Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/09/21 : Le 17 septembre, Lionel Niedzwiecki a été nommé directeur général du Festival Arte Flamenco dont les missions seront notamment de contribuer au développement territorial d’Arte Flamenco, de soutenir la création et l’émergence de nouveaux talents.

23/09/21 : Mascaret, le festival occitan de Bordeaux et de la Gironde se lance ce 25 septembre à Bordeaux, avec la projection de deux documentaires de Patric La Vau sur notamment la fondation de l’occitanisme moderne. 20 rdv à découvrir jusqu'au 14 novembre !+ d'info

22/09/21 : Samedi 25 septembre, la ludo-médiathèque de Cenon organise sa vente de documents retirés des collections : des livres adultes et jeunesse au tarif de 1€ ! Rendez-vous au Château Palmer à partir de 11h.

21/09/21 : Le pont d'Aquitaine sera fermé pour des travaux de maintenance dans les 2 sens de circulation entre les échangeurs 2 et 4 le 22 septembre de 21h au 23 septembre 6h ainsi que le 23 septembre 21h au 24 septembre 6h.

17/09/21 : L'Agglo de Pau vient de se voir remettre par l'ADEME et le Ministère de la transition énergétique le Label, encore expérimental, Economie circulaire. Attribué pour 4 ans, il mesure les avancées et orientations des actions de la collectivité en la matière

14/09/21 : Bègles - Soirée festive le 24 septembre au Musée de la Création Franche pour le lancement d'une campagne de dons pour restaurer l'oeuvre totem du Musée, la sculpture Au crépuscule d’un automne, de Louis Chabaud installée en 1993 dans le parc.+ d'info

10/09/21 : A Bordeaux, l'I-Boat fête (déjà!) ses 10 ans les 1er ,2 et 3 octobre avec une programmation internationale pour 3 jours de fête en plein air. Un mini festival avec le DJ Ricardo Villalobos,le producteur Palms Trax ou encore Voilaaa Sound System+ d'info

03/09/21 : A partir du 6 septembre, et pour le mois, le Département de la Gironde aménage la piste cyclable de la RD 806, qui traverse Bernos-Beaulac, afin de créer un rampe pour les cyclistes et les cavaliers.

03/09/21 : La 11ème édition des Tribunes de la presse se tient du 14 au 16 octobre à Bordeaux, sur le thème "Que peut le politique?", et en présence de Cédric Villani, Asma Mahlla, Jean-Claude Mailly, Lucile Schmid, de Flore Vasseur, Elie Barnavi, Manuel Valls.

01/09/21 : Charente-Maritime : Madame Anne WINKOPP-TOCH, nouvelle sous-préfète de Saint-Jean-d’Angély, prendra ses fonctions officiellement lors d’une cérémonie lundi 06 septembre à 11h30, aux Monuments aux Morts, à Saint Jean d’Angély.

01/09/21 : La piscine municipale de Billère (64) met en place une nouvelle activité à destination des enfants de 4 et 5 ans, le Jardin aquatique. Objectif: initier, découvrir et sensibiliser au milieu aquatique. Renseignements: 05 59 77 48 05

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/09/21 | D. Farrugia récompense les enfants du Village Action Enfance de Sablon

    Lire

    Le 20 septembre, la Fondation Action Enfance a remis les prix de son concours « Action Enfance fait son cinéma » dont Aqui en avait fait écho . Le court-métrage« Packtack » réalisé par le Village d'Enfants et d'Adolescents de Sablons en Gironde, avec, devant la caméra, les enfant du Village et, derrière la caméra, Rémi Bordin et Jean-Emile Mathis (étudiants à l'EICAR) s'est vu remettre le « Prix du Jury » par Dominique Farrugia, président d'un jury de professionnels du cinéma. Bravo à eux !

  • 23/09/21 | Poitiers : 1ère édition de la Science Battle

    Lire

    A l'occasion de la Nuit européenne des chercheurs le 24 septembre prochain, l'Université de Poitiers organise une Science Battle. Dès 15h, 3 équipes de 6 chercheuses et chercheurs des universités de Poitiers, Turku (Finlande) et Pavie (Italie) vont s'affronter simultanément sur des questions scientifiques et sociétales posées par le public. Ils seront évalués sur la base de plusieurs critères comme la justesse du raisonnement et leur esprit d'équipe. Les personnes souhaitant encourager l'équipe poitevine ont rendez-vous à la Maison des étudiants.

  • 23/09/21 | La Dordogne enregistre une forte hausse des accidents de la route

    Lire

    Les indicateurs sont au rouge en Dordogne concernant la sécurité routière. « Très préoccupants », comme l’a souligné le préfet Frédéric Perissat lors de son point de rentrée. 25 personnes ont trouvé la mort sur les routes depuis janvier. Soit 12 de plus qu’à la même période en 2020. Les 154 accidents corporels comptabilisés (+35) ont par ailleurs fait 207 blessés (+55). Il faut remonter à 2018 pour voir un bilan aussi terrible à cette date. En cause, de comportements irresponsables, en majorité.

  • 22/09/21 | Limoges Métropole recrute à Paris

    Lire

    Dans le cadre du mois de Limoges Métropole à la Maison de la Nouvelle-Aquitaine à Paris, Limoges Métropole et Laou, expert de l'attractivité territoriale, organisent un Job Dating le 23 septembre. Au travers de cette journée, la métropole a pour volonté de recruter de nouveaux professionnels sur son territoire. Quatre des filières d'excellence seront représentées : la santé, l'eau, la céramique et le Pôle Alpha RLH pour représenter l'électronique, l'hyper fréquence, le photonique et le laser.

  • 22/09/21 | La semaine européenne du développement durable à Poitiers

    Lire

    Du 18 septembre au 8 octobre, Grand Poitiers participe à la semaine européenne du développement durable. A cette occasion une vingtaine d'évènements vont être organisés comme des visites, des ateliers ou encore des projections. Parmi les temps forts de la semaine, le public pourra visiter le 23 septembre, la chaufferie communale de Bonnes ou encore le Pôle d'échange multimodal de Grand Poitiers. Toutes les informations et les inscriptions sont à retrouver sur le site de Grand Poitiers.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Sud-Gironde : Arterre, des bureaux partagés en milieu rural

29/04/2021 | Le Collectif Arterre s’est lancé en novembre 2019, en posant ses valises au Tourne, à proximité de Langoiran.

Marion et Julie, du Collectif Arterre

Un air de "monde d’après" émane du collectif Arterre. Installé dans un chai au Tourne, près de Langoiran, l’association propose des espaces partagés sur un terrain de deux hectares, au cœur de l’Entre-Deux-Mers. Le lieu, misant sur le partage, le local et l’environnement, est ouvert aux artisans, artistes ou agriculteurs à la recherche de bureaux.

« À la base, nous voulions reprendre le Garage Lézarts, à Lestiac-sur-Garonne, puis nous avons atterri sur ce terrain ». Et quel terrain. Julie, Marion, Émeric et cinq autres associés sont arrivés dans ce chai en novembre 2019. « Le propriétaire, vigneron à la retraite, a arraché ses vignes et a accepté de nous louer le terrain et le chai, après l’avoir vidé de ses cuves », raconte Marion. La parcelle de deux hectares sur laquelle est installé le chai est désormais un espace de travail partagé.

Pour le collectif, la localisation du terrain est intéressante, puisque abordable financièrement et ouvert sur la nature. « Nous voulons offrir au territoire un espace de travail partagé et ouvert à tous, pour des artisans, artistes ou agriculteurs. On offre un lieu de travail accessible et plus agréable que des open-spaces urbains », précise Julie. Au total, le loyer représente 650 euros, à partager entre chaque utilisateur plus les charges. « On ne veut pas se faire de l’argent sur le dos des entrepreneurs, juste rentabiliser le loyer et les charges », poursuit la jeune femme.
Si le collectif Arterre propose des bureaux, il n’a pas vocation à accompagner les entrepreneurs, ni les héberger. « Nous n’avons pas les compétences pour faire de l’accompagnement professionnel, souligne Julie. Nous proposons seulement un espace de travail ».

Partage

Pour Arterre, le mot d’ordre du projet est « partage ». Le bâtiment du collectif est ainsi divisé en quatre espaces. Une partie commune avec cuisine et table de réunion, ainsi que trois ateliers. Émeric partage le premier avec Marion. Le géomètre de formation s’est mis au paysagisme et s’occupe de l’animation des espaces verts de la propriété, quand sa camarade recycle les pneus de vélos et les chambres à air pour en faire des bijoux ou des portefeuilles.
Un peu plus loin, le deuxième atelier est vacant, pour le moment. Le dernier est occupé par le matériel de couture de Julie. Cette dernière possède une ligne de vêtements pour enfants, baptisée Clap-clap. « Tous les ateliers sont ouverts, pour favoriser l’échange. Si on est bloqué, on peut toujours en parler et trouver des solutions ».

Dans un cinquième espace, à l’arrière du chai, on peut entendre une scie circulaire. François, menuisier-ébéniste, y crée du mobilier sur mesure. « Au début je voulais m’installer à Bordeaux. C’est compliqué d’y trouver un atelier abordable. Je ne voulais pas être seul, alors je suis venu ici, je peux échanger avec des personnes qui ne font pas mon métier, c’est enrichissant, et puis le cadre est magnifique », souligne l’artisan.

Une logique « décroissante »

Si le collectif Arterre proposent un espace de travail partagé, ses fondateurs affirment qu’il est un lieu d’expression libre. À l’extérieur, les associés ont un potager, qui leur sert à être autosuffisant, dans un premier temps. « Nous sommes dans une logique décroissante, nous consommons ce que nous produisons. Il nous arrive d’aller au marché, mais nous y prenons que le strict nécessaire » précise Julie. S’il reste du surplus après le partage des produits frais, le collectif les propose au voisinage ou les vend à bas coût.

Ce lien avec les environs immédiats de la propriété, le Collectif Arterre l’entretient. « Nous utilisons les déchets verts de nos voisins, notamment l’herbe de tonte et on en fait du paillage pour le potager », précise Julie. Le collectif récupère également les déchets verts d’une grande surface de Langoiran, à quelques minutes de là, pour abonder la plantation. Les associés vont par ailleurs signer une convention avec le Syndicat de collecte des ordures ménagères local (SEMOCTOM) pour récupérer les déchets valorisables en fonction de leurs besoins.

Plus d'informations :

Le Collectif Arterre peut être contacté
- sur sa page Facebook
- par mail à contact@collectifarterre33.org
- par téléphone au 06 09 39 19 18

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4025
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !