Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/07/20 : Ce vendredi, la Gironde a été placée en "vulnérabilité modérée" face à la pandémie de coronavirus par Santé Publique France. Depuis début juillet, sept nouveaux "clusters" ont été identifiés en Nouvelle-Aquitaine, dont trois en Gironde.

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/07/20 | La Rochelle: prise d'armes et spectacle pyrotechnique virtuel

    Lire

    A la Rochelle la traditionnelle cérémonie militaire aura lieu Parc Franck-Delmas ce 14 juillet à 11h. Pour des raisons de précautions sanitaires il n’y aura pas de spectacle pyrotechnique lancé en ville. En guise de compensation, les artificiers Lacroix-Ruggieri ont proposé gracieusement un spectacle pyrotechnique virtuel sur-mesure sur le thème des monuments Rochelais qui sera retransmis à 22h30 sur le site de la Ville de La Rochelle www.larochelle.fr, relayé sur Facebook La Rochelle Ensemble, visible plusieurs jours, ainsi que sur les écrans des Francofolies Square Bobinec après les concerts.

  • 13/07/20 | Guéret ouvre un ludo-drive

    Lire

    Un système de prêt de jeu à la semaine vient d’être mis en place par la ludothèque de Guéret. Pour passer commande, il suffit de se rendre sur le site de la Ville et de les appeler pour réserver. Le retrait et le paiement (1,60 € par jeu) se font à l’Espace Fayolle du lundi au vendredi de 9h à 15h. Il faut penser à amener son propre sac !

  • 13/07/20 | Charentes : une journée technique viticole sur le gel et la grêle

    Lire

    La lutte contre le gel et la grêle sera le thème de la journée technique viticole organisée mercredi 22 juillet à 13h30 à la salle des fêtes de Chadenac, par la Chambre d'agriculture dans le cadre d'Innov'action et du plan Ecophyto. Au programme : conférences, témoignages et visite d'essais. Contacts: Laetitia CAILLAUD, conseillère en viticulture et ingénieure réseau DEPHY ECOPHYTO à Saintes : 05 46 50 45 00. Sandrine LUCAS, conseillère, œnologue, à St-Jean-d’Angély: 05 46 50 45 00.

  • 13/07/20 | Tourisme By CA, une plateforme solidaire pour les acteurs du tourisme

    Lire

    Afin de soutenir ses clients professionnels du tourisme, le Crédit Agricole Aquitaine vient de créer la plateforme Tourisme by CA. Le site www.tourismebyca.fr est ouvert à tous les professionnels touristiques et à tous les particuliers. Le principe: le particulier visite la plateforme, fait son choix parmi les professionnels et reçoit, sur son smartphone ou son adresse mail les bons plans associés. Ensuite, sur place, au moment de régler la facture, le particulier montre ses bons plans et bénéficie de l’offre annoncée. Au total, 30 départements sont couverts.

  • 13/07/20 | L'Hermione a besoin de nouvelles voiles

    Lire

    Depuis sa première navigation en 2014, la réplique de la frégate de La Fayette qui navigue à 90% du temps à la voile n’a pas changé de garde-robe. 6 ans après leurs premiers bords, les 2 100 m2 de voilure doivent être changées. L'association relance sa souscription lancée avant confinement : dès 10 euros, il est possible de contribuer à la réalisation de pièces neuves, d’avoir son nom sur un pavillon hissé à bord du navire Hermione Lafayette. 23 % du montant espéré a été récolté. Hermione.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Tourisme : premier bilan de la saison en Nouvelle-Aquitaine

06/11/2019 | Le CRT de Nouvelle-Aquitaine a dressé un premier bilan de la saison touristique en région. Le nombre de touristes devrait augmenter de 4 à 7% pour 2019.

De 4 à 7% de touristes en plus pour l'année 2019. Cet été, les plages de la façade atlantique, comme ici à Lacanau, ont attiré les foules

Le comité régional du tourisme de la Nouvelle-Aquitaine a dressé un premier bilan de la saison 2019. Les chiffres sont au vert puisque la région va accueillir de 4 à 7% de touristes en plus par rapport à 2018. Ce qui fait un total de 32 millions de touristes. Un chiffre qui fait forcément plaisir aux professionnels du tourisme qui indiquent être satisfaits à plus de 85%. Etat des lieux de ce domaine en pleine mutation et adaptation, le deuxième secteur économique de notre région. Une région qui reste la plus visitée de France.

Sandrine Derville, vice-présidente de la région Nouvelle-Aquitaine en charge du tourisme, a le sourire. Il y a de quoi. « Tous les indicateurs assurent que 2019 sera une année record. Cela confirme que le tourisme est le deuxième secteur économique de notre région. » Il pèse tout de même 9 % du PIB régional, avec 18 milliards d’euros de consommation touristique et 140 000 emplois générés. Cette année, la région a accueilli 32 millions de touristes dont 4 millions d’étrangers, soit une augmentation de 4 à 7% par rapport à l’année précédente. « La clientèle est mieux répartie dans le temps et dans l’espace  sur l’ensemble de l’année », explique-t-elle. 

Un bilan qui ravit les professionnels du tourisme selon Sandrine Derville. « Ils sont satisfaits de cette progression ». Pourtant, ils se sont nourris de craintes avec le mouvement des gilets jaunes qui a paralysé l’activité de certains week-ends ou encore le calendrier du mois de mai qui n’était pas forcément favorable sans les traditionnels ponts du 1er et du 8 mai (ils tombaient un mercredi). Cependant, le mois de février avec des températures douces avait dynamisé les destinations urbaines et littorales. Le mois de juin a été très bon. Une bonne dynamique s’est poursuivie en juillet. Quant à la haute saison, elle a été plutôt bonne. Au niveau de l’indice de satisfaction, les professionnels le sont à hauteur de 85%. Un chiffre qui grimpe à 91% dans les grande villes, 86% pour le littoral et 72% pour l’intérieur. D’ailleurs 78% d’entre eux ont dépassé ou égalé leur niveau d’activité de la saison dernière.

Un effet Brexit finalement compensé

Côté clientèle, Michel Durrieu, directeur général du Comité Régional du Tourisme (CRT) de Nouvelle-Aquitaine note « un changement ». « Il y a eu un impact avec la dévaluation de la livre et un effet Brexit avec 8% de Britanniques en moins en 2019 ». Mais cette baisse a été compensée par l’arrivée de nouveaux touristes. Il y a plus de Français, d’Espagnols, de Belges, d’Allemands qui sont venus et même des Russes, puisqu’une nouvelle liaison aérienne entre Bordeaux et Moscou a été établie. Les meilleurs visiteurs de la Nouvelle-Aquitaine sont également les Néo-Aquitains. Curieux de découvrir de nouveaux paysages depuis que la région s’est agrandie. « Les premiers touristes sont avant tout les Néo-Aquitains. Et sous toutes ses formes : tourisme sportif, culturel, gastronomique. Les activités touristiques sont présentes sous de multiples facettes », confirme Régine Marchand, présidente du CRT.

Investir pour une montée en gamme

La région accompagne les établissements dans leur modernisation. Cela se traduit par une montée en gamme que ce soit dans l’hôtellerie ou le camping. « Nous voyons les premiers résultats de ces investissements », confie la vice-présidente de la région, Sandrine Derville. Dans l’hôtellerie, il y a eu 800 chambres en plus proposées dans la catégorie 4 et 5 étoiles, avec un taux d’occupation de 80% pour le mois d’août. Cette montée en gamme correspond à la demande actuelle de touristes qui sont plus exigeants. Côté camping, les 3 à 5 étoiles représentent plus de la moitié des établissements. Ils ont connu une progression de 4% de leurs nuitées. 

En terme de nuitées, là encore, les chiffres sont en augmentation. Dans l’hôtellerie, on dénombre 3,3% de touristes en plus en juillet et août 2019 ce qui correspond à un total de 7 millions de touristes et 11 millions de nuitées. Cette progression est visible dans l’hôtellerie sur l’ensemble des départements (sauf celui du Lot-et-Garonne qui connaît une légère baisse par rapport au précédent exercice). Pour le camping, 4,7% de touristes en plus entre avril et août, soit 4,1 millions de personnes pour 24,6 millions de nuitées. Au niveau de la location des hébergements privés, il y a eu entre 15 et 20% de réservations en plus avec un nombre de nuitées estimé à 45 millions sur l’ensemble des douze derniers mois. En Nouvelle-Aquitaine, il y aurait 200 000 hébergements privés proposés à la location. La clientèle est à 72% française pour 28% d’étrangers. « Il y a une croissance des étrangers depuis 3 ou 4 ans », remarque Michel Durrieu de directeur général du Comité Régional du Tourisme de Nouvelle-Aquitaine.

Fréquentation en hausse au parc du Futuroscope cette été avec 560 000 entrées pour les mois de juillet et d'août

Autre accompagnement pour les professionnels du tourisme : la transition numérique. Il concerne notamment les plateformes de vente en ligne. La région les accompagne pour utiliser une plateforme afin de mieux gérer leur e-réputation. Elle permet d’avoir un oeil sur les performances et d’adopter des stratégies de vente en ligne alternatives. « Il faut qu’ils apprennent à mieux se vendre, au bon moment, au bon prix pour le bon client. Les professionnels doivent adapter leurs tarifs », confie Sandrine Derville. 

Futuroscope, La Rochelle et Cité du vin

Mais on peut se demander quels lieux de la Nouvelle-Aquitaine ont attiré les foules. Le Futuroscope dans la Vienne a accueilli 560 000 visiteurs sur les mois de juillet et août, avec le mardi 13 août, une journée record avec 18 481 visiteurs. Il faut remonter à 2000 pour voir autant de touristes sur une seule journée. Les tours de La Rochelle ont 5% de fréquentation en plus depuis janvier. Le train de la Rhune (Pyrénées-Atlantiques) compte 6% de voyageurs en plus. La Cité du vin à Bordeaux a vu aussi son nombre de visiteurs croître de 5% entre avril et août. « Nous voyons qu’il n’y a pas de dépendance à un seul et unique site », commente Sandrine Derville. Ce que démontrent aussi les chiffres, c’est un certain engouement pour le tourisme urbain. Que ce soit Limoges ou Poitiers qui ont vu leur fréquentation augmenter de 3%, Pau de 4%, Angoulême de 2% ou encore Bordeaux de 12%. « Ce tourisme urbain est assez récent, nous ne le voyions pas il y a quelques années », explique Régine Marchand. 

Tèrra Aventura : le geocaching de Nouvelle-Aquitaine

Ce premier bilan du tourisme est aussi l’occasion de faire un focus sur Tèrra Aventura. Un jeu de géocaching en Nouvelle-Aquitaine. « C’est un outil régional de développement touristique et économique », présente Régine Marchand. Au départ, il concernait 6 départements et désormais les 12 de la région. Ce géocaching propose 400 parcours sur l’ensemble de la Nouvelle-Aquitaine. Un jeu gratuit disponible en 5 langues (français, espagnol, anglais, allemand, néerlandais). Il a dépassé, en septembre, la barre des 1,7 million de joueurs. Le nombre de joueurs a été plus que doublé par rapport à la même période en 2018. « Ce jeu permet de découvrir la nature en famille. A force, on y devient presque accro », poursuit la présidente du CRT de Nouvelle-Aquitaine. Un guide du routard sur Tèrra Aventura va voir le jour le 2 décembre prochain. Il y aura une rubrique « coups de coeurs », une autre « à voir, à faire », un carnet d’aventure. Ce guide va condenser plus de 100 villes de départ avec un descriptif des itinéraires. « Il va nous permettre d’aller chercher une clientèle. Leur donner envie de voir, de découvrir », explique Michel Durrieu qui espère d’ailleurs atteindre les 2 millions de joueurs d’ici la fin 2019. Une forme de tourisme durable qui permet de découvrir des espaces de nature. L’une des données à retenir c’est que 91% des joueurs envisagent de revenir dans les départements découverts. 

Le tourisme urbain connaît un certain engouement comme Bordeaux qui attire grand nombre de touristes

Le tourisme est donc un secteur en pleine progression et en pleine mutation. « En 2020, nous voulons continuer à accompagner les professionnels dans leur mutation et l’adaptation au marché. Nous voulons travailler sur la transition énergétique et l’environnement », explique la vice-présidente de la région en charge du tourisme, Sandrine Derville. D’ailleurs, la région va expérimenter deux territoires test avec l’ADEME  pour mettre en place des destinations de tourisme durable et écoresponsable. Une preuve que le tourisme se met au vert.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6068
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !