23/09/17 : Le salon nautique le Grand Pavois se tiendra du 27 septembre au 2 octobre au port des Minimes de La Rochelle. 750 bateaux sont à découvrir dont une centaine de nouveautés en avant première mondiale.

22/09/17 : Le réalisateur Antoine de Maximy (J'irais dormir chez vous) sera présent pour le lancement du feestival Les Nouvelles Explorations à Royan le 4 octobre, au palais des congrès. Il sera en compagnie du photojournaliste Réza.

22/09/17 : Loi travail : ils étaient entre 600 et 700 à manifester contre le projet de réforme hier à La Rochelle contre les 1500 à 3000 du 12 septembre.

21/09/17 : Ce jeudi, entre 3000 et 10000 personnes ont défilé dans les rues de Bordeaux à l'appel de plusieurs syndicats, dont la CGT et FO dans les rues de Bordeaux pour protester contre la loi travail, une mobilisation moins importante que celle du 12 septembre.

20/09/17 : La CGT et la FSU appellent les salariés à une nouvelle journée d’action ce jeudi contre la réforme du Code du travail. En Dordogne, trois manifestations sont organisées : à 10 h 30 à Périgueux, à 15 h 30 place du 14-Juillet à Sarlat et à 17 h à Bergerac.

20/09/17 : Les mesures acoustiques le long de la LGV Tours-Bordeaux ont démarré hier. Au total 231 points seront contrôlés par le CEREMA de Blois et Bordeaux pour vérifier la conformité acoustique des habitations exposées et l’efficacité des protections installées

20/09/17 : Elections sénatoriales. Les députés lot-et-garonnais LREM apportent leur soutien aux candidates investies par le parti, C. Griffond et M-F Salles qui « sont les deux seules candidates désignées par la Commission nationale d’investiture ».

20/09/17 : La préfecture de la Dordogne modifie ses horaires d'ouverture : l'accueil du public se fera les lundi et vendredi 8h30 – 12h et le mercredi de 8 h 30 à 12 h. Les guichets permis de conduire et cartes grises seront fermées les mardi et jeudi.

20/09/17 : Brive accueillera le samedi 23 septembre place du Civoire son premier salon de la bière locale et artisanale. Cinq brasseries artisanales viendront de Dordogne.

19/09/17 : Journée européenne des langues. Pour l'occasion, la Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne organise un World café le mardi 26 sept de 14h à 17h, dans ses locaux pour échanger en anglais, espagnol, italien, allemand et s'informer sur "SO MOBILITÉ".

18/09/17 : C'est un gros coup pour la future Arena de Floirac. Ce lundi, elle a annoncé la venue le 4 avril prochain du groupe de rock américain Imagine Dragons. Les premiers billets seront disponibles à la vente vendredi 22 septembre, et les préventes dès mercredi.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/09/17 | Alain Rousset récompensé pour la Pau-Canfranc

    Lire

    Mardi 26 septembre, à Saragosse, Alain Rousset, se verra remettre une distinction par le journal Heraldo de Aragón qui récompense une personnalité extérieure oeuvrant au développement de l'Aragon. Une manière de saluer l’engagement du Président du Conseil régional en faveur de la liaison ferroviaire Pau - Saragosse, aux côtés de l'Aragon. Un engagement, "une obstination" pour d'autres, passant par la fameuse réouverture de la section Bedous–Canfranc, pourtant loin de faire l’unanimité de ce côté ci de la frontière…

  • 22/09/17 | A la découverte du télégraphe de Chappe à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    Le service des Archives municipales et l’association des Amis des moulins de Lot-et-Garonne (ADAM 47) organisent un atelier autour du télégraphe de Chappe. Là, les participants découvriront le fonctionnement de cette invention, les éléments qui restent encore visibles dans le département, et apprendront à s’en servir : envoyer des messages, et décoder les messages. Cette animation gratuite se déroule le 26 sept (14h-17h) aux Archives municipales à Villeneuve/Lot.

  • 20/09/17 | La Silver Economie à l'honneur à La Réole

    Lire

    Ce jeudi 21 et vendredi 22 septembre à la Réole (Gironde) se tient la 2ème édition du Salon de la Silver Economie. Au programme, à destination des seniors: tables rondes, rencontres, débats, offres d’emploi etc. Avec l’aide des élus, le Pays Sud Gironde se mobilise pour faire du vieillissement de sa population une source de création de richesse et d’emploi autour de trois piliers majeurs : habitat, technologie et métiers. Un élan vers plus de solidarité intergénérationnelle.

  • 20/09/17 | Crise aviaire: une pétition de la FDSEA-JA des Landes pour soutenir les éleveurs

    Lire

    Après plusieurs blocages de routes et barrages filtrants ces 15 derniers jours, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs des Landes viennent de lancer une pétition en ligne pour demander au gouvernement l'indemnisation des producteurs de canards sur la réalité des pertes, y compris au-delà du 29 mai, date de la reprise d'activité post-grippe aviaire. Manque de canetons et perte de débouchés font qu'un retour à la normale ne sera possible qu'en fin d'année. La pétition sur mesopinions.com objet canards

  • 20/09/17 | Toques et porcelaine à Limoges, les 22, 23 et 24 septembre

    Lire

    La 7e biennale « Toques et porcelaine » se tient à Limoges le week end prochain. A cette occasion, les produits régionaux de Nouvelle-Aquitaine s’uniront aux arts de la table pour célébrer cet événement gastronomique. Cette manifestation propose un dialogue entre contenant et contenu, produits gastronomiques et arts de la table, inventivité des chefs et créativité des porcelainiers. Au menu, des démonstrations de chefs, dix masterclass, des ateliers d’œnologie animés par des chefs et des sommeliers professionnels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Surf: la Côte basque remporte sa Coupe du Monde

21/09/2016 | Le président de la Fédération française de surf Jean-Luc Arassus a remporté une belle victoire en obtenant le choix du littoral Français comme cadre des championnats du monde ISA 2017

Biarritz Surf ISA

Il est des signes qu ne trompent pas. Au cœur de l'été, le président de la Fédération française de surf, dont le siège se trouve, rappelons-le, à Hossegor, s'était rendu sur l'historique Côte des basques de Biarritz afin de remettre une distinction à la ville de Biarritz pour son investissement dans la promotion et la pratique du surf. Deux mois plus tard, le président de la Fédé de surf vient d'apprendre que le dossier Biarritz-Bidart-Anglet était retenu par l'International Surfing Association qui rassemblera 400 des meilleurs surfeurs amateurs sur le littoral basque. Lacanau et le site Seignosse-Hossegor étaient candidats. Biarritz a d'ores et déjà remporté la palme.

 Rarement, un sport individuel comme le surf, n'avait rassemblé autant d'énergie pour se rassembler afin de décrocher son Graal: le choix du littoral français comme site des prochains championnats du monde amateurs de surf  soit 400 compétiteurs. À trois ans des JO de Tokyo et de la première compétition olympique de l’histoire du surf, le président l’International Surfing Association Fernando Aguerre a donc désigné la France comme pays hôte des World Surfing Games. Laquelle les a déjà organisés en 1980 (Biarritz) et 1992 (Lacanau).

Un pur bonheur pour la Ville de Biarritz qui, depuis le dernier Pro Quiksilver 1996, il y a 20 ans, était privée de compétition mondiale. Par incompréhension politique de la réalité du surf, jolie vitrine pour la promo touristique de la célèbre station balnéaire. En effet cette année-là, après une disette en matière de houle, une réunion orageuse s'était produite au moment d'établir le calendrier de l'année 97 entre le sponsor Quiksilver, l'organisateur du circuit pro, l'ASP et la Ville de Biarritz. Son maire, Didier Borotra avait exclu tout déplacement du site de compétition que ce soit vers Bidart au sud ou vers Anglet au Nord. Dans le même temps d'autres élus se battaient pour l'appartenance d'une vague, Parlementia, qui s'éveille à Guethary avant de s'endormir à Bidart. La nature ne connaît les limites administratives, il faut l'accepter.

Un travail d'équipe qui a payé

À l’époque, il y a vingt ans, le futur Monsieur Surf de la Ville, Laurent Ortiz, âgé de 24 ans, effectuait son service militaire et était président du Marbella Surf Club. Comme nombre de surfeurs biarrots et organisateurs de manifestations surfiques dont Robert Rabagny, il avait très mal vécu cette exclusion. Et a eu le mérite d'en tirer les leçons avec d'autres conseillers ou adjoints municipaux surfeurs pratiquants. Ce qui n'a pas empêché la Ville de Biarritz depuis de poursuivre avec conviction sa culture du surf.

Une démarche qui n'est pas passé inaperçue du côté de la Fédération éponyme et de son président Jean-Luc Arassus qui a succédé en mars 2005 à Jean-Louis Farthouat, président depuis 1993 à la présidence de la Fédération. Celui-ci a été sensible à la candidature groupée de ce que l'on pourrait appeler l'agglomération littorale, de Bidart à Anglet en passant par Biarritz – et oui, c'est un gros mot aujourd'hui au Pays basque mais elle existe — pour les fameux championnats du monde amateurs. De bonnes relations qui se sont concrétisé par une visite du staff fédéral à la Côte des Basque pour l'inauguration de la Maison du surf.

" La raison essentielle était d’organiser un championnat du monde à la maison", déclarait le président en mai. Pour les athlètes, c’est un moment particulier. Ils vont évoluer sur leur plage, dans leur pays, avec leurs proches et des spectateurs, tout du moins des supporteurs, présents derrière eux. Ce sont des souvenirs inoubliables. Certes, les vagues ne sont pas dans un stade fermée, mais la connaissance du site est primordiale"

Parmi les quatre dossiers d’excellentes qualité  parvenus à la fédération française de surf,  la commission d’étude et d’évaluation des candidatures de la FFS et la société Olbia Conseil avait sélectionné deux candidatures : Biarritz Pays-Basque (Biarritz, Bidart, Anglet) et le Département des Landes, la communauté de communes Maremme Adour Côte Sud (Macs) et ses 23 communes. Les dossiers de Lacanau et de La Réunion, bien que très intéressants, n’ont ainsi pas été retenus. Après une audition au siège de la FFS en juillet dernier, le dossier basque a finalement été retenu et présenté au Comité directeur de la FFS qui a suivi les recommandations de la commission. Courageux quand o sait que le siège de la Fédératin de surf se trouve à...Hossegor

 Le maire de Biarritz, Michel Veunac associé aux maires d’Anglet et de Bidart a été très heureux que la candidature de la France et donc celle de Biarritz Pays Basque aient été retenue par l’International Surfing Association pour organiser les prochains championnats du monde des nations en mai/juin prochain. La Ville de Biarritz se réjouit vivement d’accueillir ces World Surfing Games 2017. Et de rappeler l’année 1964 qui vit la création de la Fédération Française de Surfriding créée par Guy Petit, le maire de Biarritz à cette époque. Son siège était basée à l'Office du tourisme de Biarritz. L’objectif de  cette Fédération était de réunir toutes les « tribus » des plages qui se faisaient concurrence. Le Surf Club de la Chambre d’Amour à Anglet devient le Surf Club de France, lequel rivalise avec le Waikiki de la Côte des Basques.

En conclusion, une jolie victoire, car la France était en concurrence avec le Japon quin'a pas apprécié d'autant qu'il accueillera les JO à Tokyo en 2020 avec la première participation du surf en tant que discipline olympique. L’International Surfing Association a tranché en faveur de la France… et donc de Biarritz ! Vingt ans après, l'évocation de la plage des rois résonne encore comme une douce musique parmi les instances de ce sport culture et de son président. Une belle revanche!

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
5947
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !