Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/01/21 | L'UIMM Adour organise une semaine de l'apprentissage dans l'industrie

    Lire

    Du 25 au 30 janvier, les pôles formations de l'Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie ouvrent leurs portes du 25 au 30 janvier pour inviter à découvrir les métiers de l'industrie. L'UIMM Adour met ainsi ses métiers en valeur, alors même que l'État a lancé le programme 1 jeune 1 solution dans le cadre de France Relance pour aider les entreprises à recruter des apprentis. Au Pôle formation Adour, 580 apprentis ont choisi la filière industrie pour un taux d'insertion de 86%.

  • 19/01/21 | Cognac : la filière attend des arbitrages de l'Etat

    Lire

    Ils ne lâcheront rien! C'est en substance ce qu'on fait savoir au gouvernement les représentants de l'interprofession du cognac, le BNIC, suite aux dernières annonces. D'une part, ils réitèrent leur demande que l'Etat négocie pour obtenir la suspension immédiate des nouveaux droits de douanes américains sur les vins et spiritueux. D'autre part, ils seront attentifs au "détail" des aides annoncées le 14 janvier à destination de la filière, "impactée par la pandémie", et pas seulement.

  • 18/01/21 | 11 centres de vaccinations autorisés dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Afin d'assurer le déploiement de la campagne de vaccination contre la COVID-19, les Pyrénées-Atlantiques comptent 11 centres de vaccination. Dans l’arrondissement de Pau sont concernées les communes de Pau, Lescar et Arzacq, dans l’arrondissement d’Oloron-Sainte-Marie: celles Mauléon et Arudy et dans l’arrondissement de Bayonne, celles de Bayonne, Biarritz, Anglet, Cambo-les-bains, Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Jean-de-Luz. Réservations vaccinales, via le numéro vert national 0 800 009 110 ou sur les plateformes internet de Doctolib Vaccination, KelDoc de NEHS et Maiia et la plateforme nationale www.sante.fr,

  • 18/01/21 | Démarrage des vaccinations à La Rochelle

    Lire

    Plusieurs communes de l’Agglomération se sont portées volontaires pour accompagner les vaccinations en créant des centres grand public. Un premier sera ouvert du 18 au 22 janvier au centre municipal de vaccination de La Rochelle, 2 rue de l’Abreuvoir. A partir du 25 janvier, deux centres seront installés à l’Espace Encan à La Rochelle et à l’hippodrome de Châtelaillon-Plage, 9 rue des Sulkys. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur rendez-vous.

  • 18/01/21 | Langues régionales : la Région épingle Jean-Michel Blanquer

    Lire

    Le 10 décembre, le ministre de l'Éducation Nationale affirmait que le système éducatif français "n'est pas hostile aux langues régionales". La Région Nouvelle-Aquitaine s'appuyant sur les chiffres du rectorat conteste : "La réforme des lycées a brutalement dévalorisé l'attractivité du basque et de l'occitan en option." Sur les rentrées 2019 et 2020, les effectifs en occitan ont fondu dans les académies de Bordeaux (-32%) et Limoges (-44%). Pour le basque la baisse est de 48%. Charline Claveau, élue en charge des langues régionales, appelle à ce qu'un amendement soit apporté à la réforme du baccalauréat "dès maintenant".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Tour de France : un vaste déploiement technique en Charente-Maritime

10/07/2020 | Le passage du Tour en septembre nécessite une grosse organisation technique sur la gestion du public, des médias et du réseau internet.

Christian Prudhomme avec Dominique Bussereau lors de la signature de convention entre ASO et le Département, le 6 juillet 2020

« Quand on nous a demandé si on pouvait envisager de reporter le Tour, on a commencé par dire non, c’est impossible. Et finalement on l’a fait ». Christian Prudhomme, le directeur de l’organisation de la Grande Boucle, n’est pas peu fier d’avoir réussi ce tour de force. « Au final, en dehors des dates, nous n’avons rien changé aux étapes qui étaient prévues », affirme-t-il. L’organisation du Tour va tout de même nécessiter la mise en place d’un dispositif technique d’envergure, avec une complexité liée à l’insularité d’Oléron et de Ré.

« Ce ne sera assurément pas un Tour ordinaire », prévient Christian Prudhomme. Le directeur d’Amaury Sport Organisation (ASO) prévient : il faudra faire l’impasse sur les selfies, les autographes, les accolades aux coureurs et les poignées de main. « Les cyclistes vont courir en autonomie, nous créerons une bulle autour d’eux, ils seront isolés pour qu’ils rentrent le moins possible en contact avec des personnes extérieures, afin de réduire au maximum le risque de contamination », explique le dirigeant. Il n’y aura d’ailleurs pas d’exception pour les journalistes : les interviews devront être menées par visioconférence. ASO a chargé l’opérateur Orange de lui fournir des lignes téléphoniques en conséquence. Pas question non plus de serrer des pognes viriles sur le podium. Le champion devra monter seul sur la plus haute marche, déjà vêtu du maillot. Exit aussi les filles, les élus et les partenaires en rang d’oignons pour la photo. ASO a d’ailleurs dû fournir aux services de l’Etat deux scenarii possibles de déroulement du Tour, en cas de regain de l’épidémie.

Christian Prudhomme est venue le 6 juillet en Charente-Maritime, date initiale à laquelle aurait dû se dérouler le Tour

S’il ne devrait a priori pas y avoir de contrôles spécifiques sur les bords de route, le public sera filtré à l’entrée des villages étapes. Objectif : ne pas dépasser la fameuse jauge des 5 000 spectateurs – en sachant que celle-ci comme les autres normes de distanciation sociale préconisées par l’Etat peuvent changer d’ici septembre. ASO a demandé à Orange de leur dégoter un dispositif de comptage spécifique avec des caméras, peut-être avec un système de portique. Une demande inédite pour l’opérateur, partenaire technique du Tour depuis les années 1960. Et ce n’est pas la seule.

Trente-huit antennes mobiles vont renforcer les 243 du réseau public en 4G, pour faire face à la demande en données mobiles générées par les spectateurs. Elles seront disposées essentiellement aux abords des plages, ainsi qu’au Château d’Oléron et à Saint-Martin de Ré.  Les 1Giga déployés vont également permettre de faire remonter au centre de contrôle toutes les données inhérentes à la course : classement, chronométrage, images d’arbitrage (en cas de chute ou de gêne entre coureurs par exemple), etc. Ils serviront également au bon fonctionnement du PC sécurité : ici sera centralisée toutes les images de la vidéosurveillance déployées sur le Tour par ASO, mais aussi celle de la gendarmerie, au sol et en aérien.

Henri Terreau est en charge depuis 24 ans de déployer le réseau téléphonie et internet d'Orange sur le Tour de France

Pour les médias, ASO et Orange vont monter deux salles de presse ponctuelles sur le site de départ et d’arrivée : six cent mètres de fibre vont être tirées à La Citadelle au Château d’Oléron, presque autant du côté de Saint-Martin-de Ré. Les techniciens du Tour ont dû adapter leur protocole aux spécificités des îles charentaises. « A gérer techniquement,  L’île de Ré, c’est un peu comme une étape de montagne finissant en cul-de-sac », s’amuse Henri Terreau, le directeur événementiel d’Orange (photo). La ligne d’arrivée à Saint-Martin de Ré leur a donné du fil à retordre. « Le site étant classé, on n’a pas eu l’autorisation de creuser pour enterrer les lignes. Du coup, on va acheminer des blocs de béton pour les mettre en aérien. La fibre passera dans les douves de la citadelle, remontera le long des remparts puis se répartira sur trois poteaux avant d’arriver au camion régie dans le champ des ânes », explique le directeur événementiel d’Orange.  L’équipe interviendra quinze jours avant l’épreuve.

Il s’agit de satisfaire en haut débit les 300 à 450 journalistes et les 47 agences de photos accrédités, sans oublier la centaine de cars-régies qui suit le Tour. Il faudra également alimenter en images les 99 chaines de télévision du monde entier pour une diffusion en direct. « Et encore, cette année elles seront moins nombreuses que l’an dernier à cause de la Covid-19. Le groupe australien SBS TV ne devrait pas participer et il reste des incertitudes concernant Eurosport », conclut Henri Terreau.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
5043
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !