Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

20/02/20 : C'était une figure de la presse française: Jean Daniel le fondateur du Nouvel Observateur s'est éteint ce 19 février à 99 ans. Ce natif d'Algérie, comme Camus, fut aussi un des témoins exigeants de la renaissance du parti socialiste dans les années 70.

19/02/20 : La métropole de Bordeaux a choisi le groupement Eiffage/UCPA/Dalkia et Banque des Territoires pour construire le futur stade nautique de Mérignac. Les travaux doivent démarrer en novembre pour une livraison en 2022.

19/02/20 : Municipales: la liste "Changer!" présente son programme pour Villenave d'Ornon autour de Patrick Bouillot et Florence Rialland ce samedi 22 février, à 10h, salle Jacques Brel

18/02/20 : Présence annoncée de Benoît Biteau député européen EELV et agriculteur en Charente-Maritime à la réunion, ce jeudi 20 février à 19h30, de la liste "Villenave écologique, solidaire et citoyenne" à l'auditorium de Sourreil.

18/02/20 : Dans le cadre des Conférences Montaigne organisées par l'Université bordelaise du même nom, Noël Mamère interviendra ce jeudi 20 février (Amphi B - 18h) sur le thème de "L’écologie, le paradigme politique du XXIe siècle".

18/02/20 : La FDSEA 64 a renouvelé son bureau: Franck Laborde, céréalier, secrétaire général de l’AGPM et éleveur de canards à Préchacq-Navarrenx en est le nouveau président, remplaçant Bernard Layre, devenu l'an dernier Président de la Chambre d'agriculture 64

16/02/20 : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a démissionné et conduira finalement la liste LREM aux municipales de Paris sur décision évidente d'Emmanuel Macron; le député Olivier Véran lui succède au ministère.

10/02/20 : Charente-Maritime : le festival electro Stereoparc a dévoilé les premiers noms de la programmation de la soirée Coco Coast du samedi 18 juillet 2020 : Martin Solveig, Bakermat et Bellecour.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/20 | "Economie verte et responsable" à Cap Sciences

    Lire

    Conférence débat le 10 mars (18-20 h) des Amis de Cap Sciences à Bordeaux : « Vers une économie verte et responsable – Défis et initiatives. » Au coeur des échanges:« l’exercice des activités humaines de plus en plus interpellé par l’émergence de préoccupations environnementales. Interviendront, sous la houlette d'Alain Ribet, Robert Pierron, chercheur associé au Centre Associé Régional du CEREQ de Bordeaux, Co-Auteur de « L’économie verte:rupture ou adaptation de la formation et de l’emploi ? », Marc Pena PDG d’une entreprise de recyclage et de traitement des déchets, Bernard Layre président de la chambre d’agriculture des Pyrénées Atlantiques.

  • 23/02/20 | Le projet de contournement routier est de Périgueux via la RN 21 est relancé

    Lire

    Une réunion concernant les aménagements de la RN21 a eu lieu vendredi en présence des préfets de Dordogne et du Lot- et- Garonne, des présidents des deux Départements et des intercommunalités, des députés Michel Lauzzana et Jean-Pierre Cubertafon. Cette rencontre a permis d'échanger sur l'état d'avancement des aménagements en cours pour lesquels une enveloppe de 5,65 M€ est prévue, notamment le projet de contournement routier Est de Périgueux souhaité par le secrétaire d'État aux transports,Jean-Baptiste Djebbari.

  • 22/02/20 | Appel à projets 2020 de la MILDECA de La Rochelle

    Lire

    Le 19 février 2020, la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives lance son appel à projets 2020. Les actions de cette année, couvriront plusieurs champs allant de la prévention jusqu’à la structuration de la lutte contre les addictions sans produits. Pour simplifier les démarches, un site a été mis en place afin de traiter les demandes de subventions : demarches-simplifiees.fr

  • 22/02/20 | Bordeaux Métropole et le Bassin d'Arcachon prennent rendez-vous

    Lire

    Bordeaux Métropole a récemment signé une lettre d'intention conjointe avec les communautés d'agglomération d'Arcachon (Nord et Sud) et la communauté de communes du Val de l'Eyre. À l'intérieur figurent notamment des "champs prioritaires de coopération" : les mobilités; le développement économique, l'attractivité et le marketing territorial; le tourisme et le développement durable. Elle annonce enfin la signature, "avant fin 2020" d'un protocole de coopération qui en précisera les axes définitifs et les "modalités de gouvernance".

  • 22/02/20 | Retour de la caravane des sports du 24 au 28 février en Vienne

    Lire

    Pendant la première semaine des vacances scolaires, la caravane des sports sera sur les routes du département de la Vienne pour proposer six activités gratuites (escrime, boxe, basket, badminton, vince-pong, secourisme) aux jeunes de 8 à 16 ans. Elle fera étape lundi à Dangé-Saint-Romain, mardi à Smarves, mercredi à Lusignan, jeudi à Vouillé, vendredi à La Roche-Posay. Les inscriptions se font sur place de 10 à 11h et de 13h30 à 14h30. Plus d'infos ici.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Tourisme : premier bilan de la saison en Nouvelle-Aquitaine

06/11/2019 | Le CRT de Nouvelle-Aquitaine a dressé un premier bilan de la saison touristique en région. Le nombre de touristes devrait augmenter de 4 à 7% pour 2019.

De 4 à 7% de touristes en plus pour l'année 2019. Cet été, les plages de la façade atlantique, comme ici à Lacanau, ont attiré les foules

Le comité régional du tourisme de la Nouvelle-Aquitaine a dressé un premier bilan de la saison 2019. Les chiffres sont au vert puisque la région va accueillir de 4 à 7% de touristes en plus par rapport à 2018. Ce qui fait un total de 32 millions de touristes. Un chiffre qui fait forcément plaisir aux professionnels du tourisme qui indiquent être satisfaits à plus de 85%. Etat des lieux de ce domaine en pleine mutation et adaptation, le deuxième secteur économique de notre région. Une région qui reste la plus visitée de France.

Sandrine Derville, vice-présidente de la région Nouvelle-Aquitaine en charge du tourisme, a le sourire. Il y a de quoi. « Tous les indicateurs assurent que 2019 sera une année record. Cela confirme que le tourisme est le deuxième secteur économique de notre région. » Il pèse tout de même 9 % du PIB régional, avec 18 milliards d’euros de consommation touristique et 140 000 emplois générés. Cette année, la région a accueilli 32 millions de touristes dont 4 millions d’étrangers, soit une augmentation de 4 à 7% par rapport à l’année précédente. « La clientèle est mieux répartie dans le temps et dans l’espace  sur l’ensemble de l’année », explique-t-elle. 

Un bilan qui ravit les professionnels du tourisme selon Sandrine Derville. « Ils sont satisfaits de cette progression ». Pourtant, ils se sont nourris de craintes avec le mouvement des gilets jaunes qui a paralysé l’activité de certains week-ends ou encore le calendrier du mois de mai qui n’était pas forcément favorable sans les traditionnels ponts du 1er et du 8 mai (ils tombaient un mercredi). Cependant, le mois de février avec des températures douces avait dynamisé les destinations urbaines et littorales. Le mois de juin a été très bon. Une bonne dynamique s’est poursuivie en juillet. Quant à la haute saison, elle a été plutôt bonne. Au niveau de l’indice de satisfaction, les professionnels le sont à hauteur de 85%. Un chiffre qui grimpe à 91% dans les grande villes, 86% pour le littoral et 72% pour l’intérieur. D’ailleurs 78% d’entre eux ont dépassé ou égalé leur niveau d’activité de la saison dernière.

Un effet Brexit finalement compensé

Côté clientèle, Michel Durrieu, directeur général du Comité Régional du Tourisme (CRT) de Nouvelle-Aquitaine note « un changement ». « Il y a eu un impact avec la dévaluation de la livre et un effet Brexit avec 8% de Britanniques en moins en 2019 ». Mais cette baisse a été compensée par l’arrivée de nouveaux touristes. Il y a plus de Français, d’Espagnols, de Belges, d’Allemands qui sont venus et même des Russes, puisqu’une nouvelle liaison aérienne entre Bordeaux et Moscou a été établie. Les meilleurs visiteurs de la Nouvelle-Aquitaine sont également les Néo-Aquitains. Curieux de découvrir de nouveaux paysages depuis que la région s’est agrandie. « Les premiers touristes sont avant tout les Néo-Aquitains. Et sous toutes ses formes : tourisme sportif, culturel, gastronomique. Les activités touristiques sont présentes sous de multiples facettes », confirme Régine Marchand, présidente du CRT.

Investir pour une montée en gamme

La région accompagne les établissements dans leur modernisation. Cela se traduit par une montée en gamme que ce soit dans l’hôtellerie ou le camping. « Nous voyons les premiers résultats de ces investissements », confie la vice-présidente de la région, Sandrine Derville. Dans l’hôtellerie, il y a eu 800 chambres en plus proposées dans la catégorie 4 et 5 étoiles, avec un taux d’occupation de 80% pour le mois d’août. Cette montée en gamme correspond à la demande actuelle de touristes qui sont plus exigeants. Côté camping, les 3 à 5 étoiles représentent plus de la moitié des établissements. Ils ont connu une progression de 4% de leurs nuitées. 

En terme de nuitées, là encore, les chiffres sont en augmentation. Dans l’hôtellerie, on dénombre 3,3% de touristes en plus en juillet et août 2019 ce qui correspond à un total de 7 millions de touristes et 11 millions de nuitées. Cette progression est visible dans l’hôtellerie sur l’ensemble des départements (sauf celui du Lot-et-Garonne qui connaît une légère baisse par rapport au précédent exercice). Pour le camping, 4,7% de touristes en plus entre avril et août, soit 4,1 millions de personnes pour 24,6 millions de nuitées. Au niveau de la location des hébergements privés, il y a eu entre 15 et 20% de réservations en plus avec un nombre de nuitées estimé à 45 millions sur l’ensemble des douze derniers mois. En Nouvelle-Aquitaine, il y aurait 200 000 hébergements privés proposés à la location. La clientèle est à 72% française pour 28% d’étrangers. « Il y a une croissance des étrangers depuis 3 ou 4 ans », remarque Michel Durrieu de directeur général du Comité Régional du Tourisme de Nouvelle-Aquitaine.

Fréquentation en hausse au parc du Futuroscope cette été avec 560 000 entrées pour les mois de juillet et d'août

Autre accompagnement pour les professionnels du tourisme : la transition numérique. Il concerne notamment les plateformes de vente en ligne. La région les accompagne pour utiliser une plateforme afin de mieux gérer leur e-réputation. Elle permet d’avoir un oeil sur les performances et d’adopter des stratégies de vente en ligne alternatives. « Il faut qu’ils apprennent à mieux se vendre, au bon moment, au bon prix pour le bon client. Les professionnels doivent adapter leurs tarifs », confie Sandrine Derville. 

Futuroscope, La Rochelle et Cité du vin

Mais on peut se demander quels lieux de la Nouvelle-Aquitaine ont attiré les foules. Le Futuroscope dans la Vienne a accueilli 560 000 visiteurs sur les mois de juillet et août, avec le mardi 13 août, une journée record avec 18 481 visiteurs. Il faut remonter à 2000 pour voir autant de touristes sur une seule journée. Les tours de La Rochelle ont 5% de fréquentation en plus depuis janvier. Le train de la Rhune (Pyrénées-Atlantiques) compte 6% de voyageurs en plus. La Cité du vin à Bordeaux a vu aussi son nombre de visiteurs croître de 5% entre avril et août. « Nous voyons qu’il n’y a pas de dépendance à un seul et unique site », commente Sandrine Derville. Ce que démontrent aussi les chiffres, c’est un certain engouement pour le tourisme urbain. Que ce soit Limoges ou Poitiers qui ont vu leur fréquentation augmenter de 3%, Pau de 4%, Angoulême de 2% ou encore Bordeaux de 12%. « Ce tourisme urbain est assez récent, nous ne le voyions pas il y a quelques années », explique Régine Marchand. 

Tèrra Aventura : le geocaching de Nouvelle-Aquitaine

Ce premier bilan du tourisme est aussi l’occasion de faire un focus sur Tèrra Aventura. Un jeu de géocaching en Nouvelle-Aquitaine. « C’est un outil régional de développement touristique et économique », présente Régine Marchand. Au départ, il concernait 6 départements et désormais les 12 de la région. Ce géocaching propose 400 parcours sur l’ensemble de la Nouvelle-Aquitaine. Un jeu gratuit disponible en 5 langues (français, espagnol, anglais, allemand, néerlandais). Il a dépassé, en septembre, la barre des 1,7 million de joueurs. Le nombre de joueurs a été plus que doublé par rapport à la même période en 2018. « Ce jeu permet de découvrir la nature en famille. A force, on y devient presque accro », poursuit la présidente du CRT de Nouvelle-Aquitaine. Un guide du routard sur Tèrra Aventura va voir le jour le 2 décembre prochain. Il y aura une rubrique « coups de coeurs », une autre « à voir, à faire », un carnet d’aventure. Ce guide va condenser plus de 100 villes de départ avec un descriptif des itinéraires. « Il va nous permettre d’aller chercher une clientèle. Leur donner envie de voir, de découvrir », explique Michel Durrieu qui espère d’ailleurs atteindre les 2 millions de joueurs d’ici la fin 2019. Une forme de tourisme durable qui permet de découvrir des espaces de nature. L’une des données à retenir c’est que 91% des joueurs envisagent de revenir dans les départements découverts. 

Le tourisme urbain connaît un certain engouement comme Bordeaux qui attire grand nombre de touristes

Le tourisme est donc un secteur en pleine progression et en pleine mutation. « En 2020, nous voulons continuer à accompagner les professionnels dans leur mutation et l’adaptation au marché. Nous voulons travailler sur la transition énergétique et l’environnement », explique la vice-présidente de la région en charge du tourisme, Sandrine Derville. D’ailleurs, la région va expérimenter deux territoires test avec l’ADEME  pour mettre en place des destinations de tourisme durable et écoresponsable. Une preuve que le tourisme se met au vert.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3333
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !