18/10/17 : La CGT appelle à nouveau à manifester en Dordogne contre les ordonnances Macron sur le droit du travail. Les rassemblements auront lieu ce jeudi 19, à 17 h à Périgueux (palais de justice), Bergerac (palais de justice) et Sarlat (place de la Grande-Rigaudi

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Transfermuga, l'indispensable de vos virées de part et d'autre de la Bidassoa

23/07/2015 | Transfermuga: la plate forme qui rend facile la mobilité transfrontalière du nord au sud du Pays Basque.

Le portail transfermuga.eu

Une fois à Bayonne, Biarritz ou Hendaye, c'est toujours très tentant, pour le tourisme, le shopping, les tapas ou l'ambiance et parfois les matchs de rugby, d'aller voir, pour quelques heures au moins, ce qui se passe de l'autre côté de la frontière. Toujours très tentant mais pas toujours si simple... Il y a bien la voiture... Mais, prendre l'autoroute, payer le péage, trouver un parking, payer le parking, et finir sa journée en dégustant quelques uns des meilleurs pintxos de San Seb, sans pouvoir les accompagner de quelques verres de Rioja ou pourquoi pas de Txakoli, n'est pas le scénario idéal pour profiter au mieux du moment... sans parler du trajet retour. Plan B, plus inspiré : choisir les transports en commun, mais lesquels ?

Le TOPO, qui relie Hendaye à San Sebastian en passant par Irun, a bien déjà sa petite réputation au moins dans la région, mais est-il vraiment le seul et unique moyen de transport transfrontalier qui existe ? Le plus approprié au regard du point de départ de l'escapade espagnole envisagée ? Et une fois en Espagne, comment se déplacer ? A quel prix ? Et où trouver les renseignements ? Mieux, où trouver les bons renseignements ?? Allez, on respire un bon coup, pas de panique, le portail web d'information voyageurs Transfermuga.eu est là ! Et ça change tout.


Transfermuga avant de se matérialiser en repère sur le web pour voyageurs anxieux ou perdus sur la frontière basque, est d'abord le nom du projet politique phare de l'Euro-région Aquitaine-Euskadi. En effet, celle-ci a choisit de mettre en tête de ses priorités, une mobilité transfrontalière digne de ce nom. De part et d'autre de la Bidassoa, les voyageurs d'abord, mais aussi les élus, et plus globalement, les acteurs du transports veulent de la fluidité et de la simplicité pour se rendre visite entre voisins.

Train, car, bateau, vélo... et voitureLe pari lancé en 2012, était un tantinet osé. Il n'est déjà pas toujours facile à tenir au sein d'un seul et unique pays/région/commune, alors d'un pays à l'autre... Quoiqu'il en soit le projet avance, bel et bien. Le sang basque commun de chaque côté de la frontière n'est peut être pas étranger à la volonté tenace mise dans la démarche, qui sait… ? Etudes sur la mobilité transfrontière, coordination des autorités responsables sur le terrain, et désormais donc ce portail éponyme Transfermuga, dont la vocation première est l'information aux voyageurs.
Si tout n'est pas encore parfait dans la mobilité du Nord au Sud du Pays Basque, et vice-versa (il faudra au moins patienter jusqu'en 2017 pour avoir une connexion directe entre trains français et espagnols, en raison d'un écartement des rails différents) de nombreuses offres existent de part et d'autre de la frontière et transfrontalières, et le portail a le mérite de toutes les répertorier : train, car, bateau, vélo... et voiture (co-voiturage, liste des parking payant et gratuit...). Plus exactement, puisqu'il est un portail, le site renvoie pour le détail des offres qu'il énumère au site internet correspondant. Quelque soit votre problème ou question la solution est sous vos yeux, et en situation de mobilité, vous apprécierez grandement que le portail Transfermuga, soit accessible sur tout support : ordinateur, mais aussi tablette et téléphone. Et bien sûr en français, en castillan et en basque, l'anglais étant promis pour un peu plus tard...

Comparateur de tarifs et calculateur d'itinéraireAu-delà du listing des offres, c'est aussi sur Transfermuga.eu que vous trouverez la liste des tarifs des billets de des transports, et des offres transfrontalières déjà existantes telles que le PassBask (TER+TOPO) ou le PassEusk (Transport 64+TOPO) pour plus de simplicité. Au menu aussi un comparateur de prix de billets de bus, un calculateur de tarifs autoroutiers... Alors c'est vrai, ça fait beaucoup d'infos d'un seul coup, sur un seul endroit, mais une fois l'outil pris en main, il paraît difficile de s'en passer, d'autant que la dernière nouveauté du portail vient plus encore simplifier les choses.
En effet, depuis le début du mois de juillet, un calculateur d'itinéraire, mixant l'ensemble des offres recensées par le portail a été lancé... ! Enfin, ça c'est le projet. Mais qui va piano va sano, donc pour l'heure, sont « seulement » intégrés à ce calculateur, tous les horaires des réseaux ferroviaires Euskotren (TOPO), Renfe et SNCF (trains régionaux). Jetez-y un œil, ça n'est pas rien, et c'est déjà très pratique. Mais, pour le début 2016, l'objectif est bien d’ajouter progressivement l’ensemble des offres (bus, autocar, train) à l’échelle de Bayonne-San Sebastian. Et ensuite, l'idée est d'étendre ce service à l’échelle départementale (Gipuzkoa et Pyrénées Atlantiques) puis Eurorégionale (Aquitaine et Euskadi)...

Bref, plus que d'en parler le mieux est encore d'essayer, d'autant que l'équipe de Transfermuga n'attend que ça, des tests, des retours, des suggestions, voire des critiques. L'idée est d'adapter et faire évoluer au mieux l'outil en correspondance avec les remarques et attentes de ses utilisateurs. Parce que Transfermuga, bien sûr, est sur réseaux sociaux (Twitter, instagram et You Tube) et n'utilise que des logiciels libres et ouverts. Votre côté geek amoureux des tapas, ne pourra pas y résister.

En plus d'être assez génial, devinez quoi... Transfermuga est la seule initiative du genre dans toute l'Europe !

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Transfermuga.eu

Partager sur Facebook
Vu par vous
1169
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !