Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/12/18 : L'Association Petit Coeur de Beurre a décidé en accord avec la Jeune Académie Vocale d'Aquitaine JAVA et l'Ensemble Vocal Aquistriae d'annuler le concert "De choeurs à coeurs" prévu ce samedi 15 décembre en l'église St Louis des Chartrons à 20h30.

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/12/18 | En Dordogne, le laboratoire départemental d'analyse détruit par un incendie.

    Lire

    Le laboratoire départemental d’analyse et de recherche de la Dordogne, basé à Coulounieix-Chamiers, a été entièrement détruit cette nuit par un incendie dont les causes ne sont pas encore déterminées. Le président du Conseil départemental Germinal Peiro, qui se rendra sur les lieux ce lundi à 8h30, a fait savoir que le Département s’attachait déjà à "trouver des solutions pour assurer la continuité de l’activité des 140 agents qui travaillent sur le site (laboratoire et Satese) .

  • 15/12/18 | Biarritz: un feu d'artifice séuritaire pour le président

    Lire

    Nous nous en sommes fait écho, le président de la République Emmanuel Macron se déplace mardi 18 décembre à Biarritz pour la préparation du G7 en présence de vingt ambassadeurs. La ceinture de sécurité appliquée est celle que la Ville met en place depuis des années pour...le feu d'artifice du 15 août. Il sera donc difficile d'accéder en voiture au centre ville. Nous vous recommandons d'aller sur le site de la ville, www.biarritz.fr ou www.chronoplus.eu pour prendre connaissance du dispositif et déplacements.

  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Travaux d'été sur la piste de l'aéroport Bordeaux-Mérignac et nouvelle trajectoire des avions nécessaire mais gênante pour les riverains

27/07/2011 |

Atterrissage à l'aéroport de Bordeaux Mérignac

Depuis le début de l'été, le 27 juin précisément, les habitants de l'est et de l'ouest de l'agglomération bordelaise découvrent les joies d'avoir un couloir aérien au-dessus de la tête. La faute non pas à une nouvelle infrastructure surgit de nulle part dans l'agglomération, mais à des travaux d'une exceptionnelle importance sur la piste principale de l'aéroport de Bordeaux Mérignac. Celle-ci devenant impraticable, une nouvelle organisation du trafic aérien via la piste secondaire a été mise en place entraînant pendant la durée des travaux, une trajectoire des avions d'est en ouest. Ces désagréments auditifs devraient cesser le 21 août, date de la fin de ce chantier devenu nécessaire. Question de sécurité oblige.

Depuis 2008, dans le cadre du Schéma Directeur des infrastructures et du Balisage de l'Aéroport de Bordeaux-Mérignac, l'infrastructure aéroportuaire se rénove peu à peu : pistes, routes parallèles, balisage lumineux... Mais, c'est depuis ce 28 juin, et jusqu'au 21 août que se déroule la plus complexe et la plus importante étape de cette rénovation, la réfection de la piste principale. Des travaux en effet, indispensables en termes de sécurité et de conformité réglementaire. Quant au choix de la période estivale, les responsables de l'aéroport le justifie par la spécificité de la piste secondaire sur laquelle est basculée l'ensemble du trafic aérien. Plus courte, elle n'est pas dotée des mêmes équipements d'aide à l'atterrissage que la principale, et notamment en cas de conditions météorologiques de très faible visibilité, elle ne permet pas de traiter le trafic aérien. Faire des travaux en été permet donc de diminuer le risque de perturbation du trafic...

Piste et balisage entièrement remis à neuf
Au total, le projet comporte en fait cinq chantiers plus ou moins concomitants, qui pourront mobiliser jusqu'à 200 personnes sur le site. Sur cette piste principale, seront donc remis à neuf : les chaussées et accotements, les enrobés, l'assainissement avec le remplacement des canalisations d'eaux pluviales, le balisage et balisage lumineux, l'énergie, avec la mise en place d'une nouvelle source de secours adaptée aux atterrissages par très mauvaises conditions de visibilité ; et enfin, est également prévu le remplacement du système de contrôle commande et de supervision. Sur cette piste de 3.1 km de long sur 60 mètres de large, accotements compris, les chiffres du chantier sont impressionnants : 210.000 m2 de rabotage, 800 feux de balisage à remplacer, 110 km de câbles, deux centrales mobiles d'enrobés sur place, 6 km de tranchées drainantes, 11 000 m3 de tranchées techniques, 80 km de fourreaux et 75 000 tonnes de matériaux bitumineux...

"Un avion toutes les 10-15 minutes en moyenne"
Sur une durée de huit semaines, dont une vingtaine de nuits de travaux, on n'est pas loin ici de la prouesse technique. Une prouesse synonyme d'un calme inhabituel pour les riverains de la piste principale, mais d'un désagrément important pour les habitants de la zone fortement urbanisée de Bègles, Talence, Pessac, Mérignac et du nord de Villenave d'Ornon, qui se trouvent sous l'axe d'atterrissage de la piste secondaire, devenue principale le temps d'un été. Au décollage, c'est principalement, les habitants de Saint-Médard ou Saint-Jean d'Illac qui subissent les nouvelles nuisances. Pour Guillaume habitant de Villenave d'Ornon, témoigne : « le bruit est très pénible, d'autant que les passages sont fréquents. Il y a en moyenne un avion toute les dix-quinze minutes, avec une grosse période de pointe entre 16h et 20h, où la fréquence de passage s'établit plutôt à 5 minutes...». Si des actions de communication ont été mises en place par l'aéroport vers les communes situées sur les trajectoires des avions, il semble que certains riverains soient passés à travers les mailles de cette information...
Pour autant, il est encore temps de s'informer soit par le biais de sa mairie, soit sur un espace internet dédié à ces travaux : http://www.bordeaux.aeroport.fr/fr/info/travaux-sur-piste-principale. Mais, même informé, le seul conseil à suivre sera celui de prendre son mal en patience... au moins jusqu'au 21 août. Bonne nouvelle, les travaux pour l'instant respectent le planning initial.

Photo: APPA

Solène Méric

Plus d'infos: Site internet et un numéro vert :0 800 11 10 33 (gratuit depuis un poste fixe)

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
9740
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
GRANGER | 10/07/2014

Bonjour,
je trouve que le prétexte(?) des travaux importants affectant la piste principale devient bien récurrent ( cette piste n'a -t-elle pas été refaite complétement il n'y a pas si longtemps? N'y a-t-il pas , au moins en partie,un usage abusif et "en catimini" croissant par rapport aux règles officielles à respecter , dû à une surcharge estivale de trafic, dont on vante allégrement la croissance par ailleurs, sans que la région se dote des moyens nécessaires pour arrêter l'usage E-O ( serpent de mer de la seconde piste N-S ! )
Il faudra quand même que l'on m'explique comment des travaux sont compatibles, avec certains jours sinon tous le jours , un trafic E- O éparpillé dans la journée , ne représentant pas manifestement tous les vols en cours , qui utilisent donc bien aussi N-S ...malgré les supposés travaux contraignants. Il est d'ailleurs extrêmement curieux que ces travaux durent judicieusement comme part hasard le temps de la saison estivale.
Ce constat est peut-être infondé malgré les apparences contraires, je suis prêt à l'admettre ...mais le fait que le lien explicatif que vous donnez conduise à une page...inexistante ne lève pas le doute .
donc dans l'attente d'une éventuelle (?) réponse ou autre lien réel qui puisse convaincre,
sincères salutations

Solène Méric | 15/07/2014

Bonjour,
Cette article date du 27 JUILLET 2011 (date inscrite dans le bandeau en bas de la photo). Les travaux auxquels il se réfère ont donc eu lieu il y a deux ans, ce qui explique que le lien indiqué ne fonctionne plus. La bonne nouvelle étant que que si vous risquiez d'être affecté par les nuisances, vous devriez passer un été tranquille, aucun travaux n'étant annoncés sur les pistes pas plus que des modifications sur l'organisation du trafic. Cordialement, Solène Méric

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !