Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/06/18 : L'interdiction de pêche et consommation des moules du bassin d’Arcachon a été levée ce 21 juin par le préfet. Dans le banc d’Arguin et les passes, le taux de présence de toxines a baissé mais ne permet pas de lever l'interdiction dans cette zone

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/06/18 | La grogne des CCI de Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Réunis ce jeudi en AG à Bordeaux, les quinze présidents des Chambres de Commerce et d'Industrie régionales ont dénoncé la décision du gouvernement de raboter la Taxe pour Frais de Chambre de 100 millions d'euros par an sur les 4 prochaines années. "Fin 2017, plusieurs ministres s’étaient engagés à garantir la stabilité des ressources de 2019 à 2022 après une baisse de 150 millions en 2018. Que valent donc ces engagements, notamment quand le gouvernement refuse de reconnaître la performance des CCI sur les territoires ?" dénoncent-ils, parlant même d'une "casse sociale annoncée". Une réunion de crise est prévue le 5 juillet prochain.

  • 22/06/18 | Gourette: les travaux de la RD918 démarrent lundi

    Lire

    Après une semaine d'études du site de l'effondrement de la RD 918, suite aux intempéries du 12 juin, « les travaux commencent dès lundi », annonce le Département des Pyrénées-Atlantiques. La réalisation d’un remblai en terre armée sur une hauteur de 4 m permettra de rétablir une chaussée de 7 m de large, telle la voirie d’origine et garantissant les conditions de sécurité, pour un coût de 700 000 €. Le chantier devrait durer 4 à 5 semaines (sauf mauvaise météo), permettant d'assurer la 19ème étape du Tour de France. Des travaux de confortement et de drainage du talus amont seront aussi engagés sur le 2nd semestre 2018.

  • 22/06/18 | Viticulture: de nouvelles mesures de soutien

    Lire

    L'INAO, a décidé d'augmenter le niveau du volume complémentaire individuel à 20% maximum du rendement du cahier des charges et de faire évoluer de 30 à 50% le plafond cumulé de réserve sur 3 ans. Une manière de renforcer la résilience des exploitations face aux aléas climatiques et à leur récurrence, en jouant un rôle équivalent à celui d’une assurance récolte. Ainsi, les volumes complémentaires cumulés pourront être revendiqués en appellation d’origine en cas de récolte déficitaire. La structure a aussi donné un avis favorable à la demande d’expérimentation pour les vins liquoreux (Monbazillac, Sauternes et Barsac).

  • 22/06/18 | Le pont Simone Veil ne sera pas au rendez-vous de 2020

    Lire

    D'un commun accord, la Métropole et la société Fayat chargée du chantier annoncent une «divergence d’ordre technique et juridique», sur les conditions d’exécution des batardeaux (enceintes de travail permettant de construire les piles du pont) dans la Garonne. Fayat considère que davantage de protections sont nécessaires face à la force du courant et à un sol de mauvaise qualité, ce que réfute le cabinet d'études conseil de la Métropole. Un médiateur va donc être missionné pour donner son avis au plus tard fin 2018. Résultat: le pont sera livré avec 1 à 3 ans de retard et un possible surcoût de 18M€.

  • 22/06/18 | Un transport en commun en site propre sur le Nord Bassin

    Lire

    Dans le cadre de la concertation ouverte sur le Projet de Déplacements Durables du Nord Bassin, un atelier de travail dédié aux solutions de transport en commun en site propre est organisé lundi 25 juin au centre d'animation de Lanton. Objectif : échanger sur l’opportunité de la mise en œuvre d'un tel mode de transport entre Arès et Biganos, en présence des experts associatifs et bureaux d’études spécialisés. Ouvert à tous sur inscription en envoyant un mail à : contact-pddnb@gironde.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | L'Aviron Bayonnais retrouve l'arène du Top 14

14/08/2014 | Bayonne se retrouvera donc seul Basque cette saison parmi l'élite. Le premier toro que le club affrontera n'est pas manso,fuyard, mais Toulon le plus beau spécimen de l'élevage.

Diaw Haare aviron bayonnais

Toulon en hors d'oeuvre ce vendredi à 20h45, pour cette ouverture du 15 août,l'entraîneur argentin, Patricio Noriega, 42 ans, se serait vraisemblablement passé de ce plat plutôt épicé en hors d'oeuvre. D'autant qu'avant les vestaires, c'est l'infirmerie qui a déjà fait le plein. Ce week-end, c'est dans le ruedo des arènes de Lachepaillet, que s'est effectuée la présentation d'une équipe qui aura connu onze départs pour quatre arrivées mais possède des jeunes éléments prometteurs et un public fidèle: 17 000 spectateurs ont réservé leur place pour être de cette ouverture qui se jouera à guichets fermés.

Quand vendredi retentira dans l'antre du stade Jean-Dauger, l'hymne "Peña Baiona" adapté du "Vino Griego" qui s'élève pour célébrer l'entrée des ciel et blanc sur la pelouse face aux diables Rouge et Noir de Toulon, l'entraîneur argentin Patricio Noriega, se dira que le sablier de la saison 2014-2015 est désormais en marche. Si ce n'est que le remontoir n'est pas allé en cette intersaison jusqu'au bout de sa course. Il est pas fou Afflelou, il est pas fou le sponsor majeur de l'Aviron bayonnais:le ressort a été ramené à un développement de 18,2 M€ à 15,8M€. Qui se traduit, forcément par l'enregistrement de 11 départs pour 4 arrivées. Le duo  Noriega-Morlaes, avec Gonzales missi dominici de la direction du club pour les avants,  deux incontournables passés par la case BO, va gérer. Avec la satisfaction d'avoir vu se révéler de jeunes joueurs comme Charles Ollivon, 21 ans, le talonneur Anthony Etrillard, 21 ans, le centre Mathieu Ugalde, 22 ans, qui a opéré la même percée que son père Yves au sein du nouveau conseil municipal de Bayonne. Mais les deux premiers, blessés, étaient incertains pour tirer la première fusée d'un feu d'artifice qui va durer 17 journées.

En revanche, tous étaient présents pour la présentation officielle de l'équipe aux supporters effectuée en soirée aux arènes de Bayonne. Ce jour-là, avec le président Mérin ils ont assisté aux évolutions de l'école taurine Adour Aficion du maestro Richard Millian. Avec en guest star, l'entrée surprise dans l'arène du troisième ligne Dwayne Haare (notre photo), très à l'aise devant la bête" et l'ailier Marvin O'Connor, très encadré par Richard Millian. Sous le regard inquiet des entraîneurs, Noriega et Morlaes. Mais aussi de tous leurs camarades à commencer par le centre Joe Rokocoko, quatrième marqueur d'essais du Top 14 l'an dernier, qui avaient pris place derrière la barrera.

"Pas d'objectif comptable" pour le président Merin

Comme on aura pu le lire plus haut la saison 2013-2014 se sera disputée sur le terrain et...dans les vestiaires. Notamment au niveau de la direction technique et de la présidence. Ainsi Alain Afflelou a-t-il cédé le poste suprême dans un premier temps à Philippe Neys, un entrepreneur bayonnais ayant pignon sur rue et sponsor incontournable avant que celui-çi ne se lance aux municipales sur la liste de Sylvie Durruty, dans un premier temps en délicatesse avec le futur maire de la ville Jean-René EtchManu Merin présient Aviron bayonnaisegaray, avant de le rejoindre. Adour rime avec Amour toujours. Une option qui incita le club à se tourner vers un vieux briscard de l'Aviron, Manu Merin (à gauche sur notre photo). Une autre réussite sociale. Apprenti ferronnier et immigré espagnol, il a été le premier à renifler le futur succès des planchas qui pointaient le nez dans son pays. Il en a fait fabriquer là bas pour faire travailler les gens du village avant de créer Forge Adour à Bayonne devenue il y a une dizaine d'années le fleuron de la spécialité. Côté sport, pour aider les gamins des quartiers, il s'est toujours impliqué dans le secteur associatif avant de connaître le succès avec la section football de l'Aviron dont il devient le président. Il choisit alors comme entraîneur Christian Sarramagna, un "Vert" de la grande époque, originaire de Bayonne. Qui conduira  son onze dans un joli parcours en Coupe de France 2003-2004  en parvenant à battre Niort à Niort, Guingamp puis les Girondins en Coupe de France à Jean-Dauger et faire monter l'équipe en National. Jusqu'à qu'une brouille mette fin à cette association et cette amitié. Ce sera aussi la fin des illusions footballistiques de Bayonne qui verra ce parcours être suivi d'une regrettable dégringolade. Seule trace de cette époque, le stade Didier Deschamps" inauguré" par le capitaine de l'équipe de France et Bayonnais quelque temps après la coupe du Monde de 98. Ainsi a-t-on fait appel à ce pilier des bleu et blanc pour faire face aux diverses intempéries au royaume d'ovalie. Il analyse la saison prochaine avec lucidité avec deux matches amicaux qui se sont terminés par deux victoires dont une contre Biarritz (40-17) et Newcastle (26-25): "Je n'ai pas fixé d'objectifs comptables aux staff comme au joueur. Je sais que nous faisons partie de la seconde partie du peloton. Seul objectif viser le maintien avant d'attendre le verdict de la dernière journée, comme cela a souvent été le cas."

Avec la satisfaction d'avoir réussi à résister aux tempêtes de la saison dernière et de se retrouver seul club basque parmi l'élite. De quoi dès ce vendredi trinquer avec un bon "vino griego".

 

 

 

 

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
2973
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !