18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | TEDx Bordeaux : un rêve partagé

02/12/2013 | Douze intervenants pour une centaine de personnes, toutes prêtent à rêver ensemble pour un avenir meilleur.

L'équipe du TEDx Bordeaux au grand complet.

Après avoir patienté une dizaine de jours après la conférence de présentation, le grand jour est arrivé : bienvenue au TEDx Bordeaux 2013 ! Dans une salle rouge et noire, à l'image de l'emblème de TEDx, une centaine de personnes sont réunies pour assister à cette nouvelle édition dont le fil conducteur n'est autre que le rêve. Pendant un après-midi, les intervenants se succèdent. Un moment de rêve partagé dans la bonne humeur et chargé d'émotions à l'image de certains conférenciers. La magie du TEDx opère et l'assemblée est comblée.

"Nos rêves sont tissés de la même étoffe que la réalité"Théâtre Fémina. Il ne reste que quelques minutes avant le début du TEDx. Les participants prennent place, les bloggeurs dégainent leurs smartphone, tablette et ordinateur portable. Le Wifi est actif ? Oui, le TEDx peut alors commencer. 14 heures. LaÉric Cattelain salle s'assombrit et le rêve peut débuter. Premier intervenant à prendre la parole, le spécialiste de l'interculturalité Éric Cattelain. Créateur de la plateforme Pantopie, ce professeur est un grand rêveur. Il "rêve d'un monde où chaque fragment serait une invitation au partage et à l'écoute". Comme il le dit si bien, "nos rêves sont tissés de la même étoffe que la réalité". Le rêve est donc concret s'il se nourrit de réalité.

De l'oeuvre géo acoustique au nomadisme urbainAprès cette première intervention, c'est au tour du musicien et compositeur Garlo de prendre la parole. Son rêve ? Envisager la musique d'une autre manière. Pour cela, en 1994, il s'est niché en haut de la dune du Pila avec 36 guitares. A-t-il eu besoin de 36 musiciens ? Non, juste un : le vent. Sa récompense ? Des dauphins, attirés par les basses fréquences, sont venus très proche du rivage pour venir magnifier cette oeuvre. C'est un Garlo ému qui nous explique ses projets pour l'avenir, comme refaire cette expérience mais avec des vidéos provenant du monde entier. Si vous voulez participer, c'est ici que ça se passe : ventdeguitares.com.
Vient ensuite Marie Papot Liberal, pour nous présenter un concept qui peut apparaître comme révolutionnaire : le nomadisme urbain. Le principe : faire tenir sa vie dans un carton. Lors d'un voyage en Afrique, elle se retrouve coincée un mois dans un village avec une lampe à pétrole, un pagne, des crayons et un cahier... Ce qui réprésente aujourd'hui, pour elle, l'essentiel. Comme elle le dit si bien, "la richesse matérielle est moins importante que le partage de l'essentiel". Après plusieurs déménagements, sa vie tient dans un carton, elle a laissé son entreprise aux mains de ses salariés et reste libre.

"Resprirer une fierté partagée"Le prochain intervenant n'est autre que Bernard Alaux, directeur de Cap Sciences. Son rêve à lui ? Que la culture scientifique soit accessible à tous ! Qu'elle ne soit pas réservée aux S ou aux élites scientifiques. Parce qu'après tout, "être scientifique, c'est travailler en équipe". Il conclut son intervention sur cette très belle phrase : "Il y a quelque chose à inventer pour, à un moment donné, respirer une fierté partagée."

Rêver de la SécuC'est maintenant Christophe Adam qui monte sur la scène. Un médecin engagé -du Monde- qui se définit comme optimiste malgré une première entrée en matière pas très souriante : "Trop d'argent sert à accompagner la mort au lieu de prévenir et de guérir..." Son rêve à lui : universaliser l'accès aux soins. Mais attendez voir ? Cet homme rêve de la Sécu ! Même si cela peut faire sourire, c'est un rêve tout à fait honorable. Peut-on blâmer un homme qui rêve d'une médecine plus accessible et plus humaine ?
Pour conclure cette première partie avant une pause, l'architecte Youssef Tohmé prend la parole. À travers la présentation de ses projets, il peut être défini comme un architecte d'un monde sans limite. Comment conçoit-il une maison ? En utilisant l'espace, les limites mais surtout l'imaginaire. Comme il le dit, "les gens rêvent dans leur maison, l'habitant crée son propre imaginaire". Le rêve de Youssef Tohmé serait de pouvoir créer l'infini...

Et si le rêve était une réalité ?
Pierre ChavotAu retour de la pause, c'est l'écrivain Pierre Chavot qui intervient et débute par ces mots : "Et si le rêve était une réalité qui n'existe pas... Enfin pas encore..." Pour lui, les rêves doivent être réalisés, partagés, au gré des idées des uns et des autres.
Le prochain intervenant ne le contredira pas. Il s'agit de René Breton, président de l'UNADEV (Union Nationale des Aveugles et Déficients Visuels). Un aveugle bien plus voyant que la plupart d'entre nous. Lui, il est allé au bout de son rêve, en créant ce qu'il appelle le Hibou, en référence à cet oiseau qui peut voir dans le noir. Son rêve a fini par s'appeler solution. Grâce à cet engin, l'autonomie des aveugles et des déficients visuels s'en trouve décuplée. Une sorte de "GPS" pour aveugle pour faire ce que l'on veut quand on le veut.

Instant émotionCatherine Barba, elle, est une pionnière du web qui est restée attachée à ses rêves d'enfant. Quand elle était petite, elle rêvait devant les grands immeubles haussmaniens de Paris. Elle rêvait de pouvoir décider toute seule de ce qu'elle voulait faire, ce qui l'a toujours poussée à entreprendre, innover.
Pierre Kalaijian lui succède, pour nous raconter une histoire. L'histoire d'un homme abandonné dans une gare, puis reccueilli avant de devenir apatride. Une histoire bouleversante d'un homme qui ne connaît pas sa véritable date de naissance mais sait où il va : au bout de son rêve. L'histoire de cet homme n'est autre que l'histoire de Pierre Kalaijian.

Il faut de tout pour faire un web Julien Rabier est un militant du web. Son rêve ? Développer un internet plus accessible, plus sûr mais également plus libre. Il n'hésite pas à rappeler que les services internet collectent énormément de données personnelles ce qui amène à poser la question suivante : finalement, que met-t-on sur le web ? 
Avant de conclure ce TEDx, le groupe A Call at Nausicaa fait une apparition sur scène pour un bref intermède musical. Toutes les bonnes choses ont une fin, et c'est Benjamin Rosoor qui entre en scène pour conclure ce superbe après-midi. Sous forme humoristique, il rappelle toutes les idées qui ont été évoquées ce samedi 30 novembre. Mais peut-on parler de conclusion ? Il y a un avant et un après TED. Et après ce dernier, une chose est sûre : le rêve est universel ! Alors n'arrêtons pas et continuons de rêver pour aller au bout de nos idées.

Vous pouvez revivre le TEDx Bordeaux 2013 sur le site officiel : http://www.tedxbordeaux.com/

Julien Callaou
Par Julien Callaou

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1174
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !