à découvrir à partir du 21 décembre. « C'est un projet innovant sur lequel nous travaillons depuis 2 ans et qui propose une nouvelle typologie de logement inspirée des nouvelles auberges de jeunesse, les « hostels », dont le concept se dissémine dans les grandes capitales européennes », explique le Président Pélien. Comprendre une volonté de restructuration profonde des hébergements collectifs de grandes capacités sur les stations.
A Piau, grâce à ce nouveau concept, 290 lits supplémentaires seront ainsi proposés à tous les publics à des prix imbattables « sans rien nier au confort, au design et à la convivialité » promet-on. Les voyageurs pourront ainsi réserver sa ou ses nuits en station, dans un dortoir de 8 ou 10 personnes «  à l'intimité préservée », dans des cabines de 4 ou 2 personnes ou dans des chambres doubles, le tout assorti de tout un ensemble de services disponibles au sein de l'hostel: restauration, rooftop, bar à musique pour l'accueil de concerts tout au long de l'hiver, mais aussi service de location de matériel pour le ski, sauna, salle de jeux, et animations diverses et variées... Sans oublier un système de paiement par carte à puce remise à l'arrivée du voyageur, lui donnant accès à l'ensemble des services payants (ils ne le sont pas tous) du Skylodge, pour un paiement global différé, et un suivi des consommations possibles en temps réels...
Le Skylodge de Piau sera le premier du genre. L'ambition de N'PY étant bien, à terme, de créer un réseau Skylodge proposant au total 2140 lits sur différentes stations, soit un investissement total de 25 M€ et la création de 130 emplois. A Piau, une équipe de 23 collaborateurs a ainsi déjà été recrutée.

Le kid contest organisé à Piau


Diversifier les plaisirs du ski
Mais la diversification doit aussi se faire sur l'offre touristique. Les stations à leur échelle continuent donc leur effort pour proposer, dans le sens de la volonté de leurs clients, plus de parcours ou domaines skiables ludiques ou offrant des possibilité de se tenter au freeride, tant pour les débutants que pour les skieurs confirmés... sans négliger les animations et nouveautés proposés hors ski voire hors piste, du côté de la restauration notamment. Au Pic du midi, la nouveauté est à une autre échelle avec le lancement, en lien avec les 140 ans de la station, de l'Histo-pad, dès le 1er décembre. Une nouvelle expérience, permettant aux clients de découvrir la station autrement, via des tablettes numériques. 400 tablettes tactiles seront ainsi mises à disposition des visiteurs leur permettant au fil d'un parcours dans la station de la découvrir dans sa jeunesse, surtout dédiée à la recherche et la science, à travers une véritable immersion dans un passé et un décor désormais disparu... Bienvenue dans la réalité augmentée!
Autre nouveauté chapeautée cette fois par l'équipe de N'PY, la création d'un nouveau forfait grand ski « Vallée de Gavarnie », qui à l'instar du forfait "Pyrénées 2 Vallées" lancé l'an dernier, permet de skier indifféremment sur les 7 domaines skiables que sont Cauterets, Gavarnie-Gèdre, Grand Tourmalet, Hautacam, Luz-Ardiden, Pont d'Espagne et Val d'Azun dont certains n'appartiennent pas à la marque. Vendu sur n-py.com, ce Pass permet de skier sans passer par la billetterie, le temps d'un week-end ou d'une semaine... « Ce sont des outils mis au point par N'Py au service des territoires, auprès desquels nous essayons d'avoir un rôle d'accompagnement de plus en plus actif, en leur apportant notre savoir-faire » explique la directrice. Des outils qui témoignent également que plus qu'une volonté de conquête ou d'élargissement territorial de la marque, c'est bien davantage la voie de la collaboration avec les autres stations qui prime.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr - JNH - OT

Partager sur Facebook
Vu par vous
6796
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !