aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Tribune libre - Migrants  : Seule l’action fait l’histoire

11/09/2015 | La question des migrants mérite bien plus que de l’indignation.

Alexandra Siarri, conseillère municipale de Bordeaux

Nous sommes tous des migrants en puissance. Nous n'avons pas seulement mal dans nos chairs qu'ils meurent dans des conditions atroces et pas seulement honte d'avoir peur, qu'indemnes après leurs périples, ils viennent perturber notre confort de vie. Nous sentons confusément que c'est notre condition humaine qui est en jeu.

Chacun de nous, rationnellement, comprend bien l’immense difficulté à stopper la fuite des désespérés. Tous ceux qui vivent la foi pensent à l’étranger ou au pauvre comme celui auquel on doit donner une place à sa table. Tous ceux qui croient en la République reconnaissent la fraternité comme le respect de l’autre en tant que son semblable. Chacun doit avoir en tête que ses ascendants ont un jour migré et/ou que ses descendants vont un jour migrer par audace ou par nécessité.

La vision des migrants aujourd'hui est une toute petite fenêtre sur l'horizon des réfugiés climatiques , demain.
Les guerres et les fanatismes religieux à l’origine de ces migrations se développent dans des sociétés minées par la détresse sociale. Ils sévissent majoritairement dans des Etats dont les populations ont été victimes dans le passé de graves spoliations et autres formes de prédations par d’autres Etats. Il est capital de comprendre que ce sont souvent les mêmes peuples qui subissent les conséquences d’un partage inéquitable, et totalement déraisonnable, des ressources naturelles. Les plus fragiles partout dans le monde désormais sont concernés.

Notre rapport à la nature et à la notion même de partage doit profondément changer sous peine d’une explosion du nombre de migrants / réfugiés climatiques à cause de nouvelles guerres et de famines.

Car les conséquences de l'explosion démographique et de nos modes de consommation, au regard de nos ressources, par essence limitées, sont en réalité insuffisamment pensées. La science, seule, ne pourra pas tout . La science a besoin de ressources pour créer (énergies, métaux, biodiversité…). Or chacune, en l'état, est à terme en rupture de stock du fait du nombre exponentiel de consommateurs.

C’est donc d’une prise de conscience radicale dont nous avons besoin et pas seulement de celle liée à notre stricte devoir humanitaire.

 

Christophe Adam est médecin généraliste et trésorier national de Médecins du Monde FranceEn attendant le grand soir… C’est d’une réforme globale dont nous aurions besoin sur l’accompagnement des publics vulnérables notamment dans les métropoles qui accueilleront 60% de la population mondiale et l’essentiel de la pauvreté.

Aujourd’hui il se dit que le sort des migrants dépend de l'efficacité d'une gouvernance mondiale affûtée. Les semi succès de sommets internationaux en tous genres démontrent la difficulté de l'exercice.

On entend surtout des discours creux ANTI ou PRO migrants sans aucune modalité de mise en œuvre compatible avec notre constitution, ni réalisable sans une nouvelle organisation notamment administrative voir d’un mouvement citoyen exceptionnel . Les populistes excellent dans l’exercice médiatique : leurs auditeurs devraient pourtant exiger d’eux des clarifications sur les conséquences exactes de leurs visions sécuritaires ou au contraire abolitionnistes.

Pour le moment, au cœur des métropoles, les migrants affluent, rejoignant dans nos rues tous ceux qui n’ont plus rien . C’est en tant qu’acteurs de terrain au contact direct avec ceux là, que nous écrivons. Les budgets de l’Etat, exsangues, rendent toujours plus difficiles l’accueil de tous ces publics migrants ou pas dans des conditions dignes.

Les travailleurs sociaux sont débordés. Ils actionnent des dispositifs obsolètes et déplorent le temps qu’ils consomment à de la procédure au détriment de l’accompagnement des publics qu’elles qu’en soient l’issue y compris et finalement dans de rares cas, l’expulsion quand elle est décidée. Notre pays vit ce paradoxe intolérable de ne plus être efficace dans son action sociale, alors que les masses financières investies ont explosé. L’inefficacité de notre politique d’asile témoigne de l’obsolescence de notre bouclier social qui n’intègre plus. Les inégalités sociales et territoriales se creusent.

Il est urgent de réformer nos politiques de solidarités en garantissant une simplification administrative, la confiance dans l’échelon local, la reconnaissance et la valorisation des métiers du premier recours, la priorité à la médiation au plus proche du terrain, l’obligation pour chaque ville d’accueillir les plus fragiles proportionnellement à sa population, le droit à l’initiative et à l’innovation, . Faisons confiance aux professionnels, aux capacités des aidés et des aidants :  arrêtons de construire des impasses ou de légitimer l’impossible ou l’inacceptable. Faisons le choix d’être du bon côté de l’histoire…

Faisons en sorte que cette question d’actualité fasse naître des débats citoyens de fond, sur notre idéal républicain, européen, sur l’efficience de nos politiques publiques, sur nos solidarités de proximité, sur nos modes de vie et de partage.

Alexandra Siarri est adjointe à la ville de Bordeaux en charge de la cohésion sociale et territoriale et conseillère régionale d'Aquitaine
Christophe Adam est médecin généraliste  et trésorier national de Médecins du Monde France

Alexandra Siarri et Christophe Adam
Par Alexandra Siarri et Christophe Adam

Crédit Photo : Alexandra Siarri

Partager sur Facebook
Vu par vous
3830
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !