Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

20/05/18 : Demain dimanche, de 10 h à 17 h se tiendra la deuxième édition du marché de producteurs fermiers du Pays basque IDOKI à Ustaritz. Outre la production de produits locaux, le matin, sera organisé le concours culinaire "Défi Crêpes"

16/05/18 : Amateurs de musique, rendez-vous ce week-end la 4ème édition du festival ODP de Talence. Coeur De Pirate, Les Négresses Vertes ou Alt-J en seront les principales têtes d'affiche. Ils chanteront au profit des "Orphelins des Sapeurs-Pompiers de France".

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

15/05/18 : Ils l'avaient annoncé, ils l'ont fait: 300 cheminots CGT de la SNCF de Bayonne et d'Hendaye se sont invités ce matin devant la résidence secondaire du PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, située au dessus de la falaise de la Côte des Basques à Biarritz.

12/05/18 : La 35e édition de Herri Urrats, le jour de fête des ikastola du Pays basque a lieu ce dimanche autour du lac de Saint-Pée-sur-Nivelle. Cette année, elle visera à récolter des fonds pour les travaux d'agrandissement du collège de Larceveau

08/05/18 : Le 35ème chapitre de la Confrérie du Chipiron de Bidart aura lieu dimanche 13 mai au Kirolak avec la participation d’une soixantaine de confréries. Après un défilé vers la Chapelle de la Madeleine, la Confrérie intronisera plusieurs personnalités.

03/05/18 : Deezer, leader du streaming musical en France, vient d’annoncer sa décision d’ouvrir un nouveau site dans la métropole bordelaise. "Une nouvelle reconnaissance de notre attractivité" soulignent satisfaits Alain Juppé et Virginie Calmels.

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Trente ans de complicité avec son public pour France bleu Périgord

12/09/2012 | La radio la plus écoutée en Dordogne fête jusqu'à samedi son trentième anniversaire.

Jean-Dominique Warlop, directeur de France Bleu Périgord

Lancée en octobre 1982, France bleu Périgord fait partie des 43 antennes locales du réseau France bleu. Ce fut l'une des toutes premières à voir le jour, après celles de Lille, Laval. Avec près de 84000 auditeurs et 24,1 % de parts de marché, France Bleu Périgord est la radio la plus écoutée en Dordogne. En trente ans, les équipes qui se sont succédés à l'antenne ont développé des liens de proximité et de complicité avec les auditeurs, en dépit des révolutions technologiques et des bouleversements qu'ont généré le web. Quatre jours de festivités sont organisés pour remercier les auditeurs.

Trente ans de radio de musiques, de souvenirs. Lancée le 26 octobre 1982, France bleu Périgord fête jusqu'à samedi son trentième anniversaire, à travers une exposition sur 30 ans de musique, une journée portes ouvertes vendredi, une "spéciale'" anniversaire, un spectacle pyrotechnique en clôture samedi soir.

La radio la plus écoutée de Dordogne a voulu offrir à ses 84 000 auditeurs, quatre jours de festivités pour remercier son public de ses trente années de complicité et de proximité. Avec 24,1 points d'audience, selon un sondage médiamétrie, cette locale du réseau France bleu, qui en compte 43 au total, est la deuxième radio en termes de taux de pénétration. "C'est la tempête de 1999 qui a révélé aux Périgourdins la dimension de notre service public. Lorsque rien ne fonctionne faute de courant, la radio reste le seul moyen de communication," souligne Jean Dominique Warlop, directeur de l'antenne périgourdine depuis quatre ans.

Ancrée dans le localMalgré un univers très concurrentiel, car la plupart des autres antennes sont présentes en Dordogne, France Bleu Périgord continue sa progression. "Nous nous efforçons d'ancrer notre programmation dans le local, de maintenir ces liens de proximité et de complicité." Une quarantaine de personnes, avec les collaborateurs occasionnels, dont sept journalistes à la rédaction, tentent de créer du lien avec ce public. Et les auditeurs le rendent bien en apportant des cadeaux, des présents dans les locaux du cours Saint Georges, inaugurés en septembre  2006. "La radio, ça se pense, ça s'écrit et ça se dit, comme si on parlait à une personne qui se trouve en face de vous. En trente ans,  ceci n'a pas changé, sauf la façon de s'adresser aux auditeurs," indique Jean-Dominique Warlop. Qu'est ce qui a changé en trente ans ? Si France bleu Périgord a quelque peu vieilli avec son public : ceux qui avaient 30 ans en 1982 lui sont restés fidèles. L'antenne cherche à séduire les 30-45 ans, devenus le coeur de cible. "La principale révolution concerne les outlls et le numérique. Le numérique a permis aux équipes de travailler avec plus de confort, de souplesse dans le travail de sélection, de montage et de production. Quant à internet, il a révolutionné le mode d'utilisation de la radio. A partir d'un simple smartphone, ou d'un ordinateur, on peut réécouter de n'importe quel endroit du monde, l'émission de son choix au moment voulu, télécharger des photos d'un événement survenu à des milliers de kilomètres de là, réagir," indique le directeur de l'antenne périgourdine

Et demain ?Internet, l'arrivée des réseaux sociaux, tel facebook, ont contraint France bleu Périgord à s'adapter. L'antenne fut une des toutes premières, dès 1998 à avoir son site web. "Cette présence sur le web et sur les réseaux sociaux où nous revendiquons 4674 fans sur notre page facebook, sont des compléments indispensables à l'exercice de nos métiers. Aujourd'hui, l'image vient compléter le son, notre coeur de métier.  Ces évolutions ne feront que s'accentuer dans l'avenir avec la création d'une rédaction multimédia à l'échelle de la région Sud Ouest.

En attendant, France bleu Périgord veut que la fête soit belle : ses équipes promettent au public quatre jours de surprises, avec des invités tels Dany Brillant, Patrick Hernandez, Evelyne Adam, et ceux qui ont marqué l'histoire de l'antenne périgourdine : Yves Decaens, Jean-Luc Troussel, Alain Pagès de France info, qui fut le premier rédacteur en chef à ouvrir l'antenne.

Le programme complet est à découvrir sur www.bleuperigord.com

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
1942
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !