Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | TnBA: une rentrée 2008 sur les chapeaux de roue

08/01/2008 |

Juste la fin du monde

Beaucoup de beau monde pour ce mois de janvier au TnBA et quelques cernes en perspective. Pas moins de sept spectacles en un mois, soit une programmation dense et propre à satisfaire les désirs de chacun. Autant dire qu'il y en aura pour tous les goûts, des incontournables textes-références aux très contemporains metteurs en scène aquitains.

Pour bien commencer l’année, la part belle est consacrée aux metteurs en scène et auteurs dramatiques de l'humain: Joël Pommerat, Jean-Paul Sartre/ Michel Raskine et Jean-Luc Lagarce/ François Berreur. Et une fin de mois dédiée à la découverte, qui placera sous le feu des projecteurs les écritures régionales émergentes ou en voie d’institutionnalisation. Une bonne occasion de se laisser surprendre (ou non) par des artistes made in Aquitaine.

L'humanité au cœur de la représentation


Invité la saison passée avec son spectacle « Cet enfant », Joël Pommerat avait séduit public et
programmateurs par son théâtre de l'intime, puissant et bouleversant tant par la narration que par les codes scénographiques et esthétiques utilisés. Aujourd'hui réinvité dans un cycle qui lui est consacré (son spectacle « Je tremble » est donné à Gradignan), il présente le dernier opus de sa trilogie sur le pouvoir économique et politique: Les marchands. Un récit du quotidien qui, par le biais d’un personnage féminin central, dénonce , à la fois, avec virulence et poésie toute l'hypocrisie d'un monde marchand où le pouvoir économique règne en maître omnipottent et asservit nos existences. Dans un registre plus personnel, Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce, explore le destin croisé de personnes d'une même famille qui se retrouvent après plusieurs années de séparation. Entre non dits et acceptation de l'autre, cette tragédie qui ne dit pas son nom, révèle avec sensibilité le talent incomparable de Jean-Luc Lagarce pour jouer avec les mots et les situations inconfortables. Mise en scène par son compagnon de route François Berreur, cette exploration de l'existence reste l'un des textes les plus forts du poète, trop tôt disparu, et dont on ne cesse de célébrer la prose. De l'individualité à l'altérité il n'y a qu'un pas. Celui accompli par Jean-Paul Sartre dans Huis Clos est sans doute l'un des plus fameux du XXème siècle. À l'affirmation « l'enfer c'est les autres », Michel Raskine, le metteur en scène, répond par un univers clos et décati, au sein duquel les trois personnages mènent un combat contre la représentation insoutenable de leurs propres vices à travers le regard des autres. Une session de rattrapage bienvenue pour ceux qui n'avaient pu assister à sa première édition en 1991 au théâtre de la Salamandre à Lille.

RASKINE-©Michel Cavalca


Des contemporains aquitains à découvrir

 

Conscient du rôle de soutien à la création régionale qui lui incombe, le TnBA organise pour la première année un cycle dédié entièrement aux metteurs en scène aquitains. À cheval entre janvier et février, cinq metteurs en scène régionaux sont invités à présenter leur démarche artistique, pour la plupart en compagnonnage avec un auteur attitré. Renaud Cojo ouvrira le bal, avec un texte de Daniel Keene sur la monstruosité et la norme. Un opéra contemporain version "talk show" dans lequel les phénomènes de foire croisent le rock du groupe bordelais Married Monk, présent en direct sur le plateau. Du Daniel Keene encore, pour le spectacle de Kristian Frédric ; l'histoire de deux frères qui se retrouvent après dix ans d'absence, le tout dans une mise en scène inquiétante où se mêlent théâtre, cinéma, arts plastiques et création sonore. Le spectacle de Gianni-Grégory Fornet (très remarqué l’année passée dans les circuits officiels) proposera une réflexion métaphysique exigeante sur le délitement de l'humanité à travers la mise en parallèle d'une femme claustrée dans son intérieur et la lapidation d’une autre femme. La partie chorégraphiée est signée Régine Chopinot; le texte écrit par Roland Fichet pose la délicate question « n'avions-nous donc quitté l'animalité que pour éprouver notre insupportable supplément de bestialité? »
Enfin, début février, deux spectacles à surveiller de près. Celui de Frédéric Maragnani, qui met en scène le texte "Par les routes" de Noëlle Renaude ; un road movie théâtral décalé et humoristique autour du thème de la perte de la mère. Et Ajour, de Valère Novarina, mis en voix par Christine Dormoy, décidemment très active après la mise en scène de Génitrix à l’Opéra de Bordeaux.

Photos : JP Maurin et Michel Cavalca 

Hélène Fiszpan


Renseignements et réservations :
TnBA : 05 56 33 36 80 / www.tnba.org/ billetterie@tnba.org

Partager sur Facebook
Vu par vous
227
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !