Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

  • 19/06/18 | L'hôtel de ville de La Rochelle renaît de ses cendres

    Lire

    Cinq ans après l'incendie qui l'a ravagé, l'hôtel de ville retrouve ses couleurs. Sa toute nouvelle toiture, couverte d'une bâche, sera découverte devant le grand public de 13h à 17h, le jeudi 21 juin. Plusieurs animations musicales sont prévues durant l'opération, dont 70 coquelicots géants et chantants dès la place de la Caille. Une fois le toit de l’Hôtel de Ville et ses ardoises visibles, resteront les arceaux métalliques du chapiteau qui seront retirés jusqu’au 15 août.

  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Tribune libre - Migrants  : Seule l’action fait l’histoire

11/09/2015 | La question des migrants mérite bien plus que de l’indignation.

Alexandra Siarri, conseillère municipale de Bordeaux

Nous sommes tous des migrants en puissance. Nous n'avons pas seulement mal dans nos chairs qu'ils meurent dans des conditions atroces et pas seulement honte d'avoir peur, qu'indemnes après leurs périples, ils viennent perturber notre confort de vie. Nous sentons confusément que c'est notre condition humaine qui est en jeu.

Chacun de nous, rationnellement, comprend bien l’immense difficulté à stopper la fuite des désespérés. Tous ceux qui vivent la foi pensent à l’étranger ou au pauvre comme celui auquel on doit donner une place à sa table. Tous ceux qui croient en la République reconnaissent la fraternité comme le respect de l’autre en tant que son semblable. Chacun doit avoir en tête que ses ascendants ont un jour migré et/ou que ses descendants vont un jour migrer par audace ou par nécessité.

La vision des migrants aujourd'hui est une toute petite fenêtre sur l'horizon des réfugiés climatiques , demain.
Les guerres et les fanatismes religieux à l’origine de ces migrations se développent dans des sociétés minées par la détresse sociale. Ils sévissent majoritairement dans des Etats dont les populations ont été victimes dans le passé de graves spoliations et autres formes de prédations par d’autres Etats. Il est capital de comprendre que ce sont souvent les mêmes peuples qui subissent les conséquences d’un partage inéquitable, et totalement déraisonnable, des ressources naturelles. Les plus fragiles partout dans le monde désormais sont concernés.

Notre rapport à la nature et à la notion même de partage doit profondément changer sous peine d’une explosion du nombre de migrants / réfugiés climatiques à cause de nouvelles guerres et de famines.

Car les conséquences de l'explosion démographique et de nos modes de consommation, au regard de nos ressources, par essence limitées, sont en réalité insuffisamment pensées. La science, seule, ne pourra pas tout . La science a besoin de ressources pour créer (énergies, métaux, biodiversité…). Or chacune, en l'état, est à terme en rupture de stock du fait du nombre exponentiel de consommateurs.

C’est donc d’une prise de conscience radicale dont nous avons besoin et pas seulement de celle liée à notre stricte devoir humanitaire.

 

Christophe Adam est médecin généraliste et trésorier national de Médecins du Monde FranceEn attendant le grand soir… C’est d’une réforme globale dont nous aurions besoin sur l’accompagnement des publics vulnérables notamment dans les métropoles qui accueilleront 60% de la population mondiale et l’essentiel de la pauvreté.

Aujourd’hui il se dit que le sort des migrants dépend de l'efficacité d'une gouvernance mondiale affûtée. Les semi succès de sommets internationaux en tous genres démontrent la difficulté de l'exercice.

On entend surtout des discours creux ANTI ou PRO migrants sans aucune modalité de mise en œuvre compatible avec notre constitution, ni réalisable sans une nouvelle organisation notamment administrative voir d’un mouvement citoyen exceptionnel . Les populistes excellent dans l’exercice médiatique : leurs auditeurs devraient pourtant exiger d’eux des clarifications sur les conséquences exactes de leurs visions sécuritaires ou au contraire abolitionnistes.

Pour le moment, au cœur des métropoles, les migrants affluent, rejoignant dans nos rues tous ceux qui n’ont plus rien . C’est en tant qu’acteurs de terrain au contact direct avec ceux là, que nous écrivons. Les budgets de l’Etat, exsangues, rendent toujours plus difficiles l’accueil de tous ces publics migrants ou pas dans des conditions dignes.

Les travailleurs sociaux sont débordés. Ils actionnent des dispositifs obsolètes et déplorent le temps qu’ils consomment à de la procédure au détriment de l’accompagnement des publics qu’elles qu’en soient l’issue y compris et finalement dans de rares cas, l’expulsion quand elle est décidée. Notre pays vit ce paradoxe intolérable de ne plus être efficace dans son action sociale, alors que les masses financières investies ont explosé. L’inefficacité de notre politique d’asile témoigne de l’obsolescence de notre bouclier social qui n’intègre plus. Les inégalités sociales et territoriales se creusent.

Il est urgent de réformer nos politiques de solidarités en garantissant une simplification administrative, la confiance dans l’échelon local, la reconnaissance et la valorisation des métiers du premier recours, la priorité à la médiation au plus proche du terrain, l’obligation pour chaque ville d’accueillir les plus fragiles proportionnellement à sa population, le droit à l’initiative et à l’innovation, . Faisons confiance aux professionnels, aux capacités des aidés et des aidants :  arrêtons de construire des impasses ou de légitimer l’impossible ou l’inacceptable. Faisons le choix d’être du bon côté de l’histoire…

Faisons en sorte que cette question d’actualité fasse naître des débats citoyens de fond, sur notre idéal républicain, européen, sur l’efficience de nos politiques publiques, sur nos solidarités de proximité, sur nos modes de vie et de partage.

Alexandra Siarri est adjointe à la ville de Bordeaux en charge de la cohésion sociale et territoriale et conseillère régionale d'Aquitaine
Christophe Adam est médecin généraliste  et trésorier national de Médecins du Monde France

Alexandra Siarri et Christophe Adam
Par Alexandra Siarri et Christophe Adam

Crédit Photo : Alexandra Siarri

Partager sur Facebook
Vu par vous
5144
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !