Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Sur la route des Entreprises du Patrimoine Vivant : le bouchon dans tous ses états

07/08/2020 | Entreprise familiale créée en 1941, les Bouchages Delage sont spécialisés dans la création et la production de bouchons pour les spiritueux et les liqueurs.

Bouchages Delage

Le bouchage n’est pas une pratique à prendre à la légère. La valeur, le goût et la qualité d’un spiritueux dépendent en grande partie de son bouchon. L’entreprise Les Bouchages Delage a intégré cette idée depuis sa fondation, et a fait du bouchon à tête charentais sa marque de fabrique, mêlant l’artisanat et l’innovation. Ingénierie, précision et expertise sont les maitres mots de cette fabrique qui travaille depuis de nombreuses années pour habiller le col des plus grandes bouteilles de spiritueux.

Le bouchon est entré dans notre quotidien, si bien que l’on ne lui porte pas toute l’attention qu’il mérite. Rhum, Cognac, Pineau, Whisky : ces spiritueux ne peuvent se passer de cet accessoire. Derrière ce petit objet, indispensable compagnon de nos bouteilles, se cachent un savoir-faire, une histoire et une technicité remarquable. « Les Bouchages Delage » est une entreprise phare dans la confection de bouchons pour spiritueux. Elle a été fondée par Alberte Delage, en 1941, à Gensac La Pallue, près de Cognac. Entreprise historique et familiale,  son activité a toujours été liée aux maisons de négoce de Cognac. « Au début des années 1950, ces maisons utilisaient des bouchons cylindriques de liège, comme ceux utilisés pour le vin, raconte Lauren Hylton Davies, la responsable marketing et communication de la fabrique. Au fur et à mesure du temps, les maisons de Cognac ont exprimé le besoin d’avoir des bouchons réutilisables… C’est là où l’innovation et le savoir-faire des « Bouchages Delage » ont pris place. »

La spécialité de cette enseigne charentaise c’est le bouchon à tête. Les têtes sont assemblées par collage, soudure ou surmoulage, et les besoins des maisons ont évolués avec le temps. La tête va être fabriquée avec des matières plastiques, du bois, du verre, du cristal, de la porcelaine, du métal comme l’aluminium… Une véritable sophistication du bouchon a été développée et « Les Bouchages Delage » personnalise chaque bouchon avec attention. Chaque liquide, chaque verrerie doit avoir un bouchon adapté. L’entreprise propose notamment des bouchons en liège naturel, synthétique et composite (liège micro-aggloméré). 

Une fabrication rigoureuse

« Le bouchage du spiritueux est plus exigent que le bouchage du vin », insiste Lauren Hylton Davies. Au sein de cette grande famille d’alcool, il y a une quantité infinie de modèles de bouteilles, de profils verriers et de types d’alcool auquel le bouchon doit s’adapter. Et ce travail de confection du bouchon qui épousera parfaitement sa bouteille demande une rigueur et une connaissance surprenante. « Nous sommes soumis à des tolérances, explique Lauren Hylton Davies. Par exemple, le liège doit avoir un serrage maximum dans un profil verrier de 2 mm et au minimum 1 mm. » L’expertise des « Bouchages Delage » réside bel et bien dans cet art : maitriser les bouchages avec la précision nécessaire pour les spiritueux.

Bouchages Delage

Ce sont aujourd’hui 85 personnes qui sont employées dans cette grande fabrique où plus de 100 millions de bouchons sont confectionnés chaque année. Préparation des corps, atelier d’injection, décoration, assemblage : chaque étape de la fabrication a été pensée pour garantir une grande qualité. « Nous devons l’obtention du label EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant) à notre maitrise de la sélection et la préparation du liège, de la conception de la tête, et à l’assemblage de ces deux éléments, confie Lauren Hylton Davies. Une grosse partie de notre production est encore assemblée à la main ! Le liège, par exemple, est trié à la main. Les experts en liège sont formés entre 3 à 5 ans pour avoir cette compétence de tri manuel et avoir le coup d’œil. »

Le savoir-faire des « Bouchages Delage » repose avant tout sur l’humain. « Nous sommes forcément une société industrialisée pour répondre au volume du marché, mais nous n’oublions pas le savoir-faire qui est au cœur de notre activité et la connaissance humaine liée au patrimoine », explique la responsable marketing. L’innovation est aussi une exigence de ce secteur particulier. « Créateurs de solutions », le Bouchages Delage ne manque pas d’inventivité pour apporter des nouveautés à ses clients. « Aujourd’hui par exemple, nous avons développé une solution qui s’appelle Primo Connect qui est un bouchon connecté, déjà disponible sur le marché », confie Lauren Hylton Davies. Un artisanat 2.0 que l’on pourra sûrement bientôt retrouver lors de nos soirées apéros… 

"Sur la route des entreprises du patrimoine vivant", lire aussi :

Sur la route des Entreprises du Patrimoine Vivant : découverte d'une première perle à Pau

Sur la route des Entreprises du Patrimoine Vivant : un petit air d'accordéon à Tulle

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : Bouchages Delage

Partager sur Facebook
Vu par vous
8294
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !