Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

16/03/21 : La Rochelle : le festival de fiction télé se déroulera du 14 au 19 septembre, annonce aujourd'hui les organisateurs dans un communiqué. Une journée de plus sera dédiée à la création. Les candidatures pour les œuvres sont ouvertes.

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/05/21 | Le SunSka Festival annulé, mais remplacé

    Lire

    L'organisation du festival s'est « résignée » à annuler le SunSka, initialement prévu du 6 au 8 août prochains. « Nous rêvions juste de liberté » avance la direction du festival, qui a préféré annuler, ne sachant pas quels dispositifs sanitaires seront en vigueur au mois d'août. Afin de garder le lien avec son public, le festival se transformera en « Été SunSka », comme en 2020 : tous les jeudis à partir du 8 juillet, un évènement se déroulera au Domaine de Nodris, dans le Médoc, et le Festival organisera des concerts gratuits le long de la côte Atlantique.

  • 07/05/21 | Lavavaix-les-Mines (23) : un potager pour nourrir les écoliers

    Lire

    La commune de Lavaveix-les-Mines en Creuse va créer un potager en permaculture qui fournira la cantine scolaire. Ce projet s’inscrit dans l’appel à manifestation d’intérêt du Cluster Ruralité qui a été lancé fin 2020 avec pour ambition de soutenir et d’accompagner les initiatives d’intérêt général issues du monde rural. La commune, grâce à cela, va bénéficier d’une aide de 50 000 euros.

  • 07/05/21 | Le Concours des Saveurs cherche des dégustateurs

    Lire

    Chaque année lors du Concours des Saveurs plus de 100 produits sont dégustés à l’aveugle afin de récompenser les meilleurs produits et recettes de la Région. Pour cette année 2021, la prochaine session aura lieu le 21 mai à Tulle. Elle recherche des jurés pour déguster différents produits comme les huiles de noix du Périgord AOP, les jus et confitures ou encore les vins de Corrèze et les vins Charentais IGP notamment. Pour s'inscrire.

  • 07/05/21 | Charente: la boucherie devient ambulante

    Lire

    La commune de Lignières-Sonneville en Charente accueille depuis 1950 une boucherie-charcuterie qui compte une boutique et un local de production. Elle souhaite désormais proposer ses produits dans les communes dépourvues de boucherie-charcuterie. Elle va donc se doter d’un camion-magasin pour répondre à la demande en forte croissance. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de les aider à acquérir ce bien.

  • 06/05/21 | Nouvelle forme de transport d'utilité sociale à Mourenx

    Lire

    L’Atelier Chantier d’Insertion CIEL réalise sur le bassin de Lacq des travaux d’utilité sociale à destination des acteurs locaux du bassin de Lacq au travers de plusieurs supports d’insertion. L’association met en place un projet de micro-transport d’utilité sociale pour permettre le déplacement des personnes en insertion. Dans un transport micro-collectif (8 personnes) ou individuel (4 personnes), les bénéficiaires pourront se déplacer jusqu'à 50km autour de Mourenx où se situe le garage social de la structure en charge de l’entretien et de la réparation des véhicules.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Tourisme : un été "au vert" en Gironde

18/10/2019 | Les premiers chiffres de la saison estivale en matière de tourisme en Gironde font état d'une meilleure année que 2018 en termes de fréquentation et un taux de satisfaction supérieur.

Tourisme Gironde

Ce jeudi 17 octobre, Gironde Tourisme a présenté les premières tendances de la dernière saison estivale sur le département et dévoilé un plan de bataille sur les futurs guides thématiques que l'organisme compte mettre en avant d'ici le printemps prochain par l'intermédiaire de guides ciblés sur un tourisme plus vert et davantage tourné vers le fleuve.

Ce jeudi 17 octobre, Gironde Tourisme a dévoilé les premières tendances chiffrées du tourisme au niveau départemental sur l'été dernier et un échantillon des premiers ressentis des professionnels du secteur. Globalement, on y découvre un taux de satisfaction (de juin à septembre) supérieur à celui de l'année 2018, particulièrement sur le mois d'août (85% contre 66% de satisfaits en 2018). Concernant l'appréciation de la fréquentation en septembre, elle est plutôt bonne partout, c'est sur le littoral du médoc que l'on retrouve le plus de professionnels insatisfaits (18%) et sur Bordeaux et son agglomération que les avis sont les plus positifs (38% de "très bonne fréquentation"). Malgré un début de saison qualifié de "timide" (et un taux de satisfaction de 49% seulement contre 76 en 2018), Gironde Tourisme parle d'un mois de juin très positif qui a "permis de rattraper une bonne partie du déficit du mois de mai", un coeur de saison meilleur (sans coupe du monde) et un mois de septembre qui "joue un rôle de plus en plus important". Seule fausse note à cette équation : un "panier moyen" ou niveau de dépense en baisse et des séjours globalement plus courts. La note conjoncturelle pour les hôtels au mois d'août fait de son côté état d'un "très bon mois d'août" avec une augmentation de +5,1% par rapport à 2018.

Mise au vert

Sur les chiffres globaux, on dénombre 33 millions de nuitées sur l'année, six millions de séjour et près de 20% de clientèle internationale (notamment belge). Pour Pascale Got, présidente de Gironde Tourisme, le tourisme girondin tend vers un étalement annuel de son offre. "On essaie de parler d'une offre touristique à l'année. Le tempo estival reste un grand classique mais en mettant en avant des sites, des savoirs-faires, des professions, on peut capter un intérêt des touristes étrangers et de proximité (girondins ou aquitains) en particulier en cette saison automnale". Plusieurs axes vont être renforcés dans les mois à venir pour permettre aux visiteurs locaux et internationaux de se focaliser sur des tendances générales en croissance. La première, c'est l'écotourisme et visiblement, les curieux le sont encore plus dès qu'il faut voir les vacances en vert.

"On va essayer de développer davantage cet axe. On n'oublie pas nos bastions comme l'oenotourisme (plus de 4,6 millions de visiteurs par an dans le vignoble bordelais) mais on essaie d'investir de nouveaux champs qui peuvent l'être assez largement encore". Le nouveau Parc Naturel Régional du Médoc devrait être, à entendre l'adjoint Cédric Naffrichoux, l'un des gros morceaux d'un guide spécialement consacré à cette tendance qui est, à en croire le rapport annuel de la plateforme Booking, un vrai mouvement de fond. Dans l'étude publiée en avril dernier, on découvrait que 72% des voyageurs plébiscitaient des "alternatives touristiques durables", particulièrement pour la tranche d'âge de 46-55 ans et les jeunes générations ou "millenials". Le document mentionnait aussi qu'en 2019, 73% des voyageurs internationaux souhaitaient séjourner "au moins une fois" dans un hébergement "éco-responsable", un chiffre en progression puisqu'il était de 62% en 2016.

Boom fluvial 

Le guide de Gironde Tourisme, lui, est prévu pour le mois d'avril (et comprendra une sélection exhaustive "la plus large possible"), en même temps que trois autres : les plus traditionnels centrés sur le cyclisme et la randonnée et un troisième sur le tourisme fluvial. En avril 2019, Gironde Tourisme avait publié une étude sur le tourisme fluvial et maritime en Gironde et en Lot-et-Garonne. On pouvait y lire une augmentation notable du nombre de croisières maritimes en 2018 (33 303 passagers, +20,7%), une autre moins forte mais tout de même en progression sur le fluvial (26 242 passagers, +5,4%) et une troisième d'un même ordre pour ce qui est des "bateaux promenade" (106 179 passagers, +6%).

On peut globalement dire que la demande pour le tourisme fluvial monte en puissance, beaucoup de maires demandes de nouveaux pontons (parmi les idées évoquées en matière de transports par le maire de Bordeaux Nicolas Florian, on retrouve celle d'un "plan pontons" et une insistance sur l'utilisation accrue du fleuve avec un plan dédié prévu pour la fin d'année), nous souhaitions donc promouvoir toute cette offre et la recenser, ce qui n'avait pour l'instant pas été fait". La nouvelle grille tarifaire des ferries entrée en vigueur en avril dernier et plus modulable, participe à cette logique de démocratisation du tourisme fluvial, tout comme d'autres projets comme cette idée de péniches solaires en Lot-et-Garonne. Et la tendance n'est pas que régionale : en 2018, on a dénombré 11,3 millions de passagers en France, soit une augmentation de 2%. La clientèle étrangère joue une grande part de cet essor : 84% du nombre total de passagers pour les croisières fluviales. En Gironde, le tourisme continue de peser lourd dans la balance économique : avec 1,8 milliard d'euros de dépenses annuelles des visiteurs, le secteur représente 7% du Produit Intérieur Brut (PIB) départemental.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : XC CD47

Partager sur Facebook
Vu par vous
7377
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 11 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !