Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/06/20 : Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, se rend le 5 juin à Bordeaux, pour le pré-lancement du 800 360 360 : un numéro vert d’appui pour les personnes en situation de handicap et les aidants dans le cadre de la crise.

03/06/20 : La Rochelle : La ligne La Rochelle – Lyon redémarrera le 15 juin, à raison de 3 rotations hebdomadaires les lundis, mercredis et vendredis, avec le maintien de 2 fréquences par semaine au mois d’août (les lundis et vendredis).

03/06/20 : Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, se rend en Gironde, les 3 et 4 juin, pour valoriser la reprise des activités ostréicoles et agrotouristiques,au programme notamment la visite du marché des Capucins à Bordeaux.

03/06/20 : La Rochelle : près de 300 établissements représentants environ 1 300 salariés qui ont repris leur activité depuis hier.

03/06/20 : Le maire de Biarritz, Michel Veunac, 12,55% des suffrages au 1er tour a jeté l'éponge. Barre à gauche pour Guillaume Barucq, Maintient de J.B. Saint-Cricq et Nathalie Motsch en solo. Cap constant pour la leader M. Arosteguy. Bref une quadruple à Biarritz.

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 04/06/20 | Municipales à Saint-Médard-en-Jalles (33) : J. Mangon et S. Bessière signent le Pacte pour laTransition

    Lire

    L'équipe "Rassemblons-nous sur l'essentiel!", issue de la fusion des listes "Saint-Médard, naturellement!" et " Mieux vivre Saint-Médard", conduites par Jacques Mangon, le maire sortant, et Stéphane Bessière, vient de signer un Pacte pour la Transition composé de 32 engagements en matière de transition écologique, justice sociale et démocratie locale.

  • 04/06/20 | A Eysines, le conseil municipal installé

    Lire

    Christine Bost, la maire sortante d’Eysines et réélue en mars dernier, vient d’installer son nouveau conseil municipal. Un conseil constitué de 29 conseillères et conseillers issu·es de la liste Eysines durablement menée par Christine Bost, de 4 conseillères et conseillers issu·es de la liste Fiers d'Eysines menée par Arnaud Derumaux et de 2 conseillères et conseillers issu·es de la liste Vivre mieux ensemble menée par Nadine Jimenez-Sanguinet.

  • 04/06/20 | Municipales : A Coulounieix Chamiers, ce sera au final un duel droite gauche

    Lire

    A Coulounieix Chamiers (24) où l'abstention avait été forte, à l'issue du 1er tour des municipales, quatre listes pouvaient se maintenir. Au final, deux listes ont été déposées hier en préfecture. A gauche comme à droite, c'est la fusion qui a été décidée. Vincent Belloteau, conduira la liste de gauche avec en 2e position sur la liste Mireille Bordes, qui était arrivée 4e le 15 mars. Il sera opposé à la liste conduite par Thierry Cipierre, qui accueille six personnes de la liste d'Yves Schricke, qui s'est retiré.

  • 04/06/20 | Phare de Cordouan : reprise des travaux

    Lire

    Suspendus durant le confinement, les travaux du phare de Cordouan ont repris. Ils vont s'échelonner jusqu'au 10 juillet pour laisser la place à l'accueil des visiteurs cet été. Ils reprendront l'hiver prochain pour une livraison au printemps 2021. Les visites estivales devraient se faire par petits groupes, dont le nombre pourrait varier en fonction des protocoles sanitaires demandés par l'Etat.

  • 04/06/20 | Municipales : la gauche groupée à Villenave d’Ornon (33)

    Lire

    PS, EELV, PCF, PRG, Nouvelle Donne, Les Radicaux de Gauche, Place Publique, Changer, La France Insoumise et Villenave en commun unis pour le 2nd tour des élections municipales du 28 juin prochain. « Stéphanie Anfray rassemble toute la gauche pour enfin réussir l’alternance et construire avec les habitant.e.s de Villenave d’Ornon des solutions aux problèmes écologiques, sociaux et sanitaires que la crise du Covid-19 exacerbe déjà ». la gauche est à moins de 500 voix du Maire sortant et pour la première fois depuis 25 ans, le maire sortant a été mis en ballotage à l’issue du 1er tour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Travail social : une adaptation aux changements de la société

17/09/2019 | C'est à Brassens-Camus qu'a eu lieu la réunion de lancement du comité local du travail social et du développement social.

lancement comité local une

Répondant à l'appel à manifestation d’intérêt proposée par le Haut Conseil en Travail Social (HCTS), l'Institut Régional du Travail Social Nouvelle-Aquitaine (IRTS) et le Conseil Départemental de Gironde ont proposé, la semaine dernière au Centre Brassens-Camus de Lormont, une rencontre entre professionnels pour la plupart issus du domaine social, destinée à lancer les futurs comités locaux du travail social et du développement social (CLTSDS). Instances de dialogues sur les territoires pour une co-construction du travail social.

Ils étaient près de 130, pour la plupart issus du domaine social à avoir répondu, la semaine dernière, à l'appel du Haut Conseil en Travail Social et à s'être donné rendez-vous au Centre Brassens-Camus de Lormont pour réfléchir à l'élaboration d'une charte destinée à être le fondement des futurs comités locaux du travail social et du développement social. Des structures conçues comme des « espaces de dialogue sur les territoires pour engager des réflexions inter-partenariales et une vision stratégique partagées sur le travail social. Mais aussi, des espaces de dialogue entre le national et le local ». Organisée par l'Institut Régional du Travail Social Nouvelle-Aquitaine, organisme chargé de la formation des travailleurs sociaux et le Conseil Départemental de Gironde, chef de file de l'action sociale et du développement social, cette rencontre avait donc pour but de poser les bases d'une nouvelle approche du travail social. « On entrait parfaitement dans l'appel à manifestation d’intérêt proposée par le HCTS, précise Aurélie le Duff, responsable partenariat, alternance et apprentissage à l'IRTS Nouvelle Aquitaine. On s'est dit que plutôt que de faire une réponse individuelle pour le territoire, il était plus judicieux et plus complémentaire de proposer une réponse à plusieurs établissements. Grâce à nos bonnes relations avec le Conseil Départemental, nous avons eu la chance de pouvoir proposer ce co-pilotage sur la Gironde ».

« Trois axes de travail ont été avancés et retenus », note pour sa part, Stéphane Ambry, Président de l'ARTS, l'association chargée de la gouvernance de l'IRTS en Nouvelle-Aquitaine :

-l'évolution des pratiques professionnelles en travail social au regard de la participation des personnes et des groupes accompagnés.

-l'innovation sociale en développement social : actions, initiatives, expérimentations de territoires.

-l’éthique en pratique dans un contexte d'évolution sociétale multiple.

 

Une société en pleine mutation

 

Une évolution nécessaire au regard de celle de la société car « aujourd'hui, les travailleurs sociaux, ne sont pas simplement là pour aider mais pour restaurer les citoyens dans leurs droits. C'est notre démocratie qui est en jeu dans ce travail. Pour maintenir la qualité de son engagement, l'IRTS Nouvelle-Aquitaine doit être en phase avec la société dans laquelle il évolue. Il importe d'être au plus près de chaque changement sociétaire pour répondre au mieux aux besoins des personnes accompagnées », poursuit-il.

Un point de vue d'ailleurs repris par Jean-Luc Gleyze, Président du Département : « vous avez affaire à des sujets fondamentaux liés à la cohésion sociale, au lien social, à la capacité à apporter une autre manière d'accompagner les personnes auxquelles nous nous adressons, de façon plus positive et dynamique. Nous sommes dans un monde qui évolue, qui bouge vite. Mais qui fragilise et casse vite, aussi. Cela affecte le parcours de bon nombre de nos concitoyens. L'accès au droit est un vrai sujet en soi. Désormais, il importe de faire plutôt « avec » que simplement « pour » ; de faire en sorte que ceux auxquels nous nous adressons soient pleinement acteurs de leur parcours de vie ».

Une démarche dont l'étape suivante consisterait à mobiliser les associations, institutions et organismes qui œuvrent dans l'action sociale en Gironde ainsi que les personnes accompagnées pour favoriser le décloisonnement entre les acteurs. Le Département rappelant son intention de sortir de l'action sociale pour travailler désormais sous l'angle de « l'innovation sociale ». « Car le social, ce n'est pas qu'un pansement mais une démarche entièrement pro-active ».

Tenir compte de la parole des personnes accompagnées, de la diversité des territoires, privilégier l'échange de pratiques, l'horizontalité des acteurs, le respect, telles sont quelques unes des valeurs retenues à l'issue de cette journée. La co-construction demeurant le mot clé.

« Il importe, dans le temps que nous vivons, d'avoir des échanges entre les échelons locaux et nationaux, précise Pascal Goulfier, DGA chargé de la solidarité au Conseil Général de la Gironde. Qu'il y ait une instance nationale dans le Haut Conseil qui cherche à aller au plus près des territoires et faire remonter un certain nombre d'informations me paraît essentiel. Le Conseil Local est une instance ouverte. Il sera ce que l'on veut en faire. Ce n'est pas à moi de choisir ce qu'il va être. C'est à chacun d'entre vous; tous ceux qui apporteront leur pierre à l'édifice de façon à ce que l'on puisse avoir un beau travail, une belle réflexion sur ce que sont, aujourd'hui, les enjeux du travail social dans une société dont on voit qu'elle est en pleine mutation et dont on peut dire qu'elle va continuer à muter ».

Deux autres réunions sont d'ores et déjà prévues pour poursuivre l'élaboration de la charte : le 6 décembre prochain et le 14 février 2020.

lancement comité local

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : ED

Partager sur Facebook
Vu par vous
3836
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !