18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

  • 15/12/17 | Le point sur la tuberculose bovine en Dordogne

    Lire

    La campagne de prophylaxie 2017-2018 de la tuberculose bovine a débuté en avance avec un nouveau mode de dépistage qui donne des résultats encourageants. Il s’agit d’un procédé à la fois plus efficace mais aussi plus contraignant, car nécessitant une bonne contention des bovins. Depuis le début novembre, 106 dossiers de prophylaxie ont été traités et 5 élevages ont présenté des résultats positifs. Le nombre de foyers de tuberculose pour 2017 est toujours de 28 élevages, dont 8 ont fait l’objet d’un abattage total et 20 d’un abattage sélectif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Tribune Libre : Les drones, étape supplémentaire de la société panoptique * ? Où sont les garde-fous ? par Clément Rossignol

11/09/2010 |

Clément Rossignol, vice-président CUB, élu mairie de Bègles, DD, déplacements doux

Le sujet tient à coeur au Président de la République, véritable champion de la vidéo-surveillance. Nicolas Sarkozy s'efforce depuis 2007 de tapisser notre quotidien d'un vaste réseau de caméras : 23000 caméras équipant déjà 1200 localités françaises, 6300 caméras dans 446 gares, 8100 caméras dans les trains, 17000 caméras embarquées dans les bus et les tramways et maintenant place aux lycées. La France doit « rattraper son retard », quitte à court-circuiter les prérogatives des élus locaux, arguments simplistes à l'appui : « Si vous n'avez rien à vous reprocher, vous n'avez pas à avoir peur d'être filmés » précise Brice Hortefeux, ministre de l'intérieur. Et pourtant, à ce jour aucune étude indépendante n'a prouvé l'efficacité des caméras de vidéosurveillance.

Aujourd’hui, les clivages politiques gauche-droite volent en éclats sur cette thématique. Les villes de Gironde ne sont pas en reste. Le plan girondin de prévention et de lutte contre la délinquance, signé fin 2009 par le préfet et le procureur de la République prévoit ainsi de passer de 82 caméras sur le domaine public en Gironde à 400 caméras en 2012.

Par ailleurs, l’Aquitaine se positionne fortement sur le développement des caméras de vidéosurveillance du futur : les drones. Aéronef sans pilote humain à bord, le drone peut emporter une charge utile destinée, le plus souvent, à des missions de type surveillance, renseignement, au profit des forces armées ou régaliennes de l'État. Dans le cadre de ses activités du secteur Aéronautique et Défense, Bordeaux Technowest organise les 15 et 16 septembre 2010 le premier salon européen « drones ». Ces caméras de vidéosurveillance ne seront plus localisées sur un lieu donné, mais mobiles et silencieuses, dotées de capteurs ultra-perfectionnés permettant la vision nocturne, l’écoute au travers des murs, de fonction de suivi automatique de personnes ou de véhicules… La vidéosurveillance tendait moins à discipliner les comportements des individus qu’à discipliner un territoire, les drones agiront sur les deux.

Peu à peu, nous sommes conditionnés à vivre sous le regard permanent de caméras, de l’espace public à l’espace privé, de la surveillance publique à la surveillance ludique. A l'image des émissions de téléréalité, la frontière entre la réalité et le virtuel devient floue. Un projet présenté en Grande-Bretagne fin 2009, a proposé aux citoyens de visionner chez eux les images des caméras de surveillance des commerces et magasins, avec à la clé une récompense de 1000 livres versée chaque mois au citoyen qui dénoncera le plus de crimes.

Les drones constituent un dispositif de plus dans ce système, en gestation, de surveillance étendue. Dans son ouvrage « Surveiller et Punir » publié en 1975, Michel Foucault extrapolait à une société disciplinaire le système pénitentiaire panoptique, imaginé par le philosophe Jeremy Bentham à la fin du XVIIIe siècle, dans lequel le gardien surveille les détenus sans être vu. L’effet majeur du panoptique est d’induire chez l’individu un état conscient et permanent de visibilité qui assure le fonctionnement automatique du pouvoir ; faire que la surveillance soit permanente dans ses effets même si elle est discontinue dans son action ; que la perfection du pouvoir tende à rendre inutile son exercice.

La vidéosurveillance sera bientôt complétée par des techniques d’analyse de données biométriques afin d'aboutir à un système qui pourra être capable d'identifier des comportements particuliers, de donner l'alerte etd'arrêter les malfaiteurs avant même qu'ils ne commettent un crime ou un délit. Ainsi, nous pourrions passer de la notion de présomption d’innocence à celle de culpabilité.

La rédaction d’une charte éthique ne saurait constituer qu’une solution provisoire. Nous avons l’obligation de débattre collectivement pour définir nos priorités en termes de sécurité et de libertés publiques pour ne pas accroitre l’une au détriment de l’autre. Prenons garde à ce que la sécurité collective, ou le sentiment de sécurité, ne prenne pas le pas sur nos libertés et nos identités.

Clément Rossignol
vice-président Les Verts – Europe Ecologie de la Communauté Urbaine Bordeaux

*Le panoptique est un type d'architecture carcérale imaginée par le philosophe utilitariste Jeremy Bentham à la fin du XVIIIe siècle.L'objectif de la structure panoptique est de permettre à un individu,logé dans une tour centrale, d'observer tous les prisonniers, enfermésdans des cellules individuelles autour de la tour, sans que ceux-ci nepuissent savoir s'ils sont observés.

Partager sur Facebook
Vu par vous
599
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !