Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/20 : Forts orages attendus en cette fin de samedi 15 août et une partie de la nuit avec Gironde, Dordogne, Charente et Charente-Maritime, Vienne, Haute-Vienne et Deux-Sèvres en vigilance orange

14/08/20 : Charente-Maritime : après Saint-Denis d'Oléron, Le Château et Fouras, le préfet vient de prendre un arrêté pour imposer le port de masque sur l'île de Ré, à Saintes et à Saint-Georges d'Oléron.

13/08/20 : Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, va proposer au vote lors de la prochaine plénière, une aide de 30 000 euros pour la population libanaise.

13/08/20 : Depuis hier après-midi, la Gironde est repassée en vigilance jaune pour le risque feux de forêt. Les mesures de restrictions concernant la circulation des véhicules motorisés, les activités ludiques et sportives et les travaux forestiers sont levées.

12/08/20 : A compter de 18h, le département des Landes est placé en vigilance orange aux orages.

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/08/20 | Une passerelle pour les piétons et les vélos à Bordeaux

    Lire

    Dans le cadre du projet de mise à 2*3 voies de la rocade bordelaise, une passerelle assurant la continuité des cheminements piétons et cyclables vient d’être mise en service. Longue de 200 mètres, la passerelle franchit le lac de Bordeaux. Cet ouvrage de 5,5M d’euros s’inscrit dans la volonté de l’État et de Bordeaux Métropole, co-financeurs du projet, de promouvoir les circulations douces.

  • 15/08/20 | Covid-19 : Le préfet de la Corrèze rend le port du masque obligatoire

    Lire

    En raison de l’affluence touristique dans les communes de Collonges-la-Rouge et de Turenne, et des difficultés de respecter les règles de distanciation, le port du masque sera obligatoire tous les jours, jusqu’au 14 septembre, entre 10h00 et 20h00. La liste des lieux concernés par l’obligation de port du masque pourra être actualisée en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Les contrôles seront renforcés dans les prochains jours, et pourront donner lieu à une amende de 135 € en cas de non-respect de cette obligation.

  • 14/08/20 | Roselyne Bachelot au Prix Maison rouge de Biarritz

    Lire

    La ministre de la Culture Roselyne Bachelot sera présente ce vendredi soir à la remise du Prix Maison rouge à Biarritz, créé l'an dernier à l'initiative de Frédéric Beigbeder et Frédéric Schiffert. Les membres du jury, présidé par l'écrivain et scénariste Philippe Djian, d'Isabelle Carré à Diane Ducret, ont un point commun: leur passion du Pays Basque où la plupart résident, qu'ils veulent doter d'un prix littéraire. Depuis des années, la nouvelle ministre de la Culture a toujours inscrit Biarritz au programme de ses vacances estivales.

  • 14/08/20 | Le devoir de vacances de Bruno Lemaire au Pays basque

    Lire

    L'an dernier, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, depuis son maison de vacances de Saint-Pée-sur Nivelle au Pays basque avait visité deux entreprises à Ascain. Cette année, son devoir de vacances consistait à se rendre, ce jeudi matin au poste frontière de Biriatou à une dizaine de kilomètres pour aller à la rencontre des douaniers. Et confirmer aussi, en présence des caméras d'infos en continu le plan de relance qu'il présentera en fin du mois. Ce ministre en matière de com ne s'économise pas. Même pendant ses vacances.

  • 14/08/20 | Rendez-vous le 15 août à Lacanau pour célébrer la traditionnelle « Fête de la mer »

    Lire

    Au programme : recueillement et hommage aux disparus en mer lors d’une messe en plein-air en compagnie des familles, sauveteurs, pêcheurs et surfeurs, puis dépôt de gerbe de fleurs dans l’océan, sur fond sonore des bandas et autres groupes de musique. Une journée de commémoration, mais aussi de festivités grâce aux animations et concerts proposés par la station littorale de Lacanau. Rendez-vous samedi 15 août à 19h00 au large de la plage de Lacanau.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Tour de France : un vaste déploiement technique en Charente-Maritime

10/07/2020 | Le passage du Tour en septembre nécessite une grosse organisation technique sur la gestion du public, des médias et du réseau internet.

Christian Prudhomme avec Dominique Bussereau lors de la signature de convention entre ASO et le Département, le 6 juillet 2020

« Quand on nous a demandé si on pouvait envisager de reporter le Tour, on a commencé par dire non, c’est impossible. Et finalement on l’a fait ». Christian Prudhomme, le directeur de l’organisation de la Grande Boucle, n’est pas peu fier d’avoir réussi ce tour de force. « Au final, en dehors des dates, nous n’avons rien changé aux étapes qui étaient prévues », affirme-t-il. L’organisation du Tour va tout de même nécessiter la mise en place d’un dispositif technique d’envergure, avec une complexité liée à l’insularité d’Oléron et de Ré.

« Ce ne sera assurément pas un Tour ordinaire », prévient Christian Prudhomme. Le directeur d’Amaury Sport Organisation (ASO) prévient : il faudra faire l’impasse sur les selfies, les autographes, les accolades aux coureurs et les poignées de main. « Les cyclistes vont courir en autonomie, nous créerons une bulle autour d’eux, ils seront isolés pour qu’ils rentrent le moins possible en contact avec des personnes extérieures, afin de réduire au maximum le risque de contamination », explique le dirigeant. Il n’y aura d’ailleurs pas d’exception pour les journalistes : les interviews devront être menées par visioconférence. ASO a chargé l’opérateur Orange de lui fournir des lignes téléphoniques en conséquence. Pas question non plus de serrer des pognes viriles sur le podium. Le champion devra monter seul sur la plus haute marche, déjà vêtu du maillot. Exit aussi les filles, les élus et les partenaires en rang d’oignons pour la photo. ASO a d’ailleurs dû fournir aux services de l’Etat deux scenarii possibles de déroulement du Tour, en cas de regain de l’épidémie.

Christian Prudhomme est venue le 6 juillet en Charente-Maritime, date initiale à laquelle aurait dû se dérouler le Tour

S’il ne devrait a priori pas y avoir de contrôles spécifiques sur les bords de route, le public sera filtré à l’entrée des villages étapes. Objectif : ne pas dépasser la fameuse jauge des 5 000 spectateurs – en sachant que celle-ci comme les autres normes de distanciation sociale préconisées par l’Etat peuvent changer d’ici septembre. ASO a demandé à Orange de leur dégoter un dispositif de comptage spécifique avec des caméras, peut-être avec un système de portique. Une demande inédite pour l’opérateur, partenaire technique du Tour depuis les années 1960. Et ce n’est pas la seule.

Trente-huit antennes mobiles vont renforcer les 243 du réseau public en 4G, pour faire face à la demande en données mobiles générées par les spectateurs. Elles seront disposées essentiellement aux abords des plages, ainsi qu’au Château d’Oléron et à Saint-Martin de Ré.  Les 1Giga déployés vont également permettre de faire remonter au centre de contrôle toutes les données inhérentes à la course : classement, chronométrage, images d’arbitrage (en cas de chute ou de gêne entre coureurs par exemple), etc. Ils serviront également au bon fonctionnement du PC sécurité : ici sera centralisée toutes les images de la vidéosurveillance déployées sur le Tour par ASO, mais aussi celle de la gendarmerie, au sol et en aérien.

Henri Terreau est en charge depuis 24 ans de déployer le réseau téléphonie et internet d'Orange sur le Tour de France

Pour les médias, ASO et Orange vont monter deux salles de presse ponctuelles sur le site de départ et d’arrivée : six cent mètres de fibre vont être tirées à La Citadelle au Château d’Oléron, presque autant du côté de Saint-Martin-de Ré. Les techniciens du Tour ont dû adapter leur protocole aux spécificités des îles charentaises. « A gérer techniquement,  L’île de Ré, c’est un peu comme une étape de montagne finissant en cul-de-sac », s’amuse Henri Terreau, le directeur événementiel d’Orange (photo). La ligne d’arrivée à Saint-Martin de Ré leur a donné du fil à retordre. « Le site étant classé, on n’a pas eu l’autorisation de creuser pour enterrer les lignes. Du coup, on va acheminer des blocs de béton pour les mettre en aérien. La fibre passera dans les douves de la citadelle, remontera le long des remparts puis se répartira sur trois poteaux avant d’arriver au camion régie dans le champ des ânes », explique le directeur événementiel d’Orange.  L’équipe interviendra quinze jours avant l’épreuve.

Il s’agit de satisfaire en haut débit les 300 à 450 journalistes et les 47 agences de photos accrédités, sans oublier la centaine de cars-régies qui suit le Tour. Il faudra également alimenter en images les 99 chaines de télévision du monde entier pour une diffusion en direct. « Et encore, cette année elles seront moins nombreuses que l’an dernier à cause de la Covid-19. Le groupe australien SBS TV ne devrait pas participer et il reste des incertitudes concernant Eurosport », conclut Henri Terreau.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
2834
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !