aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/16 | Fête des voisins à Cenon le 6 octobre

    Lire

    Fidaquitaine, cabinet d'expertise comptable organise lee 6 octobre la 3ème édition de la «Fête des Voisins du Travail » à Cenon (33). Son principe, basé sur la rencontre et l’échange professionnel, réunit salariés et chefs d'entreprises situés à proximité autour d’un midi festif. Cette année, la Ville présentera le portail des commerçants , qui recense les commerçants et artisans exerçant dans la commune en quelques clics! Les inscriptions pour les commandes des menus sont ouvertes jusqu'au 04 octobre. Rens: Fidaquitaine (Rémi Houbion, responsable marketing) au 05 56 40 54 74

  • 30/09/16 | Salon Horizon Vert, les 1er et 2 octobre au Parc des expos de Villeneuve/Lot

    Lire

    Ce rendez-vous dédié à l'écologie fait la part belle cette année à la biodiversité dans tous ses aspects. L'occasion de découvrir, à travers conférences, ateliers et autres animations, quelques exemples de tout ce qui peut être fait au quotidien pour protéger la biodiversité. L'inauguration se déroulera le samedi 1er octobre à 11h. Ce salon est ouvert de 10h à 19h, et le samedi jusqu'à 23h pour l'espace restauration/spectacle. Tarifs : 2,50 €/adulte - Gratuit pour les moins de 20 ans.

  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Sur l'A 89, un scénario catastrophe pour un exercice grandeur nature

21/06/2015 | jeudi soir, l' A 89 a été fermée à hauteur du tunnel des Guillaumaux dans le sens Brive Périgueux, pendant 5 heures pour un vaste exercice de sécurité civile.

Un exercice de sécurité civile a eu lieu jeudi soir entre 20 h 30 et 3 heures sur l'A 89

Près de 200 personnes ont participé jeudi soir sur l' A 89, dans le tunnel de la Crête des Guillaumaux, dans le sens Brive Périgueux, à un exercice de sécurité civile. Un bus percute une voiture dans un tunnel et déclenche un incendie, occasionnant de nombreuses victimes. Telle est est la situation fictive à laquelle ont été confrontés les services de secours et de sécurité du département. Cette opération avait pour but d'optimiser les secours en cas d’accident de ce type, en coordonnant au mieux et avec un maximum d'efficacité tous les moyens humains et matériels nécessaires.

Il est 20 h 22, sur l'autoroute A 89, dans le tunnel de la crête des Guillaumaux, dans le sens Brive Périgueux, lorsqu'un bus percute un véhicule léger. Un incendie se déclenche. Plusieurs automobilistes se retrouvent  ainsi pris au piège. A l'entrée, un conducteur perd le contrôle de sa voiture. C'est le sur accident. De nombreuses victimes sont à déplorer. Fort heureusement, cette scène est un scénario écrit par le service interministériel de défense et de protection civile pour tester la réactivité et la coordination des services de secours si un tel accident survenait pour de vrai, dans un secteur où circulent de nombreux autocars pendant la saison touristique. 

Le scénario met en scène un bus et plusieurs véhicules légersDès l'alerte donnée, les ASF sécurisent l'accès au lieu de l'accident, en fermant l'autoroute dans le sens Brive Périgueux entre les sorties 18 et 17. A 20 h37, les premiers sapeurs pompiers arrivent surles lieux dans une épaisse fumée. Les véhicules de secours ne peuvent pénétrer dans le tunnel. Plusieurs automobilistes sont pris au piège. C'est à pied et fortement équipés que les pompiers prennent en charge les premières victimes. Certaines sont très sérieusement touchées. Le nombre de victimes n'est pas déterminé mais le bilan s'annonce lourd. Rapidement, les premiers sapeurs pompiers présents sur les lieux prennent la mesure de l'ampleur du sinistre. Les renforts arrivent de Sarlat, Périgueux. Au vu de la gravité de la situation, la préfecture est prévenue.

Une cellule de crise est déclenchée et c'est la préfecture qui coordonne les opérationsCellule de crise en mairie de Beauregard Une cellule de crise est activée à la mairie de Beauregard. Il est 21 h 20. C'est le représentant de la préfecture qui va désormais assurer le commandement  et la coordinations des opérations. Depuis la salle du conseil, autour du sous préfet, Jean PhilippeAurignac, il y a des représentants de la direction départementale des territoires, du conseil départemental, du SDIS, des ASF. Pendant ce temps là, dans le tunnel, l'incendie est maitrisé.  Quatre SMUR sont sur place, ainsi qu'un poste médical avancé du SDIS. Mais ce qui inquiète, c'est l'évacuation des victimes.  Cela reste la priorité. Vers quels hôpitaux les envoyer ? Certaines sont en urgence vitale absolue. Le centre hospitalier de Périgueux annonce par la voix de l'agence régionale de santé, que leur service de réanimation est saturé, cela semble le cas sur celui de Brive.  Reste -t-il de la place à Bordeaux, ou Toulouse ? Doit on mobiliser des hélicoptères., combien ? Si oui, dans quelles conditions peuvent t-il se poser sur l'autoroute et en toute sécurité (En situation réelle, l'autre voie dans le sens Périgueux Brive aurait été neutralisée et fermée à la circulation, ce n'a pas été le cas pour l'exercice). Les communications avec le lieu de l'accident se font uniquement par radio sur fréquence sécurisée. Très régulièrement, un point est fait sur les forces en présence, l'évolution de la situation, les moyens matériels, le bilan humain. C'est le représentant du préfet, qui assure la communication avec la presse. Le bilan est lourd : 31 personnes ont été impliquées dans cette accident. 18 personnes sont indemnes et sont prises en charge par la protection civile et la cellule d'urgence médico psychologique, qui se trouve à la mairie de Beauregard. Deux décès sont à déplorer, dont le chauffeur du bus, six blessés sont en état d'urgence absolue, cinq en urgence relative. Par souci de vérité, l'identité des victimes est communiquée à la presse.  

Les services de secours doivent faire face à de nombreuses victimes fictivesSimulation en conditions réelles Cette simulation en conditions réelles a mobilisé les personnels de plusieurs institutions, services de l'Etat, notamment le service départemental d'incendie et de secours avec 80 pompiers sur le terrain, la gendarmerie, les SAMU de Dordogne et de Corrèze (Brive, Périgueux, Bergerac, Sarlat), l'Agence régionale de santé, la direction départemental des territoires, 9 membres des ASF, la Protection civile, la Croix rouge, les directions des routes des Conseils départementaux de Corrèze et de Dordogne, au total près de 200 personnes.  Les élèves de l'école de Police de Périgueux jouaient les victimes. Cet exercice se déroule tous les trois ans. Le débriefing (sans la presse) qui a suivi cette opération servira à compléter ou corriger les applications de la mesure Novi (nombreuses victimes) des dispositions Orsec départementales. 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
684
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !