17/11/17 : Dans le cadre du festival international AlimenTerre, l’AMAP de la Baïse et le magasin Biocoop de Nérac organisent une projection du film « Hold up sur la banane », réalisé par François Cardona, le jeudi 23 novembre à 20h Salle des Écuyers à Nérac.

17/11/17 : Les traités transatlantiques. Tel est le sujet du débat qu'organise le Centre d’Information Europe Direct Moyenne Garonne / Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne le vendredi 8 décembre à 18h au Comoedia, 32 Rue Léopold Faye à Marmande.

17/11/17 : Le groupe cinématographique rochelais CGR ( Georges Raymond) vient de racheter Cap Cinéma qui exploite 22 salles en France dont celles de Périgueux et d'Agen. Le réseau CGR devient le premier exploitant français. Et le deuxième en terme d’entrées.

16/11/17 : Ils étaient entre 1650 (la préfecture) et 4000 personnes (selon les syndicats) à manifester ce 16 novembre à Bordeaux contre les ordonnances de la loi travail du gouvernement Philippe. C'est bien moins que les 10 000 manifestants du 12 septembre

16/11/17 : A l'occasion du centenaire de l'arrivée de l'armée américaine à La Rochelle, l'esplanade Eric-Tabarly accueille deux wagons d'époque, classés aux Monuments historiques, comme patrimoine de la 1re Guerre Mondiale. A voir jusqu'au 19 novembre.

15/11/17 : Vinitech Siffel, le Salon mondial vitivinicole, arboricole et maraîcher organisé par Congrès Expositionx de Bordeaux, annonce sa prochaine édition à Bordeaux du 20 au 22 novembre 2018.

15/11/17 : Lascaux IV, le centre international d'art pariétal de Montignac, a été désigné l'un des trois meilleurs projets de tourisme européens 2017 par la British Guild of travel writers avec le musée des Vikings au Danemark et la maison Mondrian aux Pays-Bas.

14/11/17 : Pont d’Aquitaine:fermeture dans les 2 sens de l'A630 entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4a (Bordeaux – Nouveau Stade)du 15 novembre, 21h au 16 novembre: 6h00 du 16 à 21h00 au 17 novembre à 6h00

10/11/17 : La Ferme basque Lurrama se tient ce week-end halle Iraty à Biarritz. Toute l'excellence de l'agronomie et de la production basque avec un invité, la Région PACA. Concours gastronomiques, exposition et demain 11h, débat sur les ours et les loups

10/11/17 : La Maison de la Charente-Maritime accueille jusqu'au 29 décembre l'exposition "Objectif enfance", notamment sur les actions en faveur des enfants dans le monde, qui fut exposée sur le parvis de l'hôtel de ville à Paris. Entrée libre

09/11/17 : Secrétaire générale de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques et sous-préfète de l'arrondissement de Pau, depuis l'été 2014, Marie Aubert vient d'être nommée sous-préfète de l'arrondissement du Havre ( Seine maritime )

06/11/17 : Pour connaître les conditions pour partir à l'étranger, rendez-vous à la Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne Centre d'Informations Europe Directe pour suivre un atelier d'informations le 8 novembre de 16h à 17h à Agen.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/11/17 | Solidarité Réfugiés 33 manifeste les 18 et 20 novembre

    Lire

    Le collectif Solidarité Réfugiés 33, en avant première à la journée nationale sur les mineurs isolés étrangers de lundi 20 novembre, sera présent ce 18 novembre à 14 heures place de la Comédie à Bordeaux pour une action de "sensibilisation de la population" et "témoigner avant une conférence de presse prévue le 20 novembre, Place Pey Berland, de "centaines de situation où le droit n'est pas appliqué en matière de santé, de logement, d'éducation, de protection pour les réfugiés, les migrants, les exilés"

  • 17/11/17 | La Région expérimente un autobus au bioéthanol

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine expérimente depuis le 6 novembre un car roulant à l'ED95 sur le réseau TransGironde, en partenariat avec Citram Aquitaine, Raisinor France et Scania; sur la ligne 201 entre Bordeaux, Saint-André de Cubzac et Blaye il circule avec un bio carburant issu de résidus viniques. Destiné principalement aux autobus, autocars et poids lourds, l'ED 95 est obtenu par un procédé de fermentation industrielle permettant la transformation du sucre de marcs de raisin en alcool brut, ensuite distillé puis déshydraté pour obtenir le bioéthanol..

  • 17/11/17 | La pépinière d'entreprises de l'agglomération périgourdine s'ouvre à tous les secteurs

    Lire

    Cap@cités, la pépinière d'entreprises de l'agglomération périgourdine, élargit son champ d'action. La pépinière accueille désormais tout type d'entreprises, sans restriction de secteurs d'activités (à l'exception des services à la personne). Reste un critère d'âge, avoir moins de 3 ans... Tous les porteurs projets ou nouvelles entreprises peuvent bénéficier des solutions offertes par ce lieu : domiciliation, incubation, pépinière, espace de coworking. Plus d'infos

  • 17/11/17 | Ciné-débat « L'intelligence des arbres » à Contis

    Lire

    Dans le cadre du mois du film documentaire, le documentaire allemand, « L'intelligence des arbres », de Julia Dordel et Guido Tölke donnera lieu à une projection-débat au cinéma de Contis (Landes) animée par Jacques Hazera Expert forestier,Vice-Président de Pro Silva France. Ce film montre le travail minutieux et passionnant des scientifiques, nécessaire à la compréhension des interactions entre les arbres ainsi que les conséquences de cette découverte. Rendez-vous dimanche 19 novembre à 17h.

  • 17/11/17 | Coupe du Monde de Rugby : Bordeaux aussi de la fête

    Lire

    C'est acté depuis le 15 novembre : la France accueillera la Coupe du Monde de Rugby 2023, pour la deuxième fois de son histoire. Une nomination préférée à celles de l'Irlande et de l'Afrique du Sud, toutes deux finalistes. Et on sait déjà que Bordeaux sera de la fête. Le stade Matmut Atlantique a en effet été sélectionné (parmi neuf stades en France) pour accueillir plusieurs matchs de poule. En revanche, aucun match de finale ne serait prévu pour le moment.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Tour de France: une exposition "rarissime" pour Pau et les Pyrénées-Atlantiques

30/10/2017 | Les Pyrénées-Atlantiques vont vibrer au rythme du Tour cet été, et Pau pour 4 jours, en sera la base-arrière. Une belle opportunité économique et médiatique.

François Bayrou, Christian Prudhomme et Jean-Jacques Lasserre, tout sourire à l'idée du passage du Tour de France 2018 par les Pyrénées-Atlantiques pour 4 jours

Avant son arrivée à Paris le 29 juillet, c'est dans les Pyrénées-Atlantiques, les 25 26 et 27 juillet, que se joueront les dernières étapes à suspense du Tour de France. Trois étapes pour les amateurs entre montagne, plat et contre la montre individuel, un trio royal pour le département et la ville de Pau, qui sera, en outre pour 4 jours, la base arrière des ses étapes pyrénéennes. Christian Prudhomme, Directeur du Tour, était déjà dans le département ce vendredi à la rencontre des élus et des médias. Une journée partagée entre Pays basque dans la matinée, sur la route du contre la montre individuel 2018, et Pau dans l'après-midi. L'occasion pour lui-même et les élus de partager leur enthousiasme, et de revenir sur les retombées attendues de l'évènement.

Ce vendredi après-midi, Jean-Jacques Lasserre, Président du Conseil départemental des Pyrénées Atlantiques, François Bayrou, Maire de Pau, Josy Poueyto, conseillère municipale chargée du Tour de France (et députée du département) et Robert Casadebaig, maire de Laruns n'étaient pas avares de qualificatifs pour décrire leur joie d'accueillir à nouveau le Tour de France dans le Département. On le serait en effet à moins, les Pyrénées-Atlantiques étant particulièrement bien servis cette année :3 étapes du  Béarn au Pays basque et 4 jours d'accueil du tour, de ses équipes et de son village pour Pau.
Trois étapes de choix permettant de synthétiser toutes les spécialités sur le département. Une étape de 172 km de plat entre Trie-sur-Baïze et Pau faisant de la capitale béarnaise, « la capitale des sprinteurs », ponctue le directeur de course ; suivie de 200km de montagne entre Lourdes et Laruns, où les sportifs devront affronter les 4 fameux cols d'Aspin, du Tour Malet, de Bordère et d'Aubisq, et enfin un contre la montre individuel de 31 km avec un profil de route pas si simple entre Saint-Pée sur Nivelle et Espelette, idéal « aux puncheurs plutôt qu'aux rouleurs », estime Christian Prudhomme. Bref l'émotion, en cette fin de Tour, sera une fois de plus au rendez-vous, et c'est ici qu'elle prendra naissance.

"Un évènement très important affectivement, économiquement et sportivement"« Trois arrivées d'étape et un départ dans un département, c'est rarissime », appuie Christian Prudhomme. Ce sera la 70ème fois que le Tour passera par Pau, au regard du nombre d'arrivées et de départs. « Avec ce Tour 2018, la ville passe au 3ème rang des villes qui l'ont le plus accueilli derrière Paris et Bordeaux, mais l'écart diminue... » Pour François Bayrou pas peu fier d'accueillir, le staff du Tour mais aussi les équipes cyclistes, et les quelques 5000 personnes du Village du Tour pour quatre jours dans sa ville, « c'est un événement très important affectivement, économiquement et sportivement. C'est la première fois, que le maillot jaune sera consacré à Pau avant de repartir pour Paris, prédit-il. »

Il faut dire que, si le ticket d'entrée pour l'accueil d'une arrivée s'élève à 120 000€ hors taxe, les retombées tant économiques que médiatiques auraient de quoi donner le sourire à de nombreux maires : « entre 2,5 et 3M € de chiffres d'affaires » sont attendus sur la ville, qui outre le Tour accueillera aussi sans doute de nombreux amoureux de ce qui est le plus grand événement cycliste au monde... Hôteliers, restaurateurs, commerçants, y trouveront en effet leur compte. Quant aux retombées médiatiques, elles aussi elles donnent le tournis, à l'image du nombre de journalistes attendus : 2000 ! Les images du Tour son diffusées dans 190 pays, dont 100 en direct », précise le patron du Tour. En d'autres chiffres cela représente 22000 heures de diffusion. Sur la seule diffusion des directs de l'après-midi sur France 2, c'est en moyenne 3,8 millions de téléspectateurs qui sont devant leur écran... De quoi faire de Jean-Jacques Lasserre « un président de département heureux. D'autant plus que l'évènement à travers ces différentes étapes cultive le lien entre Béarn et Pays basque », souligne-t-il.

La dictée du Tour: "les jambes et la tête!"Mais le Tour à Pau, ce sera aussi au-delà de l'évènement sportif, quatre jours de fête et d'animation. Parmi celles-ci les enfants ne seront pas oubliés ; Josy Poueyto et Christian Prudhomme mettent l'accent sur la 2ème édition de la Dictée du Tour, qui rassemblera dans une même salle tous les élèves de CM2 de la ville (soit 800 élèves répartis dans 42 classes), pour une dictée d'un article de la presse locale. "Le Tour c'est les jambes et la tête!" synthétise son directeur qui rappelle qu'avec ce tour de france, on parle aussi géographie, histoire... A la lecture, peut-être François Bayrou ou Christian Prudhomme, qui sait? Mais les agendas s'annoncent déjà chargés, préviennent-ils d'ores et déjà... Pour les enfants, scolaires ou non, seront également mis en place des ateliers de sensibilisation à la pratique de la bicyclette, à la sécurité routière ou encore à quelques trucs et astuces de réparation de leur deux-roues.
Enfin, toujours soucieuse de s'affirmer comme une ville vélo, Pau à travers la voix de sa conseillère municipale « Madame Tour », s'est clairement positionnée comme volontaire auprès des responsables espagnols, pour accueillir une étape de la Vuelta pour 2019... A suivre.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3333
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !